En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites (en savoir plus). OK
Vous êtes dans: Accueil » Actualités » Essais hivernaux 2017

Essais hivernaux 2017

Résumés et temps des différentes journées d'essais

Découvrez la composition
des écuries 2017
Enfin nous y sommes! Après une semaine de présentation des nouvelles monoplaces 2017, place maintenant aux tests grandeurs natures avec les essais hivernaux.
Et cette année, la charge de travail va être très intense en raison de l'évolution importante du règlement en matière de châssis et de pneumatiques. Toutes les équipes sont repartis d'une feuille blanche et cela pourrait bien redistribuer les cartes. C'est en tout cas le souhait de Ferrari, McLaren et Renault.
Côté pilotes, le changement le plus important est le retrait du Champion du monde en titre, l'allemand Nico Rosberg. Il sera remplacé chez Mercedes par le finlandais Valtteri Bottas, lui-même remplacé chez Williams par Felipe Massa, qui n'aura pas eu le temps de profiter de sa retraite! Notons les débuts en tant que pilote titulaire de Lance Stroll (Williams) et de Stoffel Vandoorne (McLaren).
Pour ne rien manquer des dernières infos, ZoneF1.com vous propose de suivre les temps et résumés de chaque journée d'essais:

journée du 10/03/17Catalogne - Session 2 - Jour 4: Räikkönen garde le record, du travail de fond pour tous
Le résumé de la matinée
photo Romain Grosjean au volant de la Haas VF-17
C'est la dernière journée d'essais privés qui débute, avant que les équipes ne repassent à l'usine pour ensuite envoyer le matériel à Melbourne en vue du premier Grand Prix de cette saison 2017. Tout le monde est à pied d'œuvre pour accumuler le maximum de données et corriger les problèmes ou optimiser les performances avant l'Australie.

Si des pilotes comme Lance Stroll ou Marcus Ericsson enchaînent les tours de bon matin, ce n'est pas le cas de deux des favoris, Bottas et Verstappen. Le premier effectue un relais de trois tours avant de rentrer au ralenti au garage tandis que le pilote Red Bull embarque encore de nombreux capteurs sur la voiture. Au bout d'une heure, il n'a parcouru le circuit espagnol qu'à quatre reprises.

C'est à 10h20 que Valtteri Bottas reprend enfin la piste, au moment où les autres équipes ont déjà fait entre 15 et 30 tours, y compris McLaren et Toro Rosso dont le roulage a été limité jusqu'ici. A cette heure-là, c'est Nico Hülkenberg qui s'empare du meilleur temps et semble enfin chercher la performance pour Renault. Avec son temps en 1'20"505, il est le seul en dessous de la minute 22 secondes puisqu'il devance Lance Stroll de près de deux secondes.

Verstappen tombe le chrono près de la minute 19 secondes et c'est Hülkenberg qui franchit cette barre en 1'19"885 avec les gommes ultra tendres. A la moitié de la matinée, Lance Stroll a parcouru plus de 40 tours et enchaîne les temps réguliers, le Canadien se rachète de sa première semaine désastreuse et offre à Williams de nombreuses informations.

Confiné au garage depuis près d'une heure, Fernando Alonso ressort des stands à 11h15... et tombe en panne dans son tour de sortie. Le drapeau rouge est agité et l'Espagnol est à pied, le gag continue chez McLaren.

La piste est rouverte et Max Verstappen se met en quête d'un bon chrono avec les pneus super tendres et c'est le cas, il signe un 1'19"491! Ce qui veut dire que la Red Bull peut largement descendre en dessous de la minute 19 secondes avec les ultra tendres. Si la fiabilité est encore un sujet délicat dans l'équipe autrichienne, la performance a de quoi rassurer.

McLaren réussit à renvoyer la MCL32 en piste après quelques petites minutes au garage, mais la monoplace tombe de nouveau en panne! On peine à imaginer l'état d'esprit de Fernando Alonso à ce moment-là, lui qui était déjà très virulent face à Honda avant-hier.

Le drapeau vert est agité à moins d'une heure de la pause déjeuner et les pilotes se lancent à l'assaut du chrono, dont Kimi Räikkönen qui signe un 1'19"267 en pneus tendres! C'est très nettement la meilleure performance de ce composé pneumatique et l'on est en droit de penser que les F1 vont encore plus vite que ce qui était imaginé depuis deux semaines.

Kimi Räikkönen est le premier à passer en dessous de la minute 19 en signant un impressionnant 1'18"634 en super tendres! Le drapeau rouge est brandi pour l'arrêt de la Haas de Romain Grosjean en piste. La séance reprend ses droits pour 5 minutes et Räikkönen améliore le deuxième secteur avant de relâcher, il est donc probable qu'il aurait encore pu abaisser ce temps.

Hormis McLaren et Haas, les autres équipes ont roulé sans rencontrer de problèmes et Toro Rosso a accéléré le rythme pour devancer notamment la Mercedes de Valtteri Bottas. Avec les drapeaux rouges, les pilotes n'ont pas pu parcourir autant de tours qu'hier matin et le record est pour Stroll et Ericsson avec 59 boucles chacun. Fernando Alonso est resté bloqué à 19 tours. source: Nextgen-Auto.com

Le résumé de l'après-midi
photo Lewis Hamilton au volant de la Mercedes F1 W08
C'est la dernière demi-journée d'essais qui attend les pilotes cet après-midi à Barcelone. Comme les précédents jours, Mercedes, Renault et Sauber vont effectuer un changement de pilote.

Les pilotes prennent la piste assez tôt pour enchaîner les tours, à l'exception de Fernando Alonso, bloqué au garage depuis sa dernière panne, et Max Verstappen dont Red Bull annonce que sa monoplace a rencontré un problème de turbo.

Les équipes se consacrent majoritairement aux longs relais puisque les conditions sont les plus proches de celles qui seront rencontrées à Melbourne, et la tenue des pneus est notamment un sujet crucial.

Fernando Alonso revient en piste à mi-séance et boucle timidement quelques tours, tandis que la Red Bull de Max Verstappen est toujours immobilisée au garage.

Peu après 16h, c'est la Ferrari de Kimi Räikkönen qui s'immobilise en piste! Le drapeau rouge est agité le temps d'enlever la monoplace du Finlandais et la piste est rouverte au bout de quelques minutes.

Une nouvelle interruption arrive suite à un nouveau problème mécanique, cette fois sur la Toro Rosso de Sainz. Pendant ce temps, on apprend que Romain Grosjean ne repartira pas cet après-midi suite à une fuite d'eau, les essais hivernaux de Haas s'arrêtent donc un peu plus tôt!

Pascal Wehrlein est le seul à améliorer son chrono tandis que les autres pilotes alignent les tours, à l'image de Stroll, Pérez et Sainz qui ont largement dépassé les 100 boucles.

Chez Mercedes, un seul tour et cinq millièmes séparent les deux pilotes, décidément très constants. Peu de pilotes ont donc amélioré leur temps, Romain Grosjean et Fernando Alonso l'ont toutefois fait mais pour l'un comme pour l'autre, cette dernière journée sera source d'inquiétude. source: Nextgen-Auto.com

Les temps de la journée
photo K. Räikkönen
P.   Pilote            Equipe              Temps      Ecart     Tours
01   Kimi Räikkönen    Ferrari SF70H       1'18"634             111 
02   Max Verstappen    Red Bull RB13       1'19"438   + 0"804    71  
03   Carlos Sainz      Toro Rosso STR12    1'19"837   + 1"203   132  
04   Valtteri Bottas   Mercedes F1 W08     1'19"845   + 1"211    53  
05   Lewis Hamilton    Mercedes F1 W08     1'19"850   + 1"216    54  
06   Nico Hülkenberg   Renault R.S.17      1'19"885   + 1"251    45  
07   Sergio Pérez      Force India VJM10   1'20"116   + 1"482   128  
08   Jolyon Palmer     Renault R.S.17      1'20"205   + 1"571    43  
09   Lance Stroll      Williams FW40       1'20"335   + 1"701   132  
10   Romain Grosjean   Haas VF-17          1'21"110   + 2"476    76  
11   Fernando Alonso   McLaren MCL32       1'21"389   + 2"755    43  
12   Marcus Ericsson   Sauber C36          1'21"670   + 3"036    59  
13   Pascal Wehrlein   Sauber C36          1'23"527   + 4"893    42  

journée du 09/03/17Catalogne - Session 2 - Jour 3: Meilleur temps et près de 730 kms pour Vettel
Le résumé de la matinée
photo Esteban Ocon au volant de la Force India VJM10
On rentre dans la dernière ligne droite de ces essais hivernaux avec la 7ème et avant-dernière journée disputée sur le circuit de Barcelone. Les équipes sont de nouveau à pied d'œuvre pour préparer au mieux la saison 2017 et prioritairement le Grand Prix d'Australie qui se disputera dans moins de trois semaines.

