En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites (en savoir plus). OK
Vous êtes dans: Accueil » Actualités » Brèves du paddock

Brèves du paddock

Les news du Jeudi 12 Janvier 2017

Renault F1 ne cherchera pas à remplacer Frédéric Vasseur
Cyril Abiteboul devrait automatiquement devenir le directeur de l'équipe Renault F1, à la place de Frédéric Vasseur.

Le Français a confirmé aujourd'hui, au salon Autosport International, que Renault F1 ne comptait pas embaucher un nouveau directeur d'écurie suite à la décision de Vasseur de quitter Enstone, après des différences de point de vue sur le management et la stratégie.

"Nous n'allons pas remplacer Fred dans sa fonction de directeur d'écurie", confirme Abiteboul.

"Si nous sentons que cela représente un frein pour notre structure, nous prendrions alors une décision pour agir. La notion de directeur d'équipe est différente d'une équipe à une autre."

"Il serait difficile de comparer les rôles de Frank Williams, Monisha Kaltenborn, Vijay Mallya et Christian Horner par exemple. Chaque équipe a ses propres besoins et ses propres objectifs. Le rôle de directeur d'équipe est très vague, même si nom du poste reste le même."

Est-ce que ce départ ne va pas être un frein au développement de Renault F1? Abiteboul ne le pense pas.

"Nous avons mis en place une structure très robuste. Nous avons fait beaucoup de changements au sein du management au début de 2016 et j'espère que ce que nous avons fait, avec Red Bull côté moteur, est une démonstration que notre structure a toutes les capacités nécessaires."

"C'est pourquoi nous ne sommes pas choqués ni affaiblis par cette annonce. Nous en avons aussi longuement discuté avec Fred. Nous avons essayé de faire en sorte que notre association fonctionne mais si nous nous rendons compte, au final, que cela ne fonctionne pas, il faut prendre une décision et aller de l'avant."

"Je ne pense pas que nous devons être jugés par ce que nous faisons mais par les résultats. Tout le monde travaille à fond pour que cette saison nous progressions en milieu de grille plutôt que derrière."
source: Nextgen-Auto.com

McLaren - Les indicateurs sur la MP4-32 Honda sont dans le vert
McLaren devrait lancer sa nouvelle MP4-32 à moteur Honda juste avant le début des essais hivernaux à Barcelone.

Zak Brown, le nouveau directeur exécutif, a confirmé l'information sur la scène du salon Autosport International aujourd'hui.

"Nous venons de valider la livrée de la monoplace et je pense que les fans seront excités quand ils verront son look, à la fois sur le plan technique et sur le plan visuel. Concernant la date de lancement, nous travaillons à l'heure actuelle à en définir une. Ce sera juste avant le premier test en Espagne, donc à la fin février", déclare Brown.

"Je ne pense pas que nous ayons déjà décidé une date précise", ajoute-t-il, suggérant donc clairement que la date du 19 février avancée par le journal AS était de la pure spéculation.

Le plus important, ce sera bien entendu la performance de cette MP4-32.

"Nous avons vu les données aérodynamiques, qui semblent bonnes. Et les données sur la puissance du nouveau moteur, qui semblent bonne aussi. Honda a fait de très grands progrès. Eric Boullier passe beaucoup de temps au Japon, tout le monde travaille très bien ensemble. 2015 a été pénible pour nous, 2016 a été mieux mais nous ne sommes toujours pas là où nous voulons être. Si nous pouvons faire les mêmes progrès cette saison, nous serons alors dans la bonne direction."

Brown attend évidemment des surprises grâce au changement de règles techniques.

"Ce qui est certain c'est que les F1 seront plus rapides. J'espère maintenant que le spectacle sera meilleur et que les voitures seront plus proches les unes des autres. A chaque changement de règles, il y a quelques surprises, certains auront mieux réussi que prévu, d'autres moins bien. J'attends avec impatiences les essais en Espagne. Cela ne nous dira pas tout, chaque équipe a son propre programme, mais je pense que ça va être excellent!"
source: Nextgen-Auto.com

Le marketing de la F1, une nouvelle préoccupation majeure de McLaren
Nouveau directeur exécutif de McLaren, très porté sur l'aspect commercial de la F1, Zak Brown continue de réorganiser une écurie en plein doute après plusieurs années de disette. Alors que le statut d'écurie de pointe de McLaren est mis en question, Zak Brown entend rappeler à tout le monde que son écurie est et restera une écurie pilier de la discipline.

