En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites (en savoir plus). OK
Vous êtes dans: Accueil » Archives » Courses 1998 » Grand Prix d'Allemagne

Grand Prix d'Allemagne

Tout savoir sur... la course


@EN BREF:
Onzième manche du Championnat du monde 1998 de F1. FIA F1WC
Dates: 31 juillet, 01 et 02 août. Lieu: Circuit d'Hockenheim.
Engagés: 22. Forfait: 1. Qualifiés: 21. Partants: 21. Classés: 16.
Conditions atmosphériques: nuageux mais sec.
Affluence: environ 120 000 spectateurs sur les trois jours.


@LE GRAND PRIX:
circuit Année de création du Grand Prix: 1951.
Editions disputées à ce jour: 45 (23 au Nürburgring, 1 à l'Avus-Berlin et 21 à Hockenheim).
 
Heure de départ: 14h.
Circuit: 6,823 km x 45 tours, soit 307,035 km au total.
 
Description: Très rapide, exigeant pour les moteurs, ce circuit n'est cependant pas une référence.
Par contre, l'ambiance du Stadium vaut le déplacement.


@LES RECORDS:
Pole position Meilleur temps en course
1'41"873 (moy. 241,006 km/h) par
Gerhard Berger (Benetton B197-Renault) en 1997.
1'45"747 (moy. 232,177 km/h) par
Gerhard Berger (Benetton B197-Renault) en 1997.
 
@LE PODIUM 1997:
P Pilote Ecurie-Moteur Pneu Temps Moyenne
1 8. Gerhard Berger Benetton B197-Renault (G) en 1h20'59"046 (227,378 km/h)
2 5. Michael Schumacher Ferrari F310B (G) à 0'17"527 (226,561 km/h)
3 9. Mika Häkkinen McLaren MP4/12-Mercedes (G) à 0'24"770 (226,225 km/h)


LES RESULTATS EN UN CLIN D'ŒIL • Grille de départ • • Classement à l'arrivée • • Classement des championnats •


@LE RESUME DE LA COURSE:
PodiumEntre Mercedes et les frères Schumacher, le cœur des supporters allemands a longuement balancé dans le chaudron d'Hockenheim. Même s'ils avaient pour la plupart, les yeux de Chimène pour Michael, le héros à la voiture rouge. Hélas celui-ci manqua le coche, et surtout une belle occasion de briller devant les siens. Aux essais tout d'abord, en courses par la suite, se contentant de sauver les meubles grâce à une 5ème place obtenue devant son petit frère Ralf.

Aux avant-postes, Mika Häkkinen et David Coulthard ont fait main basse sur le Grand Prix. Dominateurs aux essais, ils ont récidivé en course, même si leurs McLaren-Mercedes n'ont jamais pu tout à fait se défaire de la menace d'un Jacques Villeneuve flamboyant au volant d'une Williams-Mecachrome retrouvée. Cependant, il n'y eut pas de miracle et la logique a été respectée jusqu'au bout. Le duo magique de Ron Dennis a triomphé devant un trio de Champions du monde, Damon Hill ayant pris la 4ème place.
.:: Affiche ::.
>> 625ème Grand Prix de F1:
affiche
.:: Autres éditions ::.
>> Sélectionnez une année:
.:: Vue du ciel ::.
>> Découvrez ce circuit sur des photos satellite!
globe terrestre • Vous disposez du logiciel Google Earth, cliquez ici.

• Sinon, vous pouvez utiliser Google Map en cliquant ici.
.:: Publicité ::.