En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites (en savoir plus). OK
Vous êtes dans: Accueil » Archives » Courses 1998 » Grand Prix de France

Grand Prix de France

Tout savoir sur... la course


@EN BREF:
Huitième manche du Championnat du monde 1998 de F1. FIA F1WC
Dates: 26, 27 et 28 juin. Lieu: Circuit de Magny-Cours, Nevers.
Engagés: 22. Qualifiés: 22. Partants: 22. Classés: 17.
Conditions atmosphériques: beau et chaud.
Affluence: environ 75 000 spectateurs le dimanche.


@LE GRAND PRIX:
circuit Année de création du Grand Prix: 1950.
Editions disputées à ce jour: 47 (11 à Reims, 5 à Rouen-les-Essarts, 4 à Clermont-Ferrand, 1 au Bugatti-Le Mans, 14 au Paul Ricard, 5 à Dijon-Prenois et 7 à Magny-Cours).
 
Heure de départ: 14h.
Circuit: 4,250 km x 72 tours, soit 306 km au total.
 
Description: Circuit réputé pour son revêtement presque (trop) parfait.
Grande variété du tracé, rapide et difficile à la fois.


@LES RECORDS:
Pole position Meilleur temps en course
1'13"864 (moy. 207,137 km/h) par
Nigel Mansell (Williams FW14-Renault) en 1992.
1'17"070 (moy. 198,521 km/h) par
Nigel Mansell (Williams FW14-Renault) en 1992.
 
@LE PODIUM 1997:
P Pilote Ecurie-Moteur Pneu Temps Moyenne
1 5. Michael Schumacher Ferrari F310B (G) en 1h38'50"492 (185,752 km/h)
2 4. Heinz-Harald Frentzen Williams FW19-Renault (G) à 0'23"537 (185,018 km/h)
3 6. Eddie Irvine Ferrari F310B (G) à 1'14"801 (183,438 km/h)


LES RESULTATS EN UN CLIN D'ŒIL • Grille de départ • • Classement à l'arrivée • • Classement des championnats •


@LE RESUME DE LA COURSE:
PodiumTrois semaines après un GP du Canada tumultueux, les passions sont encore vives entre certains pilotes. Michael Schumacher, l'accusé numéro 1, affiche une sérénité inébranlable. Il sait que sa Ferrari est en progrès et il entend bien contester la suprématie insolente des McLaren-Mercedes. Cela se vérifie dès les essais, quand Michael Schumacher intercale sa F300 entre les deux MP4/13 de Mika Häkkinen et de David Coulthard, lequel est serré de près par l'autre F300, celle d'Eddie Irvine. Celui-ci va révéler une fois encore un allié précieux pour son chef de file.

Dès le départ, Michael Schumacher bondit en tête tandis qu'Eddie Irvine place très adroitement sa Ferrari devant les McLaren. La messe est dite. Plus personne ne reverra Michael Schumacher! Ce n'est que sur le podium qu'Eddie Irvine, impeccable 2ème, et Mika Häkkinen retrouveront le champion Allemand. Il peut avoir le sourire: cette victoire lui permet de revenir à six points de Mika Häkkinen au Championnat des Pilotes. Belle performance, pour son retour en F1, de Jos Verstappen, le remplaçant de Jan Magnussen chez Stewart, qui finit 12ème de cette course.
.:: Affiche ::.
>> 622ème Grand Prix de F1:
affiche
.:: Autres éditions ::.
>> Sélectionnez une année:
.:: Vue du ciel ::.
>> Découvrez ce circuit sur des photos satellite!
globe terrestre • Vous disposez du logiciel Google Earth, cliquez ici.

• Sinon, vous pouvez utiliser Google Map en cliquant ici.
.:: Publicité ::.