Grand Prix de Hongrie 2014

photo D. Ricciardo (Red Bull)
La réaction du vainqueur après la course (source: ESPNF1.com)
Deuxième victoire en Formule 1 pour Daniel Ricciardo, qui s'était déjà imposé au Canada et confirme un peu plus une excellente première saison chez RBR.

L'Australien a surgi du chaos du Hungaroring pour décrocher une nouvelle victoire, avec la manière, au terme d'un ultime relais mené tambour battant pour se défaire de Lewis Hamilton puis de Fernando Alonso.

"C'est aussi bon que ma première victoire", a déclaré l'Australien. "La première apparition de la Voiture de Sécurité a joué en notre faveur. Mais le second ne nous a pas vraiment aidés. En fin de course, j'ai pu dépasser."

"Je vais certainement célébrer cette victoire ce soir, partir et profiter de quelques jours de repos", alors que la Formule 1 va observer sa traditionnelle pause estivale. "Je tiens à remercier l'équipe pour tout ce qu'ils ont fait pour m'aider à remporter mes premières courses", se félicite Ricciardo qui retrouvera Spa à la fin du mois d'août.

Il s'en est sorti en toute fin de course après des dépassements sur Lewis Hamilton puis Fernando Alonso. Mais il aurait pu renoncer très tôt. "J'ai eu peur à la mi-course, nous avions une perte de puissance, j'ai dû toucher un peu à tous les boutons. J'ai pensé que la course allait vite se terminer mais cela n'a pas été le cas, j'en suis très heureux."

Nos liens pour revivre ce week-end de course
Découvrez les différents circuits du championnat 2014 sur des photos satellite!
Rendez-vous sur notre page de présentation des courses (comment ça marche?).

Phénoménal Ricciardo!

Dimanche
27 Juillet 2014 - 16h00
photo Ricciardo a remporté sa 2ème course en carrière
Une course folle! Daniel Ricciardo a remporté un Grand Prix de Hongrie exceptionnel. Une course aux multiples rebondissements avec un Alonso (Ferrari) 2ème juste devant Hamilton (Mercedes) contraint de résister à un Rosberg revenu comme une bombe en fin de course... Vergne (Toro Rosso) termine au 9ème rang.

Une joie exubérante pour un véritable exploit! Les poings serrés Daniel Ricciardo peut savourer. Son deuxième succès en carrière aura été acquis lors d'un Grand Prix aux rebondissements aussi multiples que variés avec de la pluie en début de course, deux passages de la voiture de sécurité, quatre leaders successifs et des bagarres à tous les étages.

Comme un symbole de cette bagarre, Alonso (finalement 2ème) a entamé les dix derniers tours en tête, le pilote Ferrari a tenu bon tant qu'il a pu, allant au-delà des réelles capacités de sa Ferrari, avant de céder face à Daniel Ricciardo qui avait passé Hamilton un tour plus tôt (68ème). Le pilote australien dame encore le pion à Vettel et prouve si c'était besoin qu'il a le talent pour jouer les premiers rôles même dans des conditions extrêmes.

Le pilote Red Bull a alors pris la poudre d'escampette en tête pendant que le Taureau des Asturies résistait à Lewis Hamilton lui-même talonné sur le tard par un Nico Rosberg qui venait de reprendre plus de 17 secondes au trio pendant les 10 derniers tours... (lire la suite)
Grands Prix, Pilotes, Ecuries, Motoristes, Nations, Pneumatiques...
Retrouvez toutes les statistiques générales et détaillées de chaque catégorie!

