En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites (en savoir plus). OK
Vous êtes dans: Accueil » Archives » Courses 1997 » Grand Prix d'Italie

Grand Prix d'Italie

Tout savoir sur... la course


@EN BREF:
Treizième manche du Championnat du monde 1997 de F1. FIA F1WC
Dates: 05, 06 et 07 septembre. Lieu: Autodrome National de Monza.
Engagés: 22. Qualifiés: 22. Partants: 22. Classés: 14.
Conditions atmosphériques: ciel voilé et température élevée.
Affluence: environ 115 000 spectateurs le dimanche.


@LE GRAND PRIX:
circuit Année de création du Grand Prix: 1950.
Editions disputées à ce jour: 47 (46 à Monza et 1 à Imola).
 
Heure de départ: 14h.
Circuit: 5,770 km x 53 tours, soit 305,810 km au total.
 
Description: L'Autodrome National de Monza est considéré à la fois comme la Mecque du sport automobile et le temple de la vitesse: le GP d'Italie 1971 restera dans les anales comme le GP le plus rapide de l'histoire de la F1 (plus de 242 km/h de moyenne). Toutefois, le tracé a été modifié au fil des années, entrelardé de chicanes destinées à "casser" la vitesse des monoplaces. Mais Monza, c'est aussi et surtout une ambiance à nulle autre pareille en raison de l'enthousiasme des tifosi pour les Ferrari.


@LES RECORDS:
Pole position Meilleur temps en course
1'24"204 (moy. 246,687 km/h) par
Damon Hill (Williams FW18-Renault) en 1996.
1'26"110 (moy. 241,226 km/h) par
Michael Schumacher (Ferrari F310) en 1996.
 
@LE PODIUM 1996:
P Pilote Ecurie-Moteur Pneu Temps Moyenne
1 1. Michael Schumacher Ferrari F310 (G) en 1h17'43"632 (236,064 km/h)
2 3. Jean Alesi Benetton B196-Renault (G) à 0'18"265 (235,143 km/h)
3 7. Mika Häkkinen McLaren MP4/11B-Mercedes (G) à 1'06"635 (232,739 km/h)


LES RESULTATS EN UN CLIN D'ŒIL • Grille de départ • • Classement à l'arrivée • • Classement des championnats •


@LE RESUME DE LA COURSE:
D. Coulthard (McLaren)Peut-être attendait-on beaucoup de ce GP d'Italie. Malheureusement, il ne s'y est pas passé grand-chose malgré les efforts déployés par tous les pilotes en piste. En effet, les ténors n'ont pas amusé le terrain, et si tous étaient à la limite de ce que pouvait donner leur machine, aucun d'entre eux n'a été en mesure d'inquiéter son plus proche rival! Jean Alesi, auteur de la pole position, fut le grand perdant de cette journée de dupes.

Parti aux avant-postes, mais sans pour autant parvenir à creuser l'écart sur Heinz-Harald Frentzen et David Coulthard, ses poursuivants, Jean Alesi a parfaitement contrôlé les opérations jusqu'à son ravitaillement. C'est dans les stands, une fois encore, que s'est joué le sort du Grand Prix. David qui avait décidé de calquer sa course sur celle de Jean, stoppa en même temps que son adversaire... mais repartit des stands plus promptement. La course était jouée! Heinz-Harald Frentzen, 3ème, précédait Giancarlo Fisichella, Jacques Villeneuve et Michael Schumacher sous le drapeau à damier.
.:: Affiche ::.
>> 610ème Grand Prix de F1:
affiche
.:: Autres éditions ::.
>> Sélectionnez une année:
.:: Vue du ciel ::.
>> Découvrez ce circuit sur des photos satellite!
globe terrestre • Vous disposez du logiciel Google Earth, cliquez ici.

• Sinon, vous pouvez utiliser Google Map en cliquant ici.
.:: Publicité ::.