En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites (en savoir plus). OK
Vous êtes dans: Accueil » Actualités » Brèves du paddock

Brèves du paddock

Les news du Vendredi 24 Novembre 2017

Une journée de travail classique et sans problème chez Renault F1
Renault F1 a accompli 128 tours du circuit de Yas Marina durant ses essais du Grand Prix d'Abu Dhabi, le dernier de la saison.

Le programme de l'équipe visait à recueillir des informations afin d'optimiser les performances en qualifications et en course. Le schéma classique du vendredi a été complété par des entraînements d'arrêts aux stands et des simulations de départ. Nico Hülkenberg réalise le neuvième temps dans la deuxième séance disputée dans la fraîcheur de la nuit. Carlos Sainz se classe treizième après avoir été perturbé par un drapeau jaune dans ce qui devait être son tour rapide.

"C'était un vendredi assez classique pour être honnête. Ce matin, nous nous sommes un peu plus occupés du moteur que d'habitude avant de revenir sur un programme plus traditionnel l'après-midi. Nous avons l'air assez compétitifs. Je dirais qu'il n'y a pas grand-chose entre les Force India, les McLaren et nous. Cela devrait se jouer à un fil demain. J'espère que nous pourrons extraire un peu plus de la voiture pour être là où nous le voulons et mettre toutes les chances de notre côté pour dimanche", commente Nico Hülkenberg.

"Les séances du jour étaient plutôt positives", ajoute Carlos Sainz.

"En EL1, notre programme était axé sur l'évaluation de certaines pièces aérodynamiques de la voiture. L'après-midi, j'ai pu monter d'un cran en attaquant beaucoup plus. Vu notre rythme sur les courts et les longs relais, nous sommes plus compétitifs que nous ne l'étions sur les dernières courses même si mon relais court a été perturbé par des drapeaux jaunes. Nous semblons bien placés pour marquer les points dont nous avons besoin dimanche."

Bob Bell, directeur de la technologie, conclut: "Aujourd'hui, notre programme a suivi un schéma assez classique. Abu Dhabi est la dernière course de la saison. Nous avions donc moins besoin d'essais puisque nous savons plus ou moins où nous en sommes dans tous les domaines. Notre journée visait à préparer les qualifications et la course. Nous avons effectué des simulations de qualification, de longs relais, des départs et des entraînements d'arrêts aux stands. Tout s'est déroulé comme prévu. Nous continuerons à travailler durant la nuit et demain pour nous donner toutes les chances de marquer des points dimanche."
source: Nextgen-Auto.com

Trois pilotes en piste pour Force India
Trois pilotes étaient en piste aujourd'hui pour Force India afin de travailler pour l'année prochaine, mais aussi pour la suite du Grand Prix dAbu Dhabi. L'objectif sera bien sûr de placer les deux voitures dans la zone des points dimanche à la fin de la course.

"Nous avions de nombreuses nouvelles pièces à tester en plus de notre préparation habituelle", explique Sergio Pérez. "Les conditions lors de la première séance n'étaient pas représentatives de celles que nous allons avoir en qualification et en course, mais ce que nous avons fait cet après-midi me rend assez optimiste. La voiture est bien équilibrée et elle est compétitive sur les longs relais. Il nous reste encore beaucoup à faire, mais nous avons de bonnes bases."

"C'est génial d'être ici et de rouler encore une fois sous la lumière artificielle", se réjouit Esteban Ocon qui n'a participé qu'à la séance de cet après-midi. "Je suis satisfait de ma séance. La voiture se comporte bien et elle est compétitive, mais il y a encore une marge de progression. Si nous travaillons bien ce soir, nous allons faire un pas en avant et nous allons nous retrouver à nos positions habituelles."

C'est le jeune George Russell qui était en piste ce matin. "Encore une journée de travail très agréable avec l'équipe. C'est toujours très agréable d'avoir l'occasion de piloter cette voiture et de progresser tour après tour. Je me sentais de plus en plus à l'aise au volant. La séance de ce matin était très importante en vue de la préparation de la saison prochaine. Il ne s'agissait donc pas de signer de bons chronos, mais de donner des informations utiles à l'équipe."
source: Nextgen-Auto.com

Gasly et Hartley ont le sourire
Pierre Gasly et Brendon Hartley ont commencé leur préparation du Grand Prix d'Abu Dhabi et s'ils se disent plutôt satisfaits de leur première journée, on se dit que les Toro Rosso s'éloignent peu à peu de la zone des points...

"Ce fut une journée positive et productive", déclare Pierre Gasly. "Nous avons bouclé les deux séances sans avoir le moindre problème et cela nous a permis de boucler le programme prévu. C'est génial. Cet après-midi, j'étai bien en pneus super tendres, mais je n'ai pas réussi à faire mieux avec les ultra tendres. Cela signifie que nous avons encore du travail afin d'améliorer ça. C'est un bon début de week-end et j'espère que nous allons faire un pas en avant pour la qualification."

"Je suis ravi d'être de retour au volant de la Toro Rosso après avoir changé plusieurs fois de voitures au cours de ces dernières semaines", déclare Brendon Hartley. "Ces dernières semaines ont été très chargées pour moi, mais j'ai adoré ça. Cela m'a pris un peu de temps avant de trouver le bon rythme aujourd'hui, mais je travaille beaucoup et je suis optimiste pour demain."
source: Nextgen-Auto.com

Vandoorne vise déjà la Q3 pour demain
Stoffel Vandoorne était heureux de ses premières séances d'essais libres à Abu Dhabi.