Le plan de route des équipes de pointe est quasiment achevé puisque c'est aujourd'hui que Mercedes devrait passer le cap des 4000 kilomètres parcourus en essais, alors que le temps presse de plus en plus pour les équipes en difficulté, notamment Toro Rosso dont le roulage reste toujours insuffisant, mais surtout McLaren, chez qui Fernando Alonso a hier tiré la sonnette d'alarme.

Les pilotes sortent rapidement et vont tenter de se mettre au plus vite dans le rythme, d'autant que certains d'entre eux disputent leur dernière journée avant le Grand Prix d'Australie, dont Esteban Ocon, Stoffel Vandoorne ou encore Kevin Magnussen.

Les temps ne tombent pas immédiatement, les pilotes privilégiant des essais de routine pour confirmer les données enregistrées depuis le début de la semaine dernière. Toutes les équipes sont également à pied d'œuvre pour continuer à en apprendre le plus possible sur les nouveaux Pirelli et tester les limites des différents composés.

Les tours s'enchaînent sans trop de problèmes pour la plupart des équipes même si malheureusement, ce sont encore Toro Rosso et Mclaren qui se montrent les plus timides, alors qu'elles sont les deux équipes les plus en retard dans leur préparation. Le plus prolifique en piste est en revanche Lance Stroll, auteur de tours lents mais réguliers, et qui est le premier à franchir les 50 tours parcourus. Le Canadien semble décidé à établir un grand nombre de kilomètres ce matin avant de rendre le volant à Massa cet après-midi.

Le premier à faire parler la poudre est Sebastian Vettel qui se place à moins d'un dixième du record absolu de Valtteri Bottas en 1'19"341. Esteban Ocon se place deuxième dans la foulée, à plus d'une seconde de l'Allemand. La McLaren signe son meilleur temps de la semaine en 1'21"671, mais elle est équipée de pneus ultra tendres.

A noter que la Red Bull et la Renault n'ont également pas enchaîné trop les tours ce matin, avec en moyenne deux fois moins de tours parcourus à midi que les équipes munies d'un bloc Mercedes. La fiabilité inquiète chez Renault tout comme elle commence à faire paniquer Honda, et ces deux motoristes semblent accuser un retard certain sur la concurrence composée de Mercedes et Ferrari.

Vettel améliore encore son temps et pourtant, il le fait en freinant juste avant de passer la ligne d'arrivée! Son tour est clairement le plus rapide cet hiver et il semblerait qu'il ait préféré cacher le jeu de Ferrari un peu plus, tout en sachant qu'il améliorait largement jusqu'à ce moment-là.

Alors que Ferrari continue à impressionner, la McLaren s'immobilise juste après la sortie des stands, victime d'un autre problème mécanique. La goutte d'eau qui fera déborder le vase?

Vettel améliore de nouveau en 1'19"024, encore en ralentissant sur la ligne! En se basant sur les données de ses meilleurs temps, la Ferrari peut descendre sans trop de problème en dessous de la minute 19 secondes, ce qui est impressionnant. Très actif ce matin, Lance Stroll est dépassé en nombre de tours par Marcus Ericsson qui dépasse les 85 boucles en une matinée. Le record de 100 tours en une demi-journée ne sera pas atteint. Hamilton améliore aussi, tout comme Daniil Kvyat en super tendres.

La McLaren de Stoffel Vandoorne est déjà de retour en piste, ce qui laisse présager d'un problème sans gravité. L'heure doit être au soulagement chez Honda qui s'est déjà fait critiquer vivement par Fernando Alonso hier.

Hamilton améliore son propre meilleur tour et vient se placer à trois dixièmes de Vettel avant un nouveau drapeau rouge... causé par la McLaren!

Alors que l'équipe va passer un après-midi difficile, Ferrari et Mercedes enchaînent sans problème et devancent la Force India d'Ocon et la Toro Rosso, enfin en recherche de performance. Les plus gros rouleurs auront été Ericsson et Stroll qui cèderont tous deux leur place à leurs équipiers. source: Nextgen-Auto.com

Le résumé de l'après-midi
photo Valtteri Bottas au volant de la Mercedes F1 W08
L'avant-dernière après-midi d'essais est lancée à Barcelone et les équipes ont encore prévu d'enchaîner les longs relais, ce qui devrait maintenir une certaine constance sur les temps signés ce matin. Le travail consistera à faire des simulations de course pour la plupart des équipes.

Chez Renault, on annonce un changement de moteur débuté pendant la pause et qui devrait, encore une fois, limiter grandement le roulage du constructeur français. Une mauvaise opération pour Jolyon Palmer qui est finalement nommé pour rouler toute la journée. Si le fiasco n'est pas aussi criant que chez McLaren, l'inquiétude est de mise pour le motoriste au losange ainsi que pour ses clients, touchés quotidiennement par des pannes.

Du côté de McLaren justement, on assure que les problèmes rencontrés ce matin étaient d'ordre électriques et que le moteur n'est pas à changer, mais après une heure passée dans et après-midi, Stoffel Vandoorne n'est pas ressorti et n'est même plus équipé. Le roulage devrait donc encore être réduit à sa plus simple expression.

La Toro Rosso s'immobilise en piste à 15h45 et crée une nouvelle interruption de séance. Il se murmure très vite que c'est un problème de boîte de vitesses qui a touché la STR12. La séance est relancée à 16h et Stoffel Vandoorne reprend enfin la piste. La McLaren est aspergée de flowviz, ce liquide fluo qui permet de visualiser le fonctionnement aérodynamique de la monoplace. Le genre de tests que ne font plus les autres équipes depuis la troisième journée.

Du côté de la concurrence, on en est déjà à plusieurs simulations de course depuis mardi et c'est encore le cas cet après-midi. La Renault a parcouru la moitié du nombre de tours des équipes les plus actives en piste tandis que la McLaren en a parcouru le tiers. La Toro Rosso de Kvyat a réussi à parcourir 77 tours avant de tomber en panne, ce qui reste un roulage utile, d'autant que la performance a un peu progressé dans l'équipe italienne.

Du côté de Williams, aucune recherche de performance puisque c'est à près de six secondes de son temps d'hier que Felipe Massa a établi son meilleur chrono du jour. Comme Lance Stroll, il occupe le fond du classement mais accomplit un grand nombre de tours.

Encore un drapeau rouge à 16h40, c'est la Renault de Jolyon Palmer qui est, cette fois-ci, immobilisée en piste. C'est le deuxième drapeau rouge de l'après-midi et il ne devrait pas aider à ramener de la confiance dans le clan du constructeur français.

Parmi les plus assidus, on retrouve encore Esteban Ocon et Sebastian Vettel, qui sont avec Daniel Ricciardo les seuls à avoir dépassé 100 tours. Du côté des équipes, Mercedes et Williams ont également franchi cette étape. La séance est relancée avec un peu plus d'une heure à disputer.

La McLaren de Vandoorne boucle un tour au ralenti après avoir rencontré, vraisemblablement, un souci en sortant des stands. Le Belge parvient à ramener sa monoplace aux stands.

La Force India d'Esteban Ocon est au ralenti dans la ligne droite mais ne s'interrompt pas et le Français rentre au garage. C'est le dernier incident d'une journée très studieuse pour la plupart des équipes.

