En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites (en savoir plus). OK
Vous êtes dans: Accueil » Archives » Courses 2016 » Grand Prix du Canada

Grand Prix du Canada

Tout savoir sur... la course


@EN BREF:
Septième manche du Championnat du monde 2016 de F1. FIA F1WC
Dates: 10, 11 et 12 juin. Lieu: Circuit Gilles Villeneuve, Montréal.
Engagés: 22. Qualifiés: 22. Partants: 22. Classés: 19.
Conditions atmosphériques: ciel nuageux. 12°C dans l'air, 23°C sur la piste et 58% d'humidité.
Affluence: ---.


@LE GRAND PRIX:
circuit Année de création du Grand Prix: 1967.
Editions disputées à ce jour: 46 (8 à Mosport Park, 2 à Mont-Tremblant et 36 à Montréal).
 
Décalage horaire: GMT -4h (-6h de France, heure d'été).
Heure de départ: 14h, heure locale (20h, heure française).
Circuit: 4,361 km x 70 tours, soit 305,270 km au total.


@LES RECORDS:
Pole position Meilleur temps en course
1'12"275 (moy. 217,220 km/h) par
Ralf Schumacher (Williams FW26-BMW) en 2004.
1'13"622 (moy. 213,246 km/h) par
Rubens Barrichello (Ferrari F2004) en 2004.
 
@LE PODIUM 2015:
P Pilote Ecurie-Moteur Pneu Temps Moyenne
1 44. Lewis Hamilton Mercedes F1 W06 (P) en 1h31'53"145 (199,337 km/h)
2 6. Nico Rosberg Mercedes F1 W06 (P) à 0'02"285 (199,254 km/h)
3 77. Valtteri Bottas Williams FW37-Mercedes (P) à 0'40"666 (197,877 km/h)


@LES FAITS DE COURSE:
Hamilton résiste à Vettel pour remporter la course!Et de deux! Après avoir remporté sa première course de la saison le 29 mai dernier, à Monaco, Lewis Hamilton a signé sa deuxième victoire consécutive ce dimanche, sur le Grand Prix du Canada, à Montréal. Son cinquième succès au Canada, le 45ème en carrière. Le Champion du monde britannique a devancé un Sebastian Vettel audacieux dans sa stratégie et auteur d'un départ canon. Valtteri Bottas grimpe sur le podium pour la première fois de la saison, Max Verstappen terminant à la quatrième place. Nico Rosberg? Après un accrochage avec son coéquipier chez Mercedes au départ, le pilote allemand a terminé cinquième. Il conserve bien évidemment la tête du Classement des Pilotes, mais ne compte plus que 9 points d'avance sur Hamilton. Il y avait 43 unités d'écart entre les deux hommes avant le Grand Prix de Monaco. Une chose est sûre: les relations Hamilton-Rosberg ne vont pas se réchauffer après cette course...

Si la première ligne était 100% Mercedes, c'est Vettel qui prenait les commandes d'entrée, grâce à un départ canon et aux bisbilles entre Hamilton et Rosberg. Ce dernier était poussé hors de la piste et se voyait rapidement relégué à la dixième place! Vettel, lui, filait comme une fusée et tenait tête à Hamilton malgré une petite faute sur cette froide piste canadienne (12 degrés dans l'air, 23 au sol). Il avait encore une bonne seconde d'avance sur Hamilton quand le moteur de Button explosait (12ème tour), la course étant placée sous le régime de la "safety car virtuelle". L'Allemand faisait un tour au stand et chaussait des pneus super-tendres. Il en ressortait quatrième, derrière Hamilton, Verstappen et Ricciardo, mais avalait rapidement les deux Red Bulls (17 et 19ème tours) et revenait à la deuxième place, à une dizaine de secondes d'Hamilton.

Ce dernier passait aux stands au 25ème tour, rendant les commandes à Vettel (+12 secondes). Le quadruple Champion du monde voyait son avance se réduire doucement mais surement, ses pneumatiques montrant de sérieux signes de fatigue. Il passait aux stands pour la deuxième fois au tour 37 et repartait avec un peu moins de 8 secondes de débours sur Hamilton. L'Allemand grappillait des secondes au fil des tours, l'écart se stabilisait autour de 5 secondes. Le seul espoir de Vettel résidait dans un deuxième arrêt de son rival. Mais il n'y a eu plus de deuxième arrêt d'Hamilton que de pluie sur la piste québécoise... Vettel commettait en plus de nombreuses petites erreurs qui mettaient un terme définitif au suspense.

Derrière, Rosberg mettait la pression à Verstappen pour lui chiper la quatrième place, mais il n'y parvenait pas et se faisait même quelques frayeurs quand il partait à la faute en tenant un dépassement. Sans conséquence. Kimi Räikkönen, Daniel Ricciardo, Nico Hülkenberg, Carlos Sainz (malgré une pénalité de cinq places sur la grille) et Sergio Pérez complètent le Top 10. Fernando Alonso, lui, a dû se contenter de la 11ème place sur ce Grand Prix. 14ème position pour le Français Romain Grosjean. Felipe Massa, Jolyon Palmer et Jenson Button, eux, n'ont pas terminé la course.
.:: Affiche ::.
>> 942ème Grand Prix de F1:
affiche
.:: Autres éditions ::.
>> Sélectionnez une année:
.:: Vue du ciel ::.
>> Découvrez ce circuit sur des photos satellite!
globe terrestre • Vous disposez du logiciel Google Earth, cliquez ici.

• Sinon, vous pouvez utiliser Google Map en cliquant ici.
.:: Publicité ::.