En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites (en savoir plus). OK
Vous êtes dans: Accueil » Archives » Courses 2004 » Grand Prix de Hongrie

Grand Prix de Hongrie

Tout savoir sur... la course


@EN BREF:
Treizième manche du Championnat du monde 2004 de F1. FIA F1WC
Dates: 13, 14 et 15 août. Lieu: Circuit du Hungaroring, Budapest.
Engagés: 20. Qualifiés: 20. Partants: 20. Classés: 15.
Conditions atmosphériques: ciel légèrement nuageux. 25°C dans l'air, 42°C sur la piste et 41% d'humidité.
Affluence: ---.


@LE GRAND PRIX:
circuit Année de création du Grand Prix: 1986.
Editions disputées à ce jour: 18 (toujours sur le même circuit).
 
Heure de départ: 14h.
Circuit: 4,381 km x 70 tours, soit 306,663 km au total.
Décalage avec la ligne de départ: 7 m.


@LES RECORDS:
Pole position Meilleur temps en course
1'21"688 (moy. 193,203 km/h) par
Fernando Alonso (Renault R23B) en 2003.
1'22"095 (moy. 192,246 km/h) par
Juan-Pablo Montoya (Williams FW25-BMW) en 2003.
 
@LE PODIUM 2003:
P Pilote Ecurie-Moteur Pneu Temps Moyenne
1 8. Fernando Alonso Renault R23B (M) en 1h39'01"460 (185,938 km/h)
2 6. Kimi Räikkönen McLaren MP4/17D-Mercedes (M) à 0'16"768 (185,415 km/h)
3 3. Juan-Pablo Montoya Williams FW25-BMW (M) à 0'34"537 (184,863 km/h)


LES RESULTATS EN UN CLIN D'ŒIL • Grille de départ • • Classement à l'arrivée • • Classement des championnats •


@LES FAITS DE COURSE:
Et de 7 cette saison pour Michael SchumacherEn placant le GP de Hongrie un 15 août, la FIA n'avait pas pris le public en traître. Il existait en effet aussi peu de chances de dépassement sur le circuit du Hungaroring que sur une route départementale ou sur l'autoroute A75 à proximité du viaduc de Millau à la même date. La seule solution viable pour éviter les embouteillages était de partir tôt, si possible quand il faisait encore frais. Comme d'habitude, ce fût le choix de l'intouchable Michael Schumacher, dont la pole position arrachée samedi constituait bien 50% de la victoire obtenue ce dimanche. Prévoyant les brusques écarts de température de l'après-midi hongroise, l'Allemand est parti en pneus durs - plus résistants mais moins performants que les tendres par température élevée - et en a tiré un avantage conséquent.

Vainqueur l'an dernier sur le même circuit, Fernando Alonso a pu voir quels dégâts pouvaient commettre la Scuderia Ferrari quand elle est mue par des envies de revanche. On savait Michael Schumacher vexé par sa médiocre huitième place obtenue un an auparavant, on a surtout vu le travail effectué par Bridgestone pour combler son retard sur Michelin d'une année sur l'autre. Un véritable chef-d'œuvre qui a causé la chute relative de Jenson Button, déjà taraudé par ses négociations contractuelles, un pied chez BAR-Honda, l'autre chez Williams-BMW. En terminant cinquième, son plus mauvais classement depuis le GP de France, le Britannique abandonne l'espoir (très théorique certes) d'accrocher le titre de champion. Avec 55 points de retard sur Schumacher et cinq courses restant à courir, il doit rentrer dans le rang.

Plus dominateur que Michael Schumacher, cela existe pourtant. Il s'agit tout simplement de Ferrari, qui compte désormais plus de 200 points au classement des constructeurs grâce à son septième doublé de la saison, Rubens Barrichello devançant le troisième, Alonso, de 40 secondes. Rien que ça. La Scuderia compte aujourd'hui plus de cent points d'avance sur sa concurrente la plus féroce, Renault, plombée par l'abandon de Jarno Trulli sur problème mécanique, et est assurée de remporter son sixième titre consécutif de Championne du monde des Constructeurs, le quatorzième depuis la création de la F1. Il faut dire qu'avec McLaren-Mercedes retombant dans ses travers (abandon de Räikkönen, Coulthard 9ème), l'écurie italienne a perdu son adversaire le plus sérieux depuis deux GP. De là à parler d'une démotivation des adversaires, il y a un pas...

.:: Affiche ::.
>> 726ème Grand Prix de F1:
affiche
.:: Autres éditions ::.
>> Sélectionnez une année:
.:: Vue du ciel ::.
>> Découvrez ce circuit sur des photos satellite!
globe terrestre • Vous disposez du logiciel Google Earth, cliquez ici.

• Sinon, vous pouvez utiliser Google Map en cliquant ici.
.:: Publicité ::.