Sebastian Vettel en termine avec 156 tours au compteur, c'est le record pour un seul pilote sur une journée, et l'Allemand signe au passage le record du circuit. McLaren a moins tourné que les autres équipes, tout comme Renault qui a tout juste dépassé les 50 tours.

Toro Rosso a pu boucler 94 tours du circuit de Barcelone et a quand même amassé de nombreuses informations. Valtteri Bottas a enchaîné 95 tours à lui tout seul en une demi-journée! source: Nextgen-Auto.com

Les temps de la journée
photo S. Vettel
P.   Pilote              Equipe              Temps      Ecart     Tours
01   Sebastian Vettel    Ferrari SF70H       1'19"024             156  
02   Lewis Hamilton      Mercedes F1 W08     1'19"352   + 0"328    52  
03   Esteban Ocon        Force India VJM10   1'20"161   + 1"137   137  
04   Daniil Kvyat        Toro Rosso STR12    1'20"416   + 1"392    94  
05   Kevin Magnussen     Haas VF-17          1'20"504   + 1"480   119  
06   Daniel Ricciardo    Red Bull RB13       1'20"824   + 1"800   128  
07   Stoffel Vandoorne   McLaren MCL32       1'21"348   + 2"324    48  
08   Valtteri Bottas     Mercedes F1 W08     1'21"819   + 2"795    95  
09   Pascal Wehrlein     Sauber C36          1'22"347   + 3"323    44  
10   Jolyon Palmer       Renault R.S.17      1'22"418   + 3"394    53  
11   Marcus Ericsson     Sauber C36          1'23"330   + 4"306    88  
12   Felipe Massa        Williams FW40       1'24"443   + 5"419    80  
13   Lance Stroll        Williams FW40       1'24"863   + 5"839    85  

journée du 08/03/17Catalogne - Session 2 - Jour 2: Le record du circuit pour Bottas, gros roulage pour Verstappen
Le résumé de la matinée
photo Pascal Werhlein au volant de la Sauber C36
Les équipes sont de retour en piste pour ce sixième jour d'essais hivernaux et la plupart fait rouler un pilote différent de la veille, à l'exception de Mercedes, Renault et Sauber qui ont pratiqué l'alternance par demi-journées hier et de Williams qui a demandé à Felipe Massa une deuxième journée consécutive. Les voitures sont bardées d'instruments de mesures en tous genres, dont grilles de capteurs et autres sondes Pitot.

Dès le début de journée, c'est Valtteri Bottas qui est le plus prompt à enchaîner les tours, et se positionne immédiatement en haut de la feuille des temps. Tous les pilotes sortent pour un tour d'installation à l'exception de Carlos Sainz qui ne prend la piste qu'au bout d'une heure, sans toutefois que l'on ait une information sur un éventuel problème mécanique.

Alors que leurs équipiers ont été très productifs hier, Kimi Räikkönen et Sergio Pérez ne bouclent pas une grande quantité de tours lors des deux premières heures de la séance. Fernando Alonso aligne les tours d'installation en pneus ultra tendres et semble chercher à collecter des données puisqu'il faut attendre 11h30 pour un premier temps de référence de sa part.

Felipe Massa se montre encore à son avantage en améliorant le meilleur temps, à moins d'une demi-seconde de sa référence de la veille, à 11h45. La Williams est décidément rapide et le Brésilien semble motivé à engranger le maximum d'informations puisqu'il ne lui restera ensuite qu'une demi-journée d'essais. Williams compte clairement sur lui pour amasser le maximum de données et les exploiter au mieux.

Nico Hülkenberg améliore, tout comme Carlos Sainz, et les deux hommes devancent désormais la Ferrari de Räikkönen. Bottas s'énerve en pneus super tendres et améliore le meilleur tour de ces essais hivernaux avec un impressionnant 1'19"310! Les autres pilotes améliorent également, notamment Pérez et Alonso qui restent toutefois à plus de quatre secondes de la Mercedes.

Massa n'est pas en reste et grappille un dixième de plus, il est à huit dixièmes de Bottas mais est chaussé de pneus tendres, contrairement aux super tendres du Finlandais. En parlant de Finlandais, Räikkönen reprend la piste après deux heures au garage et signe directement son meilleur tour du jour. Le pilote Ferrari n'a qu'une vingtaine de tours dans les pattes et doit rattraper son retard.

Massa chausse les pneus ultra tendres et descend son tour en 1'19"487! Après une première semaine où la Ferrari ferait forte impression, c'est pour le moment la Williams qui semble bien armée pour chasser la Mercedes. Bottas a également chaussé les gommes les plus tendres.

Les pilotes font quelques tours axés sur la performance et certains temps sont améliorés en fin de séance. Après la pause déjeuner, quatre équipes changeront de pilote. Bottas, Massa, Hülkenberg et Wehrlein laisseront leur place respective à Hamilton, Stroll, Palmer et Ericsson.

Räikkönen et Pérez améliorent une dernière fois tandis qu'en fond de classement, Fernando Alonso est à la fois le plus lent et celui qui a disputé le moins de tours. source: Nextgen-Auto.com

Le résumé de l'après-midi
photo Max Verstappen au volant de la Red Bull RB13
La deuxième journée de cette deuxième semaine reprend ses droits après une heure de pause. Lance Stroll prend la place de Felipe Massa au volant de la Williams, pour son premier galop depuis l'accident qui a mis un terme à la première semaine d'essais de l'équipe anglaise.

Du côté de Mercedes, Renault et Sauber, un remplacement est également effectué, comme hier. La mauvaise nouvelle est tombée du côté de chez Red Bull qui se voit obligée à changer le moteur Renault de la RB13 de Max Verstappen.

Le programme de l'après-midi ne va pas du tout être consacré à la recherche de performance puisqu'il se dit que des équipes vont procéder à des simulations de course. Après une heure, et alors que des pilotes comme Stroll ou Hamilton ont parcouru plus de 20 tours, Marcus Ericsson n'en a bouclé que six. C'est encore pire du côté de Renault puisque Palmer n'a pas fait un seul tour, ce qui est aussi le cas de Fernando Alonso depuis la pause de midi.

Sergio Pérez, comme Esteban Ocon hier, est le plus intéressé en ce début d'après-midi à l'idée d'aligner les kilomètres, tandis qu'il faut attendre 15h45 pour voir la McLaren MCL32 reprendre la piste avec Alonso à son volant. Du travail sur l'aérodynamique, les pneus et la cartographie est prévu et l'Espagnol entame seulement son 28ème tour. Cela dit, la situation est meilleure pour McLaren que pour Red Bull et Renault puisque Max Verstappen et Jolyon palmer n'ont pas pris la piste cet après-midi.

Kimi Räikkönen fait une erreur dans le virage 3, cette grande courbe désormais passée à fond, et envoie sa Ferrari dans les pneus! Le drapeau rouge est agité, le temps de sortir la monoplace de sa mauvaise posture, et le Finlandais retourne dans son stand qu'il ne devrait plus quitter de la journée.

Max Verstappen et Jolyon Palmer prennent enfin la piste en ayant manqué plus de la moitié de l'après-midi. Fernando Alonso se montre timide sur le nombre de tours parcourus tandis que Lance Stroll et Lewis Hamilton enchaînent les boucles et approchent les 50 à 16h30.

Le titre de l'équipe qui aura parcouru le moins de tours dans cette journée se jouera entre McLaren et Ferrari, et ce malgré les heures perdues par Red Bull et Renault suite à des problèmes mécaniques. Bien que McLaren n'avait aucun moyen de récupérer un meilleur moteur cette semaine, l'inquiétude grandit à Woking face aux performances et à la fiabilité affichées.

Le drapeau rouge est de nouveau agité en fin de séance, au moment où la Red Bull de Max Verstappen s'immobilise en bord de piste. Agité à six minutes de la fin de séance, le drapeau vert ne dure pas car la Sauber de Marcus Ericsson rencontre à son tour un problème et cette fois, c'est un drapeau rouge définitif.

