En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites (en savoir plus). OK
Vous êtes dans: Accueil » Archives » Courses 1999 » Grand Prix d'Australie

Grand Prix d'Australie

Tout savoir sur... la course


@EN BREF:
Première manche du Championnat du monde 1999 de F1. FIA F1WC
Dates: 05, 06 et 07 mars. Lieu: Circuit de l'Albert Park, Melbourne.
Engagés: 22. Qualifiés: 22. Partants: 22. Classés: 8.
Conditions atmosphériques: beau et chaud.
Affluence: environ 118 000 spectateurs le dimanche (345 000 sur les trois jours).


@LE GRAND PRIX:
circuit Année de création du Grand Prix: 1985.
Editions disputées à ce jour: 14 (11 à Adélaïde et 3 à l'Albert Park).
 
Décalage horaire: GMT +11h (+10h de France, heure d'hiver).
Heure de départ: 14h, heure locale (04h, heure française).
Circuit: 5,303 km x 58 tours, soit 307,574 km au total.


@LES RECORDS:
Pole position Meilleur temps en course
1'29"369 (moy. 213,577 km/h) par
Jacques Villeneuve (Williams FW19-Renault) en 1997.
1'30"585 (moy. 210,710 km/h) par
Heinz-Harald Frentzen (Williams FW19-Renault) en 1997.
 
@LE PODIUM 1998:
P Pilote Ecurie-Moteur Pneu Temps Moyenne
1 8. Mika Häkkinen McLaren MP4/13-Mercedes (B) en 1h31'45"996 (201,102 km/h)
2 7. David Coulthard McLaren MP4/13-Mercedes (B) à 0'00"702 (201,076 km/h)
3 2. Heinz-Harald Frentzen Williams FW20-Mecachrome (G) à 1 tour(s) ---


LES RESULTATS EN UN CLIN D'ŒIL • Grille de départ • • Classement à l'arrivée • • Classement des championnats •


@LE RESUME DE LA COURSE:
Première victoire d'Eddie Irvine pour son 82ème GPPour son coup d'envoi, le Championnat du monde 1999 s'est offert une course des plus échevelées ainsi qu'un inédit vainqueur en la personne d'Eddie Irvine. Pourtant, rien ne laissait présager pareille issue si l'on se réfère aux essais que les McLaren-Mercedes avaient copieusement dominés, et au début de la course durant lequel ces mêmes "Flèches d'Argent" avaient joué les filles de l'air.

Et tout a basculé! David Coulthard puis Mika Häkkinen, victimes de leur mécanique, se sont retirés, laissant à Eddie Irvine le soin de sauver l'honneur de la Scuderia Ferrari dans la mesure où Michael Schumacher, son chef de file, était retardé à l'arrière du peloton. L'Irlandais n'a pas manqué la chance qui s'offrait à lui de se mettre en vedette. Impeccable, il prenait ses distances puis contrôlait les vélléités de Heinz-Harald Frentzen et de Ralf Schumacher pour signer son premier succès en F1.

.:: Affiche ::.
>> 631ème Grand Prix de F1:
affiche
.:: Autres éditions ::.
>> Sélectionnez une année:
.:: Vue du ciel ::.
>> Découvrez ce circuit sur des photos satellite!
globe terrestre • Vous disposez du logiciel Google Earth, cliquez ici.

• Sinon, vous pouvez utiliser Google Map en cliquant ici.
.:: Publicité ::.