En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites (en savoir plus). OK
Vous êtes dans: Accueil » Actualités » Brèves du paddock

Brèves du paddock

Les news du Jeudi 16 Février 2017

Williams - Dirk de Beer nouveau chef de l'aérodynamique
En ce jeudi 16 février, les transferts s'animent dans les coulisses des écuries. Après la confirmation de l'arrivée de James Allison chez Mercedes en tant que directeur technique, c'est au tour de Williams d'annoncer une signature importante: celle de Dirk de Beer, qui deviendra à partir du 1er mars prochain le nouveau Chef de l'Aérodynamique de l'écurie.

Dirk de Beer a débuté sa carrière chez Swift Engineering, où il officiait d'abord dans le cadre du championnat IndyCar. Il a ensuite rejoint Sauber F1 en tant qu'aérodynamicien, avant de signer pour Renault en 2008. Au sein de l'écurie française, il occupait le rôle de Chef de l'Aérodynamique. C'est pour exercer les mêmes fonctions que Ferrari le recrute en 2013, mais Dirk de Beer quittera la Scuderia en 2016.

Fort de toute cette expérience, Dirk de Beer arrive donc chez Williams dans un rôle qu'il connaît parfaitement. Il se dit impatient de connaître une nouvelle expérience au sein de l'écurie de Grove.

"Je suis extrêmement heureux de rejoindre Williams. L'équipe a un héritage incroyable en Formule 1. Et je suis fier d'en faire partie maintenant. J'ai hâte de travailler avec Dave Weather et l'équipe aéro de Wiliams pour aider l'écurie à continuer à pousser le développement de sa voiture tout au long de la saison - et au-delà. J'aimerais remercier Williams pour me donner cette opportunité."

Claire Williams partage évidemment l'enthousiasme de sa nouvelle recrue. "Nous sommes ravis de voir quelqu'un avec une vaste expérience, comme c'est le cas de Dirk, nous rejoindre. Après avoir passé plusieurs années comme Chef de l'Aérodynamique en Formule 1, ses connaissances et son expertise technique seront sans aucun doute un atout formidable pour l'équipe, dans notre effort continu pour ramener Williams à l'avant de la grille."

L'arrivée de Dirk de Beer pourrait précéder celle, toujours attendue, de Paddy Lowe au poste de directeur technique.
source: Nextgen-Auto.com

Pirelli a préparé des pneus 'de secours' pour cette saison
Chez Pirelli, on ne veut prendre aucun risque concernant cette nouvelle saison de Formule 1, qui s'annonce comme une révolution concernant les performances des voitures en piste.

Grâce à des appuis aérodynamiques fortement accrus et le retour à des pneus slicks larges, les monoplaces pourraient faire voler en éclat de nombreux records sur les différents circuits.

Le manufacturier italien a donc préparé des pneus 'de secours', au cas où les forces exercées seraient plus importantes que prévu.

"Même avec les voitures 2015 modifiées, nous n'avons pas pu simuler correctement les appuis aérodynamiques que nous aurons cette année; Nous avons donc dû faire confiance à des simulations", explique Paul Hembery, le responsable de Pirelli en F1.

"Le plus gros défi pour nous c'est d'avoir eu à développer des pneus sans avoir même pu voir les nouvelles voitures. Nous saurons probablement si nos données correspondent à la réalité samedi soir à Melbourne", ajoute-t-il, en référence à la première séance officielle de qualifications de l'année, qui forcera toutes les équipes à rouler à fond, puisqu'il y a un risque que cela n'arrive pas lors des essais hivernaux à Barcelone.

Mario Isola, le manager de Pirelli F1, explique donc: "pour les 5 premières courses, nous n'utiliserons que les gommes de base. Nous les avons développées sur la base des informations collectées lors de nos essais et des simulations qui nous ont été fournies."

"Mais certains éléments restent difficile à prévoir. C'est pourquoi nous avons préparé cinq pneus de secours que nous pourrons utiliser si les données réelles recueillies en piste ne coïncide pas avec ce que nous avons simulé."
source: Nextgen-Auto.com

Haas F1 annonce la date de présentation de sa VF17
Haas F1 a confirmé aujourd'hui que sa VF17, sa monoplace pour 2017, serait également prête à temps pour les premiers essais privés hivernaux à Barcelone, qui débutent le 27 février.