Sa McLaren Honda semble raisonnablement compétitive, de quoi pouvoir se battre avec les bonnes équipes du milieu de peloton. Il espère donc être en Q3 ou proche de la Q3 demain, lors des qualfications.

"C'était une bonne journée pour nous. Evidemment, la Libre 1 n'est pas la séance la plus importante ici car elle a lieu dans des conditions très chaudes, donc on se concentre toujours plus sur la Libre 2 car on voit les mêmes conditions et températures que lors des qualifications et la course", commente le Belge, qui a signé le 12ème temps sous le ciel étoilé d'Abu Dhabi.

"La journée a été plutôt productive, je me suis senti très à l'aise dans la voiture et, comme d'habitude, on semble très proche du milieu de peloton - nous sommes dans une bataille très serrée avec Force India, Renault et Williams."

"Nous avons essayé beaucoup de choses aujourd'hui et, si nous pouvons tout mettre en place demain et faire quelques bons tours, nous espérons que nous devrions être dans une position raisonnablement forte en Q3 ou très proche."
source: Nextgen-Auto.com

Alonso travaille beaucoup pour 2018
Fernando Alonso se prépare à disputer son dernier Grand Prix au volant d'une McLaren Honda avant de passer l'année prochaine à une... McLaren Renault. Et l'Espagnol pense déjà beaucoup à l'année prochaine.

"Ce sont les vendredis qui sont les plus importants pour nous, car nous pouvons tester des choses pour l'année prochaine", déclare Fernando Alonso. "Nous n'allons pas essayer de marquer un, deux ou quatre points ici, car de toute façon, cela ne changera pas notre classement dans le Championnat des Constructeurs. Comme je l'ai déjà dit, le plus important est de bien utiliser le vendredi pour préparer l'année prochaine."

"Toutes les équipes essayent des choses pour l'année prochaine, mis nous avons perdu de très nombreux vendredis à cause de notre fiabilité et d'autres soucis un peu idiots. Aujourd'hui, nous avons fait le maximum pour rattraper le temps perdu."

Quel seront les objectifs pour samedi et dimanche? "Je suis satisfait de cette première journée. J'ai pu tester tout ce qui était au programme. Les places seront très chères en Q3 et aussi le lendemain pour les points, mais nous ferons de notre mieux", ajoute le champion espagnol.
source: Nextgen-Auto.com

Les Sauber sont dans le rythme
Les Sauber de Marcus Ericsson et Pascal Wehrlein n'étaient pas aux deux dernières places de la séance de cet après-midi et c'est déjà une bonne nouvelle pour l'équipe suisse.

"Ce fut une journée productive", déclare Marcus Ericsson. "Nous avons beaucoup roulé et avec différentes quantités d'essence ou différents pneus. Nous avons donc récolté une grande quantité de données. La séance de ce matin n'a pas été géniale pour moi, j'avais des difficultés avec le comportement de la voiture. Nous avons modifié certaines choses pour cet après-midi et cela s'est mieux passé. Nous avons beaucoup progressé et c'est prometteur pour la suite du week-end."

"Ce dut une journée relativement bonne", commente Pascal Wehrlein. "J'ai beaucoup roulé et c'est positif. La séance de cet après-midi était plus importante, car les conditions étaient les mêmes que celles que nous aurons en qualification et en course. Nous avons récolté une grande quantité de données que nous allons maintenant analyser afin de faire mieux demain et dimanche."
source: Nextgen-Auto.com

Hamilton a battu le record du circuit, Bottas a travaillé pour 2018
Les Flèches d'Argent ont montré un rythme prometteur lors des essais libres de ce vendredi sur le circuit Yas Marina.

Lewis Hamilton a terminé la première séance en 2ème position, derrière Vettel. Mais lors des Libres 2, de nuit, il a battu le record du circuit.

"Ca a été un bon vendredi, mais je suis content que ce soit le dernier de la saison. Nous avons fait beaucoup de tours aujourd'hui et avons bien progressé avec l'équilibre de la voiture. Nous avons un peu de travail à faire, mais j'ai l'impression que nous sommes assez compétitifs ici. C'est relativement serré, mais j'aime ça. Pour ce week-end, j'ai un casque avec des feuilles d'or pour mon titre au Championnat du monde, merci à toute l'équipe pour cette attention!" commente le Britannique.

Valtteri Bottas a été plus discret que son équipier, avec le 5ème temps lors des deux séances. Il a surtout travaillé pour 2018, ce qui explique son retard dans ses réglages.

"Nous avons consacré la première séance d'essais à des tests pour l'an prochain", explique le Finlandais.

"Nous avons procédé à différents types de tests mécaniques et surtout aérodynamiques. Nous n'avons donc pas beaucoup appris pour ce week-end lors des Libres 1, mais certainement beaucoup pour l'année prochaine. La deuxième séance était plus simple. Il me manquait un peu de rythme dans le dernier secteur, alors nous devons y travailler avec l'équipe. Les températures du jour étaient correctes. Certes il fait vraiment chaud dans le cockpit, mais nous avons déjà été dans des endroits pires. Dans l'ensemble, la journée a été plutôt bonne, nous avons juste besoin de trouver plus de rythme de mon côté pour demain."
source: Nextgen-Auto.com

Problème électrique pour Grosjean, Magnussen sauve les meubles en L2
L'équipe Haas a préparé son week-end d'Abu Dhabi avec 3 pilotes, Antonio Giovinazzi prenant la place de Kevin Magnussen lors des Libres 1 pour la 7ème fois de la saison.

