En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites (en savoir plus). OK
Vous êtes dans: Accueil » Archives » Ecuries / Pilotes 1997 » McLaren-Mercedes

McLaren-Mercedes

Tout savoir sur... l'écurie


@LA CARTE DE VISITE:
Adresse Couleurs et site internet Management
West McLaren Mercedes
Unit 22, Woking Business Park,
Albert Drive, Woking,
Surrey GU21 5JY (Grande-Bretagne)
McLaren MP4/12
www.mclaren.co.uk
Directeur Général: Ron Dennis
Directeur Technique: Neil Oatley
Directeur Sportif: Jo Ramirez


@LE PALMARES: (en début de saison)
Historique Course Championnat
Débuts en Grand Prix: Monaco 1966
Grands Prix disputés: 443
Points marqués: 1994,5 (moy. par GP: 4,50)
Poles positions: 79
Meilleurs tours: 68
Victoires: 104
Titres mondiaux constructeurs: 7
Titres mondiaux pilotes: 9
Classement 1996: 4ème avec 49 points


@LA MONOPLACE:
Châssis Moteur Pneumatique
McLaren MP4/12 Mercedes V10 FO 110E
logo Mercedes
logo Goodyear


@LE MATERIEL:
Aérodynamique revue, position de conduite assez allongée, suspension avant profilée, suspension arrière en composites, le châssis MP4/12 est sans doute le mieux fini du plateau. Le ramage sera-t-il à la hauteur du plumage? Côté moteur, la puissance sera en tout cas au rendez-vous!


@L'ECURIE:
Jamais, sans doute, Ron Dennis n'a eu autant de pression sur les épaules qu'en ce moment, alors que va débuter un tout nouveau chapitre de l'histoire de l'écurie de Woking. Suite à l'embellie des années 80 où Alain Prost et Ayrton Senna régnaient en despotes sur le Championnat du monde, la victoire s'était faite de plus en plus rare jusqu'à aboutir à la traversée du désert que connait l'écurie depuis trois ans maintenant. Trois longues années au cours desquelles les relations entre Ron Dennis et Marlboro, le partenaire historique, ne pouvaient que se dégrader. Après vingt ans de vie commune, les deux parties décidaient donc de se séparer. Le groupe Reemtsma, via les cigarettes West, succédait à Philips Morris et le poids de Mercedes se faisait d'un coup plus lourd. En favorisant cette union, le géant automobile signifiait qu'il s'investissait encore un peu plus dans l'écurie et que, désormais, après quatre ans de présence en F1 (... deux avec McLaren), l'heure des premiers succès avait sonné.

Motoriste allemand, capitaux allemands, Dennis est aujourd'hui pieds et poings liés. Une douce violence cependant si l'on considère l'investissement consenti par Reemtsma et l'excellence du V10 Mercedes qui, cette saison, ne sera pas loin d'être le plus puissant des moteurs du plateau. Avec le soutien d'une telle puissance de feu, McLaren ne devait, dès lors, pas se tromper et présenter une MP4/12 à la hauteur des (grandes) ambitions de chacun. Le résultat, sur le papier, répond aux espérances tant la dernière-née de Woking impressionne par la qualité de sa finition. Certes, elle ne renie pas sa lignée mais il serait faux de dire qu'elle n'est qu'une simple évolution. Aérodynamique, position de conduite, suspension avant profilée, suspension arrière en composites, etc..., c'est en fait dans tous les domaines que l'équipe dirigée par Neil Oatley a voulu obtenir un gain. Bilan, une monoplace composée à plus de 90% de pièces neuves et dont le boss lui-même n'est pas peu fier. Alors, le temps des vaches maigres a-t-il vécu? Le retour au sommet est-il pour aujourd'hui? Il est évidemment encore trop tôt pour répondre mais, toutefois, il serait fort surprenant que cette monoplace brise la courbe croissante des performances enregistrées par l'écurie de Woking depuis le début de la saison 1996. Ajouter à cela deux pilotes assez proches en performances avec un petit plus cependant à Mika Häkkinen.

Pour finir, comment ne pas évoquer le prochain renfort d'Adrian Newey, l'ingénieur vedette de l'écurie Williams. Grâce à ce recrutement, Ron Dennis trouve un roi à son échiquier et prépare l'avenir. Pour McLaren, les années de transition semblent, cette fois, avoir vécu!
McLaren MP4/12

Tout savoir sur... les pilotes


@LEUR PALMARES: (en début de saison)
9. Mika Häkkinen
M. Häkkinen Carte de visite: Né le 28/09/1968 à Helsinki (Finlande). Célibataire.
Débuts en Grand Prix: Etats-Unis 1991 (Lotus) et Grands Prix disputés: 79
Carrière en F1: Lotus (91/92) et McLaren (93/94/95/96)
Pole position: 0 et Meilleur tour: 0
Meilleur classement en course: 2ème au GP de Belgique 1994 et aux GP d'Italie et du Japon 1995
Points marqués: 91 (moy. par GP: 1,15)
Meilleur classement au championnat: 4ème en 1994
Classement 1996: 5ème avec 31 points

10. David Coulthard
D. Coulthard Carte de visite: Né le 27/03/1971 à Twynholm (Grande-Bretagne). Vit avec Andrea.
Débuts en Grand Prix: Espagne 1994 (Williams) et Grands Prix disputés: 41
Carrière en F1: Williams (94/95) et McLaren (96)
Poles positions: 5 et Meilleurs tours: 4
Victoire: 1 (au GP du Portugal 1995)
Points marqués: 81 (moy. par GP: 1,98)
Meilleur classement au championnat: 3ème en 1995
Classement 1996: 7ème avec 18 points
.:: Autres saisons ::.
>> Sélectionnez une année:
.:: Statistiques ::.
>> Découvrez en détails tous les chiffres de la F1 mis à jour après chaque course!
calculatrice • Grands Prix, pilotes, écuries, moteurs, pneumatiques... vous saurez tout sur les différents participants.
.:: Lexique ::.
>> Découvrez la signification de plus de 400 termes utilisés dans le petit monde de la F1!
dictionnaires • Autoclave, Carrossage, Flow vis, Hat trick, Nomex, SREC, Tube de Pitot, Zylon... Vous saurez tout ce qui se cache derrière ces mots obscurs.
.:: Jeu ::.
>> Le pendu de la F1!
pendu • Découvrez le mot mystère en commettant moins de 6 erreurs et sauvez notre pilote de la pendaison!
A vous de jouer...
.:: Publicité ::.