L'équipe américaine sera l'une des dernières à présenter sa voiture: comme pour Red Bull Racing et Toro Rosso, cela se passera le dimanche 26 février, à la veille des essais.

Haas n'a pas précisé quelle forme prendrait cette présentation mais elle se fera probablement dans le paddock du circuit de Barcelone. L'équipe de Romain Grosjean et Kevin Magnussen évoquait aussi un roulage la veille, le 25 février, à huis clos mais cela n'a pas été confirmé.

Il n'y a plus que Williams qui n'a pas confirmé la date de présentation de sa FW40.

Rappel des dates déjà connues:

- Sauber C36 - 20 février (le 22 en piste)
- Renault RS17: 21 février
- Force India VJM10 - 22 février
- Mercedes W08 - 23 février
- Ferrari (nom inconnu) - 24 février
- McLaren MCL32 - 24 février
- Toro Rosso STR12 - 26 février (à 16h30)
- Red Bull RB13 - 26 février
- Haas VF17 - 26 février
source: Nextgen-Auto.com

Bottas - Personne ne m'a imposé un timing
Valtteri Bottas a tenu à répondre à quelques informations parues récemment à son sujet dans la presse.

Selon les médias de son pays, il serait déjà un grand gagnant... financier de cette saison, avec un salaire qui serait passé de 3 à 8 millions d'euros suite à son transfert chez Mercedes.

Une rémunération qui le placerait devant son compatriote, Kimi Räikkönen!

"Je ne sais pas d'où sortent ces chiffres mais je n'aime pas en parler. Ce ne sont pas des informations publiques de toute façon. Je pense que c'est le jeu habituel des spéculations de la part de certains médias", commente Bottas.

Quant au fait que Niki Lauda a dit dans la presse qu'il évaluerait Bottas au bout des 4 premières courses, le nouveau pilote Mercedes réagit.

"Personne ne m'a imposé un timing à respecter. Bien entendu, l'équipe attend de bons résultats de ma part et je dois être à la hauteur des attentes."

"Beaucoup de gens pensent que ce transfert est un risque pour ma carrière mais je vois cela comme l'exact opposé. Pour moi c'est juste une incroyable opportunité et rien d'autre. C'est la première fois qu'on me donne la chance de prouver ce que je peux faire au plus haut niveau."

"Nico a prouvé qu'on pouvait battre Lewis. Bien sûr je suis conscient que Lewis est triple Champion du monde et que, moi, je n'ai rien gagné encore. Mais je ne vois aucune raison pour laquelle je ne pourrais pas être à son niveau."
source: Nextgen-Auto.com

Melbourne craint une offensive de la part de Sydney
Sydney a toujours dans l'idée d'organiser un jour un Grand Prix de Formule 1 et le patron du Grand Prix d'Australie, organisé à Melbourne depuis 1996, reste méfiant. D'autant plus que le sport vient de changer de propriétaire.

"Avec l'arrivée de Liberty Media à la tête de la Formule 1, cela ne me surprendrait pas que Sydney cherche à avoir un accord", confie Andrew Westacott.

"Le domaine de l'évènementiel est ultra-compétitif."

Westacott souligne toutefois que Melbourne a su prouver sa valeur au fil des ans, en remplaçant Adélaïde au calendrier de la F1.

"L'Etat de Victoria peut être très confiant quant au fait de garder le Grand Prix à Melbourne jusqu'en 2023. C'est la première course de la saison et cela fonctionne parfaitement pour nous."

"Ce que je souhaite souligner c'est que Melbourne a une réputation mondiale dans toutes sortes d'évènements. Ce Grand Prix 2017 sera notre 22ème course et à chaque fois cela se passe très, très bien."

"J'ai hâte de voir les nouveaux propriétaires de la Formule 1 ici pour qu'ils voient comment nous faisons pour organiser l'une des meilleures courses de F1 au monde."
source: Nextgen-Auto.com

Déjà une version 'B' de la Ferrari 2017?
Ferrari a démarré le programme de développement de sa voiture 2017 avec James Allison aux commandes de son équipe technique.

