En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites (en savoir plus). OK
Vous êtes dans: Accueil » Actualités » Brèves du paddock

Brèves du paddock

Les news du Mardi 21 Novembre 2017

Le circuit de Barcelone va être totalement resurfacé
Le Circuit de Catalunya a annoncé des travaux d'importance sur sa piste, qui accueillera cet hiver les essais hivernaux de la Formule 1 et, bien évidemment, le Grand Prix d'Espagne.

Les 4,6 kilomètres du circuit seront complètement resurfacés durant le mois de janvier. Le nouveau goudron sera donc utilisé dès les tests du 26 février (4 jours) et du 6 mars (4 jours également).

La pose de ce nouveau goudron est surtout destinée à éliminer de nombreuses bosses qui se sont formées au cours du temps. Il devrait aussi permettre d'améliorer les temps au tour de quelques dixièmes au minimum.

En parallèle, le circuit mènera des travaux sur des voies de dégagement pour le MotoGP. Ainsi les tribunes situées à l'extérieur du virage n°13 seront reculées, ce qui permettra aux motos de reprendre la configuration initiale du circuit au lieu de la version utilisée en F1 depuis 2007, avec la chicane du dernier secteur.
source: Nextgen-Auto.com

Toro Rosso veut défendre sa sixième place à Abu Dhabi
Toro Rosso va débarquer à Abu Dhabi pour la dernière course de la saison avec la pression de devoir résister à Renault et Haas pour conserver sa sixième place au classement constructeurs.

Pour Brendon Hartley, c'est un week-end de course supplémentaire, alors qu'il n'a quasiment pas eu de jours de repos depuis deux mois.

"Quelle manière de finir l'année... Abu Dhabi marquera la fin de plusieurs mois surréalistes et très occupés!" déclare le Néo-Zélandais.

"Ce sera mon quatrième Grand Prix de Formule 1 et je dois dire que je me sens de mieux en mieux dans la Toro Rosso, si je compare avec la première fois où je l'ai pilotée. Je me sens chez moi dans l'équipe, ce qui est très agréable. Abu Dhabi est une piste sur laquelle j'ai couru et fait des essais dans d'autres catégories et je suis optimiste quant au fait de marquer mon premier point."

Pierre Gasly montre la même impatience à l'idée de courir à Abu Dhabi, alors que lui aussi a été confirmé pour 2018 chez Toro Rosso.

"Je suis heureux de piloter à Abu Dhabi, c'est un circuit que j'adore car j'y ai de très bons souvenirs de l'année dernière, lorsque j'avais gagné le titre en GP2. C'est un endroit qui a beaucoup d'importance pour moi car j'y étais en pole position lors des deux dernières saisons de GP2!"

"C'est une course qui démarre de jour et se termine de nuit sous les lumières artificielles, donc c'est une course particulière. Le feu d'artifice à la fin de la course est spectaculaire car ils de mettre en place une ambiance unique et ils y arrivent! Je vais tout donner, nous allons défendre notre sixième place au championnat car elle est très importante pour nous et nous voulons développer la voiture car c'est important pour l'année prochaine."
source: Nextgen-Auto.com

Vandoorne - J'ai été de plus en plus à l'aise cette saison
Stoffel Vandoorne va conclure sa saison, comme les 19 autres pilotes, sa saison de Formule 1 ce week-end, à Abu Dhabi.

Après plusieurs nouveaux circuits, il retrouve un circuit qu'il connait. De quoi espérer un bon résultat pour finir sa première année complète en F1, qu'il juge plutôt positive au global même si sa McLaren Honda ne lui a pas faciliter la tâche.

"C'est bien de terminer la saison sur un circuit que je connais bien après quelques inconnues lors des dernières courses", commence le Belge.


"J'ai conduit plusieurs fois sur le circuit de Yas Marina - en essais et en GP2, et j'ai gagné ici deux fois, ce sont des souvenirs vraiment spéciaux. Je suis donc impatient d'y revenir à bord d'une Formule 1 - c'est un circuit technique et délicat, mais gratifiant lorsqu'on signe un bon tour. A cause de sa configuration, il est aussi assez difficile d'y dépasser."