C'est ainsi que McLaren compte bien occuper prochainement un rôle de premier plan dans le Groupe Stratégie, qui rassemble les écuries les plus importantes de la F1, comme l'affirme Zak Brown.

Il veut que McLaren regagne ainsi de l'influence dans le sport, au moment de l'arrivée annoncée de nouveaux propriétaires, Liberty Media. C'est pour cela qu'il entend siéger au Groupe Stratégie.

"J'aimerais voir McLaren, avec cette nouvelle ère de la F1 suite à l'arrivée des nouveaux propriétaires, comme une équipe qui mène la danse et définit, selon moi, ce à quoi ressemble la F1 dans le paddock, ce qui est le cas aujourd'hui - et je remercie grandement Ron Dennis pour sa vision, pour avoir rendu la F1 plus sophistiquée et technologique" a ainsi commenté Zak Brown, ne manquant pas de rendre hommage à son prédécesseur légendaire à Woking.

Au-delà de l'aspect sportif, Zak Brown entend encore mettre à profit l'influence de McLaren pour améliorer l'aspect commercial de la discipline. "J'aimerais voir McLaren non seulement continuer à faire ce qu'elle fait, mais aussi en conservant la même approche envers l'engagement des fans et des sponsors. Donc oui, absolument, je prévois, au nom de McLaren, d'être au Groupe Stratégie, et j'espère vraiment guider l'industrie et l'amener à mettre sur la table des méthodes marketing nouvelles et innovantes. Etant donné que j'ai de l'expérience dans ce domaine, j'ai certainement l'intention de partager mon opinion."

Reste à voir si les confrères de Zak Brown accepteront de lui donner la marge de manœuvre qu'il espère...
source: Nextgen-Auto.com

Abiteboul - Renault veut un V6 au niveau du Mercedes en 2018
Renault est capable de rattraper Mercedes au niveau du développement du moteur d'ici un an, pour la saison 2018. C'est ce que clame le directeur de Renault F1, Cyril Abiteboul.

La marque française est repartie d'une feuille presque blanche pour 2017, en tirant les leçons des trois dernières saisons avec le V6 hybride.

"Nous avons maintenant envie de démontrer nos vraies capacités, celles que nous avons pu montrer dans notre histoire en Formule 1", déclare Abiteboul au salon Autosport International.

"Avant d'aller sur la voie de l'innovation cependant, je pense qu'il est important que nous finissions de rattraper Mercedes. Nous espérons pouvoir le faire d'ici le début de la saison qui suit, 2018."

"Nous avons clairement déçu avec notre moteur dans cette nouvelle génération hybride", admet le Français.

"Ce n'est pas dans l'ADN de Renault de décevoir les fans ou nos équipes clientes. Red Bull l'a bien fait savoir, en public. En 2015, il a fallu repartir de zéro. Nous avons changé notre structure de management et nos process à l'usine de Viry."

"Nous nous étions, je pense, un peu trop reposés sur nos lauriers et les succès que nous avons eu avec Red Bull à l'ère du V8. Nous n'avons pas réussi à bien anticiper cette nouvelle règlementation moteur."

Après avoir rattrapé Mercedes, Renault devra réussir à prendre l'avantage si elle veut devenir à nouveau championne du monde. Avec son équipe ou avec Red Bull.

"Nous avons mis en place une feuille de route claire, à long terme, des innovations que nous voulons apporter à la F1 et, plus spécifiquement, sur le moteur. Cela nous aidera à retrouver le chemin du titre d'ici à 2020."
source: Nextgen-Auto.com

Schumacher perd deux nouveaux sponsors
Michael Schumacher a perdu le soutien de deux nouveaux sponsors au début de cette année 2017.

Le septuple Champion du monde, qui est toujours loin de la vie publique et se bat depuis son accident à ski fin 2013, ne compte plus parmi ses soutiens la marque de montres de luxe Audemars Piguet et le fabricant de portes allemand, Hormann.

Audemars Piguet a même retiré de sa collection des montres qui ont été crées à l'effigie de Schumacher.

Plusieurs marques ont quitté Schumacher ces dernières années, parmi lesquelles Jet Set, Navyboot, Rosbacher et Erlinyou. D'autres ont demandé une réduction des royalties versées à l'Allemand, étant donné qu'il ne peut plus faire de promotion.