Lance Stroll aura finalement réussi à revenir au cinquième rang avec 59 tours parcourus. Le pilote qui aura le plus roulé est Max Verstappen avec 102 tours, devant Sergio Pérez. Mais les équipes Mercedes, Williams et Renault ont plus roulé, tandis que comme hier, Sauber aligne une centaine tours. Avec 96 tours, Romain Grosjean a bien roulé mais n'a pas cherché le chrono.

McLaren achève sa journée avec seulement 46 tours, soit 7 de moins que la Ferrari de Kimi Räikkönen. source: Nextgen-Auto.com

Les temps de la journée
photo V. Bottas
P.   Pilote            Equipe              Temps      Ecart     Tours
01   Valtteri Bottas   Mercedes F1 W08     1'19"310              70  
02   Felipe Massa      Williams FW40       1'19"420   + 0"110    63  
03   Kimi Räikkönen    Ferrari SF70H       1'20"406   + 1"096    53  
04   Max Verstappen    Red Bull RB13       1'20"432   + 1"122   102  
05   Lance Stroll      Williams FW40       1'20"579   + 1"269    59  
06   Lewis Hamilton    Mercedes F1 W08     1'20"702   + 1"392    79  
07   Nico Hülkenberg   Renault R.S.17      1'21"213   + 1"903    61  
08   Sergio Pérez      Force India VJM10   1'21"297   + 1"987   100  
09   Carlos Sainz      Toro Rosso STR12    1'21"872   + 2"562    92  
10   Romain Grosjean   Haas VF-17          1'21"887   + 2"577    96  
11   Pascal Werhlein   Sauber C36          1'23"000   + 3"690    59  
12   Fernando Alonso   McLaren MCL32       1'23"041   + 3"731    46  
13   Marcus Ericsson   Sauber C36          1'23"384   + 4"074    47  
14   Jolyon Palmer     Renault R.S.17      1'24"774   + 5"464    29  

journée du 07/03/17Catalogne - Session 2 - Jour 1: Massa le plus rapide et le plus assidu
Le résumé de la matinée
photo Stoffel Vandoorne au volant de la McLaren MCL32
Les essais hivernaux reprennent leurs droits à Barcelone pour cette deuxième semaine de quatre journées de tests. Chez Sauber, Pascal Wehrlein fait ses grands débuts après avoir été mis à pied par une blessure au dos. Il sera indispensable pour certaines équipes d'accumuler du roulage, c'est notamment le cas pour McLaren et Toro Rosso, ennuyées par la mécanique la semaine dernière, et Williams qui a été perturbée par les sorties de piste de Lance Stroll.

La plupart des équipes n'engagent qu'un pilote pour la journée, à l'exception de Mercedes qui continue à alterner par demi-journées, et de Renault qui s'est adaptée à ce fonctionnement. Ainsi, Hamilton et Palmer rouleront ce matin avant que Bottas et Hülkenberg ne prennent le relais, respectivement au volant de la F1 W08 et de la R.S.17.

La majorité des équipes décide d'entamer ce premier roulage en pneus médiums et tendres, et les tours d'installation et de réglages s'enchaînent jusqu'à 10h30 avant le premier incident de la matinée, lorsque Jolyon Palmer se retrouve immobilisé au volant de sa Renault R.S.17.

Les autres équipes enchaînent les tours sans encombre, les temps descendent déjà en dessous des 1 minute 21 secondes alors que tous ou presque sont équipés des gommes tendres. Les écarts restent assez peu conséquents pour des essais, mais la performance n'est peut-être pas encore la priorité des équipes de pointe.

Hamilton et Ricciardo se relaient en tête mais l'Australien descend nettement plus bas que la Mercedes, en 1'20"077! Un temps à un dixième de la référence de Bottas la semaine dernière, pourtant effectuée en pneus ultra tendres. Dans la foulée, Felipe Massa s'intercale à la deuxième place, à sept millièmes de Ricciardo.

Derrière ces trois équipes, la Ferrari de Vettel est légèrement décrochée et devance nettement la Toro Rosso et la McLaren, enfin aptes à enchaîner les tours. Avec respectivement 32 et 34 tours après trois heures d'essais, ces deux équipes augmentent drastiquement leur moyenne de kilomètres parcourus!

Du côté de Renault, c'est un capteur qui a mis le moteur en rade et oblige l'équipe à procéder au changement de tout le bloc propulseur. La journée de Jolyon Palmer est terminée et le contre-la-montre démarre dans l'équipe française pour permettre à Nico Hülkenberg de prendre la piste cet après-midi.

A quelques minutes de la fin de séance, Felipe Massa chausse les pneus super tendres et Daniel Ricciardo les pneus ultra tendres. Si l'Australien sort de la piste, sans gravité, et n'améliore pas son temps, le pilote Williams s'empare du meilleur temps en 1'19"726, à deux centièmes du record de Bottas la semaine dernière.

Avec les pneus médiums, Sebastian Vettel enchaîne les tours sous la minute 23 secondes et ne semble pas souffrir de perte de performance. Ricciardo accélère en pneus ultra tendres et tombe à son tour sous la minute 20 secondes. Enfin, le moteur de la McLaren est finalement changé suite à un problème découvert durant le roulage de la matinée. source: Nextgen-Auto.com

Le résumé de l'après-midi
photo Felipe Massa au volant de la Williams FW40
Après une heure de pause déjeuner, les essais reprennent avec des changements de pilote chez Mercedes et Renault, où Bottas et Hülkenberg remplacent respectivement Hamilton et Palmer. Chez Sauber, contrairement à ce qui était prévu, Pascal Wehrlein cède le volant de la C36 à Marcus Ericsson, peut-être consécutivement à des douleurs au dos.

La McLaren et la Renault sont clouées au garage en début de séance, alors que Sebastian Vettel est le troisième pilote du jour à descendre sous la barre de la minute 20 secondes. La Renault prend enfin la piste, ce qui n'est pas le cas de la McLaren, après une heure d'essais cet après-midi.

Marcus Ericsson, qui a débuté son programme en remplacement de Wehrlein, se hisse quasiment au niveau du chrono de l'Allemand après une quinzaine de tours. Esteban Ocon enchaîne les tours, tout comme Valtteri Bottas, mais le plus prolifique est toujours Sebastian Vettel qui dépasse les 100 tours à 15h30.

Si Nico Hülkenberg n'a pas encore chaussé les pneus tendres et poursuit en médiums, il n'y a que Williams, Force India et Red Bull qui ont signé leur meilleur temps avec des composés différents, les super tendres pour les deux premières citées et les ultra tendres pour Daniel Ricciardo.

A 16h30, Sebastian Vettel continue à limer le bitume catalan et passe la barre des 120 tours, impressionnant! L'Allemand semble dans une condition physique irréprochable et sa monture fait preuve d'une fiabilité impeccable. Stoffel Vandoorne a pris la piste quelques minutes avant et a parcouru une quinzaine de tours cet après-midi.

La fin d'après-midi est consacrée aux longs relais ainsi qu'à la compréhension et à l'exploitation des pneumatiques qui constituent encore aujourd'hui une grande inconnue pour les équipes et pilotes. A noter que Vettel n'est pas le seul à avoir largement passé la barre des 100 tours, c'est aussi le cas de Felipe Massa qui atteint les 140 à 17h tandis qu'Esteban Ocon l'a également franchie. La Mercedes l'a aussi dépassée avec ses deux pilotes.

La dernière heure ne voit que de petites améliorations chez certains pilotes, alors que tous sont occupés à accumuler un maximum de roulage. Ce qui permet à Vandoorne de sauver la journée de McLaren et d'en terminer avec 80 tours au compteur malgré le changement de moteur.

Le record de tours parcouru revient à Massa et Vettel, à égalité, avec 168 tours chacun! Massa a fait quasiment autant de tours aujourd'hui que son équipe la semaine dernière, puisque lui et Stroll avaient accumulé 213 tours entre lundi et jeudi.

