En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites (en savoir plus). OK
Vous êtes dans: Accueil » Archives » Courses 2010 » Grand Prix de Belgique

Grand Prix de Belgique

Tout savoir sur... la course


@EN BREF:
Treizième manche du Championnat du monde 2010 de F1. FIA F1WC
Dates: 27, 28 et 29 août. Lieu: Circuit de Spa-Francorchamps.
Engagés: 24. Qualifiés: 24. Partants: 24. Classés: 20.
Conditions atmosphériques: ciel nuageux avec apparition de pluie. 16°C dans l'air, 19°C sur la piste et 63% d'humidité.
Affluence: environ 52 500 spectateurs le dimanche.


@LE GRAND PRIX:
circuit Année de création du Grand Prix: 1950.
Editions disputées à ce jour: 54 (42 à Spa-Francorchamps, 2 à Nivelles et 10 à Zolder).
 
Heure de départ: 14h.
Circuit: 7,004 km x 44 tours, soit 308,052 km au total.
Décalage avec la ligne de départ: 124 m.


@LES RECORDS:
Pole position Meilleur temps en course
1'45"994 (moy. 237,885 km/h) par
Kimi Räikkönen (Ferrari F2007) en 2007.
1'47"263 (moy. 235,071 km/h) par
Sebastian Vettel (Red Bull RB5-Renault) en 2009.
 
@LE PODIUM 2009:
P Pilote Ecurie-Moteur Pneu Temps Moyenne
1 4. Kimi Räikkönen Ferrari F60 (B) en 1h23'50"995 (220,431 km/h)
2 21. Giancarlo Fisichella Force India VJM02-Mercedes (B) à 0'00"939 (220,390 km/h)
3 15. Sebastian Vettel Red Bull RB5-Renault (B) à 0'03"875 (220,261 km/h)


LES RESULTATS EN UN CLIN D'ŒIL • Grille de départ • • Classement à l'arrivée • • Classement des championnats •


@LES FAITS DE COURSE:
Hamilton repasse en tête du championnat pour 3 pointsLe week-end avait débuté sous la pluie vendredi lors des premiers essais libres, il s'est également conclu sous des averses. Epilogue somme toute logique dans les Ardennes. Mais toute cette eau n'a pas noyé les ambitions, ni le talent de Lewis Hamilton, qui empoche une troisième victoire cette saison, après la Turquie et le Canada, et reprend surtout les commandes du championnat à Mark Webber, deuxième avec sa Red Bull. Finalement, tout s'est joué au départ entre les deux hommes, lorsque l'Australien est resté coincé dans les starting-blocks, laissant ainsi l'Anglais, deuxième sur la grille, mais également cinq autres pilotes, lui passer devant.

Trop heureux de profiter de l'aubaine, le Champion du monde 2008 prenait les commandes de la course pour ne plus les lâcher. Quelques gouttes de pluie perturbaient cependant son envol, et à la fin du premier tour, il freinait un peu tard à l'Arrêt de Bus, entraînant plusieurs pilotes derrière lui. Dans l'affaire, Barrichello, surpris, s'empalait dans la Ferrari de Fernando Alonso. Le 300ème Grand Prix du Brésilien prenait déjà fin, tandis que l'Espagnol faisait un détour aux stands, mettant ainsi fin à ses espoirs de victoire. Ensuite, lentement mais sûrement, Hamilton se détachait du peloton, et comptait 14 secondes d'avance après 14 tours.

Pour trouver de l'animation, il fallait en fait regarder derrière le leader, du côté de Vettel pour être précis. Ralenti par Button, il tentait un dépassement très osé à l'Arrêt de Bus au 17ème tour, et perdait le contrôle de sa Red Bull, finissant sa course dans la McLaren. Si l'Allemand pouvait immédiatement rentrer aux stands et changer d'aileron avant, Button était contraint à l'abandon. Quelques minutes plus tard, Vettel était sanctionné d'un drive through pour sa manœuvre. Les arrêts aux stands, aux alentours du 25ème tour, ne changeaient rien à la hiérarchie, et il fallait attendre l'arrivée de la pluie, au 35ème tour, pour relancer la course.

Etrangement, Hamilton ne rentrait pas immédiatement aux stands pour chausser les pneus pluie, de même que Kubica, Webber et Massa. L'Anglais se faisait ainsi une frayeur en ratant un freinage et en passant à quelques centimètres du muret de pneus au virage 8. Plus de peur que de mal finalement pour Hamilton, qui changeait ensuite ses pneus et repartait en tête, filant ainsi vers la victoire. Kubica, lui, freinait un peu tard dans ses stands, et perdait quelques précieuses secondes, qui permettait à Webber de récupérer la deuxième place, un excellent résultat après son départ totalement manqué. Pour Alonso, revenu dans les points à la neuvième place, la descente aux enfers se prolongeait avec un tête à queue qui mettait fin à sa course, et provoquait la deuxième sortie de la voiture de sécurité, au 38ème tour. Avec la seizième place de Vettel, trois des cinq candidats au titre n'ont pas marqué de points. De quoi rendre Hamilton doublement heureux, nouveau leader du championnat avec 182 points, trois de plus que Webber.
.:: Affiche ::.
>> 833ème Grand Prix de F1:
affiche
.:: Autres éditions ::.
>> Sélectionnez une année:
.:: Vue du ciel ::.
>> Découvrez ce circuit sur des photos satellite!
globe terrestre • Vous disposez du logiciel Google Earth, cliquez ici.

• Sinon, vous pouvez utiliser Google Map en cliquant ici.
.:: YouTube ::.
>> Découvrez les vidéos postés par les acteurs de la F1 et par les journalistes sportifs!
YouTube • Retrouvez-nous sur YouTube à l'adresse:
youtube.com/ZoneF1TV
.:: Publicité ::.