En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites (en savoir plus). OK
Vous êtes dans: Accueil » Archives » Courses 1998 » Grand Prix de Hongrie

Grand Prix de Hongrie

Tout savoir sur... la course


@EN BREF:
Douzième manche du Championnat du monde 1998 de F1. FIA F1WC
Dates: 14, 15 et 16 août. Lieu: Circuit du Hungaroring, Budapest.
Engagés: 22. Qualifiés: 21. Partants: 21. Classés: 15.
Conditions atmosphériques: ciel voilé, température élevée.
Affluence: environ 110 000 spectateurs sur les trois jours.


@LE GRAND PRIX:
circuit Année de création du Grand Prix: 1986.
Editions disputées à ce jour: 12 (toujours sur le même circuit).
 
Heure de départ: 14h.
Circuit: 3,972 km x 77 tours, soit 305,844 km au total.
 
Description: Peu utilisée, la piste est très poussiéreuse et le revêtement bosselé.
Très tourmenté, il ne facilite pas les dépassements.


@LES RECORDS:
Pole position Meilleur temps en course
1'14"631 (moy. 191,406 km/h) par
Alain Prost (Williams FW15-Renault) en 1993.
1'18"308 (moy. 182,418 km/h) par
Nigel Mansell (Williams FW14-Renault) en 1992.
 
@LE PODIUM 1997:
P Pilote Ecurie-Moteur Pneu Temps Moyenne
1 3. Jacques Villeneuve Williams FW19-Renault (G) en 1h45'47"149 (173,295 km/h)
2 1. Damon Hill Arrows A18-Yamaha (B) à 0'09"079 (173,048 km/h)
3 9. Johnny Herbert Sauber C16-Petronas (G) à 0'20"445 (172,739 km/h)


LES RESULTATS EN UN CLIN D'ŒIL • Grille de départ • • Classement à l'arrivée • • Classement des championnats •


@LE RESUME DE LA COURSE:
PodiumChacun est arrivé à Budapest en caressant l'espoir que cette édition 1998 serait au moins excitante que celle de l'an passé quand Damon Hill et sa Arrows avaient joué les trouble-fête de manière inattendue. Cette fois, et au vu du résultat des essais voire du début de course, tout semblait devoir se dérouler de façon plus conforme à une certaine logique. Mika Häkkinen et David Coulthard avaient dominé les essais, et ils avaient pris la direction des opérations dès le feu vert, malgré l'omniprésence de Michael Schumacher, lancé à leurs trousses.

Pourtant, l'homme à la voiture rouge, forçant le destin, allait réaliser l'un des plus beaux exploits de sa carrière en modifiant sa stratégie de ravitaillements qui allait se révéler payante. Michael Schumacher, superbe d'attaque et d'audace remporta cette course devant... David Coulthard et Jacques Villeneuve, car Mika Häkkinen, le grand perdant du jour, connut des soucis de suspension qui le reléguèrent en 6ème position.
.:: Affiche ::.
>> 626ème Grand Prix de F1:
affiche
.:: Autres éditions ::.
>> Sélectionnez une année:
.:: Vue du ciel ::.
>> Découvrez ce circuit sur des photos satellite!
globe terrestre • Vous disposez du logiciel Google Earth, cliquez ici.

• Sinon, vous pouvez utiliser Google Map en cliquant ici.
.:: Publicité ::.