Mais, on le sait, le directeur technique anglais a choisi de quitter la Scuderia suite au décès de sa femme, afin de revenir en Angleterre pour s'occuper de ses enfants. Et il vient de signer chez Mercedes.

Selon la presse italienne, la voiture 2017 qui sera présentée le 24 février ne sera donc qu'une version A, basée sur les études lancées par Allison. Depuis, le groupe technique a fait d'autres découvertes, sur le plan aérodynamique, au point qu'une version B serait déjà prévue pour le retour de la F1 en Europe.

Cette version B intégrerait également le concept de suspension utilisé par Mercedes et Red Bull, si celui-ci reste légal. Les débats sont toujours en cours avec la FIA, qui se range pour l'instant derrière les arguments avancés par les adversaires de la Scuderia.

Ferrari ne souhaite pour l'instant pas commenter ces rumeurs ni placer un curseur sur le degré de compétitivité attendu en ce début de saison.

"Il serait inapproprié de parler de nos attentes pour le moment", déclare le porte-parole de Ferrari, Alberto Antonini.

"Les règles ont changé et la voiture sera complètement différente. Nous connaissons nos capacités et quel type de voiture nous avons construit. Au sein de notre équipe, les résultats des données sont en ligne avec nos attentes mais nous devons attendre les essais de Barcelone pour pouvoir nous comparer aux autres."
source: Nextgen-Auto.com

Un nouveau départ important à la tête de McLaren
Son départ avait été démenti il y a quelques semaines mais il a finalement bien été officialisé: un des hommes de confiance de Ron Dennis, Ekrem Sami, va bien quitter McLaren dans les jours à venir.

En charge de la direction du marketing, Sami était un bras droit de Dennis, en poste depuis 35 ans. Il a été l'un des piliers de la croissance de McLaren au début des années 80 et a permis l'arrivée de nombreux grands sponsors de l'équipe de Formule 1.

"Je n'ai pas peur de dire que c'est un peu étrange d'annoncer que je vais partir de McLaren, la société pour laquelle j'ai consacré presque toute ma vie professionnelle", commente Ekrem Sami.

"Lors des 35 dernières années j'ai travaillé avec des gens particulièrement brillants chez McLaren et je souhaite tous les remercier. Nos succès ont été le résultat d'un travail d'équipe dans tout ce qui a de plus fondamental."

"Je vais continuer à travailler sur les différents projets dans lesquels je suis engagé et je m'attends à partir vers la fin du mois de mars."

Zak Brown, le nouveau patron de McLaren, a rendu hommage au travail d'Ekrem Sami, avec qui il a collaboré sur de nombreux accords commerciaux par le passé. Cela ne l'a pas empêché de se séparer de lui, afin de marquer, encore plus, la rupture avec l'ère Ron Dennis.
source: Nextgen-Auto.com

La FIA répond à l'ouverture imminente d'une enquête
Suite à l'annonce d'une enquête à venir au sujet de la Formule 1, diligentée par le parlement européen et concernant notamment un éventuel conflit d'intérêt lors de la vente de la discipline, la FIA a tenu à clarifier sa position sur plusieurs sujets dans un communiqué qu'elle a transmis ce jeudi matin.

"Suite à l'approbation par le conseil mondial du changement de propriétaire de Delta Topco Ltd (la compagnie qui détient les droits commerciaux de la Formule 1) de CVC Capital Partners à Liberty Media Corporation le 18 janvier 2017, la Fédération Internationale de l'Automobile a eu écho de déclarations et de commentaires, clairement mal renseignés et mal intentionnés" explique ce communiqué.

"A la lumière de ces événements, la FIA tient à clarifier les points suivants: Tout d'abord, l'allocation des primes au championnat est faite selon les accords bilatéraux existants entre chaque équipe et les détenteurs des droits commerciaux et la FIA a eu connaissance de ces accords. Deuxièmement, il n'y a aucun conflit d'intérêt de la part de la FIA au regard de son approbation concernant le changement de contrôle des droits commerciaux qui a été validé par le conseil mondial, et qui a repris exclusivement les termes des contrats pré-existants et dans l'intérêt du championnat."

