En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites (en savoir plus). OK
Vous êtes dans: Accueil » Archives » Courses 2001 » Grand Prix d'Europe

Grand Prix d'Europe

Tout savoir sur... la course


@EN BREF:
Neuvième manche du Championnat du monde 2001 de F1. FIA F1WC
Dates: 22, 23 et 24 juin. Lieu: Circuit du Nürburgring (Allemagne).
Engagés: 22. Qualifiés: 22. Partants: 22. Classés: 15.
Conditions atmosphériques: beau et très chaud.
Affluence: environ 150 000 spectateurs le dimanche.


@LE GRAND PRIX:
circuit Année de création du Grand Prix: 1983.
Editions disputées à ce jour: 10 (2 à Brands Hatch, 5 au Nürburgring, 1 à Donington Park et 2 à Jerez).
 
Heure de départ: 14h.
Circuit: 4,556 km x 67 tours, soit 305,235 km au total.
Décalage avec la ligne de départ: 17 m.


@LES RECORDS: (1997 = circuit utilisé pour le GP du Luxembourg)
Pole position Meilleur temps en course
1'16"602 (moy. 214,115 km/h) par
Mika Häkkinen (McLaren MP4/12-Mercedes) en 1997.
1'18"805 (moy. 208,129 km/h) par
Heinz-Harald Frentzen (Williams FW19-Renault) en 1997.
 
@LE PODIUM 2000:
P Pilote Ecurie-Moteur Pneu Temps Moyenne
1 3. Michael Schumacher Ferrari F1-2000 (B) en 1h42'00"307 (179,541 km/h)
2 1. Mika Häkkinen McLaren MP4/15-Mercedes (B) à 0'13"822 (179,136 km/h)
3 2. David Coulthard McLaren MP4/15-Mercedes (B) à 1 tour(s) ---


LES RESULTATS EN UN CLIN D'ŒIL • Grille de départ • • Classement à l'arrivée • • Classement des championnats •


@LE RESUME DE LA COURSE:
Michael Schumacher prend une belle option au championnatA domicile, devant des supporters entièrement acquis à leur cause, Michael et Ralf Schumacher se sont livrés à un duel impitoyable qui a débuté dès les essais et s'est poursuivi tout au long du week-end. Et même après l'arrivée. Partis depuis la première ligne, Michael et Ralf ont mis le feu aux poudres, l'aîné, par une manœuvre dont il a le secret, se faisant un devoir de tasser son cadet afin d'arriver en tête au premier freinage.

Dès lors, la messe était dite. Michael devant, Ralf derrière... mais toujours menaçant. De plus en menaçant même jusqu'au premier ravitaillement. Après ce passage obligé au stand, le duel reprenait de plus belle, mais Ralf allait boire le calice jusqu'à la lie, pénalisé qu'il était par un stop and go, pour avoir quelque peu mordu la ligne délimitant la sortie des stands. Michael Schumacher avait dès lors le champ libre pour aller cueillir sa cinquième victoire de la saison devant Juan-Pablo Montoya, David Coulthard et son frère Ralf, fort marri de son après-midi de dupes.

.:: Affiche ::.
>> 672ème Grand Prix de F1:
affiche
.:: Autres éditions ::.
>> Sélectionnez une année:
.:: Vue du ciel ::.
>> Découvrez ce circuit sur des photos satellite!
globe terrestre • Vous disposez du logiciel Google Earth, cliquez ici.

• Sinon, vous pouvez utiliser Google Map en cliquant ici.
.:: Publicité ::.