En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites (en savoir plus). OK
Vous êtes dans: Accueil » Archives » Courses 1998 » Grand Prix de Grande-Bretagne

Grand Prix de Grande-Bretagne

Tout savoir sur... la course


@EN BREF:
Neuvième manche du Championnat du monde 1998 de F1. FIA F1WC
Dates: 10, 11 et 12 juillet. Lieu: Circuit de Silverstone.
Engagés: 22. Qualifiés: 22. Partants: 22. Classés: 9.
Conditions atmosphériques: fortes averses.
Affluence: environ 232 000 spectateurs sur les trois jours.


@LE GRAND PRIX:
circuit Année de création du Grand Prix: 1950.
Editions disputées à ce jour: 48 (31 à Silverstone, 5 à Aintree et 12 à Brands Hatch).
 
Décalage horaire: GMT +1h (-1h de France, heure d'été).
Heure de départ: 14h, heure locale (15h, heure française).
Circuit: 5,140 km x 60 tours, soit 308,400 km au total.
 
Description: Circuit rapide et sécurisant à la fois.


@LES RECORDS:
Pole position Meilleur temps en course
1'21"598 (moy. 226,770 km/h) par
Jacques Villeneuve (Williams FW19-Renault) en 1997.
1'24"475 (moy. 219,047 km/h) par
Michael Schumacher (Ferrari F310B) en 1997.
 
@LE PODIUM 1997: (59 tours effectués sur les 60 prévus, soit 303,260 km)
P Pilote Ecurie-Moteur Pneu Temps Moyenne
1 3. Jacques Villeneuve Williams FW19-Renault (G) en 1h28'01"665 (213,710 km/h)
2 7. Jean Alesi Benetton B197-Renault (G) à 0'10"205 (213,298 km/h)
3 8. Alexander Wurz Benetton B197-Renault (G) à 0'11"296 (213,254 km/h)


LES RESULTATS EN UN CLIN D'ŒIL • Grille de départ • • Classement à l'arrivée • • Classement des championnats •


@LE RESUME DE LA COURSE:
PodiumComme souvent en Grande-Bretagne, la pluie était de la partie. Et si elle n'a pas vraiment faussé la course, elle a permis à Michael Schumacher d'offrir un festival de virtuosité, tandis que les pilotes McLaren-Mercedes se sont "noyés". David Coulthard terminait sa course dans un bac à sable, lors du dépassement d'un attardé. Après l'intervention du pace-car, Mika Häkkinen, sous la pression de Michael Schumacher, effectuait deux incursions hors-piste, offrant ainsi la première place à l'Allemand.

Ultime péripétie, la Ferrari n°3 rentrait aux stands dans le dernier tour pour purger une pénalité de dix secondes infligée (avec retard) par les commissaires sportifs. Finalement, Schumacher repartit AVANT que Häkkinen ne reçoive le drapeau à damier. Malgré une réclamation de McLaren, l'équipe Ferrari conservait finalement cette victoire qui permet à Michael Schumacher de talonner Mika Häkkinen au classement général du Championnat des Pilotes. Neuf voitures seulement terminaient cette épreuve pleine de rebondissements...
.:: Affiche ::.
>> 623ème Grand Prix de F1:
affiche
.:: Autres éditions ::.
>> Sélectionnez une année:
.:: Vue du ciel ::.
>> Découvrez ce circuit sur des photos satellite!
globe terrestre • Vous disposez du logiciel Google Earth, cliquez ici.

• Sinon, vous pouvez utiliser Google Map en cliquant ici.
.:: Publicité ::.