Vandoorne n'a toutefois pas pleinement vécu l'expérience de ce circuit en GP2, à cause du timing des séances.

"Courir en passant du jour à la nuit, ce n'est pas quelque chose que j'ai pu expérimenter à Abu Dhabi à cause des horaires des courses de GP2. Mais piloter au coucher du soleil est vraiment cool, j'aime courir sur ce circuit et il y a vraiment un sentiment spécial en vous là-bas."

"C'est un étrange mélange entre l'envie de rouler et ce sentiment de fin de saison, qui est enfin là, avant que tout le monde rentre à la maison pour la pause hivernale et commence à travailler sur la voiture de l'an prochain."

Avant le dernier Grand Prix, le pilote McLaren dresse un premier bilan plutôt positif sur sa première année en Formule 1.

"Cette année a été pleine de hauts et de bas pour moi. J'ai connu un début d'année difficile, mais au fil de la saison, j'ai travaillé très fort avec l'équipe et je me suis senti de plus en plus à l'aise. Je me sens mieux que jamais dans le cockpit, plus que jamais auparavant, et mon rythme de progression au cours de la deuxième moitié de la saison a été très satisfaisant. Ca a été une année pleine de défis, mais finalement enrichissante parce que j'ai beaucoup appris. Je suis impatient de voir ce que l'an prochain nous réserve! En attendant nous allons nous donner à fond ce week-end pour finir l'année en beauté."
source: Nextgen-Auto.com

Les pilotes Williams veulent conclure en beauté à Yas Marina
Williams va aller à Abu Dhabi avec la certitude de garder sa cinquième place au classement des constructeurs. Dès lors, l'enjeu sera de soigner ses adieux à la F1 pour Felipe Massa.


"Abu Dhabi est toujours une course sympa et un endroit que j'aime visiter" explique le Brésilien. "Les gens sont fous de Formule 1 et j'espère voir le circuit plein! Il y a beaucoup de fêtes et de bateaux autour du circuit, avec de nombreuses personnes qui s'amusent."

"Les infrastructures sont parmi les meilleures au monde. Ce sera un week-end émouvant pour moi puisque ce sera le dernier avec Williams et en Formule 1. J'ai hâte de profiter de chaque instant afin de finir ma carrière positivement!"

Lance Stroll va découvrir le circuit d'Abu Dhabi et va profiter de la dernière course de sa première saison en Formule 1 en espérant y signer un bon résultat.

"J'y suis allé l'an dernier après avoir été confirmé par Williams et c'était un grand événement. C'est un endroit fantastique pour finir la saison. C'est dans le désert et ils y font un grand spectacle, donc ce sera parfait pour la fin de saison."

"Le circuit ne sera pas forcément mon préféré car il est fait de départs et d'arrêts, donc le rythme n'est pas très soutenu. Mais en dépit de cela, le spectacle est souvent présent et bon pour les fans. La sortie des stands est intéressante car différente puisqu'elle se situe sous la piste" conclut Stroll.

Paddy Lowe confirme que Williams veut aider ses pilotes à bien finir leur saison: "C'est la dernière course de Felipe avec nous et sa dernière en F1, donc nous voudrons qu'il termine sa carrière sur une bonne note. C'est aussi la dernière course de la saison de débutant de Lance et nous voulons soutenir son ambition de finir par un bon résultat."
source: Nextgen-Auto.com

Hartley n'est pas inquiet de l'arrivée de Honda
Tout comme son nouveau patron chez Toro Rosso, Franz Tost, Brendon Hartley se dit impatient de passer d'un moteur Renault au moteur Honda pour 2018.

Depuis qu'il a rejoint Toro Rosso en fin de saison, le vainqueur du Mans a constamment connu des problèmes de fiabilité avec le V6 français.

Le Néo-Zélandais n'a donc pas d'inquiétude à voir l'arrivée de Honda, qui a pourtant apporté son lot de problèmes de fiabilité à McLaren ces trois dernières années.

"Je pense que lors des 2 dernières courses, nous n'avons pas eu du tout de fiabilité sur les moteurs que nous avions dans nos voitures", déclare le rookie de 27 ans.