Romain Grosjean est donc le seul titulaire de l'équipe américaine à avoir participé aux deux séances mais il a souffert d'un problème électrique qui a écourté ses Libres 2 à 12 tours seulement, ce qui lui a valu le dernier temps.

"La séance du matin a été bonne, pas celle de l'après-midi", lance le Français. "Nous avons eu beaucoup de mal avec la voiture quand la nuit est tombée et, ensuite, un problème électrique a mis fin à mon roulage. Ce n'est clairement pas idéal parce que les Libres 2 sont la seule séance représentative des conditions de piste pour les qualifications et la course. Nous allons tout faire pour trouver les meilleures solutions pour demain."

Kevin Magnussen a au moins pu récolter des données pour le compte de toute l'équipe.

"J'ai eu une seule séance mais décente, avec beaucoup de tours. Il nous reste encore des choses à revoir avant demain pour être mieux préparés. J'espère que nous pourrons trouver un peu plus de rythme afin de signer de meilleures places en qualifications que lors des Libres."

Antonio Giovinazzi, toujours dans l'attente d'un éventuel baquet chez Sauber, a poursuivi son apprentissage.

"Merci encore une fois à Haas et, bien sûr, à Ferrari pour cette nouvelle opportunité de rouler un vendredi. C'était la dernière fois de l'année et je peux dire que ça a été une bonne expérience. Cette dernière séance a été bonne pour moi. J'espère que l'équipe a été satisfaite de mon travail. La saison est maintenant finie pour moi et je vais attendre du côté de Ferrari de savoir quel sera mon programme l'année prochaine. J'espère avoir un baquet de titulaire, je me sens prêt."
source: Nextgen-Auto.com

Les Williams ne sont pas encore dans le Top 10
Felipe Massa et Lance Stroll n'étaient pas dans le Top 10 cet après-midi à Abu Dhabi, mais ce sera l'objectif en qualification et dimanche en course.

"Ce fut une journée normale", déclare Felipe Massa qui dispute ce week-end le dernier Grand Prix de F1 de sa carrière. "J'ai évalué les réglages de la voiture et les pneus et j'ai fait quelques bons chronos. Je n'ai rien senti d'étrange ou de différent aujourd'hui, c'était un vendredi normal. Mais peut-être que lorsque nous serons au début du premier Grand Prix de l'année prochaine, cela me manquera certainement. Je me suis préparé à ça et je pense que c'était le bon moment pour partir. J'espère que ce sera un bon week-end et que je terminerai ma carrière sur une bonne note."

"Ce fut une journée productive, j'ai beaucoup roulé", déclare Lance Stroll. "C'est demain que cela comptera vraiment et dimanche, nous voulons marquer des points. Nous allons travailler sur certaines choses ce soir, mais jusqu'à présent, cela s'est bien passé. J'ai de bonnes sensations au volant, nous avons pris la bonne direction. Nous devons essayer de participer à la Q3 demain, mais ce ne sera pas facile, car certains de nos concurrents ont été très rapides dernièrement."
source: Nextgen-Auto.com

Ricciardo se sent à la hauteur des Ferrari
Daniel Ricciardo a signé le troisième temps cet après-midi à Abu Dhabi et il se dit qu'il pourra se battre avec les Ferrari demain et dimanche. En revanche, il pense que la Mercedes sera intouchable, surtout celle de Lewis Hamilton.

"Nous avons testé de nouveaux éléments ce matin et c'est la raison pour laquelle les chronos ne sont pas très bons ni représentatifs par rapport à ce que nos adversaires ont fait", explique Daniel Ricciardo.

"Cela s'est mieux passé cet après-midi, mais pas vraiment sur les longs relais. Nous devons améliorer les réglages de la voiture pour avoir plus d'adhérence. Avec moins d'essence, la voiture se comportait mieux. Quoi qu'il en soit, ce ne fut pas une mauvaise journée."

"Si on regarde les chronos d'aujourd'hui, je crois que nous allons être en mesure de taquiner les Ferrari, mais pas les Mercedes à mon avis. Lewis (Hamilton) a été très rapide aujourd'hui. Ce sera très important pour nous de terminer cette saison avec une victoire, un podium sera notre objectif minimum", ajoute le pilote australien.
source: Nextgen-Auto.com

Verstappen mécontent de sa RB13 lors des Libres 2
Max Verstappen a connu une bonne première journée à Abu Dhabi, notamment avec le 3ème temps lors des Libres 1.

Mais le Hollandais est retombé à la 6ème place lors des Libres 2, peu content de sa voiture.

"La première séance s'est bien passée mais la deuxième moins bien. Nous avons changé trop de choses et je n'étais plus content de la voiture. C'est dommage parce que c'était une séance importante pour préparer les qualifications et la course de nuit. Mais nous savons maintenant sur quoi travailler, ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas. Je ne me fais pas trop d'inquiétude pour demain", confie le pilote Red Bull.

Verstappen a aussi pu rouler sans problème de moteur, avec plus de puissance qu'au Brésil.

