En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites (en savoir plus). OK
Vous êtes dans: Accueil » Actualités » Essais privés 2017

Essais privés 2017

Résumés et temps des différentes journées d'essais

Retrouvez le calendrier
des courses 2017
Cette année, les essais privés durant la saison passent de quatre à six journées. Regroupées par deux, ces journées se dérouleront à la suite des Grands Prix de Bahreïn, de Hongrie et d'Abu Dhabi, sur le même circuit.
Pour ne rien manquer des dernières infos, ZoneF1.com vous propose de suivre les temps et résumés de chaque journée d'essais:

Prochaines sessions: les 28 et 29 novembre (circuit de Yas Marina).

journée du 02/08/17Hungaroring - Jour 2: Kubica a frappé les esprits
Le résumé de la matinée
photo Santino Ferrucci au volant de la Haas VF-17
C'est le grand jour pour Robert Kubica! Cette fois, ça y est, après avoir réussi le test d'extraction hier, le Polonais est de retour au volant d'une F1 actuelle, la Renault. Il est l'attraction principale de cette deuxième et dernière journée d'essais privés à Budapest.

Outre Robert Kubica, de nombreux jeunes pilotes roulent aujourd'hui: George Russell reprend le volant après avoir déjà effectué 119 tours, de même, chez Force India, Lucas Auer et Nikita Mazepin sont de nouveau mobilisés, Luca Ghiotto est dans la Williams, Lando Norris dans la McLaren et Santino Ferrucci dans la Haas. Malgré la rupture de l'accord Sauber-Honda, Nobuharu Matsushita est dans la monoplace suisse. Enfin, Pierre Gasly est dans la Red Bull.

Les seuls titulaires habituels à prendre le volant sont Sebastian Vettel et Kimi Räikkönen pour Ferrari et Daniil Kvyat et Carlos Sainz pour Toro Rosso (avec une voiture par écurie).

Pour un jour d'essais privés, il y a beaucoup de monde dans les tribunes, avec notamment un groupe impressionnant de fans polonais venus spécialement pour Kubica. Le Polonais ne met pas longtemps à sortir des stands, et il doit d'abord éviter les nombreux photographes qui jouxtent le garage Renault.

C'est désormais officiel, Robert Kubica est de retour au volant d'une F1 2017! Il ne s'agit pas que d'un coup marketing, loin de là: Renault souligne que Robert Kubica est là pour faire des tests aérodynamiques importants pour l'écurie. Pour le moment, il s'agit de tours d'installation. A noter que Kubica porte le numéro 46, soit le même que Sergey Sirotkin (et Valentino Rossi, mais c'est une autre histoire).

On en oublierait presque les autres pilotes et pourtant Sebastian Vettel se rappelle à notre souvenir en signant un premier 1'19"328 (rappelons que le meilleur temps d'hier avait été signé par une Ferrari, un 1'17"746 par le jeune Charles Leclerc). Vettel signe ensuite un 1'17"498 puis un 1'17"124 et bat donc le Monégasque.

Bonne nouvelle dans le clan autrichien: Red Bull et Toro Rosso n'ont cette fois-ci pas de problème de fiabilité. Pierre Gasly et Carlos Sainz enchaînent les tours plus sereinement. A 10h15, l'Espagnol est même celui qui a le plus roulé (23 tours).

Chez Mercedes, les premiers tours de George Russell ont été effectués avec le fameux Halo qui sera obligatoire l'an prochain pour toutes les écuries. Le jeune pilote a passé une petite heure avec ce dispositif.

Chez Williams, le jeune Luca Ghiotto se fait une petite frayeur en partant en tête-à-queue au virage 5, mais sans conséquence. Plus tard, Matsushita frôlera aussi les murs.

A 9h50, pour son 8ème tour, Robert Kubica signe son premier chrono, en 1'22"701. Il n'a pas encore véritablement attaqué. Vingt minutes plus tard, le Polonais en est déjà à 12 tours accomplis et a amélioré sa marque en 1'22"130. Et à 10h23, de retour en piste, il ne tarde pas à signer un 1'20"418! Il gagne en confiance, indéniablement. C'est à un dixième du temps le plus rapide de la veille de Latifi sur la Renault, soit 1'20"302. En qualifications, pour rappel, samedi dernier, Hülkenberg avait évolué en 1'17"468 (Q3) et Palmer en 1'18"415 (Q2).