Esteban Ocon a accumulé 142 tours au volant d'une Force India manifestement fiable. Bottas et Hamilton ont cumulé 135 tours à tous les deux. Du côté de Sauber et Renault, le bilan est moins reluisant puisque la monoplace suisse a enregistré tout juste 100 tours, tandis que le constructeur français a bloqué son compteur à 72 tours après avoir passé plusieurs heures au garage. source: Nextgen-Auto.com

Les temps de la journée
photo F. Massa
P.   Pilote              Equipe              Temps      Ecart     Tours
01   Felipe Massa        Williams FW40       1'19"726             168  
02   Daniel Ricciardo    Red Bull RB13       1'19"900   + 0"174    89  
03   Sebastian Vettel    Ferrari SF70H       1'19"906   + 0"180   168  
04   Lewis Hamilton      Mercedes F1 W08     1'20"456   + 0"730    49  
05   Valtteri Bottas     Mercedes F1 W08     1'20"924   + 1"198    86  
06   Esteban Ocon        Force India VJM10   1'21"347   + 1"621   142  
07   Nico Hülkenberg     Renault R.S.17      1'21"589   + 1"863    57  
08   Kevin Magnussen     Haas VF-17          1'21"676   + 1"950    81  
09   Daniil Kvyat        Toro Rosso STR12    1'21"743   + 2"017    83  
10   Stoffel Vandoorne   McLaren MCL32       1'22"537   + 2"811    80  
11   Pascal Werhlein     Sauber C36          1'23"336   + 3"610    47  
12   Marcus Ericsson     Sauber C36          1'23"630   + 3"904    53  
13   Jolyon Palmer       Renault R.S.17      1'24"790   + 5"064    15  

journée du 02/03/17Catalogne - Session 1 - Jour 4: Räikkönen pour conclure, Grosjean le plus prolifique
Le résumé de la matinée
photo Nico Hülkenberg au volant de la Renault R.S.17
La séance du jour est particulière puisqu'en plus de marquer la fin de la première semaine d'essais hivernaux, c'est la journée qu'ont conjointement choisi Pirelli et les équipes pour arroser artificiellement le circuit catalan de 250 000 litres d'eau et ainsi tester les gommes rainurées, pluie et intermédiaire.

La matinée commence bien pour McLaren puisque Vandoorne sort et aligne les tours durant la première heure. C'est également le cas de Romain Grosjean, tous les pilotes sont équipés des pneus les plus rainurés. En revanche, malgré la température peu élevée de la piste, celle-ci devrait sécher rapidement et les temps descendent assez vite.

La Toro Rosso prend la piste mais rentre au garage après un seul tour. Des doutes apparaissent sur le bloc Renault et la petite Scuderia décide de le changer. Une perte de temps dont elle se serait bien passée pour les seules heures d'essais en pneus rainurés.

Quant à Mercedes, le constat est encore pire puisque la F1 W08 de Lewis Hamilton connaît son premier problème technique au niveau du système électrique et se retrouve coincée dans son garage. Force India ne sort pas non plus et semble attendre, bizarrement, que la piste sèche. Les pilotes se plaignaient de l'absence de corrélation entre ces essais et les vraies conditions de pluie lors de week-ends de course et toutes les équipes ne jouent pas le jeu. Dommage, car ce sont le spectacle mais aussi la sécurité lors des courses en conditions difficiles qui sont en jeu.

Les chronos ne sont pas franchement significatifs dans de telles conditions puisqu'ils s'améliorent au fur et à mesure de la progression de la piste. Les pilotes chaussent les gommes intermédiaires et de manière surprenante, la McLaren ne sort plus de son garage après ses relais en pneus pluie.

La Mercedes de Lewis Hamilton est toujours bloquée au garage, tout comme la Force India et la Toro Rosso, tandis que les autres équipes tournent sans relâche. Max Verstappen et Kimi Räikkönen se relaient en haut du classement et à une demi-heure du terme de la séance, le Finlandais explose le chrono du pilote Red Bull en chaussant des pneus... tendres!

Les essais des pneus pluie sont donc bien terminés puisque Pirelli a annoncé que la piste ne sera pas mouillée de nouveau à la pause, et c'est à ce moment-là que Sergio Pérez prend la piste, en pneus intermédiaires. Lewis Hamilton annonce qu'il ne tournera pas aujourd'hui, on devrait voir Valtteri Bottas dans la Mercedes après la pause.

"Un souci électrique nous a bloqués au garage ce matin et j'ai décidé avec l'équipe de ne pas rouler ce matin, car je n'aurais pas appris grand-chose. C'est dommage de ne pas tourner mais ces journées ont été très bonnes. Les gars ont fait un travail extraordinaire et j'ai hâte d'être à la semaine prochaine", a-t-il statué sur Twitter.

Les pilotes tournent à dix secondes des chronos de la veille car la piste est encore mouillée, mais les temps de l'après-midi devraient être conformes aux journées précédentes. De manière étrange, Stoffel Vandoorne étrenne les pneus ultra tendres pour la première fois de la journée au moment où Kimi Räikkönen gagne encore quatre secondes sur le meilleur temps. Hülkenberg et Grosjean sortent à leur tour du garage.

De manière fort logique, Nico Hülkenberg améliore ses meilleurs temps et s'installe au deuxième rang en 1'26"582 tout en signant le meilleur temps dans le dernier secteur. La piste continue de sécher durant la dernière demi-heure, Hülkenberg passe en dessous de la minute 25 secondes, Giovinazzi s'en approche à quelques millièmes tandis que Räikkönen descend en 1'22"305!

Chez Mercedes, la F1 W08 est enfin prête et comme Hamilton a renoncé à la faire sortir du garage, c'est Valtteri Bottas qui prend la piste pour certainement vérifier le bon fonctionnement de sa monoplace. La nouvelle tombe à moins de 10 minutes de la pause, la piste sera de nouveau mouillée cet après-midi, les camions vont donc de nouveau déverser des centaines de milliers de litres d'eau entre 13h et 14h.

Les chronos continuent de tomber jusqu'au drapeau à damiers, à l'image de Grosjean et Vandoorne dont la McLaren est toutefois chaussée de pneus super tendres. source: Nextgen-Auto.com

Le résumé de l'après-midi
photo Sergio Pérez au volant de la Force India VJM10
Durant la pause déjeuner, l'intégralité de la piste espagnole a de nouveau été aspergée pour permettre aux équipes d'utiliser les pneus rainurés, dont les intermédiaires qui ont montré une forte dégradation ce matin.

Cependant, avec une température en piste de 30 degrés, elle sèche vite et c'est aux alentours de 15h15 que les pilotes chaussent les pneus pour le sec. Bottas améliore son temps effectué en pneus intermédiaires de neuf secondes! La question de la rentabilité d'avoir déversé un demi-million de litres d'eaux sur la piste depuis ce matin se pose.

A noter que la Red Bull est de nouveau bloquée aux stands pour un problème d'échappement, ce qui semble être son point faible. C'est à 15h30 que Verstappen repart en piste et profitera de la période sèche de cette séance. Les temps tombent et peu avant la moitié de l'après-midi, on revient dans des temps situés entre 1'22 et 1'23. Seule l'épingle après la ligne droite du retour peine à sécher et empêche les temps de réellement chuter.

Comme ce matin, Renault ne prend pas de risque et envoie Palmer en piste une fois que la piste est sèche. Du côté de Toro Rosso, la STR12 a toujours le moteur à l'air dans le garage et Carlos Sainz, qui devait prendre le relais de Daniil Kvyat, est contraint de regarder ses adversaires tourner.

Bottas tourne encore une fois comme une horloge, en dépit de ne pas réussir à faire tomber le chrono, le Finlandais a déjà couvert 64 tours à 16h30.

Le plus prolifique en piste est Romain Grosjean qui passe le cap des 85 tours à 16h30, comme s'en félicite Haas sur Twitter. Verstappen améliore en 1'21"839 tandis que Vandoorne gagne quasiment une seconde sur son temps, en 1'23"034.

Räikkönen descend en dessous de la minute 21 secondes tandis que Palmer améliore à moins d'une seconde du pilote Ferrari. Pérez améliore à son tour. Antonio Giovinazzi a également progressé dans la hiérarchie en prenant la cinquième place, mais il est le seul avec Vandoorne à avoir chaussé les gommes ultra tendres.

