En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites (en savoir plus). OK
Vous êtes dans: Accueil » Archives » Courses 2016 » Grand Prix de Monaco

Grand Prix de Monaco

Tout savoir sur... la course


@EN BREF:
Sixième manche du Championnat du monde 2016 de F1. FIA F1WC
Dates: 26, 28 et 29 mai. Lieu: Circuit de Monaco.
Engagés: 22. Qualifiés: 22. Partants: 22. Classés: 15.
Conditions atmosphériques: ciel très variable. 17°C dans l'air et 19°C sur la piste.
Affluence: ---.


@LE GRAND PRIX:
circuit Année de création du Grand Prix: 1950.
Editions disputées à ce jour: 62 (toujours sur le même circuit).
 
Heure de départ: 14h.
Circuit: 3,337 km x 78 tours, soit 260,286 km au total.


@LES RECORDS:
Pole position Meilleur temps en course
1'13"556 (moy. 163,467 km/h) par
Sebastian Vettel (Red Bull RB7-Renault) en 2011.
1'14"439 (moy. 161,528 km/h) par
Michael Schumacher (Ferrari F2004) en 2004.
 
@LE PODIUM 2015:
P Pilote Ecurie-Moteur Pneu Temps Moyenne
1 6. Nico Rosberg Mercedes F1 W06 (P) en 1h49'18"420 (142,874 km/h)
2 5. Sebastian Vettel Ferrari SF15-T (P) à 0'04"486 (142,777 km/h)
3 44. Lewis Hamilton Mercedes F1 W06 (P) à 0'06"053 (142,743 km/h)


@LES FAITS DE COURSE:
Hamilton remporte enfin sa 44ème victoire en F1!Il l'attendait depuis le Grand Prix des Etats-Unis la saison passée mais c'est dans le prestigieux cadre de la Principauté de Monaco que Lewis Hamilton a, enfin, obtenu sa 44èmeme victoire en Formule 1, 44 comme son numéro fétiche, qu'il porte sur sa monoplace. Le Champion du monde a signé son premier succès en neuf courses au prix d'un coup stratégique osé, mais surtout aidé par les soucis connus par son seul rival pour la victoire, Daniel Ricciardo. Le début de la course a été grandement perturbé par la pluie, incitant la direction de course à la prudence avec un départ sous voiture de sécurité et huit tours avant que le Grand Prix ne démarre réellement. Avec tous les pilotes en pneus pluie, le début de course a été relativement calme, seuls les problèmes de performance d'un Nico Rosberg en difficulté avec ses freins ont changé la donne, permettant à Daniel Ricciardo de prendre rapidement une belle marge.

Des soucis qui ont rapidement incité Mercedes à laisser Lewis Hamilton passer devant. Le Britannique a ainsi pu hausser son rythme pour réduire l'écart. C'est alors que le Champion du monde, et son équipe, ont décidé de faire un énorme coup tactique: ne pas rentrer aux stands pour passer des pneus pluie aux pneus intermédiaires mais attendre que la piste sèche pour passer directement aux pneus slicks. Daniel Ricciardo, qui s'est montré plus conservateurs, a rapidement repris les 25 secondes qui le séparaient du Britannique pour le mettre sous pression avant de passer par les stands pour ce changement de gommes. Malgré une piste qui n'était pas encore tout à fait sèche, Lewis Hamilton s'est arrêté un tour avant Daniel Ricciardo et a perdu près de dix secondes dans son tour de sortie des stands. L'Australien avait toute latitude pour faire son arrêt et repartir devant... mais les mécaniciens de Red Bull n'étaient pas prêts et Daniel Ricciardo est ressorti des stands juste derrière Lewis Hamilton. Il a tenté une attaque mais la défense plus que rugueuse du Britannique a fonctionné. Sans cette incompréhension, le pilote de l'écurie autricienne gagnait la course. Parti de la pole position pour la première fois de sa carrière, l'Australien doit se contenter d'une deuxième place. La pluie qui est revenue pour les six derniers tours n'a pas changé la donne.

Après la désillusion de Barcelone, où les Ferrari ont manqué le coche d'une victoire qui leur semblait promise suite à l'accrochage des Mercedes, les monoplaces de Maranello ont encore connu un dimanche difficile à Monaco. Si Kimi Räikkönen est allé à la faute très rapidement et a dû abandonner, Sebastian Vettel est ressorti juste derrière la Force India de Sergio Pérez, à l'aise en Principauté depuis le début du week-end, et lui-aussi n'a jamais été en mesure de prendre le meilleur sur le Mexicain dans les 47 derniers tours de course et doit se contenter d'une quatrième place bien frustrante. Du côté de Force India, c'est l'euphorie avec ce troisième podium dans l'histoire de l'écurie, le premier depuis Bahreïn la saison passée. Les McLaren-Honda se disaient en mesure de rivaliser ce week-end, Fernando Alonso et Jenson Button sont parvenus à remonter. L'Espagnol prend une très belle cinquième place quand Jenson Button a conclu la course à la neuvième position. Nico Rosberg a, lui, connu une course plus que difficile. Jamais dans le rythme, l'Allemand est descendu petit à petit dans la hiérarchie et a été piégé par Nico Hülkenberg dans le dernier tour pour la sixième place. Une septième place pour le leader du Championnat du monde qui voit revenir son coéquipier à 24 points. Carlos Sainz prend les points de la huitième place quand Felipe Massa est remonté jusqu'à la dixième place. Romain Grosjean, bloqué en début de course par Kimi Räikkönen quand le Finlandais est sorti de la piste, n'a jamais pu remonter et se contente, et encore, d'une treizième place finale.
.:: Affiche ::.
>> 941ème Grand Prix de F1:
affiche
.:: Autres éditions ::.
>> Sélectionnez une année:
.:: Vue du ciel ::.
>> Découvrez ce circuit sur des photos satellite!
globe terrestre • Vous disposez du logiciel Google Earth, cliquez ici.

• Sinon, vous pouvez utiliser Google Map en cliquant ici.
.:: Publicité ::.