En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites (en savoir plus). OK
Vous êtes dans: Accueil » Archives » Règlements 1999

Règlements

Nouveautés

REGLEMENT TECHNIQUE
nouveau! Le changement le plus important concerne les pneus. La dotation pour l'ensemble d'un Grand Prix (essais libres et officiels, et course) n'est plus que de 32 pneus "sec" (40 l'an dernier), ce qui signifie des gommes plus dures. Par ailleurs, les pneus avant doivent comporter 4 rainures (3 l'an passé) comme les pneus arrière.

nouveau! La rédaction du règlement 1999 définit précisément les limites des systèmes électriques ou informatiques qui diminuent le rôle du pilote ou se substituent à lui. Cet encadrement des "assistances" au pilote concerne tous les domaines (moteur, transmissions, freinage, etc.).

nouveau! Les pilotes pourront recevoir les informations des commissaires de piste directement sur le tableau de bord (témoins lumineux).

nouveau! Les autres nouveautés concernent des aménagements techniques: pression du circuit de refroidissement limité à 3,75 bar, position du reniflard d'huile du moteur (qui ne débouchera plus dans l'atmosphère mais dans l'admission d'air), essai de résistance de l'aileron avant, fixation du siège, etc.

nouveau! La hauteur minimale de l'arceau de sécurité principal (au-dessus de la tête du pilote) a été portée de 50 à 70 mm.

nouveau! La vitesse de l'épreuve d'écrasement frontal a été portée de 12 à 13 m/s et sera de 14 m/s en l'an 2000.

REGLEMENT SPORTIF
nouveau! Le nombre des voitures admises au départ d'un Grand Prix passe de 22 à 24 (l'unité de mesure utilisée par la FIA étant la voiture et non l'équipe... est-ce à dire qu'une écurie peut engager quatre monoplaces? L'évidence est qu'il ne reste désormais de place que pour deux machines supplémentaires, donc une équipe: Honda? Sachant qu'ensuite tout nouveau concurrent ne pourra accéder à la F1 qu'à travers le rachat d'une écurie existante).

nouveau! Suite à un accord intervenu entre les différentes écuries (... et non suite à une législation de la FIA), les essais privés sont désormais limités à 50 jours (25 en commun dans le cadre des essais FIA et 25 libres) et 200 trains de pneus.

nouveau! Aménagements "conjoncturels" consécutifs à des litiges:
- La livrée des voitures fait désormais l'objet d'un chapitre dans le règlement (affaire BAR).
- La procédure de pénalité de temps (stop-and-go) est redéfinie et précisée (affaire Ferrari-Schumacher à Silverstone l'an passé). Un "stop-and-go" est fixé à 10". Si cette pénalité est imposée au cours des 5 derniers tours de la course, elle sera de 25" directement ajoutées au temps de course du pilote concerné.

Règlement Technique

DIMENSIONS
=> Le dispositif réglementaire encadrant la conception d'une F1 est très dense. La taille et la disposition de pratiquement tous les éléments d'une F1 sont précisément définies, ce qui laisse peu de place à la fantaisie des ingénieurs.

POIDS
=> Le poids de la voiture (pilote compris) ne doit pas être inférieur à 600 kg.

MOTEUR
=> 3000 cm3 au maximum, 4 temps à pistons alternatifs, suralimentation interdite, 12 cylindres de section circulaire au maximum, pas plus de 5 soupapes par cylindre. Les systèmes d'échappement à longueur géométrique variable sont interdits. Le vilebrequin et les arbres à came doivent être en acier ou en fonte. L'emploi des matériaux composites est interdit pour les pistons, les culasses et les blocs cylindres.

CARBURANT
=> Installation d'un couvercle pour l'orifice de remplissage d'essence. Il doit être assez solide pour éviter toute ouverture en cas d'accident et ne pas se bloquer en piste (modifications internes du réservoir d'essence). Le réservoir est une outre en caoutchouc agréée par la FIA. Sa contenance est libre, il doit être installé dans la cellule de survie, entre le dos du pilote et le moteur. Le carburant doit être de l'essence du commerce. Il doit être stocké à température ambiante.

TRANSMISSION
=> 2 roues motrices minimum, mais 4 roues motrices interdites. 4 rapports de boîte minimum et 7 maximum, marche arrière obligatoire. Un système débrayant l'embrayage moteur coupé doit équiper la voiture. Les boîtes semi-automatiques sont autorisées, mais les systèmes de contrôle de la traction sont interdits.

SUSPENSION
=> Les voitures doivent être équipées d'une suspension qui ne doit être actionnée que par les changements de la charge verticale appliquée aux roues (les suspensions contrôlées par des systèmes électroniques sont interdites).

DIRECTION
=> 2 roues directrices minimum, mais 4 roues directrices interdites. L'assistance de direction est autorisée mais uniquement dans le but de réduire l'effort physique du pilote.