"Comme stipulé par les accords passés en 2001 pour 100 ans, la FIA n'aurait pu opérer un refus qu'au cas où le changement de propriétaire aurait altéré la possibilité pour les détenteurs des droits à remplir leurs obligations, et il est évident que la prise de contrôle par Liberty Media ne crée pas un tel risque. La FIA serait ravie de démontrer l'absence du moindre conflit d'intérêt à n'importe quelle autorité compétente qui pourrait le demander.»

"Encore une fois, la FIA est ravie de débuter une nouvelle collaboration avec Liberty Media et le Formula One Group afin de créer une relation constructive qui assurera le succès continu et le développement du Championnat du monde de Formule 1 à long terme."
source: Nextgen-Auto.com

Une enquête va bien être lancée contre la F1 au parlement européen
Le parlement européen a encore fait un pas vers une enquête concernant la Formule 1. La vente de la F1 à Liberty Media a soulevé des inquiétudes quant à un conflit d'intérêt puisque lors de la finalisation de la transaction, la FIA a récupéré la jolie somme de 80 millions de dollars. Comme attendu depuis que ce conflit d'intérêt a été évoqué, le parlement européen veut lancer une enquête immédiate.

"Le vote concernant cette décision a été validé aujourd'hui avec 476 voix pour et 156 contre" fait état le parlement. La F1 risque une amende de 168 millions de dollars et l'invalidation de certains contrats consécutifs à cette vente.

L'appel à enquêter avait été lancé par Anneliese Dodds, parlementaire européenne et députée britannique: "Je suis heureuse que le parlement européen ait entendu mon appel pour une enquête complète et immédiate face aux pratiques injustes en Formule 1. Les petites équipes, même si elles ont terminé dernières, sont injustement punies par une allocation d'argent qui va toujours enrichir les grandes équipes".

Force India et Sauber ont également déposé une plainte auprès des instances européennes en ce sens en 2015, qui a mené à la création d'un groupe de réflexion interne pour gérer les problèmes sportifs, mais cette plainte doit encore être étudiée par la commission.

"Les problèmes en F1 vont bien au delà de la distribution des primes puisque des inquiétudes sont également soulevées suite à l'accord avec l'organisme anglais chargé des impôts qui permet à la discipline de ne payer que 2% de taxes" poursuit Dodds.

Ces deux motifs de plaintes seront donc complétés par le conflit d'intérêt suite à la généreuse somme récupérée par la FIA lors de la vente, et ces trois problèmes réunis pourraient bien former une épine dans le pied de la F1, alors qu'elle s'apprête à entrer dans une nouvelle ère sportive et commerciale.
source: Nextgen-Auto.com

Officiel - James Allison rejoint Mercedes en tant que directeur technique
Mercedes F1 a annoncé aujourd'hui que James Allison rejoindra bien son équipe à partir du 1er mars. Il remplacera Paddy Lowe, qui devrait rejoindre Williams.

James est un ingénieur hautement distingué en Formule 1, qui a remporté des championnats du monde avec Ferrari et Renault, en plus d'avoir détenu des rôles de direction dans les deux équipes.

Il rejoindra Mercedes dans le rôle de directeur technique et dirigera l'organisation technique.

James Allison sera sous les ordres directs de Toto Wolff.

"Je suis très heureux d'être de retour au travail après avoir été assez loin du sport (suite au décès de sa femme)", commente Allison. "C'est un immense privilège de pouvoir compter sur la confiance d'une équipe qui a si bien réussi au cours des trois dernières saisons. Je suis vraiment impatient de jouer mon rôle pour aider Mercedes à aller de l'avant dans les années à venir."

"Je suis ravi d'accueillir James chez Mercedes et j'ai hâte de travailler avec lui", poursuit Wolff. "Notre équipe technique est extrêmement compétente à tous les niveaux et au sommet de son jeu après avoir gagné 3 championnats du monde de suite."