Son sponsor le plus fidèle reste Deutsche Vermongensberatung, qui soutient aussi activement son fils Mick dans son ascension vers la Formule 1.
source: Nextgen-Auto.com

Manor - La voiture 2017 est prête, au cas où...
L'équipe Manor, placée en redressement judiciaire il y a quelques jours, dispose dans ses cartons des plans pour fabriquer sa propre monoplace 2017, au cas où un investisseur ou un acheteur potentiel se manifesterait à temps.

C'est ce qu'a confirmé l'administrateur judiciaire, FRP Advisory, aux quelques personnes qui ont demandé à consulter le dossier.

Par contre aucune pièce n'a été produite. On ne sait pas non plus si la coque peut être homologuée par la FIA.

Pour que Manor soit présente à temps à Melbourne (il est maintenant exclu que l'équipe soit prête pour les essais hivernaux de Barcelone), il faudrait que l'argent arrive d'ici une semaine environ.

Manor pourrait demander une dérogation afin de manquer les trois premières courses, comme le permet le règlement de la FIA, au cas où des discussions sérieuses avec un repreneur seraient entamées passé ce délai.
source: Nextgen-Auto.com

Sainz estime devoir beaucoup à Alonso, son 'mentor'
Carlos Sainz a tenu à rendre hommage, une nouvelle fois, à Fernando Alonso, son compatriote espagnol.

Selon le fils du légendaire Champion du monde des rallyes, le pilote McLaren Honda a eu une grande influence sur sa carrière et, au final, sur son accession à la Formule 1.

"Fernando a été mon mentor depuis l'âge de 15 ans. Cela m'a beaucoup aidé. Peut-être que, sans lui, je ne serais pas en Formule 1 aujourd'hui. Je lui dois beaucoup", lance Sainz.

Le pilote Toro Rosso a pris une autre envergure cette année, avec de très belles performances, même si ce n'est pas lui qui a été choisi pour remplacer Daniil Kvyat en cours de saison chez Red Bull Racing.

"2016 a été une très bonne année pour moi. Tout s'est très bien passé et j'ai réussi à faire un pas en avant très significatif pour ma carrière sportive", affirme-t-il, en référence aux sollicitations de Renault F1 puis de Mercedes F1.

"Mon contrat Red Bull est verrouillé pour le moment. Red Bull veut me garder et je fonde beaucoup d'espoirs sur 2018 pour faire un autre pas en avant, dans un top team."

Sainz a révélé qu'il préparait la saison 2017 "de manière très appliquée. Je n'ai même pas fait autant la fête que j'aurais pu le faire lors du Nouvel An. J'ai moins fêté que les années précédentes. Je m'entraine énormément sur le plan physique. C'est encore un des conseils de Fernando."

"Pour réussir, il faut savoir faire ce genre de sacrifices de temps en temps."
source: Nextgen-Auto.com

Hembery ne s'inquiète pas pour les dépassements cette saison
Paul Hembery, le directeur de Pirelli Motorsport, a tenu un discours rassurant aujourd'hui sur la scène du salon Autosport International.

Selon lui les changements liés aux pneus et à l'aérodynamique des Formule 1 pour la saison à venir ne devraient pas rendre les dépassements beaucoup plus difficiles comme certains le craignent.

"Le package aérodynamique introduit cette année doit créer moins de turbulences pour la voiture qui en suit une autre. Les pneus seront également plus endurants et moins sensible à la dégradation thermique. Les pilotes pourront donc attaquer davantage pour dépasser", déclare Hembery.

"Avec ces deux décisions, il devrait y avoir un espace assez grand pour permettre plus de dépassements. De plus il y aura moins d'arrêts aux stands avec cette dégradation moindre. Ce n'était pas dans le briefing initial mais cela forcera les pilotes à trouver davantage de solutions de dépassements en piste", ajoute-t-il.

Hembery s'attend effectivement à voir les records des circuits tomber les uns après les autres.

"Il y a 25% de surface de pneu en plus, il y aura donc au moins 25% d'adhérence mécanique en plus. Davantage parce que nous avons aussi beaucoup changé la technologie de nos pneus. L'objectif était d'améliorer les temps de 5 secondes par rapport à Barcelone 2015. L'an dernier, on a déjà eu un gain de 2 à 2,5 secondes. Donc nous allons bien vite nous approcher des objectifs définis."

