En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites (en savoir plus). OK
Vous êtes dans: Accueil » Archives » Courses 1999 » Grand Prix d'Allemagne

Grand Prix d'Allemagne

Tout savoir sur... la course


@EN BREF:
Dixième manche du Championnat du monde 1999 de F1. FIA F1WC
Dates: 30, 31 juillet et 01 août. Lieu: Circuit d'Hockenheim.
Engagés: 22. Qualifiés: 22. Partants: 22. Classés: 11.
Conditions atmosphériques: très chaud et ensoleillé.
Affluence: environ 102 000 spectateurs le dimanche.


@LE GRAND PRIX:
circuit Année de création du Grand Prix: 1951.
Editions disputées à ce jour: 46 (23 au Nürburgring, 1 à l'Avus-Berlin et 22 à Hockenheim).
 
Heure de départ: 14h.
Circuit: 6,823 km x 45 tours, soit 307,035 km au total.


@LES RECORDS:
Pole position Meilleur temps en course
1'41"838 (moy. 241,195 km/h) par
Mika Häkkinen (McLaren MP4/13-Mercedes) en 1998.
1'45"747 (moy. 232,177 km/h) par
Gerhard Berger (Benetton B197-Renault) en 1997.
 
@LE PODIUM 1998:
P Pilote Ecurie-Moteur Pneu Temps Moyenne
1 8. Mika Häkkinen McLaren MP4/13-Mercedes (B) en 1h20'47"984 (227,997 km/h)
2 7. David Coulthard McLaren MP4/13-Mercedes (B) à 0'00"427 (227,977 km/h)
3 1. Jacques Villeneuve Williams FW20-Mecachrome (G) à 0'02"578 (227,876 km/h)


LES RESULTATS EN UN CLIN D'ŒIL • Grille de départ • • Classement à l'arrivée • • Classement des championnats •


@LE RESUME DE LA COURSE:
Eddie Irvine prend goût à la victoireUne semaine après un Grand Prix d'Autriche calamiteux, l'équipe McLaren-Mercedes avait soif de revanche, et ce GP d'Allemagne, couru à Hockenheim, sur le terrain de Mercedes était l'occasion rêvée. Hélas Mika Häkkinen, malgré sa pole et un superbe départ, allait mordre la poussière par deux fois: dans les stands, par la faute d'un problème de ravitaillement, ensuite par la faute de l'éclatement de son pneumatique arrière gauche.

David Coulthard étant hors du coup suite à une touchette, la voie était libre pour la Scuderia Ferrari qui ne pouvait espérer meilleur scénario. Mika Salo, le remplaçant de Michael Schumacher, effectuait un travail magnifique aux avant-postes, et même s'il était manifestement le plus rapide des deux pilotes Ferrari, il se plia à la discipline d'équipe laissant Eddie Irvine le soin de signer une nouvelle victoire et surtout d'empocher dix points précieux dans l'optique du Championnat du monde. Irvine leader, qui l'eut cru?

.:: Affiche ::.
>> 640ème Grand Prix de F1:
affiche
.:: Autres éditions ::.
>> Sélectionnez une année:
.:: Vue du ciel ::.
>> Découvrez ce circuit sur des photos satellite!
globe terrestre • Vous disposez du logiciel Google Earth, cliquez ici.

• Sinon, vous pouvez utiliser Google Map en cliquant ici.
.:: Publicité ::.