En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites (en savoir plus). OK
Vous êtes dans: Accueil » Archives » Courses 1998 » Grand Prix du Brésil

Grand Prix du Brésil

Tout savoir sur... la course


@EN BREF:
Deuxième manche du Championnat du monde 1998 de F1. FIA F1WC
Dates: 27, 28 et 29 mars. Lieu: Autodrome "José Carlos Pace", Interlagos.
Engagés: 22. Qualifiés: 22. Partants: 22. Classés: 11.
Conditions atmosphériques: ensoleillé durant la séance qualificative du samedi.
Couvert et chaud le dimanche pour la course.
Affluence: environ 45 000 spectateurs le dimanche.


@LE GRAND PRIX:
circuit Année de création du Grand Prix: 1973.
Editions disputées à ce jour: 25 (15 à Interlagos et 10 à Jacarepagua).
 
Décalage horaire: GMT -3h (-5h de France, heure d'été).
Heure de départ: 13h, heure locale (18h, heure française).
Circuit: 4,292 km x 72 tours, soit 309,024 km au total.
ATTENTION: la course s'effectue dans le sens inverse des aiguilles d'une montre!
 
Description: Circuit très technique, très exigeant pour l'homme comme pour la machine avec des grandes courbes en appui.
Virages serrés et revêtement bosselé.


@LES RECORDS:
Pole position Meilleur temps en course
1'15"703 (moy. 205,672 km/h) par
Nigel Mansell (Williams FW14-Renault) en 1992.
1'18"397 (moy. 197,089 km/h) par
Jacques Villeneuve (Williams FW19-Renault) en 1997.
 
@LE PODIUM 1997:
P Pilote Ecurie-Moteur Pneu Temps Moyenne
1 3. Jacques Villeneuve Williams FW19-Renault (G) en 1h36'06"990 (192,906 km/h)
2 8. Gerhard Berger Benetton B197-Renault (G) à 0'04"190 (192,766 km/h)
3 14. Olivier Panis Prost JS45-Mugen Honda (B) à 0'15"870 (192,377 km/h)


LES RESULTATS EN UN CLIN D'ŒIL • Grille de départ • • Classement à l'arrivée • • Classement des championnats •


@LE RESUME DE LA COURSE:
PodiumAvant que ne débute le GP du Brésil, le climat était à la grogne. Et aux réclamations posées par les écuries doutant de la légalité du système de freinage adopté par les McLaren et autorisé à Melbourne. Une fois que les commissaires techniques eurent rendu leur verdict et finalement déclaré illégal ce fameux système, le sport a repris ses droits. Et les McLaren-Mercedes leur... domination.

Auteurs du doublé aux essais, Mika Häkkinen et David Coulthard ont réussi la même performance durant la course relèguant à une bonne minute la Ferrari de Michel Schumacher. Celui-ci dut s'employer pour venir à bout d'un excellent Alexander Wurz, impeccable au volant de sa Benetton-Playlife, et qui sortit grandi de son duel contre Heinz-Harald Frentzen. Avec ou sans système miracle, les McLaren-Mercedes, superbes d'efficacité, n'ont laissé plané aucun doute. La question est de savoir qui sera en mesure d'entraver la marche du duo Häkkinen-Coulthard?
.:: Affiche ::.
>> 616ème Grand Prix de F1:
affiche
.:: Autres éditions ::.
>> Sélectionnez une année:
.:: Vue du ciel ::.
>> Découvrez ce circuit sur des photos satellite!
globe terrestre • Vous disposez du logiciel Google Earth, cliquez ici.

• Sinon, vous pouvez utiliser Google Map en cliquant ici.
.:: Publicité ::.