"En même temps, je suis sûr que travailler avec Honda est une grande opportunité pour moi et pour toute l'équipe. C'est vraiment une période positive pour Toro Rosso, qui sera l'alliée unique d'un grand constructeur."

Hartley révèle qu'il a été "énormément" interrogé récemment sur Daniil Kvyat, le pilote qu'il remplace chez Toro Rosso en cette fin de saison et en 2018.

"J'imagine que je ne suis pas la personne la plus populaire en Russie en ce moment", plaisante-t-il. "Plus sérieusement: c'est difficile pour moi de commenter ça. Je n'ai pas pris la décision et en Formule 1, nous savons tous que ce genre de décisions n'est pas toujours facile ) prendre pour les patrons en charge."

"C'est une question très difficile, mais pour ma part, je peux seulement dire que je suis heureux d'avoir eu une 2ème chance en Formule 1."
source: Nextgen-Auto.com

Campos attend de voir ce que McLaren va faire de Norris
Lando Norris va faire ses débuts en Formule 2 à Abu Dhabi ce week-end.

Récemment, McLaren a annoncé que le jeune homme de 18 ans allait remplacer Jenson Button en tant que pilote de réserve en 2018. Mais il continuera aussi la compétition en disputant soit la saison en Formule 2, soit en Super Formula au Japon.

Afin de faire un premier test "grandeur nature", le Britannique va rouler lors de la dernière manche de F2 avec l'écurie de l'ancien pilote de F1 Adrian Campos.

"McLaren nous a appelé lorsqu'ils ont appris que nous n'avions pas de contrat, avec aucun de nos 4 pilotes pour la dernière course", révèle Campos.

"Ils sont en train de songer à le mettre en Formule 2 l'année prochaine pu en Super Formula au Japon."

Quant à savoir maintenant si Norris resterait avec Campos Racing pour la saison prochaine, pour le propriétaire de l'équipe, tout est encore flou à ce stade.

"Je ne sais pas encore ce qu'ils veulent faire pour 2018", dit-il.

"Pour le moment, nous travaillons avec Toni Cuquerella (un ancien ingénieur F1) qui opère chez nous en tant que conseiller, et il sera avec nous lors de la dernière course. Il est en train d'analyser toutes nos méthodes de travail et nous sommes en train de changer beaucoup de choses."

"Nous voulons devenir une équipe solide et nous voulons avoir les meilleurs pilotes pour l'année prochaine."
source: Nextgen-Auto.com

Wolff et Lauda sont heureux mais '2018 sera encore plus difficile'
Mercedes a pris le temps de célébrer ses titres mondiaux obtenus cette année avec tout le personnel de l'équipe et des usines de Brackley et Brixworth hier.

Les deux dirigeants de l'équipe, Niki Lauda et Toto Wolff, ont chacun pris le micro pour remercier les 1200 employés qui ont permis à la marque allemande de gagner une 4ème fois le titre constructeurs et le titre pilotes.

"Pour la 4ème fois consécutive, je suis heureux de pouvoir dire merci à toute l'équipe", commence Lauda.

"2017 a été une année de défis à cause du changement de règlement. Un changement des règles signifie toujours des incertitudes, personne ne sait ce que les autres sont en train de faire. Nous avons commencé l'année avec une voiture complexe à comprendre, mais l'équipe a été capable de l'améliorer constamment tout le long de la saison, ce qui a été la clé pour remporter le championnat."

"Mercedes a réalisé un travail merveilleux et Lewis a fait un travail fantastique. Je suis vraiment fier de chacun d'entre nous, c'est un accomplissement incroyable. Jusqu'à maintenant, cette année a été la plus difficile, et l'année prochaine sera encore plus difficile, mais nous faisons confiance à l'équipe à 100%!"

"Depuis que j'ai eu la chance de rejoindre l'équipe en 2012, j'ai pu voir qu'elle est devenue de plus en plus forte", poursuit Wolff.