C'est seulement à 11h que Matsushita et Auer bouclent leurs premiers temps chronos, et c'est encore loin de la marque de Vettel. Chez McLaren, Lando Norris se montre constant et rapide (2ème temps chrono). Ferrucci est censé attaquer avec Haas mais il n'occupe encore que l'avant-dernière place, devant le Japonais de Sauber.

Pendant ce temps, Robert Kubica a continué d'améliorer. A 11h10, après un relais de onze tours, il a passé 30 fois la ligne d'arrivée (soit presque la moitié d'une distance de course) et a déjà battu le temps de Latifi de la veille en signant un 1'20"255! Il améliore deux fois dans la foulée (1'19"972 puis 1'19"681), en super tendres. Il est 5ème du classement, derrière Auer et devant Sainz. Mais bien sûr, on ne sait pas si les quantités d'essence et les réglages sont comparables avec Latifi.

A midi, Ferrari a complété son programme avec Sebastian Vettel et c'est au tour de Kimi Räikkönen de prendre le relais. Le Finlandais vient immédiatement signer le deuxième meilleur temps devant Lando Norris, ce dernier le récupérant à quelques minutes de la fin de la séance matinale. Carlos Sainz signe aussi une belle progression en prenant la 4ème place du classement provisoire.

A 13h, Vettel est donc en tête devant Norris et Räikkönen. Suivent Sainz, Auer, Russell et Kubica est lui 7ème et a bouclé pas moins de 11 relais et plus de 70 tours. Soit plus que la distance d'un Grand Prix: déjà impressionnant... source: Nextgen-Auto.com

Le résumé de l'après-midi
photo Robert Kubica au volant de la Renault R.S.17
L'après-midi démarre doucement, alors que les températures de piste montent de plus en plus (52,5°C).

Du côté de McLaren, Lando Norris continue d'être rapide - il monte en 1'17"682, soit un temps plus rapide que la veille en ultra tendres.

Chez Sauber, Matsushita consacre un peu de temps aux arrêts aux stands. L'heure est à l'entraînement pour les mécaniciens de l'écurie suisse.

En super tendres, sans que l'on puisse connaître son niveau d'essence, Kubica poursuit ses relais avec la Renault et continue d'améliorer ses temps. Il passe ensuite aux ultra tendres et comme attendu, améliore sa marque en 1'18"572. En qualifications, pour rappel, samedi dernier, Hülkenberg avait évolué en 1'17"468 (Q3) et Palmer en 1'18"415 (Q2). Mais le temps de Palmer avait été réalisé en super tendres. Et encore une fois, peut-on vraiment comparer les réglages du Polonais et du Britannique?

Il n'en reste pas moins que Robert Kubica ne déçoit pas, tout au contraire! Dans les tribunes, les supporteurs polonais redoublent de chants enthousiastes si bien que Honda parle d'une ambiance digne d'un stade de foot.

Le pilote Renault est celui qui tourne le plus en ce début d'après-midi. A 17 heures, il a déjà 134 tours au compteur, soit quasiment deux Grands Prix! Au niveau des temps de référence, le 1'17"124 réalisé le matin par Sebastian Vettel reste toujours d'actualité. Kimi Räikkönen est le 2ème de la journée. Va-t-on assister à un nouveau doublé Ferrari?

Discret, Pierre Gasly ne vise pas la performance avec Red Bull mais enchaîne les tours (92 à 17h). Ferrucci et Matsushita, les deux derniers du classement, ont aussi dépassé les 100 tours.

C'est seulement à 17h32 que le premier drapeau rouge de la journée est brandi. Le malheureux est Daniil Kvyat. Toro Rosso dit ne pas en connaître encore la raison.

Quelques minutes plus tard, alors que nous ne sommes qu'à 20 minutes de la fin de la journée, un nouveau drapeau rouge, cette fois-ci en raison de débris présents sur la piste. Mais le drapeau vert est agité à 17h45. Mercedes profite de ces derniers instants pour réinstaller le Halo sur la monoplace de George Russell.

Kubica a d'ailleurs atteint la barre des 140 tours, soit deux distances de course.