"Oui, aucun problème aujourd'hui, c'est bien. Mais nous devons améliorer parce que nous ne sommes pas assez rapides pour viser la victoire. La voiture manque d'équilibre mais nous serons plus proches en course."
source: Nextgen-Auto.com

Räikkönen n'est pas encore dans le rythme
Kimi Räikkönen a signé le quatrième chrono cet après-midi à Abu Dhabi, mais il est à une demi-seconde de son équipier Sebastian Vettel. Le Finlandais essayera donc de faire mieux demain.

"Ce fut une grosse journée de travail durant laquelle tout s'est bien passé", déclare Kimi Räikkönen. "Je crois que nous pourrons faire mieux demain, dans les trois secteurs de ce circuit. Nous sommes compétitifs, mais il est difficile d'aligner trois bons secteurs consécutifs pour boucler un tour parfait."

Kimi Räikkönen est souvent plus compétitif le samedi. "Notre programme n'est pas différent le samedi, nous essayons de faire de notre mieux tous les jours. Parfois on réussit et parfois non. Ce matin, nous avons testé quelques nouveaux éléments et nous allons maintenant analyser les données", ajoute le Finlandais.
source: Nextgen-Auto.com

Vettel a bien démarré à Abu Dhabi
Sebastian Vettel a été un peu moins rapide que Lewis Hamilton aujourd'hui à Abu Dhabi, mais ce n'étaient que les premières séances d'essais libres du vendredi et l'Allemand espère bien faire un peu mieux demain en qualification et dimanche en course.

"Je pense que cela a été une bonne journée", déclare Sebastian Vettel. "La voiture ne se comporte pas trop mal, elle était bien équilibrée dès le début de la journée. Je n'ai pas encore regardé ce que les autres ont fait sur les longs relais, mis je pense que nous ne serons pas loin. Si nous arrivons à faire encore un pas en avant demain, comme nous le faisons habituellement, cela pourrait être une bonne journée. Nous verrons bien."

Sebastian Vettel a-t-il testé des choses pour la saison prochaine? "Comme toujours, nous avons testé certaines choses pour améliorer la voiture, mais rien de spécifique pour l'année prochaine. Mais bien sûr, tout ce qui a été testé lors des deux dernières courses de la saison pourra être utilisé à l'avenir. Je pense que toute l'équipe est déjà tournée vers la saison prochaine, mais il sera important de terminer cette année sur une bonne note", ajoute le champion allemand.
source: Nextgen-Auto.com

GP d'Abu Dhabi - Essais libres 2
Après Sebastian Vettel (Ferrari) vendredi matin, c'est au tour de Lewis Hamilton (Mercedes) de signer la meilleure performance lors des essais libres du Grand Prix d'Abu Dhabi, le dernier de la saison. Le pilote britannique devance d'un dixième et demi son adversaire allemand. Troisième, Daniel Ricciardo a récupéré son manque de vitesse de la matinée, et recolle à trois dixièmes du leader.

A l'instar des EL1, Kimi Räikkönen (Ferrari) et Valtteri Bottas (Mercedes) sont rejetés à une demi-seconde. Max Verstappen (Red Bull) est quelque peu rentré dans le rang et signe le 6ème chrono, l'objectif de cette séance n'étant vraisemblablement pas la performance pure mais la constance en conditions de course pour dimanche. La première Renault est classée 9ème pour Nico Hülkenberg.

De retour derrière le volant de sa Force India après le galop d'essais de George Russell, Esteban Ocon (8ème) termine à quelques encablures de son équipier Sergio Pérez (7ème), un centième précisément. Pierre Gasly (Toro Rosso) finit la journée avec le 15ème temps. Romain Grosjean (Haas, 20ème et dernier) s'est littéralement fait une chaleur en piste; après une glissade au freinage, le Français a expliqué à son ingénieur que la température montait anormalement dans son cockpit. (voir les résultats et le résumé)
source: AUTOhebdo.fr

Verstappen - L'an dernier, on avait l'impression de piloter un jouet
Max Verstappen n'a pas vécu un début de saison facile mais s'est montré très performant lorsque la fiabilité ne l'a pas pénalisé. Le Néerlandais confirme que cette progression, notamment face à Daniel Ricciardo, est due aux voitures de cette saison qui lui plaisent bien mieux que les précédentes.

"C'est un peu plus comme une voiture de course tandis que l'an dernier, on avait l'impression de piloter un jouet", lance Verstappen. "Cette année, c'est plus difficile à piloter. Et c'est globalement plus plaisant car on peut passer plus vite dans les virages sans s'inquiéter notamment de bloquer les roues avant. Cela m'a aidé."

Il confirme aussi que le gain d'expérience, alors qu'il va terminer sa troisième saison en F1, est l'autre raison principale pour laquelle il a réussi à hausser son niveau de jeu.

"Lorsque vous avez peu roulé en catégories inférieures, il faut arriver en Formule 1 en ayant tout à apprendre. Et beaucoup de monde vous regarde. Par rapport à l'année dernière, je n'ai pas forcément beaucoup progressé en vitesse, mais j'ai rencontré moins de difficultés. C'est normal lorsque vous arrivez dans une voiture qui n'a pas été développée pour vous et que vous n'avez pas trop eu le temps d'essayer."

