En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites (en savoir plus). OK
Vous êtes dans: Accueil » Archives » Courses 2001 » Grand Prix d'Allemagne

Grand Prix d'Allemagne

Tout savoir sur... la course


@EN BREF:
Douzième manche du Championnat du monde 2001 de F1. FIA F1WC
Dates: 27, 28 et 29 juillet. Lieu: Circuit d'Hockenheim.
Engagés: 22. Qualifiés: 22. Partants: 22. Classés: 10.
Conditions atmosphériques: beau et très chaud.
Affluence: environ 220 000 spectateurs sur les trois jours.


@LE GRAND PRIX:
circuit Année de création du Grand Prix: 1951.
Editions disputées à ce jour: 48 (23 au Nürburgring, 1 à l'Avus-Berlin et 24 à Hockenheim).
 
Heure de départ: 14h.
Circuit: 6,825 km x 45 tours, soit 307,125 km au total.


@LES RECORDS:
Pole position Meilleur temps en course
1'41"838 (moy. 241,195 km/h) par
Mika Häkkinen (McLaren MP4/13-Mercedes) en 1998.
1'44"300 (moy. 235,570 km/h) par
Rubens Barrichello (Ferrari F1-2000) en 2000.
 
@LE PODIUM 2000:
P Pilote Ecurie-Moteur Pneu Temps Moyenne
1 4. Rubens Barrichello Ferrari F1-2000 (B) en 1h25'34"418 (215,341 km/h)
2 1. Mika Häkkinen McLaren MP4/15-Mercedes (B) à 0'07"452 (215,029 km/h)
3 2. David Coulthard McLaren MP4/15-Mercedes (B) à 0'21"168 (214,457 km/h)


LES RESULTATS EN UN CLIN D'ŒIL • Grille de départ • • Classement à l'arrivée • • Classement des championnats •


@LE RESUME DE LA COURSE:
Ralf Schumacher prend goût à la victoireDans leur jardin d'Hockenheim, les frères Schumacher ont assuré l'essentiel du spectacle pour le plus grand bonheur d'un public totalement acquis à leur cause. Certes, chacun espérait secrètement que Michael Schumacher allait profiter de l'occasion pour imposer (enfin!) sa Ferrari dans le GP d'Allemagne et égaler du même coup le record de victoires d'Alain Prost. Mais la réussite n'a pas été de son côté, trahi par sa mécanique dès le départ - ce qui allait, bien involontairement, provoquer un carambolage spectaculaire dont Luciano Burti allait être le héros malheureux.

Après un deuxième départ, et sa voiture de réserve, Michael Schumacher n'allait pas être plus heureux et, victime de sa monoplace, il se retirait peu après la mi-course. Mais en F1, désormais, un Schumacher peut en cacher un autre... Après que Juan-Pablo Montoya, parti de la pole, eut mené l'épreuve avec beaucoup d'autorité jusqu'à son abandon, c'est Ralf Schumacher qui a tiré les marrons du feu pour offrir au moteur BMW une splendide victoire.

.:: Affiche ::.
>> 675ème Grand Prix de F1:
affiche
.:: Autres éditions ::.
>> Sélectionnez une année:
.:: Vue du ciel ::.
>> Découvrez ce circuit sur des photos satellite!
globe terrestre • Vous disposez du logiciel Google Earth, cliquez ici.

• Sinon, vous pouvez utiliser Google Map en cliquant ici.
.:: Publicité ::.