"Ce n'était pas une tâche facile de trouver la bonne personne pour renforcer notre groupe expérimenté d'ingénieurs, donner à nos jeunes talentueux de l'espace pour se développer et apporter aussi sa propre vision dans ce rôle. James est un ingénieur pointu. Je pense que nous avons trouvé la personne parfaite pour notre management."
source: Nextgen-Auto.com

Pas de surprise à attendre du côté de la McLaren MCL32
McLaren est la cible de nombreuses rumeurs et spéculations ces derniers jours, sur Internet et les réseaux sociaux.

Hier encore, comme nous vous le rapportions plus tôt aujourd'hui, une fausse image de ce qu'aurait pu être la future MCL32 a circulé sur Twitter.

L'équipe de Woking a démenti que cette monoplace, mêlant le orange et le noir, était la sienne.

Et lorsqu'on lui demande si ses ingénieurs ont préparé une surprise technique, comme le disent d'autres spéculations, Eric Boullier, le directeur de McLaren Racing, répond: "Ne faites pas attention à tout ce qui est publié."

"Il n'y a pas de surprises, juste un très bon travail réalisé de la part de toute notre équipe. Arrêtons de parler des rumeurs."

Zak Brown, le nouveau patron, a laissé entendre que McLaren ne devait pas s'attendre à gagner cette année. Il est encore trop tôt selon lui.

"McLaren est prête à gagner, peut-être que ce n'est pas encore le cas de Honda", relativise Boullier.

"Nous avons récemment démarré le moteur, Fernando Alonso sera dans la voiture dès le premier jour et, évidemment, nos attentes seront élevées, comme toujours."
source: Nextgen-Auto.com

Bottas aura le même ingénieur de course que Rosberg
Mercedes alignera une équipe de course quasiment inchangée cette année par rapport à l'année précédente.

C'était une demande de Lewis Hamilton, qui avait assez mal vécu l'échange de certains ingénieurs et mécaniciens, début 2016, avec ceux de Nico Rosberg.

Valtteri Bottas a annoncé qu'il retrouverait les personnes qui ont fait le succès de l'Allemand l'an dernier.

"Mon ingénieur de course sera Tony Ross, c'était l'ancien ingénieur de Nico", confirme le Finlandais.

Tony Ross était arrivé chez Mercedes en 2011. Il avait déjà collaboré avec Nico Rosberg chez Williams, l'équipe qui a libéré Bottas pour cette saison.
source: Nextgen-Auto.com

Giovinazzi pourrait remplacer Wehrlein lors des essais
Il est maintenant fort probable que Pascal Wehrlein manque le début des essais hivernaux, qui se dérouleront à partir du 27 février à Barcelone.

Le nouveau pilote Sauber, membre du programme junior de Mercedes, souffre toujours du cou suite à son spectaculaire accident à la Course des Champions à Miami, le mois dernier.

Antonio Giovinazzi, 3ème pilote de Ferrari, s'est rendu à Hinwil pour mouler son baquet. L'Italien, qui devrait rouler lors de quelques vendredis matins en essais libres cette année avec Sauber, pourrait avoir à remplacer Wehrlein lors des essais de Barcelone.

De son côté Wehrlein espère toujours avoir le feu vert des médecins à temps pour la fin du mois mais "les nouvelles ne vont pas en faveur de cette hypothèse" selon une source proche de Sauber.
source: Nextgen-Auto.com

Pirelli - Pas de problème lié au pneu dans le crash de Vettel
Pirelli a tenu à préciser que ses nouveaux pneus pluie pour la saison 2017, toujours en cours de développement, sont à l'origine de la sortie de piste de Sebastian Vettel à Fiorano la semaine dernière.

Le pilote allemand était allé fracasser sa Ferrari SF15-T modifiée dans les barrières du circuit privé de Ferrari, mettant un terme prématuré à ces essais de développement.

"Il faisait très froid ce jour-là, il y avait des conditions particulièrement anormales qui ont rendu ces essais très difficiles et délicats. Il faisait seulement 4°C, ce qui est inhabituel", explique Paul Hembery.

