En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites (en savoir plus). OK
Vous êtes dans: Accueil » Archives » Courses 2011 » Grand Prix de Singapour

Grand Prix de Singapour

Tout savoir sur... la course


@EN BREF:
Quatorzième manche du Championnat du monde 2011 de F1. FIA F1WC
Dates: 23, 24 et 25 septembre. Lieu: Circuit de Marina Bay.
Engagés: 24. Qualifiés: 24. Partants: 24. Classés: 21.
Conditions atmosphériques: nuit claire. 31°C dans l'air, 33°C sur la piste et 61% d'humidité.
Affluence: ---.


@LE GRAND PRIX:
circuit Année de création du Grand Prix: 2008.
Editions disputées à ce jour: 3 (toujours sur le même circuit).
 
Décalage horaire: GMT +8h (+6h de France, heure d'été).
Heure de départ: 20h, heure locale (14h, heure française).
Course se déroulant de nuit!
Circuit: 5,073 km x 61 tours, soit 309,316 km au total.
Décalage avec la ligne de départ: 137 m.
ATTENTION: la course s'effectue dans le sens inverse des aiguilles d'une montre!


@LES RECORDS:
Pole position Meilleur temps en course
1'44"801 (moy. 174,056 km/h) par
Felipe Massa (Ferrari F2008) en 2008.
1'45"599 (moy. 172,740 km/h) par
Kimi Räikkönen (Ferrari F2008) en 2008.
 
@LE PODIUM 2010:
P Pilote Ecurie-Moteur Pneu Temps Moyenne
1 8. Fernando Alonso Ferrari F10 (B) en 1h57'53"579 (157,422 km/h)
2 5. Sebastian Vettel Red Bull RB6-Renault (B) à 0'00"293 (157,416 km/h)
3 6. Mark Webber Red Bull RB6-Renault (B) à 0'29"141 (156,776 km/h)


@LES FAITS DE COURSE:
Vettel n'est plus qu'à un petit point du titre mondialSebastian Vettel (Red Bull) va devoir attendre encore un peu avant de coiffer sa deuxième couronne mondiale. Certainement deux semaines, le temps de disputer le Grand Prix du Japon à Suzuka. Dimanche, à Singapour, l'Allemand a fait ce qu'il devait faire pour être sacré Champion du monde, en dominant la course du début à la fin pour s'adjuger sa neuvième victoire de la saison, mais Jenson Button (McLaren) l'a privé de ce bonheur pour seulement un petit point. En finissant deuxième derrière l'intouchable pilote Red Bull, l'Anglais a retardé l'inéluctable de quelques jours. Vettel compte désormais 124 points d'avance sur Button alors qu'il reste cinq courses à disputer. Pour être Champion du monde, le pilote McLaren doit toutes les gagner et l'Allemand ne jamais finir dans le Top 10. Mission impossible!

Au-delà de ces calculs d'apothicaire, il y a bel et bien eu une course à Singapour. Pas très passionnante il faut bien l'avouer. Parti en pole, Vettel n'a jamais quitté cette première place. Auteur d'un bon départ, au contraire, une fois de plus, de son coéquipier Mark Webber, il a rapidement creusé l'écart sur Jenson Button, comptant déjà 10 secondes d'avance après 8 tours. Les arrêts aux stands n'ont rien changé, et même la sortie de la voiture de sécurité, au 30ème tour, après l'accrochage entre Sergio Pérez (Sauber) et Michael Schumacher (Mercedes), n'a pas permis à l'Anglais de se rapprocher. Dans les derniers tours, Vettel baissant sa cadence, Button est peu à peu revenu, mais sans entrevoir l'espoir de pouvoir s'imposer.

Pour voir du spectacle, il fallait donc regarder un peu derrière le duo de tête. Et comme souvent, c'est Lewis Hamilton (McLaren) qui a fait le show. Gêné par Webber au départ, l'Anglais s'est retrouvé 8ème. Mais dans les premiers tours, il a réussi à dépasser Schumacher et Nico Rosberg (Mercedes). Au 12ème tour, à l'attaque sur Felipe Massa (Ferrari), il a heurté le Brésilien, victime d'une crevaison, et abimé son aileron avant. Il a dû rentrer aux stands, avant d'être pénalisé d'un drive-through quelques minutes plus tard. Après 15 tours, il était 20ème. Mais à force d'abnégation et de prise de risques calculés, il a réussi à s'offrir la cinquième place.

Quant à Fernando Alonso (Ferrari), il a dû se battre quasiment toute la course avec Mark Webber (Red Bull). Et il s'est à chaque fois incliné. Malgré toute sa bonne volonté, sa Ferrari ne lui a pas permis de résister, et il a laissé la troisième marche du podium à l'Australien. Avant la course, ces deux-là pouvaient encore empêcher Vettel d'être champion. Désormais, Button se retrouve seul. Avec un espoir infime, mais un espoir tout de même.
.:: Temps et résumés ::.
.:: Affiche ::.
>> 853ème Grand Prix de F1:
affiche
.:: Autres éditions ::.
>> Sélectionnez une année:
.:: Vue du ciel ::.
>> Découvrez ce circuit sur des photos satellite!
globe terrestre • Vous disposez du logiciel Google Earth, cliquez ici.

• Sinon, vous pouvez utiliser Google Map en cliquant ici.
.:: Publicité ::.