En pneus tendres, Valtteri Bottas n'a pas amélioré et semble avoir surtout cherché de la constance et à accumuler des données en vue des longs relais. La pire journée aura été à l'actif de Toro Rosso avec un tour parcouru avant d'avoir été immobilisée par un problème moteur. Le seul à avoir dépassé les 100 tours est donc Romain Grosjean avec 118 boucles! source: Nextgen-Auto.com

Les temps de la journée
photo K. Räikkönen
P.   Pilote               Equipe              Temps      Ecart     Tours
01   Kimi Räikkönen       Ferrari SF70H       1'20"872              93  
02   Max Verstappen       Red Bull RB13       1'21"769   + 0"897    85  
03   Jolyon Palmer        Renault R.S.17      1'21"778   + 0"906    39  
04   Romain Grosjean      Haas VF-17          1'22"309   + 1"437   118  
05   Antonio Giovinazzi   Sauber C36          1'22"401   + 1"529    84  
06   Sergio Pérez         Force India VJM10   1'22"534   + 1"662    82  
07   Stoffel Vandoorne    McLaren MCL32       1'22"576   + 1"704    67  
08   Valtteri Bottas      Mercedes F1 W08     1'23"443   + 2"571    68  
09   Nico Hülkenberg      Renault R.S.17      1'24"974   + 4"102    51  
10   Daniil Kvyat         Toro Rosso STR12    0'00"000               1  

journée du 01/03/17Catalogne - Session 1 - Jour 3: Mercedes et Ferrari dominent encore
Le résumé de la matinée
photo Sebastian Vettel au volant de la Ferrari SF70H
Pour cette troisième journée d'essais à Barcelone, le temps sec est toujours de mise, ce qui signifie que demain la piste sera bien arrosée artificiellement par le circuit et les équipes de Pirelli, afin de procéder à la suite des développements en cours sur les pneus pluie (matin) et intermédiaires (après-midi).

En ce mercredi Sebastian Vettel, Marcus Ericsson, Daniel Ricciardo et Fernando Alonso reviennent en piste, après avoir roulé lundi. Chez Williams, Lance Stroll poursuit son programme interrompu hier après sa sortie de piste. Jolyon Palmer et Daniil Kvyat poursuivent également sur leur lancée de la veille.

Chez Force India, Alfonso Celis fait connaissance avec la Force India VJM10. Le pilote mexicain de développement a droit à une journée de tests grâce à ses sponsors. Chez Haas, Romain Grosjean va pouvoir pousser la VF-17 après l'avoir pilotée lors de la journée de tournage promotionnel samedi.

Enfin, comme d'habitude chez Mercedes, les deux pilotes vont tourner aujourd'hui: Valtteri Bottas ce matin, Lewis Hamilton cette après-midi. Mais nous aurons aussi Nico Hülkenberg à la place de Palmer et Antonio Giovinazzi à la place d'Ericsson.

La journée commence bien pour tous les pilotes, avant un premier drapeau rouge à 9h27: Jolyon Palmer plante, sans dommage, sa Renault dans le bac à graviers du virage numéro 3. Le Britannique récoltait pourtant des données aérodynamiques pour son équipe, à un rythme relativement faible.

L'autre sortie de cette séance est à situer au moment du drapeau à damier, quand Lance Stroll envoie une nouvelle fois sa voiture hors de la piste, dans le 2ème secteur, a priori sans dégât cette fois pour la Williams FW40.

Mais l'évènement c'est bien Mercedes qui l'a créé encore, avec une tentative de Valtteri Bottas en ultra-tendres. Le Finlandais a explosé les chronos de la veille, en 1'19"705. Il est loin devant Daniel Ricciardo et Jolyon Palmer au classement, mais, selon Pirelli, on devrait plutôt s'attendre à des chronos dans les 1 minute 17 secondes la semaine prochaine!

A noter que Bottas décroche le record du circuit signé par Rubens Barrichello en 2009: 1'19"954. source: Nextgen-Auto.com

Le résumé de l'après-midi
photo Lewis Hamilton au volant de la Mercedes F1 W08
Il fait toujours beau à Barcelone pour cet après-midi d'essais et les pilotes repartent avec en tête le fait que la Mercedes de Valtteri Bottas s'est emparée du record officiel du circuit ce matin, alors que nous n'en sommes qu'à la troisième journée d'essais du nouveau règlement! Chez Sauber, contrairement à ce qui a été annoncé, c'est Ericsson qui poursuit et non Giovinazzi qui prend le relais.

Rapidement, nombre d'entre eux s'attellent à de longs relais et Lewis Hamilton espère rouler plus que la veille, puisqu'il n'a disputé "que" 66 tours. En revanche, Sebastian Vettel chausse les pneus tendres et détrône Ricciardo de sa deuxième place. Quelques minutes plus tard, il signe un temps canon en 1'19"952! Il n'est qu'à deux dixièmes de Bottas avec un composé de pneumatiques plus dur que le Finlandais.

Les temps tombent très vite, jour après jour, et l'objectif d'être dans les 1 minute 17 secondes la semaine prochaine est largement possible. Nico Hülkenberg a pris le relais de Jolyon Palmer et roule en pneus médiums, ce qui l'empêche de viser les chronos du Britannique.

La moitié de l'après-midi vient d'être franchie au moment ou le drapeau rouge est déployé suite à une sortie de Carlos Sainz. La Toro Rosso est immobilisée dans les graviers. Alonso est le premier à reprendre la piste quand le drapeau vert est brandi et va franchir la barre des 50 tours. Enfin une journée sans problème pour l'équipe anglaise et surtout pour le motoriste japonais.

Au bout de cinq minutes, le drapeau rouge est de nouveau brandi car Lance Stroll vient de percuter le mur! Le Canadien va bien et continue son apprentissage de la pire des manières en signant sa troisième sortie en deux jours. La partie avant de la Williams est amochée et la journée de l'équipe est terminée.

La piste est de nouveau ouverte après 10 minutes. La Renault repart en pneus tendres et Hülkenberg améliore son chrono, tout comme Grosjean qui passe en 1'22"118 pour sa première journée avec la Haas, en pneus super tendres.

Red Bull a détecté un problème d'échappement sur la monoplace de Daniel Ricciardo mais l'Australien devrait pouvoir reprendre la piste pour une vérification en fin d'après-midi.

Drapeau rouge de nouveau à 10 minutes de la fin de séance car la Ferrari est tombée en panne dans la voie des stands! Les mécaniciens couvrent immédiatement l'arrière de la monoplace et la ramènent au garage. La séance est relancée pour 5 minutes, Alfonso Celis et Marcus Ericsson sortent immédiatement. Le Mexicain a couvert plus de 60 tours mais se positionne très loin au chrono.

La journée se termine sans que le chrono de Bottas ne soit battu, bien que Vettel s'en soit approché, tout en parcourant 139 boucles. Hamilton a battu le chrono de Stroll, ce dernier a fait 98 tours et un chrono pas si mauvais en dépit de deux sorties de piste.

Les Renault et les Sauber ont établi de bons temps en accumulant du roulage et n'aident pas à y voir clair dans la hiérarchie, surtout quand le bas du classement est occupé par les pilotes Toro Rosso et Force India, qui étaient pourtant à leur aise hier. source: Nextgen-Auto.com

Les temps de la journée
photo V. Bottas
P.   Pilote             Equipe              Temps      Ecart     Tours
01   Valtteri Bottas    Mercedes F1 W08     1'19"705              75  
02   Sebastian Vettel   Ferrari SF70H       1'19"952   + 0"247   139  
03   Daniel Ricciardo   Red Bull RB13       1'21"153   + 1"448    70  
04   Jolyon Palmer      Renault R.S.17      1'21"396   + 1"691    51  
05   Nico Hülkenberg    Renault R.S.17      1'21"791   + 2"086    42  
06   Marcus Ericsson    Sauber C36          1'21"824   + 2"119   125  
07   Lewis Hamilton     Mercedes F1 W08     1'22"090   + 2"385    95  
08   Romain Grosjean    Haas VF-17          1'22"118   + 2"413    56  
09   Lance Stroll       Williams FW40       1'22"351   + 2"646    98  
10   Fernando Alonso    McLaren MCL32       1'22"598   + 2"893    72  
11   Carlos Sainz       Toro Rosso STR12    1'23"540   + 3"835    32  
12   Alfonso Celis      Force India VJM10   1'23"568   + 3"863    70  
13   Daniil Kvyat       Toro Rosso STR12    1'23"952   + 4"247    31  

journée du 28/02/17Catalogne - Session 1 - Jour 2: Meilleur temps pour Räikkönen
Le résumé de la matinée
photo Kevin Magnussen au volant de la Haas VF-17
Les équipes sont de retour sur le circuit de Barcelone pour cette deuxième journée d'essais qui se disputera de nouveau entre 9h et 18h avec une pause d'une heure pour le déjeuner. C'est l'occasion pour les équipes d'aligner les pilotes n'ayant pas couru hier, à l'exception de Mercedes qui fait tourner les siens par demi-journées tandis que Haas aligne de nouveau Kevin Magnussen avant que Romain Grosjean ne prenne le relais demain et jeudi.

