En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites (en savoir plus). OK
Vous êtes dans: Accueil » Archives » Courses 2003 » Grand Prix d'Italie

Grand Prix d'Italie

Tout savoir sur... la course


@EN BREF:
Quatorzième manche du Championnat du monde 2003 de F1. FIA F1WC
Dates: 12, 13 et 14 septembre. Lieu: Autodrome National de Monza.
Engagés: 20. Qualifiés: 20. Partants: 20. Classés: 13.
Conditions atmosphériques: ciel ensoleillé. 20°C dans l'air, 20°C sur la piste et 40% d'humidité.
Affluence: environ 65 000 spectateurs le dimanche (115 000 sur les trois jours).


@LE GRAND PRIX:
circuit Année de création du Grand Prix: 1950.
Editions disputées à ce jour: 53 (52 à Monza et 1 à Imola).
 
Heure de départ: 14h.
Circuit: 5,793 km x 53 tours, soit 306,720 km au total.
Décalage avec la ligne de départ: 309 m.


@LES RECORDS:
Pole position Meilleur temps en course
1'20"264 (moy. 259,828 km/h) par
Juan-Pablo Montoya (Williams FW24-BMW) en 2002.
1'23"657 (moy. 249,289 km/h) par
Rubens Barrichello (Ferrari F2002) en 2002.
 
@LE PODIUM 2002:
P Pilote Ecurie-Moteur Pneu Temps Moyenne
1 2. Rubens Barrichello Ferrari F2002 (B) en 1h16'19"982 (241,091 km/h)
2 1. Michael Schumacher Ferrari F2002 (B) à 0'00"255 (241,077 km/h)
3 16. Eddie Irvine Jaguar R3-Cosworth (M) à 0'52"579 (238,355 km/h)


LES RESULTATS EN UN CLIN D'ŒIL • Grille de départ • • Classement à l'arrivée • • Classement des championnats •


@LES FAITS DE COURSE:
Michael Schumacher reprend les choses en mainDépart: Michael Schumacher profite au mieux de sa pole alors que l'envol de Juan-Pablo Montoya est plus laborieux. Auteur d'un départ canon depuis la 3ème ligne, Jarno Trulli est dans leurs roues. Les premiers virages sont diaboliques avec Juan-Pablo essayant de déborder Michael et Jarno tentant de s'infiltrer. Hélas pour ce dernier, alors qu'il sort deuxième à Lesmo, il perd son hydraulique. C'est l'abandon.
1er tour: Alonso, qui a détruit son aileron avant dans la Minardi de Verstappen lors du départ, rentre aux stands pour en récupérer un nouveau.
4ème tour: Crevaison de Da Matta qui part en tête-à-queue.
5ème tour: Retour au calme en tête de la course avec Schumacher emmenant Montoya à 1"8, Barrichello à 3"7, Räikkönen à 5"2, Coulthard à 6"4, Gené à 10"6, Panis à 12"3 et Villeneuve à 13"6.
11ème tour: Coulthard ouvre le bal des ravitaillements.
16ème tour: Montoya est le dernier des hommes de tête à s'exécuter. Il stoppe un tour après Schumacher et ressort 3"4 derrière le pilote Ferrari.
Mi-course: Montoya revient sur Schumacher, il n'est plus qu'à 1"6! Barrichello est à 6"6, Räikkönen à 13"9, Coulthard à 21"5, Gené à 25"9, Villeneuve à 46"8 et Panis à 50"9.
31ème tour: Barrichello lance la seconde salve de ravitaillements. Montoya stoppe au tour suivant alors que Michael patiente jusqu'au 34ème tour. Quand il revient en piste, il retrouve sa position de leader.
40ème tour: Montoya s'accroche à l'aileron de la Ferrari mais bute sur la Sauber de Frentzen. L'écart remonte à 2"3. A partir de ce moment, le Colombien baisse les bras.
46ème tour: Abandon de Coulthard.
51ème tour: Frentzen est 7ème quand sa transmission lâche. Son équipier Heidfeld le remplace dans les points.
53ème tour: Alors que Schumacher coupe la ligne d'arrivée en vainqueur, Alonso qui n'a cessé d'attaquer de toute la course coiffe le pauvre Nick sur le fil.

.:: Affiche ::.
>> 711ème Grand Prix de F1:
affiche
.:: Autres éditions ::.
>> Sélectionnez une année:
.:: Vue du ciel ::.
>> Découvrez ce circuit sur des photos satellite!
globe terrestre • Vous disposez du logiciel Google Earth, cliquez ici.

• Sinon, vous pouvez utiliser Google Map en cliquant ici.
.:: Publicité ::.