"Je vois encore aujourd'hui les mêmes visages qui étaient présents lorsque que je suis arrivé, mais aussi de nouveaux visages puisque nous avons continué à structurer la force de ce groupe. Nous avons la chance d'avoir les bonnes ressources, ce qui est toujours un don, mais le plus important est que nous avons les bonnes personnes. Nous avons une équipe qui travaille dans le bon esprit et a la mentalité du succès, à Brixworth comme à Brackley."

"Nous ne nous sommes pas permis de devenir complaisants, mais nous sommes restés motivés et nous avons continué à travailler avec énergie. Je ne pourrais pas imaginer travailler avec un meilleur groupe de personnes. Je voudrais dire merci infiniment à chacun d'entre vous."
source: Nextgen-Auto.com

Alonso veut terminer la saison sur une note positive pour son équipe
Fernando Alonso va disputer à Abu Dhabi sa dernière course avec le moteur Honda.

Il ne le dit évidemment pas explicitement mais c'est certainement un grand soulagement pour lui, l'Espagnol ayant été un des plus grands critiques des Japonais au sein de McLaren. Il cite d'ailleurs bien volontiers le travail de McLaren mais pas celui du motoriste au moment d'évoquer le Grand Prix qui reste à disputer sur le circuit de Yas Marina.

"Une nouvelle saison arrive à son terme, nous nous rendons à Abu Dhabi, un circuit fantastique pour boucler une année de plus de compétition. Il y règne une ambiance unique - l'année semble être passée si vite, mais en même temps, il y a le sentiment que c'est la fin de quelque chose, et tout ce monde qui a travaillé si dur durant toute la saison a hâte d'entamer la pause hivernale", commente Alonso.

"Tout le monde souhaite performer correctement lors de la dernière course de la saison, et cela nous donne d'habitude une superbe course. Comme tout le monde, nous essayerons de terminer sur une note positive."

Mais ça ne sera pas facile selon lui...

"Le circuit de Yas Marina est une piste plus délicate pour nous qu'a pu l'être le Brésil. Nous avons eu un résultat étonnamment bon à Interlagos, mais nous nous attendons à un défi plus rude à Abu Dhabi. Bien sûr, l'équipe au complet désire terminer la saison du mieux possible, donc nous travaillons dur pour extraire la moindre performance en plus de la MCL32. La qualification est cruciale sur ce circuit parce qu'il est difficile de dépasser, donc il est important de trouver les bons réglages le plus tôt possible durant le week-end."

"Piloter sur ce circuit représente une manière vraiment spéciale de finir la saison - rouler dans le crépuscule puis dans la nuit, et dans des conditions qui évoluent sans cesse rend la course intéressante pour les pilotes, et je suis sûr que cela va être très amusant sur cette piste avec les voitures de cette année. J'ai hâte d'y être et j'espère que nous pourrons terminer la saison avec un résultat solide qui sera une récompense de tous les efforts fournis par toute l'équipe cette année."
source: Nextgen-Auto.com

Mallya déjà tourné vers 2018 pour son équipe Force India
Comme au Brésil, Force India disputera à Abu Dhabi une course sans enjeu pour elle puisque la 4ème place du Championnat des Constructeurs a été acquise à l'arrivée du Grand Prix du Mexique.

Vijay Mallya, le propriétaire de l'équipe, qui risque de passer un hiver compliqué sur le plan judiciaire (extradition vers l'Inde), pense donc déjà à 2018 plutôt qu'à la dernière course de la saison, à Abu Dhabi.

"Quoi qu'il arrive à Abu Dhabi ce week-end, 2017 a déjà la meilleure saison à ce jour de notre équipe, Force India", souligne-t-il.

"Je ne peux pas appuyer assez fort sur le fait que je suis très fier de nos résultats. Finir deux fois de suite à la 4ème place du championnat n'arrive pas par accident et je dois rendre hommage à chacune des 400 personnes de l'équipe qui a rendu cela possible."

"La 4ème place étant assurée, c'est bon de finir la saison sans pression. Bien évidemment, notre esprit est totalement concentré sur 2018 et c'est pour cela que nous allons continuer à tester des choses sur notre voiture à Yas Marina et que nous allons faire rouler à nouveau George Russell lors des essais libres 1 vendredi."