Comme la veille, la journée de McLaren commence par un problème puisque dès la fin de son tour d'installation, Stoffel Vandoorne rentre aux stands et immobilise sa MCL32 dans les stands. Heureusement, le temps perdu est bien moindre et le Belge repart quelques minutes plus tard.

Lewis Hamilton est chargé de la matinée chez Mercedes et se met rapidement dans le rythme en pneus tendres en signant un temps de 1'21"766, à un millième de sa référence de la veille. Derrière, Ferrari est la seule à faire descendre ses chronos avec Kimi Räikkönen qui signe un 1'22"831, en pneus médiums pour le Finlandais.

Esteban Ocon reste bloqué au garage en début de séance mais prend finalement la piste pour enchaîner les tours à vitesse constante, sans chercher la performance. Kevin Magnussen en fait de même pour collecter le maximum de données sur sa Haas VF-17.

Lance Stroll fait ses grands débuts en essais officiels mais roule nettement moins que Felipe Massa hier, en se concentrant surtout sur les pneus médiums, ce qui laisse penser qu'il ne cherchera aucunement la performance ce matin.

La Renault est coincée au garage suite à un problème mécanique tout comme la Sauber sur laquelle le moteur, pourtant daté de 2016, doit être changé.

Stoffel Vandoorne enchaîne les tours au volant de la McLaren et avant midi, le Belge atteint les 29 tours parcourus hier par Fernando Alonso. Renault espère lancer sa R.S.17 en piste pour une vérification avant la pause déjeuner et ainsi travailler d'arrache-pied cet après-midi.

Les ennuis sont finalement de retour chez McLaren et surtout Honda puisque Vandoorne rentre au ralenti avant que Honda n'annonce, quelques minutes plus tard, que le moteur doit de nouveau être changé. La catastrophe semble donc se poursuivre du côté du manufacturier japonais.

Hamilton descend le chrono et signe un très bon 1'20"983! Le rythme s'accélère! Esteban Ocon améliore mais les équipes sont surtout concentrées sur les données à récupérer des grands capteurs installés sur les monoplaces, que ce soit à rythme élevé ou non.

La Mercedes est encore la plus prolifique avec déjà 66 tours enchaînés par le Britannique. Avec 47 et 44 tours respectivement, Räikkönen et Kvyat ont été les autres pilotes les plus assidus en piste. Avec ses 29 tours, la McLaren a autant roulé que la Red Bull et un peu plus que la Force India. La Haas de Magnussen a parcouru 36 tours et la Williams de Stroll seulement 12. Sauber n'a pas repris la piste après les deux tours d'installation, le moteur étant en cours de remplacement. source: Nextgen-Auto.com

Le résumé de l'après-midi
photo Lance Stroll au volant de la Williams FW40
La deuxième journée reprend sous le soleil catalan et chez Renault comme chez Sauber, les problèmes ont été résolus puisque Palmer et Giovinazzi sont parmi les premiers à s'élancer en piste. Ce ne sera pas le cas de Lance Stroll, dont la petite mésaventure a mis un terme à la journée, ni de Stoffel Vandoorne dont la McLaren doit subir un changement de moteur.

Comme la veille, Mercedes change de pilote et envoie Valtteri Bottas en piste. Esteban Ocon reprend également sa marche en avant et signe rapidement un chrono prometteur de 1'22"509.

Les pilotes enchaînent les longs relais à vitesse constante pour amasser les données, notamment sur la dégradation des pneumatiques. A 16h, Bottas dépasse les 60 tours tandis que le pilote le plus prolifique en piste est Kevin Magnussen avec 92 tours! La Haas est fiable et le début de ces essais n'a rien à voir avec le fiasco qu'avait été la première semaine barcelonaise pour l'équipe américaine en 2016.

Kimi Räikkönen s'empare du meilleur tour en 1'20"960, 23 millièmes devant Hamilton, soit la meilleure performance de ces nouvelles monoplaces, en pneus tendres. On peut donc déjà envisager que dans leur deuxième jour de développement, ces voitures pourraient descendre sans problème en 1'19"5, impressionnant!

Verstappen prend le troisième meilleur temps en 1'22"200. Malgré un équilibre légèrement précaire, le Néerlandais fait descendre les chronos. Après avoir annoncé un retour en piste espéré à 16h, McLaren revoit ses ambitions à la baisse et envisage de renvoyer Vandoorne en piste à 17h... le temps passe. Un tour d'installation est effectué par le Belge à 16h45 et il rentre aux stands de nouveau.

Kvyat améliore son meilleur temps en 1'23"081 et passe devant Kevin Magnussen au classement.

Bottas fait une erreur dans le virage 9 et va taper le mur mais heureusement, sans dégâts pour la F1 W08. Le Finlandais revient aux stands par ses propres moyens.

Ferrari et Mercedes trônent de nouveau en tête du classement et ont parcouru respectivement 108 et 168 tours. Dans le cas de l'équipe allemande, il s'agit de 66 tours pour Hamilton et 102 pour Bottas, mais c'est Kevin Magnussen qui a disputé le plus de tours avec 118 boucles pour conclure sa semaine puisque Romain Grosjean sera dans la Haas demain et jeudi.

Ocon est cinquième de cette séance et a entamé son programme en parcourant à 86 reprise le circuit espagnol. Kvyat a fait 68 tours, Palmer 53, Giovinazzi en a bouclé 67 et Vandoorne, malgré les difficultés rencontrées, en a sauvé 40. La McLaren ferme la marche si l'on ne compte pas Lance Stroll qui n'a disputé que 12 tours aujourd'hui suite à sa sortie de piste. source: Nextgen-Auto.com

Les temps de la journée
photo K. Räikkönen
P.   Pilote               Equipe              Temps      Ecart     Tours
01   Kimi Räikkönen       Ferrari SF70H       1'20"960             108  
02   Lewis Hamilton       Mercedes F1 W08     1'20"983   + 0"023    66  
03   Max Verstappen       Red Bull RB13       1'22"200   + 1"240    89  
04   Kevin Magnussen      Haas VF-17          1'22"204   + 1"244   118  
05   Esteban Ocon         Force India VJM10   1'22"509   + 1"549    86  
06   Daniil Kvyat         Toro Rosso STR12    1'22"956   + 1"996    68  
07   Valtteri Bottas      Mercedes F1 W08     1'22"986   + 2"026   102  
08   Jolyon Palmer        Renault R.S.17      1'24"139   + 3"179    53  
09   Antonio Giovinazzi   Sauber C36          1'24"617   + 3"657    67  
10   Stoffel Vandoorne    McLaren MCL32       1'25"600   + 4"640    40  
11   Lance Stroll         Williams FW40       1'26"040   + 5"080    12  

journée du 27/02/17Catalogne - Session 1 - Jour 1: Hamilton meilleur temps, Vettel en embuscade
Le résumé de la matinée
photo Daniel Ricciardo au volant de la Red Bull RB13
C'est à 9h00 que le feu passe au vert dans la ligne des stands de Barcelone, et toutes les équipes procèdent rapidement à un premier tour d'installation. Les premières nouveautés se voient déjà sur certaines monoplaces, notamment Haas et Williams qui embarquent un "t-wing", le fameux aileron horizontal apposé sur le capot moteur vu sur la Ferrari.

