En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites (en savoir plus). OK
Vous êtes dans: Accueil » Archives » Courses 2011 » Grand Prix de Turquie

Grand Prix de Turquie

Tout savoir sur... la course


@EN BREF:
Quatrième manche du Championnat du monde 2011 de F1. FIA F1WC
Dates: 06, 07 et 08 mai. Lieu: Circuit d'Istanbul Park.
Engagés: 24. Qualifiés: 24. Partants: 23. Classés: 22.
Conditions atmosphériques: ciel ensoleillé. 16°C dans l'air, 35°C sur la piste et 44% d'humidité.
Affluence: environ 42 000 spectateurs le dimanche (115 000 sur les trois jours).


@LE GRAND PRIX:
circuit Année de création du Grand Prix: 2005.
Editions disputées à ce jour: 6 (toujours sur le même circuit).
 
Décalage horaire: GMT +3h (+1h de France, heure d'été).
Heure de départ: 15h, heure locale (14h, heure française).
Circuit: 5,338 km x 58 tours, soit 309,396 km au total.
Décalage avec la ligne de départ: 208 m.
ATTENTION: la course s'effectue dans le sens inverse des aiguilles d'une montre!


@LES RECORDS:
Pole position Meilleur temps en course
1'26"295 (moy. 222,687 km/h) par
Mark Webber (Red Bull RB6-Renault) en 2010.
1'24"770 (moy. 226,778 km/h) par
Juan-Pablo Montoya (McLaren MP4/20-Mercedes) en 2005.
 
@LE PODIUM 2010:
P Pilote Ecurie-Moteur Pneu Temps Moyenne
1 2. Lewis Hamilton McLaren MP4/25-Mercedes (B) en 1h28'47"620 (209,066 km/h)
2 1. Jenson Button McLaren MP4/25-Mercedes (B) à 0'02"645 (208,963 km/h)
3 6. Mark Webber Red Bull RB6-Renault (B) à 0'24"285 (208,118 km/h)


LES RESULTATS EN UN CLIN D'ŒIL • Grille de départ • • Classement à l'arrivée • • Classement des championnats •


@LES FAITS DE COURSE:
Vettel reprend les choses en main pour sa 13ème victoireLa F1, c'est un sport où 24 pilotes se disputent la victoire, et à la fin, c'est (presque) toujours Sebastian Vettel qui gagne... Dimanche, en Turquie, le Champion du monde en titre, en décrochant son troisième succès en quatre courses cette saison, a encore une fois démontré qu'il était le principal (le seul?) candidat à sa propre succession. Parti en pole, qu'il avait décrochée samedi de main de maître, Vettel n'a jamais quitté cette première place lors des 58 tours du circuit d'Istanbul Park. Et s'il n'a jamais pu relâcher sa concentration, il n'a pas non plus été inquiété, ni par son coéquipier, Mark Webber - qui offre le premier doublé de la saison à Red Bull - ni par Fernando Alonso, qui a enfin retrouvé une Ferrari compétitive.

Dès les premiers tours de course, Vettel a pris quelques secondes d'avance, un matelas suffisant pour voir venir. Et comme il est toujours passé aux stands après les autres, il a pu contrôler la course comme il le souhaitait. Au bout du compte, une 13ème victoire en F1, un 23ème podium et 93 points sur 100 possibles depuis le début de la saison. Ecœurant pour ses adversaires...

Avec une telle domination, pour trouver de l'animation, et il y en a eu dimanche à Istanbul, il fallait regarder derrière l'Allemand. Le DRS et le KERS ont encore offert aux pilotes la possibilité de se dépasser, et les passes d'armes ont été nombreuses. Cela a commencé dès le troisième tour, avec un petit accrochage entre Michael Schumacher et Vitaly Petrov. L'Allemand ayant endommagé sa Mercedes dans l'affaire, il a dû repasser plus tôt que prévu par les stands et n'a jamais pu rattraper son retard: il termine 12ème.

D'autres batailles ont émaillé ce quatrième Grand Prix de la saison, entre Jenson Button et Lewis Hamilton, Vitaly Petrov et Nick Heidfeld, Felipe Massa et Nico Rosberg, etc. Tout le monde s'en est donné à cœur joie. Si l'on ajoute à cela les nombreux arrêts aux stands, et les soucis rencontrés par certains (Button, Hamilton, Massa) lors de ceux-ci, le classement n'a pas cessé de changer. Si Fernando Alonso, au volant d'une Ferrari véloce et fiable, peut être satisfait de sa troisième place, Lewis Hamilton (4ème), Nico Rosberg (5ème) et Jenson Button (6ème), qui a tenté (et manqué) le pari d'une stratégie à trois arrêts, peuvent nourrir quelques regrets. Felipe Massa, seulement 11ème, encore plus. En revanche, Kamui Kobayashi, 24ème sur la grille, a eu le bonheur de marquer le point de la 10ème place. Avec Vettel, il doit être l'un des plus heureux ce soir...
.:: Affiche ::.
>> 843ème Grand Prix de F1:
affiche
.:: Autres éditions ::.
>> Sélectionnez une année:
.:: Vue du ciel ::.
>> Découvrez ce circuit sur des photos satellite!
globe terrestre • Vous disposez du logiciel Google Earth, cliquez ici.

• Sinon, vous pouvez utiliser Google Map en cliquant ici.
.:: YouTube ::.
>> Découvrez les vidéos postés par les acteurs de la F1 et par les journalistes sportifs!
YouTube • Retrouvez-nous sur YouTube à l'adresse:
youtube.com/ZoneF1TV
.:: Publicité ::.