"Les pilotes vont avoir du mal, physiquement, derrière le volant. Ils doivent bien préparer les muscles de leur cou pour la prochaine saison parce que les voitures vont passer à fond dans un grand nombre de virages."

"Nous allons commencer à battre les records qui tiennent, pour certains, depuis 2003, à l'époque des ravitaillements et de la guerre des pneus. Nous allons battre ces temps avec des voitures 180 kilos plus lourdes et des moteurs hybrides. Dans certains virages, les pilotes prendront jusqu'à 1G en plus. Ca commence à faire!"
source: Nextgen-Auto.com

McLaren est intéressée par l'achat de parts de la Formule 1
Liberty Media a confirmé récemment auprès des 11 équipes de Formule 1 (Manor y compris) que des actions du sport pourront leur être cédées.

Au total, jusqu'à 22% des droits commerciaux pourront être cédés aux équipes, avec un maximum de 5% par équipe. Mais l'offre ne les satisferait pas totalement puisque, pour les petites équipes notamment, cela ne leur permettra pas la possibilité de voter au sein de la gouvernance.

Pour Zak Brown, le directeur exécutif de McLaren, cela reste une formidable opportunité.

"Nous pensons que c'est génial que Liberty offre la possibilité aux équipes d'investir dans leur propre sport", dit-il.

"Nous sommes en train de passer en revue la proposition qui a été faite. Cela reste une décision à prendre par nos actionnaires (Mumtalakat, TAG et Ron Dennis)."

Quant au fait que ces actions ne donneront pas de droit de vote, Brown relativise.

"C'est une décision pour un investissement économique. Je pense qu'il y a bien d'autres façons de faire pour la gouvernance de la Formule 1 à l'avenir. Investir et avoir un siège au conseil d'administration est une de ces façons mais ce n'est pas la seule."
source: Nextgen-Auto.com

Vasseur - Je n'avais pas la même idée du management
Frédéric Vasseur a expliqué pourquoi il a choisi de quitter Renault F1, une décision qui vient de lui selon ses propres propos.

Le Français n'est plus directeur d'équipe depuis hier, et l'annonce faite par Cyril Abiteboul et Jérôme Stoll dans un communiqué de presse assez laconique.

"Je n'avais pas la même idée du management", explique Vasseur à 'Motorsport Total'
.
"Il est difficile de mener une équipe de Formule 1 si vous n'avez pas les mêmes objectifs et la même philosophie. J'ai essayé de convaincre tout le monde sur mon point de vue mais je n'ai pas réussi."

"C'était donc mieux de partir", ajoute-t-il. "Quand j'ai rejoint ce projet, je pensais évidemment rester plus d'un an. C'est donc un peu frustrant de partir maintenant mais c'est ma décision."

Vasseur est particulièrement déçu de ne pas pouvoir travailler avec un pilote qu'il a su attirer chez Renault F1, Nico Hülkenberg. L'Allemand avait gagné la F3 et le GP2 avec son équipe, ART Grand Prix.

"C'était peut-être le point le plus difficile dans ma décision parce que je me suis battu comme un diable pour avoir Nico. Je lui ai beaucoup parlé la semaine dernière, il connait les raisons derrière ma décision."

Le Français n'est pas totalement amer toutefois: "nous avons fait un bon travail de réorganisation, de recrutement et sur les circuits. L'investissement à l'usine d'Enstone est aussi sur de bons rails. Cependant il faudra plusieurs saisons encore pour que Renault retrouve les sommets."
source: Nextgen-Auto.com

Todt - Schumacher continue à se battre
Les nouvelles concernant Michael Schumacher et son état de santé sont très, très rares depuis plus d'un an maintenant.

Aussi la moindre petite information, venant de sources vérifiées, peut donner de l'espoir à ses fans et c'est ce que vient de faire Jean Todt, invité hier du Clasico sur 'France Info'.

Le président de la FIA, ami très proche de Schumacher depuis qu'ils ont collaboré de longues années chez Ferrari, indique que le septuple Champion du monde de Formule 1 ne baisse pas les bras. Et en soi, c'est déjà une excellente nouvelle.

"Michael continue à se battre pour que les choses s'améliorent", indique Todt.

Mais il n'est pas question pour le Français d'en dire plus sur son état réel. À la question de savoir s'il va mieux et s'il commence à réagir, Todt répond: "Il se bat. Il faut lui souhaiter beaucoup de courage à lui et sa famille."
source: Nextgen-Auto.com

Red Bull va continuer à utiliser son concept de suspension
Red Bull va continuer à utiliser le concept de suspension développé par ses soins et par Mercedes en 2016, malgré les demandes de clarification demandées par Ferrari à la FIA et qui laissent suggérer que ce concept est illégal.