"Je pense que cette année, les essais hivernaux ont grandement aidé. Quelques détails m'ont permis de me sentir plus à l'aise dans la voiture. Grâce à mon expérience en qualifications, j'ai pu mieux me placer au départ et lorsque vous partez plus haut sur la grille, le résultat est meilleur si vous prenez un bon départ. Tout cela m'a bien aidé."
source: Nextgen-Auto.com

Liberty veut une course au Danemark, à Copenhague
Alors que le monde de la F1 est rassemblé à Abu Dhabi pour la course finale de 2017, les officiels de la discipline viennent de se retrouver dans un hôtel à Copenhague pour discuter de l'organisation d'un Grand Prix qui se tiendrait dans les rues de la capitale danoise.

Jyllands Posten, un journal danois, révèle que le ministre Helge Sander a aussi rencontré les pilotes Jan Magnussen et Tom Kristensen et d'autres officiels.

"Dans la stratégie de Liberty Media pour 2020, il est spécifié que 3 nouvelles courses devraient être lancées: à New York, à Londres et à Copenhague", révèle Sander, ce qui semble aussi écarter un retour de la F1 chez les voisins, la Hollande, à Zandvoort.

Le maire de la capitale danoise n'est toutefois pas encore prêt à soutenir ce projet.

"Nous avons besoin de voir de plus près comment une course de Formule 1 peut affecter le quotidien des Copenhaguois", répond-il.

Kevin Magnussen, qui pilote pour le compte de l'écurie Haas et qui est le fils de Jan Magnussen, assure de son côté à Abu Dhabi qu'il "n'est pas impliqué du tout" dans les négociations.

Cependant, il se montre tout à fait favorable à ce que le projet aboutisse.

"Ce serait fantastique et tout à fait surréaliste de piloter à Copenhague. Je n'en ai même jamais rêvé parce que c'était trop irréaliste, mais cela serait énorme pour moi et pour le Danemark."
source: Nextgen-Auto.com

Le coq sportif entre en Formule 1 avec Renault
Renault F1 a annoncé à Abu Dhabi accueillir le coq sportif, comme équipementier de l'équipe.

Le coq sportif fournira l'ensemble des vêtements portés par les membres de l'équipe. Ce partenariat est d'une durée de 3 ans.

Le coq sportif sera également présent sur la livrée de la R.S.18, la monoplace qui défendra les couleurs de l'écurie la saison prochaine.

"Je suis très heureux que le coq sportif fasse son entrée en Formule 1 à nos côtés. L'arrivée d'un nouvel équipementier démontre l'intérêt que suscite aujourd'hui l'écurie mais aussi l'attrait que représente notre sport pour un acteur déjà présent aux côtés d'équipes et d'athlètes prestigieux du football, du cyclisme, du tennis et du rugby", commente Cyril Abiteboul, directeur général de Renault Sport Racing.

"Les pilotes et les membres de l'équipe Renault Sport Formula One Team vont bénéficier de tout le savoir-faire dans le vêtement technique de cette marque historique et emblématique du sport. Nous travaillons déjà sur une gamme complète de merchandising aux couleurs du team et sur des projets de collaboration permettant à nos différents univers de se rencontrer."

"Nous sommes fiers de ce rapprochement avec la marque Renault Sport Formula One Team. Nous rejoignons une équipe et un projet de haute performance qui nous permettra, nous en sommes certains, de continuer à grandir", ajoute Marc-Henri Beausire, PDG de la marque LE coq sportif.

"Nos deux marques sont reconnues pour leur savoir-faire et la qualité de leurs produits. Elles se sont également distinguées par leurs innovations et leur engagement dans le sport français et international. Aujourd'hui, c'est autour d'un projet commun et d'expertises complémentaires que nos deux marques se retrouvent. C'est avec une grande fierté que nous accompagnerons l'écurie tout au long de notre contrat en mettant à disposition de l'équipe notre savoir-faire en équipement haute performance. Nous souhaitons de belles réussites à l'écurie Renault Sport Formula One Team et vivrons avec passion et émotion chacune des courses."
source: Nextgen-Auto.com

Vettel - Certaines courses sont ennuyeuses, et alors?
Sebastian Vettel préconise à la Formule 1 de relativiser concernant l'émotion que doit engendrer le sport, et il souhaite que les fans acceptent que quelques courses ennuyeuses ne les poussent pas à désirer systématiquement une révision complète des règles.

L'Allemand insiste sur le fait qu'il aime les spécifications des voitures de 2017 qui ont permis aux pilotes de repousser encore plus leurs limites. Alors qu'au départ ce nouveau règlement avait suscité beaucoup d'inquiétudes sur la diminution du nombre de dépassements, Vettel a l'impression que ces préoccupations ont diminué.

Comme nous vous le rapportions ce matin, Liberty Media songe à des ajustements (circuits et voitures) pour accroître le spectacle mais le quadruple Champion du monde pense qu'avec des voitures si plaisantes à piloter, le fait que le spectacle ne soit parfois pas au rendez-vous ne doit pas être considéré comme un problème.

"Les courses ont été bien plus agréables, le spectacle et les audiences dépendent de cela. Je souhaite donc que tout le monde se calme concernant d'éventuels changements à apporter l'année prochaine ou après", confie Vettel à Abu Dhabi.

"Certaines courses sont ennuyeuses, et alors? Je ne vois pas le problème là dedans et je ne pense pas que nous ayons besoin d'un nouveau record de dépassements à chaque course."

"Il est vrai que parfois vous ne dépassez pas alors que vous êtes plus rapide, et je ne comprends pas pourquoi cela ennuie les gens. Il faut être récompensé quand vous réussissez un dépassement. Cela doit rester difficile.»