Mais la plupart des pilotes ont à peine eu le temps de revenir en piste. Russell cause un dernier drapeau rouge, ce qui met un terme à cette journée d'essais. Mercedes évoque un problème de pression d'huile.

C'est Sebastian Vettel qui a signé le meilleur temps de la journée en super tendres. Lando Norris suit à deux dixièmes, avec un temps réalisé en ultra tendres.

L'attraction de la journée fut bien sûr Robert Kubica, qui a impressionné pour son grand retour. Avec 142 boucles au compteur (seul Ghiotto pour Williams a plus tourné), aucune faute commise, une constance à toute épreuve et un solide 4ème temps au final (en ultra tendres), le Polonais, véritable métronome, a-t-il gagné le droit de retenter une expérience en F1 cette année, que ce soit en essais libres ou... en course? Quoi qu'il soit, une chose est sûre: il est tout à fait apte à tenir la distance d'une course, et même de deux. source: Nextgen-Auto.com


Les temps de la journée
photo S. Vettel
P.   Pilote                Equipe              Temps      Ecart     Tours
01   Sebastian Vettel      Ferrari SF70H       1'17"124              40  
02   Lando Norris          McLaren MCL32       1'17"385   + 0"261    91  
03   Kimi Räikkonen        Ferrari SF70H       1'17"842   + 0"718    60  
04   Robert Kubica         Renault R.S.17      1'18"572   + 1"448   142  
05   Carlos Sainz          Toro Rosso STR12    1'18"850   + 1"726    68  
06   Daniil Kvyat          Toro Rosso STR12    1'19"116   + 1"992    54  
07   Lucas Auer            Force India VJM10   1'19"242   + 2"118    49  
08   George Russell        Mercedes F1 W08     1'19"391   + 2"267    90  
09   Nikita Mazepin        Force India VJM10   1'19"692   + 2"568    48  
10   Pierre Gasly          Red Bull RB13       1'20"337   + 3"213   107  
11   Luca Ghiotto          Williams FW40       1'20"414   + 3"290   161  
12   Santino Ferrucci      Haas VF-17          1'20"994   + 3"870   116  
13   Nobuharu Matsushita   Sauber C36          1'21"998   + 4"874   121  

journée du 01/08/17Hungaroring - Jour 1: Leclerc meilleur temps
Le résumé de la matinée
photo Sean Gelael au volant de la Toro Rosso STR12
Le monde de la F1 est toujours présent dans le paddock de Budapest pour le premier des deux jours d'essais privés suivant le Grand Prix. Il fait très chaud à Budapest (plus de 34°C dans l'air), ce qui va mettre à l'épreuve la température des freins des écuries!

Pour aujourd'hui, Mercedes fait rouler George Russell et Valtteri Bottas, mais pour le compte des tests Pirelli. Parmi les titulaires habituels au volant, Lance Stroll remplace Felipe Massa, malade, chez Williams et Stoffel Vandoorne, après avoir marqué son premier point de la saison dimanche, essaiera de renouer avec ses bonnes sensations.

Mais comme de coutume (et comme l'impose le règlement), on trouve aussi beaucoup de jeunes. Outre George Russell, le très en vue Charles Leclerc a le privilège de conduire la Ferrari, Lucas Auer et Nikita Mazepin se partagent la Force India, Sean Gelael est dans la Toro Rosso, Santino Ferrucci pilote pour Haas et Gustav Malja conduit pour Sauber. Enfin, Nicholas Latifi est dans la Renault, mais de nombreux yeux sont déjà braqués sur Robert Kubica, que tout le monde observera avec plaisir et avec attention demain!

Il y a d'ailleurs une bonne nouvelle qui est tombée pour Kubica, qui suit les essais du jour depuis le garage: son test d'extraction du cockpit en moins de 5 secondes a été réussi et validé hier par la FIA.

A 9h00 du matin, la piste est ouverte. Pendant le premier quart d'heure, aucun chrono n'est établi, les équipes se contentent de faire des tours d'installation. Avec sa Mercedes et ses pneus Pirelli de test, Valtteri Bottas établit la première marque en 1'21"407.

