En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites (en savoir plus). OK
Vous êtes dans: Accueil » Archives » Courses 2011 » Grand Prix d'Australie

Grand Prix d'Australie

Tout savoir sur... la course


@EN BREF:
Première manche du Championnat du monde 2011 de F1. FIA F1WC
Dates: 25, 26 et 27 mars. Lieu: Circuit de l'Albert Park, Melbourne.
Engagés: 24. Qualifiés: 22. Partants: 22. Classés: 14.
Conditions atmosphériques: ciel ensoleillé. 17°C dans l'air, 23°C sur la piste et 61% d'humidité.
Affluence: environ 111 000 spectateurs le dimanche (298 000 sur les trois jours).


@LE GRAND PRIX:
circuit Année de création du Grand Prix: 1985.
Editions disputées à ce jour: 26 (11 à Adélaïde et 15 à l'Albert Park).
 
Décalage horaire: GMT +11h (+9h de France, heure d'été).
Heure de départ: 17h, heure locale (08h, heure française).
Circuit: 5,303 km x 58 tours, soit 307,574 km au total.


@LES RECORDS:
Pole position Meilleur temps en course
1'23"919 (moy. 227,491 km/h) par
Sebastian Vettel (Red Bull RB6-Renault) en 2010.
1'24"125 (moy. 226,934 km/h) par
Michael Schumacher (Ferrari F2004) en 2004.
 
@LE PODIUM 2010:
P Pilote Ecurie-Moteur Pneu Temps Moyenne
1 1. Jenson Button McLaren MP4/25-Mercedes (B) en 1h33'36"531 (197,144 km/h)
2 11. Robert Kubica Renault R30 (B) à 0'12"034 (196,723 km/h)
3 7. Felipe Massa Ferrari F10 (B) à 0'14"488 (196,637 km/h)


@LES FAITS DE COURSE:
Première course de la saison et première victoire de VettelMalgré tous les efforts de la FIA pour rendre la F1 plus spectaculaire (retour du KERS, arrivée de l'aileron arrière ajustable, nouveaux pneus qui se dégradent plus vite), le premier Grand Prix de la saison n'a pas été passionnant, loin de là. Sebastian Vettel, qui avait écrasé la séance de qualifications samedi, s'est aussi montré le plus rapide dimanche pour boucler les 58 tours du circuit de l'Albert Park. Et l'Allemand n'a pas été inquiété à un seul moment. Après avoir réalisé un excellent départ, prenant plus de deux secondes d'avance dans le premier tour, il a ensuite pu gérer tranquillement, et laisser ses poursuivants se battre pour les places d'honneur. Lui qui avait mal débuté la saison dernière en abandonnant ici-même, a pris le meilleur départ possible pour lancer la défense de son titre mondial. Et la Red Bull RB7 a confirmé qu'elle conciliait parfaitement performance et fiabilité.

Pour trouver un semblant d'animation, il fallait donc regarder dans le rétroviseur de Vettel. Dans les premiers tours, Felipe Massa et Jenson Button se sont ainsi bagarrés pour la cinquième place. Plus rapide, l'Anglais a fini par dépasser le Brésilien, mais en passant hors-piste. Il a été puni quelques tours plus tard d'un drive-through, et n'a jamais pu rattraper son retard. Il a fini la course sixième, mais, maigre consolation, devant Massa, seulement neuvième. Fernando Alonso et Mark Webber ont également essayé de réveiller le public, autour du 40ème tour. L'Espagnol, qui a loupé son départ, était alors cinquième, juste derrière l'Australien. Il a essayé de profiter du nouvel aileron arrière pour le dépasser, mais sans succès. C'est finalement à la faveur, quelques minutes plus tard, d'un arrêt aux stands manqué de Webber qu'il est passé quatrième, position conservée par le double Champion du monde jusqu'au drapeau à damier.

Aux côtés de Vettel sur le premier podium de la saison, on trouve donc Lewis Hamilton, qui a démontré que la McLaren n'était finalement pas si loin des meilleurs, contrairement à ce que laissait croire les essais hivernaux. Mais la grosse surprise est venue de Vitaly Petrov. Sixième sur la grille, le pilote Lotus GP, qui a été conservé par Eric Boullier malgré une première saison en demi-teinte, a réalisé un très bon départ pour rapidement se retrouver quatrième. Il a ensuite su gérer cette bonne position, en vieux briscard qu'il n'est pas. Il a aussi profité du fait de ne passer que deux fois par les stands, contrairement à ses poursuivants. A 26 ans, il est le premier Russe à monter sur le podium d'un Grand Prix. Les autres bonnes surprises australiennes sont venues des Sauber. Pour sa première course, Sergio Pérez a fini septième, juste devant son coéquipier, Kamui Kobayashi. En revanche, Mercedes a vécu une journée noire. Ses deux pilotes, Nico Rosberg et Michael Schumacher, ont abandonné. Ils comptent déjà 25 points de retard sur Vettel...
.:: Affiche ::.
>> 840ème Grand Prix de F1:
affiche
.:: Autres éditions ::.
>> Sélectionnez une année:
.:: Vue du ciel ::.
>> Découvrez ce circuit sur des photos satellite!
globe terrestre • Vous disposez du logiciel Google Earth, cliquez ici.

• Sinon, vous pouvez utiliser Google Map en cliquant ici.
.:: Publicité ::.