En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites (en savoir plus). OK
Vous êtes dans: Accueil » Archives » Courses 2016 » Grand Prix de Malaisie

Grand Prix de Malaisie

Tout savoir sur... la course


@EN BREF:
Seizième manche du Championnat du monde 2016 de F1. FIA F1WC
Dates: 30 septembre, 01 et 02 octobre. Lieu: Circuit de Sepang, Kuala Lumpur.
Engagés: 22. Qualifiés: 22. Partants: 22. Classés: 16.
Conditions atmosphériques: ciel légèrement nuageux. 32°C dans l'air et 52°C sur la piste.
Affluence: ---.


@LE GRAND PRIX:
circuit Année de création du Grand Prix: 1999.
Editions disputées à ce jour: 17 (toujours sur le même circuit).
 
Décalage horaire: GMT +8h (+6h de France, heure d'été).
Heure de départ: 15h, heure locale (09h, heure française).
Circuit: 5,543 km x 56 tours, soit 310,408 km au total.


@LES RECORDS:
Pole position Meilleur temps en course
1'33"074 (moy. 214,397 km/h) par
Michael Schumacher (Ferrari F2004) en 2004.
1'34"223 (moy. 211,783 km/h) par
Juan-Pablo Montoya (Williams FW26-BMW) en 2004.
 
@LE PODIUM 2015:
P Pilote Ecurie-Moteur Pneu Temps Moyenne
1 5. Sebastian Vettel Ferrari SF15-T (P) en 1h41'05"793 (184,225 km/h)
2 44. Lewis Hamilton Mercedes F1 W06 (P) à 0'08"569 (183,965 km/h)
3 6. Nico Rosberg Mercedes F1 W06 (P) à 0'12"310 (183,852 km/h)


@LES FAITS DE COURSE:
Ricciardo remporte sa 4ème victoire, la 1ère cette saison!Une course à vous couper le souffle. Dimanche, sur la piste de Sepang, bien malin celui qui aurait pu prédire un tel scénario. Un doublé de Red Bull, avec Daniel Ricciardo et Max Vertappen, une troisième place de Nico Rosberg et surtout un abandon inattendu de Lewis Hamilton, leader souverain jusqu'au... 41ème tour et une casse moteur. Au classement général, le pilote Mercedes compte désormais 23 unités d'avance sur le double Champion du monde en titre. Autant dire un joli matelas avant d'aborder les cinq derniers Grands Prix de la saison et le prochain à Suzuka dimanche.

"Je suis tellement heureux d'être sur le podium. C'est un beau moment, même si je n'avais pas pensé à tout ce qui allait se passer", soufflait Rosberg, encore marqué par le scénario de la course. Le résultat final a donc été largement conditionné par l'abandon de Lewis Hamilton, le Champion du monde en titre qui occupait la tête après un début de course parfait mais qui a dû s'arrêter après une casse moteur au 41ème tour. Le pilote est resté un long moment prostré en bord de piste, aux côtés de sa voiture dont le moteur était en feu. Assurément, l'image marquante du Grand Prix. Mercedes, qui pouvait remporter le titre constructeur dès ce dimanche, devra encore patienter le temps d'un Grand Prix au moins.

Sur une piste à 52 degrés celcius (32 degrés dans l'air), la course avait d'abord connu une entame spectaculaire, dès le premier virage et un incident, l'Allemand Sebastian Vettel accrochant son compatriote Nico Rosberg dans une manœuvre trop audacieuse. Le pilote Ferrari, vainqueur à Sepang en 2015, a été contraint à l'abandon (bris de suspension avant gauche) tandis que Rosberg, était la victime de cet accrochage en étant relégué à la 17ème place. Dans une conversation radio entre son équipe et lui, on a entendu le Néerlandais Max Verstappen, impliquer lui aussi dans l'accrochage, qualifier Vettel "d'idiot" et de "fou". Rosberg ne s'est pas démonté et est peu à peu remonté dans le classement, jusqu'à atteindre le podium. Six pilotes ont été contraints à l'abandon, notamment le Français Sébastien Grosjean victime de problèmes de frein en début de course.
.:: Temps et résumés ::.
.:: Affiche ::.
>> 951ème Grand Prix de F1:
affiche
.:: Autres éditions ::.
>> Sélectionnez une année:
.:: Vue du ciel ::.
>> Découvrez ce circuit sur des photos satellite!
globe terrestre • Vous disposez du logiciel Google Earth, cliquez ici.

• Sinon, vous pouvez utiliser Google Map en cliquant ici.
.:: Publicité ::.