FREINS
=> Les étriers de freins sont en aluminium avec 6 pistons au maximum et 2 plaquettes maximum par étrier. L'épaisseur des disques est limitée à 28 mm et le diamètre limité à 278 mm. Toute forme d'assistance et d'ABS est interdite. Un double circuit commandé par la même pédale est obligatoire.

ROUES ET PNEUS
=> Les pneus doivent être de type "à scultures" (aux normes FIA) et sont limités dans leurs dimensions. Les roues complètes (pneus et jantes) doivent être au nombre de 4 (pas plus, pas moins) et se situer à l'extérieur de la carrosserie. Le diamètre de la jante ne doit pas être supérieur à 330 mm. Le nombre de pneus utilisés durant l'épreuve est limité (32 "sec" et 10 "pluie").

SECURITE
=> La cellule de survie, incluant l'habitacle et le réservoir, doit subir une procédure complexe de "crash-test" définie par la FIA. Aucune Formule 1 ne peut participer à une épreuve si elle n'a pas subi ce "crash-test" destiné à en contrôler sa résistance. Un double système d'extincteur est installé dans l'habitacle. Selon des normes précises de qualité et de quantité, il doit déverser un agent extincteur en direction de l'habitacle et du moteur. Un coupe-circuit intérieur (pour le pilote) et extérieur (pour les commissaires) est obligatoire. Ce dispositif est destiné à couper l'alimentation électrique de la voiture. Un repose-tête entourant le casque du pilote (en arrière et latéralement jusqu'au volant) est obligatoire et les protections latérales sont rallongées jusqu'au volant. Un harnais de sécurité - les sangles font 75 mm de largeur - fixé en 6 points (3 sur votre voiture) est imposé. Deux rétroviseurs (de dimensions 120x50 mm) ainsi qu'un feu rouge (allumé en cas de pluie) sont obligatoires. Le volant doit être équipé d'un système de déverrouillage rapide, alors que chaque roue doit être retenue par un cable l'empêchant de "choisir la liberté". Une "boîte noire" est installé dans chaque monoplace. Le pilote doit être capable d'évacuer l'habitacle du cockpit en moins de 10 secondes. La "garde-robe" du pilote (casque, combinaison, sous-vêtements, gants, chaussures) doit être homologuée par la FIA et présenter des caractéristiques de résistance à la chaleur.

Boîte noire: Un Enregistreur de Données d'Accident (E.D.A.) enregistre les paramètres-clés avant un accident, ainsi que les contraintes subies lors d'un accident à raison de 1000 prélèvements par seconde.

CAMERAS DE TELEVISION
=> La FOCA choisit les voitures embarquant une (ou des) caméra(s). Les voitures non équipées de caméras embarquent un lest.

Règlement Sportif

PARTICIPANTS
=> Le Championnat du monde est ouvert aux pilotes titulaires d'une "super-licence". Les constructeurs ne peuvent engager plus de deux voitures. En cours de saison, une équipe peut effectuer 1 changement de pilote pour sa première voiture et 3 pour la seconde (sauf cas de force majeur). Tous ces pilotes pourront marquer des points au championnat.

CHAMPIONNAT
=> Il se déroule sur un minimum de 8 GP et un maximum de 17. La distance d'un GP est égale au nombre de tours complets nécessaires pour dépasser 305 km (à l'exception du GP de Monaco prévu pour 260 km environ) mais ne doit pas excéder 2 heures en temps. Pour prétendre se qualifier, un pilote doit réaliser un temps inférieur de 107% de la pole position. Les temps effectués en qualification déterminent l'ordre de la grille de départ.

HORAIRES
=> Jeudi: vérifications techniques de 10h à 18h. Séance d'essais libres sur les nouveaux circuits.
Vendredi: essais libres de 11h à 12h et de 13h à 14h (sauf au GP de Monaco).
Samedi: essais libres de 9h à 9h45 et de 10h15 à 11h. Essais qualificatifs de 13h à 14h (12 tours maximum).
Dimanche: warm-up à heure "H"-4h30 (pour une durée de 30 min). "H"-30min, ouverture de la piste pour les tours de reconnaissance et mise en grille (si un pilote désire effectuer plusieurs tours, il doit repasser par les stands). "H"-15min, fermeture des stands (les concurrents encore à l'intérieur partent des stands). "H"-10min, fermeture de la grille (les absents partent des stands). "H"-5min, début du compte à rebours (passage des panneaux 3 min, 1 min et 30 s). "H"-1min, démarrage des moteurs. Heure "H", les feux passent au vert pour le départ du tour de formation (les concurrents en difficulté partent de la dernière ligne ou des stands). Retour en grille. Après immobilisation de toutes les voitures, les 5 feux rouges s'éteignent un à un de seconde en seconde. Quand tous les feux sont éteints, le départ est effectué.