Et lorsqu'on lui demande si le pneu a eu un quelconque problème, il répond: "Encore une fois, réussir à faire fonctionner les pneus par ces températures est le problème."

Le dernier gros problème de Pirelli en F1 remonte à 2013, lorsque plusieurs explosions avaient eu lieu à Silverstone.

"C'était un évènement isolé", rappelle Mario Isola, le manager de Pirelli en F1. "La cause a été identifiée et nous avions réglé le problème en 7 jours."

Pirelli souhaite maintenant en apprendre beaucoup plus sur ses pneus pluie lors d'une journée d'essais à Barcelone, probablement celle du 2 mars.
source: Nextgen-Auto.com

Une Toro Rosso au bleu plus clair?
Nous devrions voir plusieurs changements de livrée notables cette année en Formule 1.

Chez McLaren on se prépare à un retour à l'orange. Et hier, sur les réseaux sociaux, une image de ce qui aurait pu être la nouvelle livrée a fuité sur Internet.

Woking a vite démenti: "Nous avons vu ces fausses images de la McLaren MCL32. Ce n'est pas notre voiture. Vous allez devoir attendre pour voir la vraie."

L'autre changement est attendu chez Toro Rosso, selon le journal allemand 'Auto Motor und Sport'.

L'écurie sœur de Red Bull Racing devrait promouvoir la version sans sucre de sa boisson énergisante, caractérisée sur ses cannettes vendues dans le commerce par une couleur d'un bleu plus clair.

Pour avoir des réponses, il faudra attendre le 24 février (McLaren) et le 26 (Toro Rosso).

photo
source: Nextgen-Auto.com

Vandoorne - La McLaren MCL32 sera prête juste à temps
Stoffel Vandoorne, nouveau pilote titulaire chez McLaren, se dit très impatient de prendre enfin le volant de sa nouvelle voiture.

Cela se passera lors des essais de Barcelone, du 27 février au 2 mars. Mais il avoue qu'à Woking tout le monde est sous pression.

"Je n'ai pas encore vu la voiture... car elle n'est simplement pas encore construite. Il y a, chaque jour, quelques pièces en plus sur la voiture. Elle sera prête un jour avant les tests comme toujours", confie le Belge à la 'RTBF'.

Et lui aussi nous promet une surprise concernant la livrée.

"Elle sera différente des années précédentes: en termes de couleurs, on aura quelque chose de nouveau, de chouette à voir. J'espère que les nouvelles voitures vont être très performantes."

Aucun doute en tout cas concernant la forme physique de Vandoorne.

"Je suis prêt à 100% pour commencer la saison en F1. On s'entraine à bloc depuis quelques mois et on attend le début de la saison. J'ai vraiment envie que la saison débute. Quand les essais vont débuter, on sera dans la voiture presque chaque semaine."

"C'est bien sûr un peu différent des saisons précédentes car j'entre en Formule 1. Je dirais que la préparation physique a été un peu plus focalisée sur la F1 avec mon entraineur de chez McLaren. Sinon, ça a été un hiver assez calme. Beaucoup de préparation avec l'équipe McLaren dans le simulateur et avec l'équipe technique. J'ai dû m'adapter un peu au début mais je suis maintenant totalement à l'aise avec toutes les procédures."

"Je ne suis pas vraiment stressé car ça ne sert pas à grand-chose de me mettre de la pression maintenant. C'est la F1 donc il y a beaucoup d'attentions autour de nous mais on le sait et on doit l'accepter. Cela fait partie du boulot."
source: Nextgen-Auto.com
Découvrez la composition des écuries et le calendrier des courses du championnat 2017!

En direct de Twitter

suivez-nous sur Twitter
.:: Lexique ::.
>> Découvrez la signification de plus de 400 termes utilisés dans le petit monde de la F1!
dictionnaires • Autoclave, Carrossage, Flow vis, Hat trick, Nomex, SREC, Tube de Pitot, Zylon... Vous saurez tout ce qui se cache derrière ces mots obscurs.
.:: Jeu ::.
>> Le paddock perd la mémoire!
memory • Retrouvez toutes les associations nom + image en retournant les cartes deux par deux!
A vous de jouer...
.:: Publicité ::.