En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites (en savoir plus). OK
Vous êtes dans: Accueil » Archives » Courses 2001 » Grand Prix du Brésil

Grand Prix du Brésil

Tout savoir sur... la course


@EN BREF:
Troisième manche du Championnat du monde 2001 de F1. FIA F1WC
Dates: 30, 31 mars et 01 avril. Lieu: Autodrome "José Carlos Pace", Interlagos.
Engagés: 22. Qualifiés: 22. Partants: 22. Classés: 11.
Conditions atmosphériques: beau et chaud puis apparition de la pluie en milieu de course.
Affluence: environ 80 000 spectateurs le dimanche.


@LE GRAND PRIX:
circuit Année de création du Grand Prix: 1973.
Editions disputées à ce jour: 28 (18 à Interlagos et 10 à Jacarepagua).
 
Décalage horaire: GMT -3h (-5h de France, heure d'été).
Heure de départ: 14h, heure locale (19h, heure française).
Circuit: 4,309 km x 71 tours, soit 305,909 km au total.
Décalage avec la ligne de départ: 30 m.
ATTENTION: la course s'effectue dans le sens inverse des aiguilles d'une montre!


@LES RECORDS:
Pole position Meilleur temps en course
1'14"111 (moy. 209,313 km/h) par
Michael Schumacher (Ferrari F1-2000) en 2000.
1'14"755 (moy. 207,510 km/h) par
Michael Schumacher (Ferrari F1-2000) en 2000.
 
@LE PODIUM 2000:
P Pilote Ecurie-Moteur Pneu Temps Moyenne
1 3. Michael Schumacher Ferrari F1-2000 (B) en 1h31'35"271 (200,404 km/h)
2 11. Giancarlo Fisichella Benetton B200-Playlife (B) à 0'39"898 (198,959 km/h)
3 5. Heinz-Harald Frentzen Jordan EJ10-Mugen Honda (B) à 0'42"268 (198,874 km/h)


LES RESULTATS EN UN CLIN D'ŒIL • Grille de départ • • Classement à l'arrivée • • Classement des championnats •


@LE RESUME DE LA COURSE:
David Coulthard signe sa 10ème victoire en GPLes Grands Prix se suivent et ne se ressemblent heureusement pas. Même si le pace-car est intervenu, même si la pluie s'est soudainement invitée à la fête. La série victorieuse de Michael Schumacher et de Ferrari a été interrompue par un double événement: la victoire de David Coulthard et un sursaut d'orgueil de McLaren, mais surtout par l'avènement d'un jeune pilote qui n'attendait qu'un déclic pour se montrer à son avantage. Ce jeune pilote, c'est Juan-Pablo Montoya, héros malheureux d'une course qui, au fil des tours, semblait ne pas devoir lui échapper.

Le Colombien, passé au commandement dès le 2ème tour suite à une attaque à la hussarde sur Michael Schumacher, a mené les débats avec autorité jusqu'à ce qu'il se fasse torpiller à son tour par l'Arrows de Jos Verstappen. Avec l'apparition de la pluie, le combat changea d'âme. Alors que l'on s'attendait à une démonstration de la part de la Ferrari de Michael Schumacher, c'est au contraire David Coulthard qui sut tirer parti de la situation pour s'imposer brillamment.

.:: Affiche ::.
>> 666ème Grand Prix de F1:
affiche
.:: Autres éditions ::.
>> Sélectionnez une année:
.:: Vue du ciel ::.
>> Découvrez ce circuit sur des photos satellite!
globe terrestre • Vous disposez du logiciel Google Earth, cliquez ici.

• Sinon, vous pouvez utiliser Google Map en cliquant ici.
.:: Publicité ::.