Lance Stroll se montre plutôt rapide en 1'19"949, tandis que Charles Leclerc n'est pas non plus en reste avec un 1'21"167. Mais c'est Valtteri Bottas qui creuse encore son avance en tête avec un 1'19"893 signé au bout d'une heure et vingt minutes d'essais.

Le premier drapeau rouge de la session est causé par la Toro Rosso de Sean Galael. "Stop the car" lui ordonne-t-on à la radio. La nature du problème n'est pas divulguée.

Une fois le drapeau vert brandi, Stoffel Vandoorne accélère le rythme jusqu'à signer un 1'19"040. Valtteri Bottas améliore son temps mais reste à trois dixièmes de la McLaren. A 11h10, le Belge améliore encore en 1'18"878. Mais les chronos ne sont pas forcément significatifs aujourd'hui.

Au bout de deux heures et demie de séance, il est à noter que Max Verstappen n'a réalisé que des tours d'installation, sans le moindre tour chrono. Red Bull signale finalement un problème moteur sur sa voiture. Heureusement, peu après midi, Red Bull relance enfin Max Verstappen en piste.

Toujours dans le clan autrichien, Toro Rosso, après avoir causé un drapeau rouge, travaille encore sur la monoplace rouge et bleue dans le garage.

Charles Leclerc se fait une petite frayeur vers midi en partant en léger tête-à-queue. Mais le Monégasque a pris le temps le plus rapide en piste sur sa Ferrari avec un 1'18"463. Un temps amélioré par Stoffel Vandoorne et sa McLaren-Honda après midi et demi: 1'18"370.

La joie sera de courte durée pour le Belge qui tombe en panne en piste 10 minutes après et provoque un nouveau drapeau rouge. La séance est relancée pour 5 minutes, juste le temps pour Toro Rosso de renvoyer Gelael en piste et vérifier que tout fonctionne bien. source: Nextgen-Auto.com

Le résumé de l'après-midi
photo Charles Leclerc au volant de la Ferrari SF70H
A la reprise, à 14h, Bottas et Gelael ont été les premiers en piste alors que Lucas Auer a attendu 14h10 pour ses premiers tours de roue en F1. Le neveu de Gerhard Berger est particulièrement surveillé.

Chez Mercedes, il y a de nouveau une panne radio. La fibre optique semble toujours récalcitrante mais cela ne perturbe pas les tours de roue de Bottas et Russell. Le Finlandais est le premier à améliorer son temps de la matinée, en 1'18"477, à 15h.

Auer signe son premier chrono après une heure d'essais en 1'29"630. Il améliore ensuite rapidement en 1'23"208 puis 1'22"433.

Williams est très occupée de son côté à tester des pièces expérimentales pour la fin de la saison et pour 2018. Stroll enchaine donc les tours comme Bottas, qui dépasse la barre des 100 tours juste avant 15h30, au moment où Leclerc reprend enfin ses essais pour Ferrari.

A 16h, Auer descend son chrono en 1'21"448 et passe devant la Haas de Ferrucci. Il est très régulier derrière le volant de sa Force India. Les chronos de la matinée de Stoffel Vandoorne et Charles Leclerc n'ont pas encore été menacés.

A 16h30, Auer tourne maintenant en 1'20"906, ce qui lui permet de passer Max Verstappen et de prendre la 8ème place. Il améliorera encore par la suite en 1'20"713 puis 1'20"563 en fin de séance.

Russell chausse les super tendres avant la dernière heure et commence à descendre ses chronos avec la F1 W08: 1'19"649 puis 1'19"231.

De son côté, Vandoorne lâche à nouveau les "chevaux" de son moteur Honda et chausse les super tendres à 17h20 et améliore son meilleur temps en 1'17"896 puis 1'17"844 et enfin 1'17"834. Belle série pour le Belge de McLaren.

