En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites (en savoir plus). OK
Vous êtes dans: Accueil » Archives » Courses 1996 » Grand Prix de Belgique

Grand Prix de Belgique

Tout savoir sur... la course


@EN BREF:
Treizième manche du Championnat du monde 1996 de F1. FIA F1WC
Dates: 23, 24 et 25 août. Lieu: Circuit de Spa-Francorchamps.
Engagés: 20. Qualifiés: 19. Partants: 19. Classés: 10.
Conditions atmosphériques: ciel variable mais piste sèche.
Affluence: environ 166 000 spectateurs sur les trois jours.


@LE GRAND PRIX:
circuit Année de création du Grand Prix: 1950.
Editions disputées à ce jour: 42 (30 à Spa-Francorchamps, 2 à Nivelles et 10 à Zolder).
 
Heure de départ: 14h.
Circuit: 6,968 km x 44 tours, soit 306,592 km au total.


@LES RECORDS:
Pole position Meilleur temps en course
1'54"392 (moy. 219,477 km/h) par
Gerhard Berger (Ferrari 412T2) en 1995.
1'53"412 (moy. 221,373 km/h) par
David Coulthard (Williams FW17-Renault) en 1995.
 
@LE PODIUM 1995:
P Pilote Ecurie-Moteur Pneu Temps Moyenne
1 1. Michael Schumacher Benetton B195-Renault (G) en 1h36'47"875 (190,204 km/h)
2 5. Damon Hill Williams FW17-Renault (G) à 0'19"493 (189,568 km/h)
3 25. Martin Brundle Ligier JS41-Mugen Honda (G) à 0'24"998 (189,389 km/h)


LES RESULTATS EN UN CLIN D'ŒIL • Grille de départ • • Classement à l'arrivée • • Classement des championnats •


@LE RESUME DE LA COURSE:
M. Schumacher (Ferrari)Faisant suite à trois Grands Prix quelque peu soporifiques quant à leur déroulement, ce GP de Belgique a réservé son lot de surprises. Une fois n'est pas coutume, les conditions météorologiques n'ont eu aucune influence quant au résultat. Il a même fait "sec" pendant tout le Grand Prix! Michael Schumacher, encore endolori par sa sortie de route du vendredi matin, a oublié sa souffrance pour effectuer une démonstration superbe sur ce circuit de pilotage.

Troisième aux essais, il a su forcer le destin et profiter des circonstances de la course pour s'imposer à un non moins magnifique Jacques Villeneuve qui s'était élancé de la pole position. Alors qu'il découvrait ce tracé grandiose et délicat! Michael Schumacher à la barre, il ne restait plus qu'à démontrer la fiabilité de sa Ferrari, ce qui fut fait au terme des 44 tours d'un Grand Prix qui renforce l'intérêt du championnat, Jacques Villeneuve ayant grapillé quelques points à Damon Hill.
.:: Affiche ::.
>> 594ème Grand Prix de F1:
affiche
.:: Autres éditions ::.
>> Sélectionnez une année:
.:: Vue du ciel ::.
>> Découvrez ce circuit sur des photos satellite!
globe terrestre • Vous disposez du logiciel Google Earth, cliquez ici.

• Sinon, vous pouvez utiliser Google Map en cliquant ici.
.:: Publicité ::.