"Dépasser devrait être un accomplissement et pas une chose qui va de soi, il y a un équilibre compliqué à trouver, mais parfois, il faut se détendre, se calmer et accepter qu'il y ait 1 ou 2 courses ennuyeuses. Il peut y avoir une course très excitante après, donc vous ne pouvez pas prévoir les choses... même si de nos jours nous voulons tout contrôler."
source: Nextgen-Auto.com

La McLaren de 2018 sera une évolution 'à 100%' de l'actuelle selon Boullier
La McLaren de la saison 2018, qui devrait être baptisée MCL33 et propulsée par un moteur Renault, sera une évolution très claire de la monoplace actuelle, même si le moteur change.

C'est ce qu'a confirmé Eric Boullier à Abu Dhabi. Cela démontre clairement que l'équipe de Woking a confiance dans la qualité du châssis qui a été produit pour cette saison et que c'est une bonne base pour l'avenir, avec un moteur plus puissant.

"Nous avions le moins de puissance cette année mais l'une des meilleures voitures dans les virages à haute vitesse. Nous n'allons donc pas radicalement changer la voiture et son concept. En fait la voiture 2018 sera même une évolution à 100% de la voiture actuelle", confie le directeur de McLaren.

Honda était fier d'avoir le moteur le plus compact du plateau mais Boullier révèle que Renault fait encore mieux... lorsque l'on prend le refroidissement en compte.

"Les radiateurs requis pour le V6 Renault sont plus petits que ceux de Honda. Donc cela rend notre tâche pour l'aérodynamique encore plus facile. Mais je ne peux rien vous révéler d'autre."

Boullier confirme que McLaren disposera d'un budget encore très confortable pour 2018, malgré le départ de Honda. Les actionnaires de McLaren ont apparemment mis la main à la poche.

"Le Sheikh Al Khalifa et Mansour Ojjeh ont une vision différente de Ron Dennis. Ils ont pris une décision pour le département compétition de McLaren qui fera que nous n'aurons pas un plus petit budget l'an prochain."
source: Nextgen-Auto.com

GP d'Abu Dhabi - Essais libres 1
D'un esprit positif à son arrivée au Moyen-Orient, Sebastian Vettel (Ferrari) entame l'ultime Grand Prix de la saison de la meilleure des manières. Auteur du meilleur temps de la première séance d'essais libres à Abu Dhabi, l'Allemand devance le Champion du monde Lewis Hamilton (Mercedes) d'un dixième. Une fois n'est pas coutume, Max Verstappen (Red Bull) vient s'intercaler au troisième rang, à seulement 28 millièmes de la Mercedes.

Les Finlandais Kimi Räikkönen (Ferrari) et Valtteri Bottas (Mercedes) sont légèrement distancés et déboursent respectivement cinq et sept dixièmes au leader provisoire.

Les écuries de pointe ont dédié une grande partie de la session à l'essai d'un diffuseur version 2018. La palme de l'appareil le plus impressionnant est l'ordre de Ferrari, qui a doté la monoplace de Kimi Räikkönen d'une multitude de capteurs électroniques.

Aucune inquiétude à avoir si vous ne voyez pas le nom d'Esteban Ocon (Force India) sur le tableau des temps; le Français a cédé son baquet au récent champion GP3 George Russell (11ème) pour la matinée. Chez Haas, Kevin Magnussen a fait de même et a laissé le vice-champion GP2 2016 Antonio Giovinazzi (18ème) effectuer la première séance.

Le premier pilote tricolore est Romain Grosjean (Haas), lequel signe le 12ème meilleur temps malgré une sortie de piste dans le dernier secteur. Pierre Gasly (Toro Rosso) termine 14ème. (voir les résultats et le résumé)
source: AUTOhebdo.fr

Magnussen espère que les pneus 2018 seront moins sensibles
Kevin Magnussen a hâte d'essayer les nouveaux pneus Pirelli la semaine prochaine, dont la gamme complète a été présentée par le manufacturier ce jeudi à Abu Dhabi.

Bien que la saison saison 2017 arrive à son terme ce dimanche, le monde de la Formule 1 va rester à Abu Dhabi pour un test de pneumatiques.

Ce sera la première occasion pour les écuries et les pilotes d'essayer les nouvelles gommes 2018 de Pirelli dont les nouveaux super durs et hyper tendres.

"Je vais rouler ce mercredi et je vais essayer les pneus", déclare le pilote Haas F1.

"J'espère que les nouvelles gommes seront moins sensibles à la température."

"Un pneu n'est jamais parfait, mais ceux d'aujourd'hui sont vraiment sensibles à la température. Pirelli a progressé comparé à l'an dernier, et, très souvent maintenant les pneus ne se dégradent pas, mais ils restent trop sensibles."
source: Nextgen-Auto.com

Liberty songe à des modifications de circuits pour améliorer les courses
Une rumeur circule sur le fait que Liberty Media pense que les courses seraient bien meilleures si les circuits étaient plus adaptés aux Formule 1 modernes, avec des tracés ayant plus d'épingles, des pistes plus larges et un type d'asphalte différent.

Les propriétaires du sport auraient lancé une étude pour voir comment certains circuits actuels pourraient être aménagés afin de favoriser davantage les dépassements.