En effet, la FIA aurait répondu que ces suspensions, qui sont actionnées par l'hydraulique afin de maintenir un niveau de caisse le plus constant possible, ont dès lors un impact sur l'aérodynamique, ce qui est interdit par le règlement technique puisque ce sont des pièces mobiles.

Mais il semble que seule la version 2017, proposée par Ferrari, ait été jugée illégale.

Helmut Marko, le consultant au sport automobile de Red Bull, affirme que son équipe pourra continuer à capitaliser sur le système développé en 2016.

"Nous ne pourrons pas l'utiliser à 100% cette année mais nous pourrons toujours l'utiliser", confirme l'Autrichien.

Personne ne s'attend d'ailleurs à des controverses lors des premiers essais hivernaux et, encore moins, à Melbourne, lors du premier Grand Prix.
source: Nextgen-Auto.com

McLaren dément de nouvelles rumeurs espagnoles
Après les fausses rumeurs venant d'Espagne concernant la date de l'annonce de la titularisation de Valtteri Bottas chez Mercedes, d'autres informations publiées par le journal 'AS' ont été démenties.

Le quotidien sportif affirmait cette fois que McLaren Honda avait choisi la date du 19 février pour présenter sa nouvelle MP4-32, en direct sur Internet, ce qui permettrait de devant Renault (21 février), Force India (22), Mercedes (23) et Ferrari (24).

Contactée par nos soins, l'équipe nous a fait savoir que "ce n"était pas correct."

Une autre date circule dans les rumeurs: le 21 février. "C'est faux également", ajoute le porte-parole.
source: Nextgen-Auto.com

Ocon a une 'opportunité exceptionnelle' de pouvoir s'affirmer en F1
Gwen Lagrue est le responsable du programme jeunes pilotes de Mercedes. Il admet avoir été très impressionné par la progression d'Esteban Ocon, que la marque à l'étoile a placé chez Manor en 2016 avant de le propulser chez Force India pour cette saison.

"Je l'ai découvert alors qu'il venait juste d'avoir 13 ans. C'était l'époque de Gravity Sport Management et Lotus F1. Ce qui a fait la différence, c'est sa maturité, son calme et son analyse", confie Lagrue à 'Paris Normandie'.

"Il était très calme et il l'est toujours. C'est un point fort. Lors de son arrivée en F1, il est resté très calme, très appliqué. Il ne s'est pas dispersé. Il a toujours eu une bonne lecture de course et possède une grosse fiabilité en piste."

Il juge l'arrivée d'Ocon chez Force India comme quelque chose "d'extrêmement positif pour lui et le programme Mercedes."

"Le premier élément fort a été son intégration chez Manor, un premier pas plus marqué que le poste de troisième pilote chez Renault. Le fait que Force India choisisse Esteban nous conforte et nous rassure dans le fait de l'avoir choisi. A lui de jouer maintenant. On fera tout pour l'aider et être à ses côtés. Il a une opportunité exceptionnelle de pouvoir s'affirmer en F1."

Lagrue prédit déjà de bons résultats pour le jeune pilote français si la VJM10 est bien conçue.

"Normalement, si Force India se maintient à son niveau de performance de 2016, il devrait avoir la possibilité de commencer à marquer des points, peut-être plus si cela se passe vraiment bien. Il va aussi pouvoir se mesurer à Sergio Pérez qui vient de faire deux saisons exceptionnelles. Pour nous, c'est un outil de mesure plus fort que sa saison chez Manor."
source: Nextgen-Auto.com
Découvrez la composition des écuries et le calendrier des courses du championnat 2017!

En direct de Twitter

suivez-nous sur Twitter
.:: Lexique ::.
>> Découvrez la signification de plus de 400 termes utilisés dans le petit monde de la F1!
dictionnaires • Autoclave, Carrossage, Flow vis, Hat trick, Nomex, SREC, Tube de Pitot, Zylon... Vous saurez tout ce qui se cache derrière ces mots obscurs.
.:: Flux RSS ::.
>> Soyez averti des changements apportés sur le site ou des messages postés sur le forum!
RSS • Abonnez-vous à nos différents Flux RSS!
.:: Publicité ::.