Dernières brèves du paddock

Encore plus d'infos?
Suivez-nous sur Twitter
(29/07/14) Rosberg promet de l'intensité: Nico Rosberg pense que sa bataille avec Lewis Hamilton va être aussi intense pour le reste de la saison qu'elle a pu l'être à Budapest, dimanche. Hamilton a terminé à la troisième place, juste devant Nico Rosberg alors que le Britannique était parti des stands et que son adversaire était le poleman dans cette course incroyable. Pour en arriver là, Hamilton a dû ignorer les ordres de son équipe qui lui demandait de rester derrière Rosberg. "Je pense que ça va rester très intense, mais c'est normal parce que nous voulons tous les deux gagner chaque course", a déclaré Rosberg. "Et ça va être intense, comme cela, jusqu'à la fin de la saison. J'espère que cela va vous donner du bonheur et de l'enthousiasme." Lorsqu'il lui était demandé comment il allait gérer la situation à l'avenir, Rosberg a répondu qu'il n'avait pas vraiment de plan : "Ce n'est pas quelque chose qui est déjà décidé. C'est un processus. Il n'y a pas qu'une seule chose à prendre en compte, mais la situation dans son ensemble." Alors qu'il va s'écouler quatre semaines avant la prochaine course, Rosberg admet que sa défaite va être difficile à digérer, qu'elle va se ruminer pendant cette longue période d'inaction. "Je ne suis pas très content d'entamer cette trêve estivale après ce qui s'est passé", a-t-il regretté. "J'espère retrouver de l'appétit, mais ça prend un peu de temps. Ce qui me donne plus de regrets, c'est le dernier tour où je contrôle la situation. J'avais une petite chance, j'étais très proche. Cela s'est joué à 30 cm. Cela s'est vraiment joué à peu de choses et c'est rageant." source: ESPNF1.com

(28/07/14) Mercedes réévaluera les consignes: Après avoir demandé à Lewis Hamilton de céder le passage à Nico Rosberg pendant le Grand Prix de Hongrie, ce que le Britannique a refusé de faire, les dirigeants de Mercedes vont rencontrer leurs pilotes pour réévaluer la notion des consignes d'équipe. Vers le dernier tiers de la course, Rosberg s'est rapproché de Hamilton. L'Allemand était sur une stratégie à trois arrêts, alors que son coéquipier était sur deux arrêts et roulait sur des gommes medium. Mercedes a demandé à Hamilton de laisser passer Rosberg puisque ce dernier était sur une stratégie différente de la sienne, mais Hamilton n'a pas obtempéré. "Je ne comprenais pas pourquoi l'équipe me demandait de le laisser passer puisqu'il ne s'était pas suffisamment rapproché pour me doubler, et je ne voulais pas lever le pied et perdre du terrain derrière Fernando (Alonso)", a-t-il expliqué. Sans oublier qu'il ne souhaitait pas faire de faveurs pour son rival dans la course au titre (11 points de différence à huit GP de la fin). Sur des gommes tendres pendant son dernier relais, Rosberg était clairement plus rapide que Hamilton mais il n'a pu rejoindre le podium : "J'avais une seule chance de dépasser Lewis pendant le dernier tour, mais je n'ai pas réussi. Alors c'est immensément décevant." Il faut souligner que la stratégie de Rosberg a été en partie ruinée par l'apparition de la Voiture de Sécurité, en plus de la circulation en piste puisque le Hungaroring offre peu d'opportunités de dépassement. Cependant, Mercedes croit que le leader actuel du championnat aurait néanmoins réussi à donner la victoire à l'équipe si Hamilton avait accepté de le laisser passer plus tôt dans la course. Toutefois, Mercedes comprend que dans le contexte d'une lutte pour la couronne mondiale, les intérêts de l'équipe passent parfois au second rang des priorités d'un pilote, d'autant plus lorsque l'équipe en question est quasiment assurée de remporter la couronne des constructeurs. Mais le fait demeure qu'un pilote n'a pas respecté la demande de son écurie. "Nous ne vivrons pas une telle situation à nouveau car nous allons tenter d'en tirer des leçons", a déclaré Toto Wolff, le patron de Mercedes. "Je ne veux pas jouer le rôle du méchant général et exiger qu'ils obéissent aux ordres. J'aurais pu m'emparer de la radio, ou Paddy (Lowe, le directeur technique exécutif) aurait pu le faire, mais nous ne l'avons pas fait car il était difficile de jauger la façon dont cette course allait se dérouler." "Peut-être que l'approche adoptée en début de saison ne fonctionne plus, mais en même temps, nous ne pourrions demander à l'un ou l'autre de nos pilotes de compromettre ses chances de remporter le championnat pour le bénéfice de l'équipe. Plus la saison progressera, plus cela deviendra intense", a souligné l'Autrichien. "Ils sont clairement en compétition directe pour gagner le championnat. Et lorsque vous êtes dans une telle situation, que vous avez abandonné deux fois car la voiture n'a pas été suffisamment fiable… Nous devons nous asseoir et en parler." source: ESPNF1.com

