En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites (en savoir plus). OK
Vous êtes dans: Accueil » Archives » Courses 2016 » Grand Prix du Japon

Grand Prix du Japon

Tout savoir sur... la course


@EN BREF:
Dix-septième manche du Championnat du monde 2016 de F1. FIA F1WC
Dates: 07, 08 et 09 octobre. Lieu: Circuit de Suzuka.
Engagés: 22. Qualifiés: 22. Partants: 22. Classés: 22.
Conditions atmosphériques: ciel légèrement nuageux. 21°C dans l'air, 25°C sur la piste et 68% d'humidité.
Affluence: ---.


@LE GRAND PRIX:
circuit Année de création du Grand Prix: 1976.
Editions disputées à ce jour: 31 (4 au Mont Fuji et 27 à Suzuka).
 
Décalage horaire: GMT +9h (+7h de France, heure d'été).
Heure de départ: 14h, heure locale (07h, heure française).
Circuit: 5,807 km x 53 tours, soit 307,471 km au total.
Décalage avec la ligne de départ: 300 m.


@LES RECORDS:
Pole position Meilleur temps en course
1'29"599 (moy. 233,320 km/h) par
Felipe Massa (Ferrari 248 F1) en 2006.
1'31"540 (moy. 228,372 km/h) par
Kimi Räikkönen (McLaren MP4/20-Mercedes) en 2005.
 
@LE PODIUM 2015:
P Pilote Ecurie-Moteur Pneu Temps Moyenne
1 44. Lewis Hamilton Mercedes F1 W06 (P) en 1h28'06"508 (209,381 km/h)
2 6. Nico Rosberg Mercedes F1 W06 (P) à 0'18"964 (208,633 km/h)
3 5. Sebastian Vettel Ferrari SF15-T (P) à 0'20"850 (208,559 km/h)


@LES FAITS DE COURSE:
Rosberg gagne et compte 33 points d'avance au championnat!Impérial. Parti en pole position, Nico Rosberg a contrôlé un Grand Prix du Japon qu'il a mené de bout en bout jusqu'à la victoire finale ce dimanche matin. Sa 23ème en Formule 1, la neuvième cette saison, la quatrième sur les cinq dernières courses et sa première à Suzuka. Un succès qui lui permet d'asseoir sa position en tête du classement pilotes, avec désormais 33 longueurs d'avance sur son coéquipier chez Mercedes Lewis Hamilton, troisième ce dimanche matin sur la piste japonaise. 33 points d'écart, avec encore quatre Grand Prix au programme dans cette saison 2016 de Formule 1. Beaucoup et peu à la fois: Rosberg a frappé un grand coup et marqué les esprits, surtout celui d'Hamilton, on l'imagine... Si le suspense est à son comble pour le titre chez les pilotes, Mercedes a déjà mis la concurrence à genoux et validé son troisième titre consécutif chez les constructeurs ce dimanche, à Suzuka, après 2014 et 2015.

Si Rosberg a fait fort du début à la fin, Lewis Hamilton, lui, peut nourrir des regrets. Beaucoup de regrets... Parti en deuxième position sur la grille, le Britannique a totalement manqué son départ. Si bien qu'il a un temps été repoussé jusqu'à la neuvième position... Enragé, il est remonté comme une balle. Sur la fin, il a dévoré un Sebastian Vettel qui a été desservi par la stratégie de Ferrari, avec des pneumatiques qui ont beaucoup souffert.

Trop pour résister à Hamilton, qui a ensuite tenté d'avaler un Max Verstappen hyper agressif tout au long de la course. Troisième sur la grille, suite à la pénalité de Kimi Räikkönen (cinq places perdues), le jeune pilote néerlandais a fait fort pour rester dans le sillage de la Mercedes de Rosberg. Mais on retiendra surtout sa défense, lui qui a résister comme un chef à Lewis Hamilton grâce à une défense exceptionnelle dans les derniers tours. Du grand art. Un modèle du genre. Surtout quand on considère que l'un est triple Champion du monde, tandis que l'autre n'a que 19 ans et même pas 50 courses dans les jambes... Comme à Sepang, Verstappen a donc terminé deuxième. Fort.

Vainqueur en Malaisie, l'Australien Daniel Ricciardo a fini sixième sur l'autre Red Bull. Vettel et Räikkönen ont classé les Ferrari en quatrième et cinquième position. On retrouve ensuite deux duos: Pérez (7ème)-Hülkenberg (8ème) pour Force India et Massa (9ème)-Bottas (10ème) pour Williams. S'il a réalisé une course solide, Romain Grosjean, parti en septième place, a terminé aux portes des points, à la onzième position. Rageant, mais rassurant aussi, le Français faisant ce qu'il peut avec le matériel qui est à sa disposition. Il restait sur plusieurs déceptions et peut maintenant repartir du bon pied. A noter que l'autre Tricolore, le jeune Esteban Ocon, a classé sa Manor en 21ème place, juste devant celle de son coéquipier, Pascal Wehrlein, dernier.
.:: Temps et résumés ::.
.:: Affiche ::.
>> 952ème Grand Prix de F1:
affiche
.:: Autres éditions ::.
>> Sélectionnez une année:
.:: Vue du ciel ::.
>> Découvrez ce circuit sur des photos satellite!
globe terrestre • Vous disposez du logiciel Google Earth, cliquez ici.

• Sinon, vous pouvez utiliser Google Map en cliquant ici.
.:: Publicité ::.