En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites (en savoir plus). OK
Vous êtes dans: Accueil » Archives » Courses 2016 » Grand Prix de Grande-Bretagne

Grand Prix de Grande-Bretagne

Tout savoir sur... la course


@EN BREF:
Dixième manche du Championnat du monde 2016 de F1. FIA F1WC
Dates: 08, 09 et 10 juillet. Lieu: Circuit de Silverstone.
Engagés: 22. Qualifiés: 22. Partants: 22. Classés: 17.
Conditions atmosphériques: ciel très variable. 17°C dans l'air et 21°C sur la piste.
Affluence: ---.


@LE GRAND PRIX:
circuit Année de création du Grand Prix: 1950.
Editions disputées à ce jour: 66 (49 à Silverstone, 5 à Aintree et 12 à Brands Hatch).
 
Décalage horaire: GMT +1h (-1h de France, heure d'été).
Heure de départ: 13h, heure locale (14h, heure française).
Circuit: 5,891 km x 52 tours, soit 306,198 km au total.
Décalage avec la ligne de départ: 134 m.


@LES RECORDS:
Pole position Meilleur temps en course
1'29"607 (moy. 236,673 km/h) par
Lewis Hamilton (Mercedes F1 W04) en 2013.
1'30"874 (moy. 233,374 km/h) par
Fernando Alonso (Ferrari F10) en 2010.
 
@LE PODIUM 2015:
P Pilote Ecurie-Moteur Pneu Temps Moyenne
1 44. Lewis Hamilton Mercedes F1 W06 (P) en 1h31'27"729 (200,869 km/h)
2 6. Nico Rosberg Mercedes F1 W06 (P) à 0'10"956 (200,468 km/h)
3 5. Sebastian Vettel Ferrari SF15-T (P) à 0'25"443 (199,942 km/h)


@LES FAITS DE COURSE:
Hamilton s'est baladé dans le jardin humide de SilverstoneA la mi-saison, les compteurs sont (presque) remis à zéro. En s'imposant en Grande-Bretagne ce dimanche, sans laisser le moindre espoir à ses adversaires, Lewis Hamilton a quasiment effacé son retard sur un Nico Rosberg dont la fantastique série de quatre victoires pour inaugurer l'année 2016 paraît désormais bien loin. Après avoir compté 43 longueurs d'avance, le pilote allemand ne possède plus désormais que 4 petites unités de marge sur son "ennemi" intime. Autant dire plus rien, après avoir eu tant. Mais l'accrochage en Espagne qui s'acheva dans les graviers pour les deux Flèches d'Argent, puis le K.O subi il y a une semaine en Autriche où il vit une possible victoire se muer en 4ème place lors d'un dernier tour marqué par une nouvelle collision avec Hamilton semblent avoir totalement cassé l'élan de Rosberg. Ce qu'a confirmé le Grand Prix de Grande-Bretagne...

Notamment le début de course, lors duquel l'Allemand parut proche de la noyade. Alors que des trombes venaient de se déverser sur le circuit de Silverstone, la direction de course, extrêmement prudente (trop?), décida de lancer la meute derrière le safety-car. Durant cinq tours, Hamilton dut donc ronger son frein avant de rapidement porter l'estocade. En effet, si le Britannique ne semblait pas perturber par une piste humide, Rosberg, lui, donnait l'impression de rouler sur des œufs. Si bien qu'au 16ème tour, l'Allemand buvait la tasse en se faisant déborder par un Max Verstappen plein de culot. Le début de la fin pour Rosberg?

Pas vraiment car le soleil était de retour et plus la piste s'asséchait, plus Rosberg prenait ses aises et retrouvait un rythme plus conforme au niveau de sa Mercedes. Au 28ème tour, Hamilton, lui, commettait sa seule petite faute de la journée en sortant trop large du premier virage mais par un curieux mimétisme, six secondes plus tard, son dauphin d'alors, Verstappen, reproduisait l'erreur du Britannique. Mais hormis cet impair, Hamilton s'avérait intouchable sur ses terres. Derrière, Rosberg aura dû se montrer patient pour se défaire de Verstappen lors du 39ème tour. Mais l'Allemand n'était pas encore au bout de ses peines avec un problème de boite de vitesse à cinq boucles du drapeau à damier qui lui faisait perdre une belle poignée de secondes, et qui incitait les commissaires de piste à investiguer au sujet de ses échanges à la radio avec son stand.

Si les Mercedes ont décroché leur troisième doublé de la saison, le premier avec Hamilton devant Rosberg, si Red Bull a parfaitement tenu son rang avec le nouveau podium de Verstappen (son troisième en six courses au volant de la monoplace autrichienne), les Ferrari, elles, ont souffert. Kimi Räikkönen (5ème) a attendu les derniers tours pour parvenir à doubler Sergio Pérez. Sa seconde victoire sur le Mexicain en quelques jours après avoir été prolongé par la Scuderia aux dépens du pilote Force India. Sebastian Vettel, lui, tentera de vite oublier ce week-end britannique, achevé sur une 9ème place avec une pénalité au passage pour avoir écarté de la piste Felipe Massa. Dans le camp français, ni Romain Grosjean, ni aucune des deux Renault n'a franchi la ligne d'arrivée.

Mise à jour à 19h25: L'Allemand Nico Rosberg (Mercedes) a été pénalisé de dix secondes par la direction du Grand Prix de Grande-Bretagne, dimanche soir, et a perdu sa 2ème place en raison d'instructions qui lui ont été données par son équipe sur la radio de bord. Rosberg termine donc 3ème de cette course, derrière le Néerlandais Max Verstappen (Red Bull) qui hérite de la 2ème place derrière le vainqueur, son coéquipier Lewis Hamilton. Hamilton revient à un point de Rosberg au championnat, au lieu de 4 points avant que soit connue cette pénalité. Les instructions données à Rosberg portaient sur un mode de gestion de son moteur et l'utilisation de sa boîte de vitesses à la suite d'un problème identifié par le pilote, en fin de course. Une partie de ces instructions ne sont pas autorisées par le règlement technique 2016, le pilote devant se débrouiller tout seul à bord, en général. Les seules exceptions concernent un problème lié à la sécurité.
.:: Temps et résumés ::.
.:: Affiche ::.
>> 945ème Grand Prix de F1:
affiche
.:: Autres éditions ::.
>> Sélectionnez une année:
.:: Vue du ciel ::.
>> Découvrez ce circuit sur des photos satellite!
globe terrestre • Vous disposez du logiciel Google Earth, cliquez ici.

• Sinon, vous pouvez utiliser Google Map en cliquant ici.
.:: Publicité ::.