En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites (en savoir plus). OK
Vous êtes dans: Accueil » Archives » Courses 2001 » Grand Prix du Canada

Grand Prix du Canada

Tout savoir sur... la course


@EN BREF:
Huitième manche du Championnat du monde 2001 de F1. FIA F1WC
Dates: 08, 09 et 10 juin. Lieu: Circuit Gilles Villeneuve, Montréal.
Engagés: 22. Qualifiés: 22. Partants: 22. Classés: 11.
Conditions atmosphériques: beau et chaud.
Affluence: environ 115 000 spectateurs le dimanche (304 000 sur les trois jours).


@LE GRAND PRIX:
circuit Année de création du Grand Prix: 1967.
Editions disputées à ce jour: 32 (8 à Mosport Park, 2 à Mont-Tremblant et 22 à Montréal).
 
Décalage horaire: GMT -4h (-6h de France, heure d'été).
Heure de départ: 13h, heure locale (19h, heure française).
Circuit: 4,421 km x 69 tours, soit 305,049 km au total.


@LES RECORDS:
Pole position Meilleur temps en course
1'18"095 (moy. 203,798 km/h) par
Michael Schumacher (Ferrari F310B) en 1997.
1'19"049 (moy. 201,338 km/h) par
Mika Häkkinen (McLaren MP4/15-Mercedes) en 2000.
 
@LE PODIUM 2000:
P Pilote Ecurie-Moteur Pneu Temps Moyenne
1 3. Michael Schumacher Ferrari F1-2000 (B) en 1h41'12"313 (180,850 km/h)
2 4. Rubens Barrichello Ferrari F1-2000 (B) à 0'00"174 (180,845 km/h)
3 11. Giancarlo Fisichella Benetton B200-Playlife (B) à 0'15"365 (180,393 km/h)


LES RESULTATS EN UN CLIN D'ŒIL • Grille de départ • • Classement à l'arrivée • • Classement des championnats •


@LE RESUME DE LA COURSE:
Ralf Schumacher remporte sa deuxième victoire en GPCette édition 2001 du Grand Prix du Canada restera à jamais comme celle du duel fratricide qui a opposé Ralf et Michael Schumacher. Alors que l'aîné, plus expérimenté, plus titré, semblait avoir toutes les cartes en mains pour donner un nouveau succès à Ferrari, son frère lui a donné une si bonne réplique qu'il a fini par prendre la course à son compte dans la seconde partie du Grand Prix.

Blotti dans le sillage de la Ferrari, Ralf a patiemment attendu son heure au volant d'une Williams-BMW très performante, et impeccablement servie par des pneumatiques Michelin très efficaces. Comme souvent, la décision s'est opérée dans les stands, à l'occasion des ravitaillements, que Ralf a mieux négociés que son frère, pour signer son deuxième succès en Formule 1. Mika Häkkinen, quoiqu'en demi-teinte, a réussi à retrouver le podium, alors que Kimi Räikkönen et Jean Alesi ont grapillé quelques points supplémentaires au terme d'une course particulièrement meurtrière pour les mécaniques.

.:: Affiche ::.
>> 671ème Grand Prix de F1:
affiche
.:: Autres éditions ::.
>> Sélectionnez une année:
.:: Vue du ciel ::.
>> Découvrez ce circuit sur des photos satellite!
globe terrestre • Vous disposez du logiciel Google Earth, cliquez ici.

• Sinon, vous pouvez utiliser Google Map en cliquant ici.
.:: Publicité ::.