En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites (en savoir plus). OK
Vous êtes dans: Accueil » Archives » Ecuries / Pilotes 1996 » Jordan-Peugeot

Jordan-Peugeot

Tout savoir sur... l'écurie


@LA CARTE DE VISITE:
Adresse Management
Benson & Hedges Total Jordan Peugeot
Buckingham Road, Silverstone,
Northamptonshire NN12 8TJ (Grande-Bretagne)
Directeur Général: Eddie Jordan
Directeur Technique: Gary Anderson
Directeur Sportif: Trevor Foster


@LE PALMARES: (en début de saison)
Historique Course Championnat
Débuts en Grand Prix: Etats-Unis 1991
Grands Prix disputés: 81
Points marqués: 66 (moy. par GP: 0,81)
Pole position: 1
Meilleur tour: 1
Victoire: 0
Meilleur classement: 5ème en 1991 et 1994
Classement 1995: 6ème avec 21 points


@LA MONOPLACE:
Châssis Moteur Pneumatique
Jordan 196 Peugeot V10 A12
logo Peugeot
logo Goodyear


@LE MATERIEL:
Nez relevé, pontons à double entrée, direction assistée, suspension avant et arrière faisant appel à deux combinés ressorts-amortisseurs couchés qui, reliés à un mini vérin maintenu sous pression, joue le rôle de correcteur de roulis, décoration moins brouillonne, Gary Anderson a voulu une monoplace à la fois plus fine, cossue et surtout moins capricieuse que sa devancière. Moteur Peugeot V10 A12.


@L'ECURIE:
Après la séparation, médiatiquement peu glorieuse d'avec McLaren et la saison "blanche" vécue l'an passé, la firme Peugeot est contrainte cette année de retrouver une image plus conforme à son statut de grand constructeur. Pourtant, cette fois encore, son discours ne nous permet pas d'affirmer qu'elle se soit donné les moyens de ses ambitions; pas plus qu'elle n'a consenti à offrir à Eddie Jordan les moyens lui permettant de faire de sa structure un vrai "top team".

Ce dernier, néanmoins conscient qu'il devait progresser et faire évoluer son image vis-à-vis de son "curieux" partenaire, a malgré tout renforcé son staff technique, restructuré son département "recherche et développement" et, nec plus ultra, créé une équipe d'essais totalement autonome. Autant d'innovations apparaissant comme autant de sacrifices quand on sait que l'écurie irlandaise ne dispose cette saison que d'un budget se situant entre 110 et 130 millions de francs, soit à titre d'exemple 20 millions de moins que celui de Ligier! Budget qui permettra, néanmoins, d'atteindre l'objectif 1996? Tout le monde l'espère au sein du Jordan Grand Prix, à commencer par Gary Anderson qui, pour cette saison, a considérablement revu sa copie 1995. Nez relevé, pontons à double entrée, direction assistée, correcteur de roulis, le directeur technique de Jordan a voulu une monoplace à la fois plus fine et cossue. Une monoplace moins "capricieuse" que ne l'était la feue 195?

Enfin guéri du "syndrome Senna" qui ne fit que pourrir sa saison 1995, Rubens Barrichello semble en être persuadé après les excellents essais menés à Estoril. Comme Jordan, comme Peugeot, lui aussi jouera gros à partir de Melbourne. Il sait qu'il est plus difficile d'être "redécouvert" que découvert et que sa tâche sera d'autant moins aisée qu'il devra affronter la référence Brundle. Un pilote qui, comme le bon vin, ne cesse de se bonifier avec l'âge...
Jordan 196

Tout savoir sur... les pilotes


@LEUR PALMARES: (en début de saison)
11. Rubens Barrichello
R. Barrichello Carte de visite: Né le 23/05/1972 à São Paulo (Brésil). Célibataire.
Débuts en Grand Prix: Afrique du Sud 1993 (Jordan) et Grands Prix disputés: 48
Carrière en F1: Jordan (93/94/95)
Pole position: 1 et Meilleur tour: 0
Meilleur classement en course: 2ème au GP du Canada 1995
Points marqués: 32 (moy. par GP: 0,67)
Meilleur classement au championnat: 6ème en 1994
Classement 1995: 11ème avec 11 points

12. Martin Brundle
M. Brundle Carte de visite: Né le 01/06/1959 à Kings Lynn (Grande-Bretagne). Marié à Elisabeth, un fils et une fille.
Débuts en Grand Prix: Brésil 1984 (Tyrrell) et Grands Prix disputés: 142
Carrière en F1: Tyrrell (84/85/86), Zakspeed (87), Williams (88), Brabham (89/91), Benetton (92), Ligier (93), McLaren (94) et Ligier (95)
Pole position: 0 et Meilleur tour: 0
Meilleur classement en course: 2ème au GP d'Italie 1992 et au GP de Monaco 1994
Points marqués: 90 (moy. par GP: 0,63)
Meilleur classement au championnat: 6ème en 1992
Classement 1995: 13ème avec 7 points

Fabrizio de Simone (pilote-essayeur)
.:: Autres saisons ::.
>> Sélectionnez une année:
.:: Statistiques ::.
>> Découvrez en détails tous les chiffres de la F1 mis à jour après chaque course!
calculatrice • Grands Prix, pilotes, écuries, moteurs, pneumatiques... vous saurez tout sur les différents participants.
.:: Lexique ::.
>> Découvrez la signification de plus de 400 termes utilisés dans le petit monde de la F1!
dictionnaires • Autoclave, Carrossage, Flow vis, Hat trick, Nomex, SREC, Tube de Pitot, Zylon... Vous saurez tout ce qui se cache derrière ces mots obscurs.
.:: Jeu ::.
>> Le paddock perd la mémoire!
memory • Retrouvez toutes les associations nom + image en retournant les cartes deux par deux!
A vous de jouer...
.:: Publicité ::.