Même si cela coûtera plus cher en droits d'entrée pour le championnat à venir, Mallya souhaite évidemment voir ses voitures dans le Top 10.

"Nous avons été compétitifs à Abu Dhabi dans le passé et il est important de finir la saison sur une bonne note avant le début d'un hiver chargé pour achever la construction de notre Formule 1 pour la saison 2018."
source: Nextgen-Auto.com

Grosjean - Grandir avec Haas, oui pourquoi pas!
Romain Grosjean espère toujours intégrer un top team pour finir sa carrière en Formule 1.

Mais le pilote français, âgé de 31 ans, se voit encore au moins 6 ans dans la catégorie reine. Et si l'opportunité d'intégrer une grande équipe ne se présente pas, il se sent prêt à faire évoluer son équipe actuelle, Haas F1, vers les sommets.

"On est en train de grandir avec Haas", confie Grosjean à 'RMC'.

"Cela fait deux ans qu'on est là. On montre qu'on est solide."

"J'ai l'avantage d'avoir commencé tard ma carrière en F1, à 27 ans. J'en ai 31. Je me vois continuer jusqu'à 37, 38 voire 39 ans. J'ai encore beaucoup d'années devant moi. Alors grandir avec Haas, oui pourquoi pas. Mais si on me donne aujourd'hui la voiture pour gagner un Grand Prix, je peux le faire."
source: Nextgen-Auto.com

La Formule 1 va changer son logo officiel
Liberty Media continue évidemment à apporter peu à peu sa patte à la Formule 1 et, pour une question d'image, c'est le traditionnel logo du sport, adopté par Bernie Ecclestone, qui va bientôt faire place à un nouveau logo plus moderne.

La FOM a fait enregistrer trois logos en noir et blanc, reste à savoir lequel sera utilisé pour remplacer l'actuel.

Ce logo fera son apparition en 2018 mais pourrait être présenté dès Abu Dhabi.

Liberty Media va aussi améliorer l'image des graphiques à la télévision mais aussi rechercher de nouvelles façons de filmer le sport.

"Nous effectuons un travail professionnel à l'heure actuelle mais la présentation n'est pas très différente de ce qu'elle était il y a 10 ans. Il y a les graphiques à la TV mais aussi le son ou les angles de caméra à revoir. Nous devons continuer à faire de la Formule 1 un terrain pour l'innovation qui engage les fans."
source: Nextgen-Auto.com

Le contrat de Kubica est prêt à être signé
Le contrat de Robert Kubica avec Williams est désormais prêt selon de nouvelles rumeurs.

La chaine de télévision hollandaise RTL GP affirme que le Polonais et l'équipe de Grove se sont mis d'accord sur un contrat de deux ans, dont un ferme et un avec option, en faveur de l'équipe.

Les termes du contrat étant définis, il ne resterait à Kubica qu'à le valider avec une nouvelle journée d'essais à Abu Dhabi, au volant de la Formule 1 de 2017.

Ce test aura lieu la semaine prochaine, après le dernier Grand Prix, en compagnie des autres équipes.

Williams pourrait même mobiliser Kubica pendant les deux journées si besoin. L'équipe a d'ailleurs bien précisé aujourd'hui qu'il n'y avait pas de contrat signé encore et que l'annonce ne se ferait pas lors du prochain Grand Prix.
source: Nextgen-Auto.com

Sous cette forme, le moteur 2021 n'incitera personne à venir en F1
Cyril Abiteboul, le directeur de Renault F1, en a remis une couche sur les plans de Liberty Media concernant le moteur présenté pour 2021, qui doit servir de base aux négociations des prochains mois.

Selon le Français, il y a peu de chance que le concept présenté par les Américains, en collaboration avec la FIA, soit capable d'attirer des motoristes indépendants, comme le souhaitent certaines équipes comme Red Bull.

L'une des raisons derrière le changement de règles est de rendre les futurs V6 bien moins chers à concevoir et à développer. Ilmor, Coworth, Aston Martin ou encore Porsche sont intéressés par une arrivée en F1 mais...

