En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites (en savoir plus). OK
Vous êtes dans: Accueil » Archives » Courses 2001 » Grand Prix de Saint-Marin

Grand Prix de Saint-Marin

Tout savoir sur... la course


@EN BREF:
Quatrième manche du Championnat du monde 2001 de F1. FIA F1WC
Dates: 13, 14 et 15 avril. Lieu: Autodrome "Enzo et Dino Ferrari", Imola (Italie).
Engagés: 22. Qualifiés: 22. Partants: 22. Classés: 12.
Conditions atmosphériques: beau et chaud.
Affluence: environ 80 000 spectateurs le dimanche.


@LE GRAND PRIX:
circuit Année de création du Grand Prix: 1981.
Editions disputées à ce jour: 20 (toujours sur le même circuit).
 
Heure de départ: 14h.
Circuit: 4,933 km x 62 tours, soit 305,609 km au total.
Décalage avec la ligne de départ: 237 m.
ATTENTION: la course s'effectue dans le sens inverse des aiguilles d'une montre!


@LES RECORDS:
Pole position Meilleur temps en course
1'23"303 (moy. 213,054 km/h) par
Jacques Villeneuve (Williams FW19-Renault) en 1997.
1'25"531 (moy. 207,504 km/h) par
Heinz-Harald Frentzen (Williams FW19-Renault) en 1997.
 
@LE PODIUM 2000:
P Pilote Ecurie-Moteur Pneu Temps Moyenne
1 3. Michael Schumacher Ferrari F1-2000 (B) en 1h31'39"776 (200,043 km/h)
2 1. Mika Häkkinen McLaren MP4/15-Mercedes (B) à 0'01"168 (200,001 km/h)
3 2. David Coulthard McLaren MP4/15-Mercedes (B) à 0'51"008 (198,205 km/h)


LES RESULTATS EN UN CLIN D'ŒIL • Grille de départ • • Classement à l'arrivée • • Classement des championnats •


@LE RESUME DE LA COURSE:
Ralf rejoint le petit cercle des vainqueurs de GPIl y avait belle lurette que cela ne s'était plus produit: pour la première fois depuis septembre 1999 et la victoire de la Stewart-Ford au GP d'Europe, une écurie, autre que Ferrari ou McLaren, a remporté un Grand Prix. A Imola, ce week-end, Ralf Schumacher s'est hissé parmi les Grands, en signant sa première victoire en F1. Une victoire propre, nette et sans bavure, venue à point nommé pour récompenser les efforts conjoints de l'écurie Williams (qui n'avait plus gagné depuis le GP du Luxembourg, en 1997) et du motoriste BMW, dont le dernier succès remonte au GP du Mexique, en 1986, au temps glorieux du turbo.

Nul doute que ce Grand Prix de Saint-Marin a marqué un tournant dans la distribution des cartes. Voilà, désormais, Williams-BMW investi du rôle d'arbitre du duel Ferrari-McLaren. Ce n'est pas là le moindre des enseignements de ce week-end italien où Ferrari, précisément, a chuté, mais où David Coulthard a confirmé ses bonnes dispositions en terminant, à nouveau, deuxième.

.:: Affiche ::.
>> 667ème Grand Prix de F1:
affiche
.:: Autres éditions ::.
>> Sélectionnez une année:
.:: Vue du ciel ::.
>> Découvrez ce circuit sur des photos satellite!
globe terrestre • Vous disposez du logiciel Google Earth, cliquez ici.

• Sinon, vous pouvez utiliser Google Map en cliquant ici.
.:: Publicité ::.