En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites (en savoir plus). OK
Vous êtes dans: Accueil » Archives » Courses 2011 » Grand Prix de Monaco

Grand Prix de Monaco

Tout savoir sur... la course


@EN BREF:
Sixième manche du Championnat du monde 2011 de F1. FIA F1WC
Dates: 26, 28 et 29 mai. Lieu: Circuit de Monaco.
Engagés: 24. Qualifiés: 24. Forfait: 1. Partants: 23. Classés: 18.
Conditions atmosphériques: ciel ensoleillé. 23°C dans l'air, 42°C sur la piste et 63% d'humidité.
Affluence: environ 100 000 spectateurs le dimanche en tribunes + balcons + bateaux...


@LE GRAND PRIX:
circuit Année de création du Grand Prix: 1950.
Editions disputées à ce jour: 57 (toujours sur le même circuit).
 
Heure de départ: 14h.
Circuit: 3,340 km x 78 tours, soit 260,520 km au total.


@LES RECORDS:
Pole position Meilleur temps en course
1'13"826 (moy. 162,869 km/h) par
Mark Webber (Red Bull RB6-Renault) en 2010.
1'14"439 (moy. 161,528 km/h) par
Michael Schumacher (Ferrari F2004) en 2004.
 
@LE PODIUM 2010:
P Pilote Ecurie-Moteur Pneu Temps Moyenne
1 6. Mark Webber Red Bull RB6-Renault (B) en 1h50'13"355 (141,815 km/h)
2 5. Sebastian Vettel Red Bull RB6-Renault (B) à 0'00"448 (141,805 km/h)
3 11. Robert Kubica Renault R30 (B) à 0'01"675 (141,779 km/h)


LES RESULTATS EN UN CLIN D'ŒIL • Grille de départ • • Classement à l'arrivée • • Classement des championnats •


@LES FAITS DE COURSE:
Vettel remporte sa première victoire en PrincipautéChampion du monde la saison dernière, Sebastian Vettel est entré dans une nouvelle dimension dimanche en s'imposant à Monaco pour la première fois de sa carrière. Et de quelle manière! L'Allemand, qui n'a effectué qu'un seul arrêt aux stands, au 16ème tour, a réussi à résister à Fernando Alonso et Jenson Button pendant une vingtaine de tours. Il a également été aidé par un accrochage au 70ème tour, qui a entraîné la sortie de la voiture de sécurité, puis le drapeau rouge, ce qui lui a permis de changer de pneus et de vivre une fin de course plus tranquille. Mais l'image de ce trio de choc, à fond sur la piste étroite de la Principauté, à la limite même, restera longtemps dans les mémoires. Ils ont offert aux spectateurs un grand show, et auraient tous les trois mérité la victoire. Mais comme souvent depuis le début de la saison, c'est Vettel qui est monté sur la première marche du podium...

C'est d'ailleurs assez logique lorsqu'on sait l'importance de la pole en terre princière. L'Allemand profite d'ailleurs pleinement de sa position, en sortant en tête au premier virage. Il creuse ensuite un petit écart sur ses poursuivants, Button et Alonso, l'Espagnol ayant pris un meilleur envol que Mark Webber (Red Bull). Mais, contrairement à son habitude, il ne s'échappe pas. C'est pour cette raison qu'il perd les commandes lors du premier changement de pneus, après avoir perdu quelques secondes aux stands. L'Anglais en profite pour passer devant et devient alors le favori pour la victoire, mais à ce moment-là, personne n'imagine que Vettel ne fera qu'un seul arrêt. Au 33ème tour, Button effectue son deuxième passage aux stands, et, au tour suivant, l'accident de Felipe Massa (Ferrari), à la lutte avec Lewis Hamilton (McLaren) sous le tunnel provoque la sortie de la voiture de sécurité. On pense alors que c'est tout bon pour le Champion du monde 2009, et pour Alonso, qui a profité de la safety car pour changer de pneus, contrairement à Vettel.

Mais ça ne se passe comme prévu: le leader enquille les tours avec son train de pneus tendres chaussés au 16ème tour. Les kilomètres s'enchaînent, Button fait un troisième arrêt (48ème tour) et voit Alonso lui passer devant. Les pneus de Vettel se dégradent, il perd une seconde au tour sur Alonso, et deux sur Button. Au 63ème tour, les trois hommes sont roue dans roue. Alonso se fait très pressant, il tente parfois d'attaquer dans la ligne droite des stands, mais ça ne passe pas, l'avantage fourni par le DRS n'est pas suffisant. Vettel fait ce qu'il peut avec des pneus de plus en plus dégradés, et puis, au 70ème tour, un terrible carambolage à la piscine, qui implique Adrian Sutil (Force India), Jaime Alguersuari (Toro Rosso) et Vitaly Petrov (Lotus Renault), vient à son aide. La voiture de sécurité sort, et puis c'est le drapeau rouge qui est agité. Les monoplaces sont arrêtées sur la ligne de départ pendant une quinzaine de minutes. Les pilotes peuvent changer de pneus. Vettel a course gagnée...
.:: Autres éditions ::.
>> Sélectionnez une année:
.:: Vue du ciel ::.
>> Découvrez ce circuit sur des photos satellite!
globe terrestre • Vous disposez du logiciel Google Earth, cliquez ici.

• Sinon, vous pouvez utiliser Google Map en cliquant ici.
.:: Site Mobile ::.
>> Suivez toute l'actualité de la Formule 1 où que vous soyez!
mobile • Connectez-vous sur notre mobile à l'adresse:
mobile.zonef1.com
.:: Publicité ::.