En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites (en savoir plus). OK
Vous êtes dans: Accueil » Archives » Ecuries / Pilotes 1997 » Jordan-Peugeot

Jordan-Peugeot

Tout savoir sur... l'écurie


@LA CARTE DE VISITE:
Adresse Couleurs et site internet Management
Benson & Hedges Total Jordan Peugeot
Buckingham Road, Silverstone,
Northamptonshire NN12 8TJ (Grande-Bretagne)
Jordan 197
www.jordangp.com
Directeur Général: Eddie Jordan
Directeur Technique: Gary Anderson


@LE PALMARES: (en début de saison)
Historique Course Championnat
Débuts en Grand Prix: Etats-Unis 1991
Grands Prix disputés: 97
Points marqués: 88 (moy. par GP: 0,91)
Pole position: 1
Meilleur tour: 1
Victoire: 0
Meilleur classement: 5ème en 1991, 1994 et 1996
Classement 1996: 5ème avec 22 points


@LA MONOPLACE:
Châssis Moteur Pneumatique
Jordan 197 Peugeot V10 A14
logo Peugeot
logo Goodyear


@LE MATERIEL:
Gros travail sur le module aérodynamique (pontons latéraux courts, modifications à l'arrière du capot, etc.). Sur le plan mécanique, triangles avant et arrière (supérieurs) en carbone. Nouvelle boîte (très étroite) à sept rapports. Moteur Peugeot A14 totalement nouveau. Plus petit (-26mm en largeur), plus léger (-6 kilos), c'est le premier "vrai" 3 litres de Vélizy.


@L'ECURIE:
Ce n'est un secret pour personne, en cette année 1997, l'écurie Jordan va disputer la plus importante saison de son histoire. Après un exercice 1995 fait de rodage et de connaissance mutuelle avec Peugeot, la structure irlandaise se devait de toucher au but l'an passé.

Las, par la faute d'une monoplace loupée, les sentiers de la gloire devinrent bientôt chemins de croix. L'épicentre de la crise était atteint au cœur de l'été quand Gary Anderson, l'historique directeur technique du team, était gentiment prié de prendre quelques congés. De son côté, Eddie Jordan décidait de faire table rase du passé pour repartir sur des nouvelles bases. La première (et injuste) vraie victime de la restructuration entreprise n'était autre que Rubens Barrichello qui, après quatre ans de bons et loyaux services, était enjoint d'aller voir ailleurs. Plus tard, ce sera également au tour de Martin Brundle. Le "boss" après s'être assuré les services (... pour faire plaisir à Benson et Hedges?) du frère le plus en vue du monde automobile, tentait de convaincre Damon Hill avant de se replier sur Giancarlo Fisichella. Un excellent choix même si, du coup, l'équipe de pilotes semble pour le moins inexpérimentée. Un faux problème selon Jordan qui estime que leur faim de victoires compensera leur manque de maturité. Acceptons-en l'augure même s'il est difficile de ne pas penser que le rusé Eddie œuvre plus, dès à présent, pour l'après 1997. Est-ce à dire, alors, qu'il estime avoir déjà perdu le moteur Peugeot? Il clame evidemment que non et, qu'à ce titre, les cinq premiers Grands Prix seront déterminants. Espérons-le pour lui, même si la naissance du "Prost Grand Prix" semble être un obstacle pour le moins insurmontable. Cela dit, pour l'écurie, tenter de conserver le V10 français n'est pas le seul objectif de la saison puisqu'elle a aussi pour mission de consolider ses liens avec "Benson et Hedges", dont le contrat de sponsoring prend fin au terme de l'exercice 1997.

Bref, l'écurie Jordan joue sa survie, du moins sa capacité à devenir un top team. Ou les résultats 1997 sont à la hauteur des espérances et elle entre définitivement dans la cours des grands, ou elle échoue une nouvelle fois et la descente risque d'être douloureuse. Revenu de vacances, Gary Anderson s'est donc très tôt investi dans le programme technique 1997 pour aborder comme il se doit cette année de tous les dangers. Bilan, un bureau d'études passé de neuf à vingt personnes aujourd'hui et une monoplace 1997 totalement repensée tant aérodynamiquement que mécaniquement. Pour mener à bien l'étude de celle qui se veut la meilleure Jordan jamais construite, Anderson a pu compter sur l'appui des hommes de Vélizy. Etude de la boite à air, intégration du moteur dans le châssis, etc., en tous points la collaboration fut parfaite avec J.-P. Boudy, l'architecte de l'inédit et prometteur V10 A14. Le premier "vrai" 3 litres de Peugeot-Sport.
Jordan 197

Tout savoir sur... les pilotes


@LEUR PALMARES: (en début de saison)
11. Ralf Schumacher
R. Schumacher Carte de visite: Né le 30/06/1975 à Huerth (Allemagne). Célibataire.
Débute en Grand Prix
Palmarès 1996: Champion du Japon de F3000

12. Giancarlo Fisichella
G. Fisichella Carte de visite: Né le 14/01/1973 à Rome (Italie). Célibataire.
Débuts en Grand Prix: Australie 1996 (Minardi) et Grands Prix disputés: 8
Carrière en F1: Minardi (96)
Pole position: 0 et Meilleur tour: 0
Meilleur classement en course: 8ème au GP du Canada 1996
Point marqué: 0 (moy. par GP: 0,00)
Meilleur classement au championnat: 19ème en 1996
Classement 1996: 19ème avec 0 point
.:: Autres saisons ::.
>> Sélectionnez une année:
.:: Statistiques ::.
>> Découvrez en détails tous les chiffres de la F1 mis à jour après chaque course!
calculatrice • Grands Prix, pilotes, écuries, moteurs, pneumatiques... vous saurez tout sur les différents participants.
.:: Lexique ::.
>> Découvrez la signification de plus de 400 termes utilisés dans le petit monde de la F1!
dictionnaires • Autoclave, Carrossage, Flow vis, Hat trick, Nomex, SREC, Tube de Pitot, Zylon... Vous saurez tout ce qui se cache derrière ces mots obscurs.
.:: Jeu ::.
>> Le pendu de la F1!
pendu • Découvrez le mot mystère en commettant moins de 6 erreurs et sauvez notre pilote de la pendaison!
A vous de jouer...
.:: Publicité ::.