(28/07/14) Sauber reste bloquée à zéro: L'écurie Sauber a réussi son meilleur week-end de l'année en Hongrie mais cela n'a pas suffi pour inscrire ses premiers points au championnat constructeurs. Adrian Sutil et Esteban Gutierrez, le compteur reste désespérément bloqué a zéro cette saison. L'Allemand n'était pas loin dimanche sur le Hungaroing, échouant à moins d'une seconde de Jenson Button, dernier à intégrer le top 10. La qualification de Sauber était meilleure (Sutil 11e, Gutierrez 13e), le début de course aussi. Après l'accident d'un ancien de la maison, Sergio Pérez, et la seconde neutralisation de la course, Gutierrez et Sutil figuraient dans les points. Mais la course du Mexicain s'est arrêtée peu avant la mi-course, problème avec son système de récupération d'énergie. L'Allemand a terminé son 120e Grand Prix (sans le moindre podium, un record !) à la porte des points. Déçu, il avouait quand même que la journée avait été "'positive. Nous nous sommes rapprochés des équipes qui nous précèdent (Force India, Toro Rosso ou Lotus), c'est le plus important." Du mieux à Hinwil mais toujours pas de points, à huit courses de la fin de saison. L'écurie suisse figure même derrière Marussia au championnat, c'est le cas depuis la 9e place du Français Jules Bianchi à Monaco. "L'équipe a réussi une belle performance d'ensemble mais elle n'a pas été récompensée. Esteban pilotait très bien, c'est frustrant qu'il ait dû renoncer. Adrian a été très solide lui aussi mais il n'a pas pu gagner cette petite place si importante sur la piste", ajoutait la patronne Monisha Kaltenborn. source: ESPNF1.com
Découvrez la présentation de notre site pour mobile
Amusez-vous avec nos mini-jeux: le Pendu, le Memory et le Taquin.

Que se dit-il sur le forum?

Actuellement, nous avons
282 membres et 154 062 messages
Forum Echangez vos avis entre fans de F1
Actualités, commentaires sur les courses, débats sur les règlements... Venez réagir aux messages postés par nos membres!

Vous n'êtes pas encore membre? Inscrivez-vous vite et rejoignez notre communauté de passionnés!
.:: Hungaroring 2014 ::.
.:: 1 an de plus ::.
gateau John Barber
fête aujourd'hui ses 85 ans
-------------------------
Fernando Alonso
fête aujourd'hui ses 33 ans
Joyeux Anniversaire!
.:: Sondage ::.
• Le nouveau partenariat entre McLaren et Honda à partir de 2015 sera-t-il autant couronné de succès que le précédent?

vote ouivote non


OUI NON

OUI [ 59% ]   |   NON [ 41% ]
VOTANTS [ 141 ]
.:: Jeu ::.
>> Le pendu de la F1!
pendu • Découvrez le mot mystère en commettant moins de 6 erreurs et sauvez notre pilote de la pendaison!
A vous de jouer...
.:: Publicité ::.
.:: Compteur ::.
765913 visiteurs sont venus depuis le 16 mars 1998!!!
MERCI DE VOTRE VISITE