En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites (en savoir plus). OK
Vous êtes dans: Accueil » Archives » Courses 1999 » Grand Prix de France

Grand Prix de France

Tout savoir sur... la course


@EN BREF:
Septième manche du Championnat du monde 1999 de F1. FIA F1WC
Dates: 25, 26 et 27 juin. Lieu: Circuit de Magny-Cours, Nevers.
Engagés: 22. Qualifiés: 22. Partants: 22. Classés: 11.
Conditions atmosphériques: forte averse après 20 tours de course.
Affluence: environ 107 000 spectateurs le dimanche (205 000 sur les trois jours).


@LE GRAND PRIX:
circuit Année de création du Grand Prix: 1950.
Editions disputées à ce jour: 48 (11 à Reims, 5 à Rouen-les-Essarts, 4 à Clermont-Ferrand, 1 au Bugatti-Le Mans, 14 au Paul Ricard, 5 à Dijon-Prenois et 8 à Magny-Cours).
 
Heure de départ: 14h.
Circuit: 4,250 km x 72 tours, soit 306 km au total.


@LES RECORDS:
Pole position Meilleur temps en course
1'13"864 (moy. 207,137 km/h) par
Nigel Mansell (Williams FW14-Renault) en 1992.
1'17"070 (moy. 198,521 km/h) par
Nigel Mansell (Williams FW14-Renault) en 1992.
 
@LE PODIUM 1998: (71 tours effectués sur les 72 prévus, soit 301,750 km)
P Pilote Ecurie-Moteur Pneu Temps Moyenne
1 3. Michael Schumacher Ferrari F300 (G) en 1h34'45"026 (191,081 km/h)
2 4. Eddie Irvine Ferrari F300 (G) à 0'19"575 (190,425 km/h)
3 8. Mika Häkkinen McLaren MP4/13-Mercedes (B) à 0'19"747 (190,419 km/h)


LES RESULTATS EN UN CLIN D'ŒIL • Grille de départ • • Classement à l'arrivée • • Classement des championnats •


@LE RESUME DE LA COURSE:
Heinz-Harald Frentzen remporte sa deuxième victoire en F1Un vent de folie a soufflé tout au long de ce week-end du GP de France. Un vent en forme d'épais nuages qui ont noyé la piste dès les essais qualificatifs, puis pendant la course. D'où une inattendue hiérarchie aux essais avec un trio Barrichello-Alesi-Panis, puis une course des plus décousues, mais ô combien passionnante qui a occasionné pas moins de sept changement de leaders!

Le succès a souri à Heinz-Harald Frentzen, impeccable au volant de sa Jordan-Mugen Honda. Il a devancé Mika Häkkinen, autre héros de la course, mal placé aux essais mais auteur d'une remontée météorique vers la tête. Tandis que Rubens Barrichello complétait le podium avec la 3ème place, Michael Schumacher souffrait le martyr à l'arrière en se contentant d'une modeste 5ème place, lui qui avait caracolé en tête à un moment avant d'être handicapé par des problèmes électroniques. Un Grand Prix à grand spectacle qui restera dans les annales.

.:: Affiche ::.
>> 637ème Grand Prix de F1:
affiche
.:: Autres éditions ::.
>> Sélectionnez une année:
.:: Vue du ciel ::.
>> Découvrez ce circuit sur des photos satellite!
globe terrestre • Vous disposez du logiciel Google Earth, cliquez ici.

• Sinon, vous pouvez utiliser Google Map en cliquant ici.
.:: Publicité ::.