En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites (en savoir plus). OK
Vous êtes dans: Accueil » Courses 2017 » Grand Prix du Brésil

Grand Prix du Brésil

Tout savoir sur... la course


@EN BREF:
Dix-neuvième manche du Championnat du monde 2017 de F1. FIA F1WC
Dates: 10, 11 et 12 novembre. Lieu: Autodrome "José Carlos Pace", Interlagos.
Engagés: 20. Qualifiés: 20. Partants: 20. Classés: 16.
Conditions atmosphériques: ciel ensoleillé. 28°C dans l'air, 60°C sur la piste et 23% d'humidité.
Affluence: ---.


@LE GRAND PRIX:
circuit Année de création du Grand Prix: 1973.
Editions disputées à ce jour: 44 (34 à Interlagos et 10 à Jacarepagua).
 
Décalage horaire: GMT -2h (-3h de France, heure d'hiver).
Heure de départ: 14h, heure locale (17h, heure française).
Circuit: 4,309 km x 71 tours, soit 305,909 km au total.
Décalage avec la ligne de départ: 30 m.
ATTENTION: la course s'effectue dans le sens inverse des aiguilles d'une montre!


@LES RECORDS:
Pole position Meilleur temps en course
1'10"023 (moy. 221,533 km/h) par
Nico Rosberg (Mercedes F1 W05) en 2014.
1'11"473 (moy. 217,039 km/h) par
Juan-Pablo Montoya (Williams FW26-BMW) en 2004.
 
@LE PODIUM 2016:
P Pilote Ecurie-Moteur Pneu Temps Moyenne
1 44. Lewis Hamilton Mercedes F1 W07 (P) 3h01'01"335 (101,394 km/h)
2 6. Nico Rosberg Mercedes F1 W07 (P) à 0'11"455 (101,287 km/h)
3 33. Max Verstappen Red Bull RB12-TAG Heuer (P) à 0'21"481 (101,194 km/h)


@LES FAITS DE COURSE:
Vettel remporte son 5ème succès de la saison!De l'animation dans le premier tour, une folle remontée de Lewis Hamilton et puis.... Pas grand-chose d'autre à se mettre sous la dent. Dans la fournaise de São Paulo, le Grand Prix du Brésil n'aura pas offert le plus beau spectacle de la saison. Mis à part un premier tour complètement fou.

A l'extinction des feux, Sebastian Vettel bondissait et surprenait l'auteur de la pole position, Valtterri Bottas, coupable d'un départ en mode diesel. Derrière la Ferrari de l'Allemand, il y avait du grabuge. A commencer par un duel franco-français entre Esteban Ocon et Romain Grosjean qui s'achevait sur un abandon du pilote Force India, son premier en 27 Grands Prix en carrière, et une pénalité de dix secondes pour son homologue chez Haas, jugé responsable de l'incident. Ocon n'était pas le seul à ne pas boucler ce premier tour à sensation puisque Kevin Magnussen et Stoffel Vandoorne étaient également contraints à l'abandon après un accrochage ayant aussi impliqué Daniel Ricciardo.

Autant de péripéties qui entraînaient évidemment l'apparition de la voiture de sécurité. Tout ceci faisait le bonheur d'un certain Lewis Hamilton. Parti bon dernier des stands, le Britannique se lançait dans une "remontada" de toute beauté, avec des dépassements incisifs. A tel point qu'à la mi-course, le quadruple Champion du monde occupait la... tête de la course! Certes, il ne s'était pas encore arrêté aux stands mais sa formidable abnégation méritait d'être soulignée.

Surtout que c'était encore le Britannique qui sortait la course de sa léthargie en fin de parcours lorsqu'il dépassait le coriace Max Verstappen pour prendre la 4ème place, avant de buter sur Kimi Räikkönen, 3ème. En tête, Vettel vivait une course sereine, Bottas se montrant incapable de le menacer. Ce succès assure quasiment à l'Allemand la deuxième place du championnat, du fait de ses 22 points d'avance sur Bottas.
.:: Temps et résumés ::.
.:: Autres éditions ::.
>> Sélectionnez une année:
.:: Vue du ciel ::.
>> Découvrez ce circuit sur des photos satellite!
globe terrestre • Vous disposez du logiciel Google Earth, cliquez ici.

• Sinon, vous pouvez utiliser Google Map en cliquant ici.
.:: Publicité ::.