En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites (en savoir plus). OK
Vous êtes dans: Accueil » Archives » Courses 2010 » Grand Prix du Japon

Grand Prix du Japon

Tout savoir sur... la course


@EN BREF:
Seizième manche du Championnat du monde 2010 de F1. FIA F1WC
Dates: 08, 09 et 10 octobre. Lieu: Circuit de Suzuka.
Engagés: 24. Qualifiés: 24. Partants: 23. Classés: 17.
Conditions atmosphériques: ciel légèrement nuageux. 26°C dans l'air, 36°C sur la piste et 51% d'humidité.
Affluence: ---.


@LE GRAND PRIX:
circuit Année de création du Grand Prix: 1976.
Editions disputées à ce jour: 25 (4 au Mont Fuji et 21 à Suzuka).
 
Décalage horaire: GMT +9h (+7h de France, heure d'été).
Heure de départ: 15h, heure locale (08h, heure française).
Circuit: 5,807 km x 53 tours, soit 307,471 km au total.
Décalage avec la ligne de départ: 300 m.


@LES RECORDS:
Pole position Meilleur temps en course
1'29"599 (moy. 233,320 km/h) par
Felipe Massa (Ferrari 248 F1) en 2006.
1'31"540 (moy. 228,372 km/h) par
Kimi Räikkönen (McLaren MP4/20-Mercedes) en 2005.
 
@LE PODIUM 2009:
P Pilote Ecurie-Moteur Pneu Temps Moyenne
1 15. Sebastian Vettel Red Bull RB5-Renault (B) en 1h28'20"443 (208,900 km/h)
2 9. Jarno Trulli Toyota TF109 (B) à 0'04"877 (208,708 km/h)
3 1. Lewis Hamilton McLaren MP4/24-Mercedes (B) à 0'06"472 (208,645 km/h)


LES RESULTATS EN UN CLIN D'ŒIL • Grille de départ • • Classement à l'arrivée • • Classement des championnats •


@LES FAITS DE COURSE:
Vettel et Alonso ne sont plus qu'à 14 points de WebberLes Red Bull, favorites au Japon, ont donc finalement tenu leur rang. Et sans rencontrer une opposition très farouche. Sur un tracé qui leur convient parfaitement, les monoplaces autrichiennes ont dominé les débats assez facilement, s'offrant un troisième doublé cette saison. Une victoire pour Vettel donc, la troisième de la saison, et une deuxième place pour Webber, qui font les affaires des deux pilotes. L'Allemand remonte à la troisième place du championnat, tandis que l'Australien (220 points), qui était arrivé au Japon avec 11 points d'avance sur le deuxième, Lewis Hamilton, repart avec 14 points sur Alonso et Vettel. La mauvaise opération du week-end, elle est pour McLaren. Jenson Button, quatrième, et Lewis Hamilton, cinquième, perdent du terrain au championnat et risquent d'avoir du mal à recoller.

Avec le retour du soleil sur la piste japonaise, le Grand Prix a pu se tenir normalement, seulement quatre heures après les qualifications, reportées à cause de la pluie samedi. Et c'est finalement dans les premiers instants de la course qu'il s'est passé le plus de choses. Au départ, Vitaly Petrov (Renault) est parti comme une bombe mais s'est rabattu un peu trop tôt devant Nico Hülkenberg et a touché la Williams, finissant ainsi dans le rail de sécurité. Quelques mètres plus tard, au premier virage, c'est Felipe Massa (Ferrari) qui a heurté Vitantonio Liuzzi (Force India), les deux pilotes finissant au tapis. La voiture de sécurité a logiquement fait son entrée, et a calmé les fauves pendant sept tours. Les bolides une fois relancés, la procession des Red Bull a pu débuter.

Lentement mais inexorablement, Vettel et Webber se sont détachés, l'Allemand parvenant à creuser un léger écart sur son coéquipier, de deux secondes environ, mais sans jamais parvenir à se défaire de sa pression. Derrière, Alonso, Button et Hamilton ne sont pas parvenus à tenir le rythme, perdant environ une demi-seconde à chaque boucle. Rien n'a changé jusqu'au 25ème tour et les arrêts aux stands. Button, profitant de sa stratégie différente - il est le seul du Top 10 à être parti en pneus durs - a pris les commandes du Grand Prix lorsque tous ses adversaires ont changé de pneus. Mais 14 tours plus tard, lorsqu'il s'est à son tour arrêté, le Champion du monde en titre a bien dû constater que son pari ne s'était pas avéré payant. Reparti derrière Hamilton, il a néanmoins récupéré la quatrième place quelques tours plus tard, son coéquipier, gêné par des problèmes de freins, le laissant passer. Les deux Red Bull ayant retrouvé leur position initiale, elles ont pu tranquillement conclure en tête la 16ème manche de la saison, qui ne restera pas dans les mémoires comme la plus palpitante.
.:: Temps et résumés ::.
.:: Affiche ::.
>> 836ème Grand Prix de F1:
affiche
.:: Autres éditions ::.
>> Sélectionnez une année:
.:: Vue du ciel ::.
>> Découvrez ce circuit sur des photos satellite!
globe terrestre • Vous disposez du logiciel Google Earth, cliquez ici.

• Sinon, vous pouvez utiliser Google Map en cliquant ici.
.:: Jeu ::.
>> La F1 s'emmêle les pédales!
taquin • Reconstituez l'image originale découpée en 15 petits carrés mélangés!
A vous de jouer...
.:: Publicité ::.