En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites (en savoir plus). OK
Vous êtes dans: Accueil » Archives » Courses 2016 » Grand Prix d'Europe

Grand Prix d'Europe

Tout savoir sur... la course


@EN BREF:
Huitième manche du Championnat du monde 2016 de F1. FIA F1WC
Dates: 17, 18 et 19 juin. Lieu: Circuit de Bakou (Azerbaïdjan).
Engagés: 22. Qualifiés: 22. Partants: 22. Classés: 18.
Conditions atmosphériques: ciel ensoleillé. 33°C dans l'air et 44°C sur la piste.
Affluence: ---.


@LE GRAND PRIX:
circuit Année de création du Grand Prix: 1983.
Editions disputées à ce jour: 22 (2 à Brands Hatch, 12 au Nürburgring, 1 à Donington Park, 2 à Jerez et 5 à Valence).
 
Décalage horaire: GMT +4h (+2h de France, heure d'été).
Heure de départ: 17h, heure locale (15h, heure française).
Circuit: 6,003 km x 51 tours, soit 306,049 km au total.
Décalage avec la ligne de départ: 104 m.


@LES RECORDS:
Nouveau circuit, il n'y a donc aucune référence avec le passé.


@LES FAITS DE COURSE:
Rosberg gagne le 1er GP d'Europe disputé en Azerbaïdjan!Ennuyant. Le premier Grand Prix de l'histoire en Azerbaïdjan ne restera pas dans les annales de la Formule 1. On attendait une course à rebondissements, force est de constater que ce ne fut pas le cas. Parti en pole position, Nico Rosberg a mené de bout en bout la course sans jamais être inquiété. "Le week-end était parfait. Merci à Bakou", a déclaré le tout premier vainqueur sur le tracé azéri. L'Allemand, en total maîtrise, prend ainsi une petite revanche personnelle. Après trois Grand Prix délicats (Espagne, Monaco et Canada), le pilote Mercedes s'offre une cinquième victoire cette saison et reprend ses aises au classement des pilotes. Il possède désormais 141 points, soit 24 d'avance sur son coéquipier Lewis Hamilton, seulement cinquième dimanche.

Le Britannique a payé cher son manqué en qualifications. Parti en dixième position sur la grille de départ, le double Champion du monde en titre a lutté tout le Grand Prix avec une monoplace capricieuse qui n'a jamais semblé tourner à plein régime. Malgré une belle remontée jusqu'à la mi-course, le vainqueur à Monaco et au Canada a plafonné dans la deuxième partie de la course. Seulement cinquième au final, l'Anglais laisse filer des points précieux dans la course au titre mondial.

Sans faire parler de lui, Sebastian Vettel a réalisé une course sérieuse à Bakou. Ne pouvant pas suivre le rythme de Rosberg, le pilote Ferrari s'est contenté d'une deuxième place lors du Grand Prix d'Europe. Un résultat qui lui permet de pérenniser sa troisième place au classement général des pilotes avec 96 points. La bonne surprise de ce Grand Prix est venue de Sergio Pérez. Le pilote Force India, déjà très à l'aise en qualification, a décroché son deuxième podium de la saison après celui de Monaco. Troisième sur le tracé azéri, le Mexicain a parfaitement profité de la bonne tenue de route de sa monoplace. Après un début de saison compliqué, trois courses sans point, Sergio Pérez semble enfin lancé.

Très heureux à l'issue des qualifications avec une onzième place sur la grille, Romain Grosjean ne pourra pas être aussi satisfait après la course. Victime de problèmes de freins, le pilote Haas a souffert tout au long de la course. Finalement treizième au terme du Grand Prix, le Français pourra néanmoins se satisfaire de devancer son coéquipier Esteban Gutiérrez, seulement seizième. Un maigre lot de consolation.
.:: Autres éditions ::.
>> Sélectionnez une année:
.:: Vue du ciel ::.
>> Découvrez ce circuit sur des photos satellite!
globe terrestre • Vous disposez du logiciel Google Earth, cliquez ici.

• Sinon, vous pouvez utiliser Google Map en cliquant ici.
.:: Publicité ::.