Le chrono de la première journée d'essais de 2016 est battu de plus d'une seconde après une petite demi-heure de piste, confirmant la rapidité de ces monoplaces. Le drapeau rouge est sorti pour la première fois à 9h51 après que Daniel Ricciardo a immobilisé sa monoplace en piste.

Red Bull confirme quelques minutes après que c'est un simple problème de capteur qui a immobilisé la RB13 tandis que du côté de McLaren, un problème du côté de Honda, sur le système d'huile, a immobilisé la MCL32 au garage après un seul tour d'installation effectué par Fernando Alonso. L'Espagnol devrait pouvoir prendre la piste dans l'après-midi mais l'équipe de Woking a confirmé que le problème prendrait plusieurs heures à régler. Un bien mauvais souvenir qui se rappelle à McLaren et Honda!

A 11h, Haas, Toro Rosso et McLaren n'ont pas signé un seul chrono tandis que celui de Red Bull, avec seulement quatre tours au compteur, est insignifiant.

Devant, Valtteri Bottas enchaîne les tours, il en a déjà bouclé 35 et a amélioré le meilleur temps en 1'23"370 en pneus tendres, contrairement à ses rivaux qui tournent pour le moment en pneus médiums.

La Haas de Kevin Magnussen est à son tour arrêtée, mais à l'entrée des stands, ce qui permet aux mécaniciens de la ramener à son garage. Carlos Sainz signe enfin un premier temps.

Sebastian Vettel améliore légèrement son temps, tout comme Valtteri Bottas qui s'approche de la barre des 1'22"! Le Finlandais a déjà parcouru plus de 40 tours et rien n'est à signaler sur la W08.

Carlos Sainz se réjouit déjà du nouveau règlement: "On dirait une autre catégorie par rapport aux anciennes monoplaces, il y a énormément d'appuis".

Bottas enchaîne les tours pour étudier la constance de sa voiture et tourne entre 1'24"1 et 1'24"6 alors que Sergio Pérez accélère en 1'23"835.

Vettel accélère et fait parler la poudre en pneus médiums avec un temps de 1'22"791! Pour rappel, le meilleur temps des essais hivernaux en 2016 était 1'22"765, quasiment battu dès la première demi-journée d'essais.

A cinq minutes de la fin de séance, Kevin Magnussen bloque ses roues arrière dans le dernier secteur, part en tête à queue et tape le rail, endommageant l'aileron avant. Le Danois peut toutefois revenir aux stands pour conclure une demi-journée agitée pour Haas.

A défaut d'améliorer, Marcus Ericsson reste en piste jusqu'à la dernière minute de la séance pour s'approcher des 30 tours parcourus. Massa et Pérez ont tourné légèrement plus que le Suédois mais ce sont bien sûr Mercedes et Ferrari qui ont le plus tourné lors de cette matinée avec 79 tours pour Bottas et 61 tours pour Vettel, soit plus de la distance du Grand Prix!

Nico Hülkenberg a parcouru 22 tours, Magnussen et Sainz en ont couvert 15 chacun, et c'est l'hécatombe concernant Red Bull et McLaren, dont on ne sait pas si elles reprendront la piste cette après-midi. Du côté de Mercedes, c'est Lewis Hamilton qui prendra le relais de Valtteri Bottas dans la F1 W08. source: Nextgen-Auto.com

Le résumé de l'après-midi
photo Fernando Alonso au volant de la McLaren MCL32
Les voitures reprennent la piste après une heure d'interruption en guise de pause repas et le changement de pilote opéré chez Mercedes n'est pas le seul notable puisque la F1 W08 revient en piste avec un aileron de requin sur le capot moteur. Mercedes l'avait annoncé et s'y tient, la trouvaille est essayée pour juger si elle sera utile ou non. A noter que celui-ci est particulier puisqu'il est ouvert en haut, certainement pour permettre à la chaleur de s'évacuer.

Avec un temps de 1'22"727, Massa bat d'emblée la référence des essais 2016 en pneus tendres. Au même moment, alors que la séance a repris depuis plus d'une heure, la McLaren MCL32 est redémarrée avec un nouveau moteur que l'équipe a monté, évitant ainsi de perdre tout le temps de recherche de la panne.

Vettel améliore à son tour un peu avant la moitié de l'après-midi, toujours en pneus médiums. La McLaren n'a pas repris la piste et la Red Bull, après son problème de capteur du matin, est encore au stand à cause cette fois d'un problème de batterie! Ce sont déjà 100 tours de retard sur Mercedes et plus de 60 sur Ferrari pour ces deux équipes.

Juste après 16h, Fernando Alonso reprend enfin la piste et va boucler... son deuxième tour. Hamilton passe pour la première fois les pneus tendres.

Hamilton signe un temps de 1'21"735, soit déjà 1"3 de mieux que le record de l'an dernier avec les mêmes gommes, et nous n'en sommes qu'au premier jour.

Fernando Alonso signe enfin des temps, non significatifs, en pneus les plus durs, avant de chausser les pneus tendres. L'Espagnol ne vise pas la performance et essaie plutôt de rattraper une partie du temps perdant en évitant la catastrophe d'une journée avec aucune donnée exploitable.

Kevin Magnussen améliore, tout comme Daniel Ricciardo et Sebastian Vettel, qui est le deuxième à passer en dessous des 1'22. Il est d'ailleurs le premier pilote à franchir la barre des 100 tours parcourus, suivi par Felipe Massa. Mercedes est l'équipe qui a parcouru le plus de kilomètres aujourd'hui mais c'est l'oeuvre de deux hommes, contrairement à Ferrari et Williams.

Hamilton et Vettel signent donc les deux meilleurs tours, devant la Williams de Felipe Massa et la surprenante Haas de Kevin Magnussen, bien que les chronos ne soient pas significatifs. Valtteri Bottas a finalement été battu par Daniel Ricciardo qui aura parcouru autant de tours que Kevin Magnussen ou Carlos Sainz.

La Force India n'est en revanche pas ressortie de son garage de l'après-midi après un problème d'échappement. Alonso a parcouru 29 tours et signe l'avant-dernier temps, devant la Sauber de Marcus Ericsson, loin malgré ses 72 tours. source: Nextgen-Auto.com

Les temps de la journée
photo L. Hamilton
P.   Pilote             Equipe              Temps      Ecart     Tours
01   Lewis Hamilton     Mercedes F1 W08     1'21"765              73  
02   Sebastian Vettel   Ferrari SF70H       1'21"878   + 0"113   128  
03   Felipe Massa       Williams FW40       1'22"076   + 0"311   103  
04   Kevin Magnussen    Haas VF-17          1'22"894   + 1"129    51  
05   Daniel Ricciardo   Red Bull RB13       1'22"926   + 1"161    50  
06   Valtteri Bottas    Mercedes F1 W08     1'23"169   + 1"404    79  
07   Sergio Pérez       Force India VJM10   1'23"709   + 1"944    39  
08   Carlos Sainz       Toro Rosso STR12    1'24"494   + 2"729    51  
09   Nico Hülkenberg    Renault R.S.17      1'24"784   + 3"019    57  
10   Fernando Alonso    McLaren MCL32       1'24"852   + 3"087    29  
11   Marcus Ericsson    Sauber C36          1'26"841   + 5"076    72  
.:: Lexique ::.
>> Découvrez la signification de plus de 400 termes utilisés dans le petit monde de la F1!
dictionnaires • Autoclave, Carrossage, Flow vis, Hat trick, Nomex, SREC, Tube de Pitot, Zylon... Vous saurez tout ce qui se cache derrière ces mots obscurs.
.:: Statistiques ::.
>> Découvrez en détails tous les chiffres de la F1 mis à jour après chaque course!
calculatrice • Grands Prix, pilotes, écuries, moteurs, pneumatiques... vous saurez tout sur les différents participants.
.:: Jeu ::.
>> La F1 s'emmêle les pédales!
taquin • Reconstituez l'image originale découpée en 15 petits carrés mélangés!
A vous de jouer...
.:: Publicité ::.