En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites (en savoir plus). OK
Vous êtes dans: Accueil » Courses 2017 » Grand Prix d'Australie

Grand Prix d'Australie

Tout savoir sur... la course


@EN BREF:
Première manche du Championnat du monde 2017 de F1. FIA F1WC
Dates: 24, 25 et 26 mars. Lieu: Circuit de l'Albert Park, Melbourne.
Engagés: 20. Qualifiés: 20. Partants: 20. Classés: 13.
Conditions atmosphériques: ciel ensoleillé. 24°C dans l'air, 36°C sur la piste et 69% d'humidité.
Affluence: ---.


@LE GRAND PRIX:
circuit Année de création du Grand Prix: 1985.
Editions disputées à ce jour: 32 (11 à Adélaïde et 21 à l'Albert Park).
 
Décalage horaire: GMT +11h (+9h de France, heure d'été).
Heure de départ: 16h, heure locale (07h, heure française).
Circuit: 5,303 km x 58 tours, soit 307,574 km au total.


@LES RECORDS:
Pole position Meilleur temps en course
1'23"529 (moy. 228,553 km/h) par
Sebastian Vettel (Red Bull RB7-Renault) en 2011.
1'24"125 (moy. 226,934 km/h) par
Michael Schumacher (Ferrari F2004) en 2004.
 
@LE PODIUM 2016: (57 tours effectués sur les 58 prévus, soit 302,271 km)
P Pilote Ecurie-Moteur Pneu Temps Moyenne
1 6. Nico Rosberg Mercedes F1 W07 (P) 1h48'15"565 (167,526 km/h)
2 44. Lewis Hamilton Mercedes F1 W07 (P) à 0'08"060 (167,318 km/h)
3 5. Sebastian Vettel Ferrari SF16-H (P) à 0'09"643 (167,278 km/h)


@LES FAITS DE COURSE:
Vettel n'avait plus gagné depuis le GP de Singapour 2015!"Le rythme de Ferrari est stupéfiant. Ils seront favoris en Australie." Même s'il aurait sans doute aimé avoir tort, Lewis Hamilton avait vu juste il y a une dizaine de jours, à l'issue des essais d'avant-saison à Barcelone. Si Mercedes continue d'avoir la voiture la plus rapide sur un tour, ce qu'a démontré le Britannique durant la séance de qualifications achevée avec une 62ème pole position personnelle, la Scuderia, elle, a démontré davantage de constance sur les longs runs de ce premier Grand prix de la saison en Australie. Surtout, l'écurie transalpine a adopté une bien meilleure stratégie que celle de son homologue allemande. En effet, en décidant d'arrêter son leader dès le 17ème tour, Mercedes commettait une grossière faute d'appréciation...

Malgré un arrêt sans anicroche, Hamilton ressortait englué dans le trafic, avec notamment devant lui un Max Verstappen guère désireux de lui ouvrir la route. Résultat, alors que Vettel gambadait en tête six tours supplémentaires, le Britannique, lui, voyait les dixièmes de seconde s'envoler les uns après les autres. Si bien qu'au 23ème tour, après avoir changé de pneumatiques, Vettel parvenait à repartir juste devant le tandem Verstappen-Hamilton. Le tournant de la course. Derrière, le pilote Mercedes se plaignait de sous-virage et la monoplace rouge ne se faisait pas prier pour prendre la poudre d'escampette avec plus de cinq secondes. Puis dix pour s'assurer d'une première victoire depuis le 20 septembre 2015 à Singapour. La messe était dite et Hamilton devait se contenter de ce rôle de dauphin, devant Valtterri Bottas.

En dehors du podium, le camp français a vécu une course contrastée avec le premier point en carrière décroché par Esteban Ocon au prix d'un superbe dépassement sur Fernando Alonso dans les dernières boucles. A l'opposé, Romain Grosjean, alors 7ème au volant de sa Haas, n'a pas pu aller au bout en raison d'un problème mécanique. "Cela a été 15 bons tours", confiait-il au micro de 'Canal+'. "Je ne sais pas ce qu'il s'est passé. J'ai perdu toute la puissance du moteur. Je pense que j'étais plus rapide que les Williams et les Toro Rosso. J'ai fait une super qualification et j'ai pris du plaisir. J'étais dans le coup. Il y a du positif à retirer de cette course en termes de performance." Daniel Ricciardo, lui, aura vécu un dimanche noir devant son public avec une pénalité de cinq places, puis des soucis lors du tour de formation. Parti avec deux tours de retard, l'Australien a bu le calice jusqu'à la lie avec son abandon, définitif cette fois, après la casse de sa Red Bull.
.:: Affiche ::.
>> 957ème Grand Prix de F1:
affiche
.:: Autres éditions ::.
>> Sélectionnez une année:
.:: Vue du ciel ::.
>> Découvrez ce circuit sur des photos satellite!
globe terrestre • Vous disposez du logiciel Google Earth, cliquez ici.

• Sinon, vous pouvez utiliser Google Map en cliquant ici.
.:: Publicité ::.