Bottas arrête sa journée avec 155 tours au compteur. Et c'est Charles Leclerc qui crée la surprise avec le meilleur temps dans les 2 dernières minutes, en 1'17"746, avec les pneus tendres toutefois. source: Nextgen-Auto.com


Les temps de la journée
photo C. Leclerc
P.   Pilote              Equipe              Temps      Ecart     Tours
01   Charles Leclerc     Ferrari SF70H       1'17"746              98  
02   Stoffel Vandoorne   McLaren MCL32       1'17"834   + 0"088    71  
03   Valtteri Bottas     Mercedes F1 W08     1'18"732   + 0"986   155  
04   George Russell      Mercedes F1 W08     1'19"231   + 1"485   119  
05   Lance Stroll        Williams FW40       1'19"866   + 2"120   137  
06   Nikita Mazepin      Force India VJM10   1'19"910   + 2"164    52  
07   Nicholas Latifi     Renault R.S.17      1'20"302   + 2"556    53  
08   Sean Gelael         Toro Rosso STR12    1'20"341   + 2"595   100  
09   Lucas Auer          Force India VJM10   1'20"563   + 2"817    53  
10   Santino Ferrucci    Haas VF-17          1'21"185   + 3"439   101  
11   Max Verstappen      Red Bull RB13       1'21"228   + 3"482    58  
12   Gustav Malja        Sauber C36          1'21"503   + 3"757   108  

journée du 19/04/17Sakhir - Jour 2: Démonstration de Mercedes, bonne forme de McLaren
Le résumé de la matinée
photo Gary Paffett au volant de la Williams FW40
La deuxième et dernière journée d'essais privés sur le circuit de Sakhir est disputée aujourd'hui et comme hier, un gros travail de fond est au programme dans toutes les équipes. La bonne nouvelle du jour est à mettre au crédit de McLaren qui a pu prendre la piste et enchaîner les tours sans rencontrer de problème mécanique, ce qui va certainement ravir Stoffel Vandoorne qui a dépassé les 50 tours à midi.

Après 4h d'essais, Mercedes a de nouveau porté la F1 W08 en haut de la feuille des temps, cette fois grâce à Valtteri Bottas qui a bouclé plus de 70 tours! Une performance impressionnante réalisée sans le T-wing sur la Flèche d'Argent, que le Finlandais n'embarque pas aujourd'hui.

Il devance Esteban Ocon sur la Force India et Daniil Kvyat sur la Toro Rosso. Sebastian Vettel a signé le quatrième temps mais a vu son programme complètement contrarié puisque la Ferrari a rencontré un nouveau problème mécanique qui devrait, à l'image de la McLaren hier, la bloquer aux stands une majeure partie de la journée. Ferrari prévoit toutefois un retour en piste avant 13h, si tout se passe bien.

Gary Paffett est au travail chez Williams et avec une cinquantaine de tours résultant par un 5ème chrono, l'Anglais a réussi une très bonne matinée. Vandoorne le suit, devant Kevin Magnussen, qui teste aujourd'hui les freins de Carbone Industrie.

Sergey Sirotkin est à l'œuvre chez Renault et se situe vers le fond du classement, tout juste devant Pierre Gasly qui remplace Ricciardo chez Red Bull. Les deux hommes ont avoisiné les 40 à 50 tours également. Pascal Wehrlein pointe à la dernière place du classement mais va viser, comme Marcus Ericsson hier, les 100 tours disputés dans une journée avec Sauber. source: Nextgen-Auto.com

Le résumé de l'après-midi
photo Pierre Gasly au volant de la Red Bull RB13
Les essais privés sur le circuit de Bahreïn se sont conclus aujourd'hui sur le circuit de Sakhir et malgré la défaite subie lors du Grand Prix disputé au même endroit il y a trois jours, l'équipe Mercedes a impressionné grâce à Valtteri Bottas, auteur du meilleur temps de la journée mais surtout d'un nombre impressionnant de tours avec 143 boucles parcourues.

Comme nous vous le rapportions ce midi, Mercedes en a profité pour tester une configuration sans T-wing et le résultat semble plutôt bon si l'on s'en tient à la journée de l'équipe qui a toutefois connu un léger contre-temps.

Ferrari a connu un contre-temps bien plus important puisque Sebastian Vettel avait parcouru moins de 10 tours à la mi-séance. L'Allemand a pu rouler cet après-midi et malgré le manque de kilomètres, il a signé un bon deuxième temps, proche de Bottas.

Il devance Carlos Sainz, qui a pris le relais de Daniil Kvyat à la mi-séance, et les deux hommes ont fait parcourir plus de 120 tours à la STR12 qui, après les problèmes rencontrés depuis Melbourne, en avait bien besoin. Vandoorne, dont la McLaren a parcouru 82 tours du circuit de Sakhir, est quatrième! C'est tout simplement le plus gros roulage en une journée jamais effectué par la MCL32 mais aussi sa meilleure apparition dans la hiérarchie.