ASSISTANCE
=> Les ravitaillements en carburant sont autorisés uniquement dans les stands au moyen d'un matériel homologué par la FIA et identique pour tous. Cependant, un ravitaillement est toléré sur la grille de départ jusqu'à 5 min du départ avec un équipement spécifique d'une contenance de 12 litres. Ravitaillement en huile proscrit pendant la course. Les communications entre le pilote, sa voiture et les stands sont réglementées: panneau d'affichage, radio et transmission de données de la voiture vers les stands uniquement. La voiture de réserve peut être utilisée pendant les qualifications. Si en essais qualificatifs, une voitures reçoit une assistance extérieur pour regagner son stand, le meilleur temps du pilote sera annulé. Le changement de voiture en course est interdit. Vitesse sur le "pit-lane" limitée à 80 km/h durant les essais et 120 km/h durant la course (sauf au GP de Monaco, 80 km/h).

PENALITES
=> Un pilote tombant sous le coup d'une pénalité ne pourra couvrir plus de 3 tours avant de se rendre à son stand pour "purger sa peine". Et tout pilote dépassant le limitation de vitesse dans les stands se verra infliger une amende de 250 dollars par km/h au-dessus de la limite.

ARRIVEE
=> Le drapeau à damier est abaissé à l'issue du nombre de tours prévus pour le Grand Prix. Si, par erreur, ce drapeau est présenté en avance, le GP sera considéré comme terminé; en revanche, s'il est présenté en retard, le classement sera celui du tour auquel le drapeau aurait dû être abaissé. Tous les pilotes franchissant la ligne d'arrivée sont classés, à condition d'avoir parcouru au moins 90% du nombre de tours couverts par le vainqueur. Passé la ligne, les voitures doivent se rendre directement au parc fermé sans s'arrêter, ni recevoir d'aide (sauf des commissaires). Toutes les voitures classées passent à la pesée. A l'issue du GP, les 6 premiers marquent 10, 6, 4, 3, 2 et 1 pt(s) au championnat. En fin de saison, le cumul des points détermine le Champion du monde.

Incidents Possibles

SUR LA GRILLE DE DEPART
=> Si au signal "H"-5min une voiture n'est pas équipée de ses quatre roues, elle prendra le départ du "fond de grille" ou de la voie des stands. Si après le signal "H"-5min il commence à pleuvoir, le directeur de course pourra reprendre la procédure de départ au signal "H"-15min afin de permettre aux équipes de changer de pneus.

Si incident avant le départ: le starter suspend la procédure et la reprend à "H"-5min (la distance de l'épreuve est dès lors réduite d'un tour pour compenser le tour de formation déjà effectué puisqu'aucun ravitaillement n'est autorisé).

Si incident départ déjà donné: les commissaires signalent le(s) concurrent(s) arrêté(s). Le(s) concurrent(s) peut(vent) participer à l'épreuve s'il(s) parvient(nent) à repartir seul(s) ou des stands.

Si un pilote vole le départ (anticipation détectée par un dispositif électronique): il se voit infliger une pénalité: un "stop-and-go" (arrêt au stand).

INTERRUPTION DE COURSE
=> Moins de 2 tours parcourus: nouveau départ sans réduction de tours. Ravitaillements et changements de voiture sont autorisés. Si un nouveau départ ne peut être redonné, aucun point n'est attribué.

Plus de deux tours effectuées, mais moins de 75% de la distance du Grand Prix: la course sera courue en deux manches. Un second départ est donc donné. Les pilotes sont autorisés à ravitailler mais ne peuvent changer de voiture. S'ils ravitaillent dans les stands, ils doivent repartir de la dernière ligne. La grille s'effectue en fonction du classement de la "première manche". Si le départ de la seconde manche ne peut-être donné, seule la moitié des points est attribuée.

EN CAS DE PLUIE
=> Changement important des conditions météorologiques entre le warm-up et la course: une séance d'essais libres de 15 min est organisée. Si la pluie se met à tomber au moment du départ, le directeur de course a la possibilité de reculer le départ par tranche de 10 min reconductibles. La pluie n'est pas un motif d'interruption de course, sauf si les conditions deviennent dangereuses.

INTERVENTION DU "SAFETY CAR"
=> En cas d'incidents ne nécessitant pas un arrêt de la course: le directeur de course peut ordonner l'intervention de "SC". Les concurrents doivent se ranger derrière le "SC" sans le doubler. Chaque tour accompli est considéré comme un tour de course et cette dernière reprend son déroulement normal quand le "SC" regagne les stands. Les ravitaillements sont autorisés durant cette période.
.:: Autres saisons ::.
>> Sélectionnez une année:
.:: Lexique ::.
>> Découvrez la signification de plus de 400 termes utilisés dans le petit monde de la F1!
dictionnaires • Autoclave, Carrossage, Flow vis, Hat trick, Nomex, SREC, Tube de Pitot, Zylon... Vous saurez tout ce qui se cache derrière ces mots obscurs.
.:: Site Mobile ::.
>> Suivez toute l'actualité de la Formule 1 où que vous soyez!
mobile • Connectez-vous sur notre mobile à l'adresse:
mobile.zonef1.com
.:: Publicité ::.