Interrogé sur cette rumeur à Abu Dhabi, Max Verstappen est d'avis que Liberty ne devrait pas opérer des changements fondamentaux sur les circuits.

"Je pense que nous devons nous concentrer en premier sur les voitures, pas sur les pistes", lance le pilote Red Bull.

"Je veux dire par là que quelques circuits sont connus pour être difficiles pour les dépassements, mais je crois que cette année - vous pouvez déjà le voir comparé à l'an dernier - il est plus difficile de suivre une autre voiture de près. Donc nous devons tout d'abord résoudre en partie ce problème et alors, dépasser sera normalement plus facile."

Cette opinion est partagée par Valtteri Bottas, qui tient à ce que les tracés initiaux soient préservés.

"Il y a tellement de circuits, tellement de virages. Bien entendu, il y a toujours des choses à changer mais cela modifierait complètement les pistes. Chaque tracé doit être unique, à sa manière. Vous pouvez toujours modifier les circuits mais avant cela vous pouvez essayer de modifier les voitures."
source: Nextgen-Auto.com

Ricciardo est satisfait de sa saison
Daniel Ricciardo se montre confiant dans le fait que lui et Red Bull sont capables de faire les progrès nécessaires durant l'hiver pour pouvoir se battre pour le titre en Formule 1 en 2018.

L'Australien est actuellement 4ème au classement des pilotes et le restera s'il parvient à garder Kimi Räikkönen derrière lui, ce qui peut s'avérer serré puisqu'il n y a que 7 points qui les séparent.

En dépit de l'espoir en début de saison que la RB13 serait très forte cette année, les nombreux problèmes de fiabilité et un envol tardif des performances ont affecté l'équipe de Milton Keynes. Et même si Ricciardo a remporté la course de Bakou, les 25 points du vainqueur ne l'ont pas aidé à se propulser à une place plus haute dans le classement.

Cependant, le pilote Red Bull reste confiant et s'attend à ce que son équipe travaille dur pour s'améliorer afin de commencer très fort dès le début de la saison 2018.

"Nous verrons bien. Cette année, nous avions encore des grands espoirs, nous espérons de nouveau pour l'année prochaine que nous allons combler l'écart. Est-ce que ce sera suffisant pour se battre pour le titre? Je pense que nous pouvons certainement nous rapprocher de Mercedes et Ferrari, mais nous verrons. Je ne veux pas prédire quoi que ce soit trop tôt. Mais je pense que nous avons appris de cette année et je pense que nous allons faire ce qu'il faut durant cet hiver pour commencer solidement l'année 2018. Si c'est le cas, alors, ce sera excitant."

Ricciardo mène son coéquipier Max Verstappen de 42 points, alors que ce dernier a été particulièrement touché par des problèmes de fiabilités du moteur Renault. L'Australien se montre globalement satisfait de sa saison, mais il désire des changements clés en vue de 2018.

"Sur un plan personnel, je pense que j'ai rempli ma mission et ce qu'on attendait de moi", dit-il.

"Je pense que ma saison a été bonne, il y a eu des courses géniales, mais bien entendu, j'aimerais que les 20 aient été géniales et cela n'a pas été le cas. Je vais analyser mon année dès que la saison sera terminée, je vais essayer de comprendre ce que j'aurais pu améliorer et comment procéder à ces améliorations."

"Je suis sûr qu'il y a des choses que je peux faire mieux en piste, mais également en dehors. Tout ça pour être vraiment prêt pour 2018 et me battre pour le titre. J'ai été plutôt content de cette année mais j'ai envie d'extraire encore davantage de moi-même."
source: Nextgen-Auto.com

Vettel souhaite aussi conclure avec une victoire
Il n'y a pas que Lewis Hamilton qui souhaite conclure cette saison 2017 avec une victoire, bien entendu.

C'est aussi le cas du probable vice-champion de cette année, Sebastian Vettel. L'Allemand, qui a perdu le titre au Mexique face au pilote Mercedes, est sur une bonne lancée après sa victoire à Interlagos.

"Nous avons gagné au Brésil mais Lewis a prouvé là-bas que sa voiture était très rapide. Ici, je ne sais pas ce qu'il peut se passer mais nous serons dans le coup, comme sur chaque circuit cette année", déclare Vettel.

"Yas Marina n'est peut-être pas le tracé le plus sophistiqué, il est très large, et il y a donc souvent plusieurs trajectoires. Il faudra trouver les meilleures solutions avec les voitures de cette année et cela peut faire la différence."

"Il faut aussi beaucoup de puissance, avec les nombreuses lignes droites. Cela profitera à Mercedes, mais il faut aussi avoir de bons freins et là, je pense que nous sommes un peu mieux. De toute façon il n'est pas facile de dépasser ici quand deux voitures sont proches en performance. Il faut donc se qualifier le mieux possible et ce sera mon plan."

Vettel admet que décrocher la victoire dimanche procurerait "un très bon feeling à toute l'équipe. Cela nous aidera à être encore plus motivé pour 2018. Evidemment nous pensons depuis longtemps à la prochaine saison, ça ne va pas commencer lundi! Mais gagner les deux dernières courses signifierait que nous allons définitivement dans la bonne direction. Et penser à ces victoires aidera à passer de manière agréable les longues soirées d'hiver."
source: Nextgen-Auto.com

Massa se dit 'relax' et sans regret avant sa dernière course en F1
Felipe Massa est arrivé à Abu Dhabi, prêt pour son dernier Grand Prix de Formule 1.