Magnussen suit Vandoorne et devance Ocon dont le temps de la matinée a bien tenu. Le Français a été remplacé par Sergio Pérez en cours de journée et le Mexicain, s'il a parcouru plus de kilomètres que son équipier, n'a pas décollé du fond de classement avec un programme qui ne portait pas sur la performance.

Kvyat termine la journée au sixième rang devant Gary Paffett qui a largement dépassé les 100 tours aujourd'hui et montre à Williams qu'il tient la forme, d'autant que la journée s'est disputée sous de grosses chaleurs. Sergey Sirotkin s'intercale entre Paffett et Gasly.

Ce dernier a peu roulé chez Red Bull et pour une raison inconnue, sa RB13 n'a pas quitté le garage pendant la majeure partie de l'après-midi. Il devance Wehrlein et sa Sauber qui ont échoué à quelques unités des 100 tours parcourus, et donc Pérez. source: Nextgen-Auto.com


Les temps de la journée
photo V. Bottas
P.   Pilote              Equipe              Temps      Ecart     Tours
01   Valtteri Bottas     Mercedes F1 W08     1'31"280             143  
02   Sebastian Vettel    Ferrari SF70H       1'31"574   + 0"294    64  
03   Carlos Sainz        Toro Rosso STR12    1'31"884   + 0"604    68  
04   Stoffel Vandoorne   McLaren MCL32       1'32"108   + 0"828    81  
05   Kevin Magnussen     Haas VF-17          1'32"120   + 0"840    88  
06   Esteban Ocon        Force India VJM10   1'32"142   + 0"862    60  
07   Daniiil Kvyat       Toro Rosso STR12    1'32"213   + 0"933    61  
08   Gary Paffett        Williams FW40       1'32"253   + 0"973   126  
09   Sergey Sirotkin     Renault R.S.17      1'32"287   + 1"007    90  
10   Pierre Gasly        Red Bull RB13       1'32"568   + 1"288    65  
11   Pascal Wehrlein     Sauber C36          1'34"462   + 3"182    91  
12   Sergio Pérez        Force India VJM10   1'35"015   + 3"735    70  

journée du 18/04/17Sakhir - Jour 1: Hamilton devance Giovinazzi
Le résumé de la matinée
photo Oliver Turvey au volant de la McLaren MCL32
Deux jours seulement après le Grand Prix, les équipes se sont retrouvées sur le circuit de Bahreïn afin de procéder à des essais privés. Les deux premières des six journées d'essais dans le courant de la saison se disputent sur le circuit de Sakhir et lors de la première matinée, c'est Daniel Ricciardo qui a signé le meilleur temps.

L'Australien devance Hamilton qui n'a pas pu rouler à sa convenance à cause d'un problème sur la Mercedes F1 W08. Un incident mineur qui a toutefois engendré une perte de temps importante pour l'équipe allemande.

Nico Hülkenberg a signé le troisième temps en s'étant essentiellement concentré sur des essais aérodynamiques et devance Lance Stroll et Romain Grosjean.

Antonio Giovinazzi a retrouvé la Formule 1 avec Ferrari et a parcouru 67 tours du circuit de Bahreïn, soit plus que n'importe quel autre pilote, pour finalement signer le sixième temps. Il devance Vettel, sur Ferrari également, mais l'Allemand conduit des essais pour Pirelli et roule avec des gommes spéciales afin de ne pas donner d'avantage à la Scuderia.

Marcus Ericsson pilotait la Sauber C36 ce matin et a également roulé sans problème pour finalement devancer la Force India pilotée par Alfonso Celis.

Sean Gelael était au volant de la Toro Rosso pour ses grands débuts au volant d'une Formule 1 mais a été ralenti par une casse moteur au bout de 4 tours, avant de reprendre la piste.