"Si la FIA et Liberty ne propose pas un moteur qui impose des technologies standardisées ou d'énormes restrictions dans la plupart des zones du moteur, des constructeurs indépendants ne peuvent pas venir en Formule 1", affirme Abiteboul.

Et de tels plans seraient de toute façon rejetés par Mercedes, Ferrari ou encore Renault.

"Pour qu'un business plan fonction avec un indépendant, il faudrait un partenaire, un sponsor, ou le soutien d'un petit constructeur automobile. Mais un tel moteur, si standardisé, ne serait alors plus du tout attractif pour les grands constructeurs."

"Alors je demande donc à la FIA et à Liberty qui ils souhaitent favoriser avec ce nouveau concept. Si c'est pour attirer de nouveaux constructeurs, alors il faut leur demander ce qu'ils veulent."
source: Nextgen-Auto.com

Hamilton fête son titre chez Mercedes et veut une dernière victoire
Lewis Hamilton a fêté son 4ème titre mondial pilotes au sein des usines de Mercedes, à Brackley (châssis) et Briworth (moteur) hier, avant de partir pour Abu Dhabi, pour le dernier Grand Prix de la saison.

Le pilote britannique a rencontré tout le personnel et participé aux célébrations du 4ème titre mondial constructeurs, également obtenu cette année.

"C'était une journée très émouvante", dit-il.

"Je ne m'attendais pas à ça, un grand merci à tous pour cet accueil chaleureux. C'est quelque chose que je n'oublierai jamais, quand on se présente devant la porte de l'usine et qu'on voit tout le monde dans la rue pour m'accueillir... j'ai été époustouflé."

"Cela a été une année incroyable, ce fut un incroyable voyage ensemble. Il y a énormément de respect et d'appréciation ppour le travail fourni par tout le monde. Je fais du sport depuis longtemps, mais voir l'éthique du travail mené à Brixworth et à Brackley m'inspire vraiment."

"Chaque fois que je reviens à l'usine, je vois tout le monde à 100%, ce qui m'encourage à délivrer ma meilleure performance. Merci à eux pour m'avoir aidé à réaliser mes rêves, cela n'aurait pas été possible sans eux."

Pour Hamilton ce titre est le plus beau des trois remportés avec Mercedes.

"C'est la meilleure année parce que nous avons dû nous battre contre une autre équipe (Ferrari) et parce que nous avons eu des difficultés et des défis à surmonter. Quand on y arrive, cela rend le succès tellement plus grand encore."

Avant de partir pour Abu Dhabi, il a fait une promesse.

"Je vais tout donner pour gagner la finale et décrocher une 10ème victoire pour moi, une 12ème pour l'équipe cette année. C'est vraiment cool de pouvoir y aller sans pression et pouvoir se donner à fond. C'est une position inhabituelle", ajoute Hamilton.
source: Nextgen-Auto.com

La FIA rembourse à Manor ses droits d'entrée
La Fédération Internationale de l'Automobile (FIA) a souhaité rembourser les droits d'entrée payés par Manor en novembre 2016 pour la saison 2017.

La petite équipe britannique, qui attendait un repreneur, a payé plus de 500.000 euros à la FIA pour l'inscription au championnat de cette saison.

Mais Just Racing Services Limited, la société qui gérait Manor, est entrée en liquidation judiciaire en janvier.

La FIA a décidé de rembourser ces droits d'entrée (moins les coûts administratifs, non dévoilés) en tant que "geste de bonne volonté" afin d'aider au paiement d'une partie des dettes de Manor.
source: Nextgen-Auto.com
Découvrez la composition des écuries et le calendrier des courses du championnat 2017!

En direct de Twitter

suivez-nous sur Twitter
.:: Lexique ::.
>> Découvrez la signification de plus de 400 termes utilisés dans le petit monde de la F1!
dictionnaires • Autoclave, Carrossage, Flow vis, Hat trick, Nomex, SREC, Tube de Pitot, Zylon... Vous saurez tout ce qui se cache derrière ces mots obscurs.
.:: Flux RSS ::.
>> Soyez averti des changements apportés sur le site ou des messages postés sur le forum!
RSS • Abonnez-vous à nos différents Flux RSS!
.:: Publicité ::.