Le pilote Williams ne semblait pas très ému et même déjà prêt à tourner la page. Son remplaçant? Probablement Robert Kubica mais il ne veut pas le dire.

"Je sais qui va me remplacer, je sais ce que l'équipe prépare mais je ne vous le dirai pas", lance-t-il dans le paddock.

"J'espère que ce sera la meilleure option pour Williams, mais je m'en vais, cela ne m'importe donc plus. Je leur souhaite juste le meilleur."

De son côté, Lance Stroll n'a rien lâché non plus. Interrogé sur son futur équipier, il dit: "j'espère juste qu'il aura l'esprit d'équipe. Kubica? Je n'ai jamais rencontré Kubica mais tout le monde sait qu'il était l'un des meilleurs avant son accident. Je n'ai pas d'information sur son niveau maintenant mais nous verrons quel choix Williams fera au final."

Pour Felipe Massa, il est surtout temps de profiter de sa dernière course en Formule 1.

"Oui, j'ai envie de profiter de cette dernière course et je suis plutôt relax. Quelqu'un m'a demandé ce que je ressentais pour cette dernière course, mais, honnêtement, je n'y ai même pas pensé. Je veux m'amuser et profiter. Et signer un dernier très bon résultat si possible."

Massa admet ne pas avoir de regret concernant sa carrière en Formule 1, même s'il est passé à un cheveu du titre en 2008.

"Non je n'ai pas de regret, j'ai tout donné cette année-là. J'ai manqué le titre pour des choses qui sont arrivées et n'étaient pas de mon ressort. Je me considère très chanceux d'avoir eu la carrière que j'ai eu."

"Je me sens prêt pour mon dernier Grand Prix et prêt pour affronter le prochain défi dans ma vie."
source: Nextgen-Auto.com

Wehrlein toujours sans nouvelle pour la prochaine saison
Les deux pilotes Sauber sont dans le flou total concernant la saison 2018. Marcus Ericsson reconnaissait hier que Ferrari mettait la pression pour placer ses deux jeunes pilotes dans l'équipe suisse, qui pourrait accueillir un V6 Ferrari rebadgé Alfa Romeo.

Si cela se confirme, il n'y aurait plus de place pour le Suédois. Ce qui est presque certain c'est que Pascal Wehrlein a déjà été prié d'aller voir ailleurs et Mercedes cherche des solutions pour lui.

Il y a évidemment le baquet Williams mais il n'est pas favori.

"Pour l'instant je ne sais rien pour 2018", admet l'Allemand à Abu Dhabi. "Mais je ne pense pas que ce sera ma dernière course en Formule 1."

Wehrlein admet qu'une année hors de la F1 avant revenir est "possible mais difficile."

Vaudrait-il mieux alors un poste de pilote de réserve?

"J'ai toujours du mal à penser que je ne ferais pas de compétition l'an prochain! Courir c'est ma priorité et, de préférence, en Formule 1. Mais je n'ai pas les cartes en main..."

De son côté Ericsson a ajouté qu'il attendait maintenant l'annonce de Sauber. Il n'y a rien eu hier, à Abu Dhabi.

"Je n'ai rien signé... donc s'ils font une annonce, elle ne sera pas bonne pour moi."

"Mon management garde des options ouvertes au cas où et a pris des contacts dans d'autres catégories", conclut le Suédois.
source: Nextgen-Auto.com

Renault remet de la puissance pour la finale
Renault a décidé de remettre une cartographie plus agressive sur ses moteurs, après deux Grands Prix difficiles pour le motoriste français.

Au Mexique et au Brésil, en altitude, les V6 français ont connu de nombreux soucis de fiabilité et Renault avait donc décidé de baisser la puissance disponible le jour de la course, à Interlagos.

De retour au niveau de la mer, à Abu Dhabi, la puissance sera de retour et c'est surtout parce qu'il y a de gros enjeux: Renault n'est qu'à 4 points de la 6ème place de Toro Rosso (qui aura aussi plus de puissance, ndlr) mais n'a aussi que 2 points d'avance sur Haas F1.

"Finir 6ème serait mieux que 7ème mais cela ne changera pas de manière drastique notre vie. Tant que vous ne roulez pas tout devant, vous n'avez pas atteint votre objectif", confie Nico Hülkenberg à Abu Dhabi.

"L'équipe a de toute façon fait une bonne saison, nous avons mal démarré mais le redressement a été énorme. Nous préparons 2018 depuis longtemps, pas seulement pendant les 4 mois de l'hiver. Il se passe beaucoup de choses en coulisses et cela fait plusieurs mois que tout va dans la bonne direction."
source: Nextgen-Auto.com
Découvrez la composition des écuries et le calendrier des courses du championnat 2017!

En direct de Twitter

suivez-nous sur Twitter
.:: Lexique ::.
>> Découvrez la signification de plus de 400 termes utilisés dans le petit monde de la F1!
dictionnaires • Autoclave, Carrossage, Flow vis, Hat trick, Nomex, SREC, Tube de Pitot, Zylon... Vous saurez tout ce qui se cache derrière ces mots obscurs.
.:: Twitter ::.
>> Actualité, commentaires, résultats... retrouvez les tweets postés par notre équipe!
Twitter • Suivez-nous sur Twitter à l'adresse:
twitter.com/ZoneF1
.:: Publicité ::.