Quant à Honda et McLaren, les ennuis continuent puisque la MCL32 confiée à Oliver Turvey n'a pu parcourir que 2 tours du circuit de Sakhir en raison d'un problème de pression d'eau qui a contraint l'équipe au changement complet du moteur. La galère continue donc pour la lanterne rouge du championnat. source: Nextgen-Auto.com

Le résumé de l'après-midi
photo Sean Gelael au volant de la Toro Rosso STR12
La première des deux journées d'essais sur le circuit de Bahreïn a vu Daniel Ricciardo pointer en tête à la pause, mais alors que l'Australien avait parcouru 43 tours à 13h, il n'a fallu que deux tours de plus pour que la RB13 ne rencontre un souci mécanique.

C'est donc la troisième équipe a rencontrer un problème mécanique aujourd'hui après Mercedes et McLaren. Red Bull confirme qu'il s'agit bien d'une casse moteur, prouvant encore une fois le travail nécessaire à Viry. Un nouveau bloc propulseur va être monté dans la voiture pour que Pierre Gasly puisse disputer sa journée d'essais demain.

Sebastian Vettel ayant eu des problèmes mécaniques, ses essais menés avec le nouveau prototype Pirelli sont les seuls à continuer après le drapeau à damiers de cette séance, sous lequel Lewis Hamilton est le plus rapide.

Le pilote Mercedes a bien rebondi de son problème mécanique du matin et est descendu en 1'31"961, un chrono qui lui permet de terminer tout juste devant Antonio Giovinazzi sur la Ferrari. Le jeune Italien est décidément très rapide et son temps en atteste. Il a quasiment parcouru 100 tours du circuit de Sakhir.

Daniel Ricciardo termine troisième malgré un roulage quasi nul dans la deuxième partie de journée. L'Australien cèdera le volant à Pierre Gasly demain et doit être frustré de sa journée.

En parlant de frustration, c'est finalement à 16h30 que Turvey a réussi à reprendre la piste après un changement total du moteur de la McLaren. La situation, grotesque, en devient carrément caricaturale et l'on se demande s'il s'agissait du moteur évolué ou non.

Romain Grosjean a vécu une journée studieuse et a grimpé au quatrième rang devant Felipe Massa. Le Brésilien avait pris le relais de Lance Stroll pour la deuxième partie de la journée et devance Hülkenberg et le Canadien.

Sean Gelael a découvert la F1 et s'en tire avec un temps honorable et une journée sans faute. Il termine nettement devant Alfonso Celis, dont les chronos sont toujours peu encourageants.

Marcus Ericsson aura été l'un des plus lents, juste devant Oliver Turvey, mais il a franchi la barre symbolique des 100 tours, prouvant au moins la fiabilité de sa Sauber. source: Nextgen-Auto.com

Les temps de la journée
photo L. Hamilton
P.   Pilote               Equipe              Temps      Ecart     Tours
01   Lewis Hamilton       Mercedes F1 W08     1'31"358              97  
02   Antonio Giovinazzi   Ferrari SF70H       1'31"984   + 0"626    93  
03   Daniel Ricciardo     Red Bull RB13       1'32"349   + 0"991    45  
04   Romain Grosjean      Haas VF-17          1'32"452   + 1"094    87  
05   Felipe Massa         Williams FW40       1'33"509   + 2"151    56  
06   Nico Hülkenberg      Renault R.S.17      1'33"624   + 2"266    74  
07   Lance Stroll         Williams FW40       1'33"729   + 2"371    35  
08   Sean Gelael          Toro Rosso STR12    1'33"885   + 2"527    78  
09   Sebastian Vettel     Ferrari SF70H       1'33"894   + 2"536    89  
10   Alfonso Celis        Force India VJM10   1'33"939   + 2"581    71  
11   Marcus Ericsson      Sauber C36          1'34"550   + 3"192   106  
12   Oliver Turvey        McLaren MCL32       1'35"011   + 3"653    17  
.:: Lexique ::.
>> Découvrez la signification de plus de 400 termes utilisés dans le petit monde de la F1!
dictionnaires • Autoclave, Carrossage, Flow vis, Hat trick, Nomex, SREC, Tube de Pitot, Zylon... Vous saurez tout ce qui se cache derrière ces mots obscurs.
.:: Jeu ::.
>> La F1 s'emmêle les pédales!
taquin • Reconstituez l'image originale découpée en 15 petits carrés mélangés!
A vous de jouer...
.:: Publicité ::.