En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites (en savoir plus). OK
Vous êtes dans: Accueil » Actualités » Brèves du paddock

Brèves du paddock

Les news du Vendredi 06 Janvier 2017

Renault F1 annonce la date de présentation de sa RS17
C'est par un Tweet laconique que Renault a annoncé que sa monoplace pour la saison prochaine, la RS17, serait dévoilée le 21 février prochain.

L'écurie tricolore présentera ainsi sa F1 avant Force India (22 février), Mercedes (23 février) et Ferrari (24 février).

La Renault de cette saison, dont on attend de grands progrès par rapport à la version 2016, développée en toute hâte, sera pilotée par Nico Hülkenberg et Jolyon Palmer.

A l'heure actuelle, on ne sait pas encore si la monoplace sera dévoilée à l'usine, lors d'un évènement particulier, ou simplement sur Internet ou via les réseaux sociaux.
source: Nextgen-Auto.com

Vasseur et Magnussen restent en très bon terme
L'équipe Renault est en pleine mutation depuis plus d'un an, après le rachat de Lotus, puisqu'elle considère la saison 2017 comme sa réelle première année après son retour. Parmi les nombreux changements, l'un des principaux est l'arrivée de Nico Hülkenberg, en remplacement de Kevin Magnussen.

"Notre collaboration a été réussie" juge Fred Vasseur au sujet de ce dernier. "Il a marqué des points importants pour nous, il a fait le travail et s'est énormément impliqué. Il a son caractère, j'ai le mien, et ça n'a pas toujours été facile! Mais c'est normal. Il a fait un très bon travail mais nous devions faire un choix, nous en avons discuté après avoir pris la décision et je pense que nous garderons une excellente relation car cette discussion était très ouverte."

Selon Vasseur, Magnussen n'a pas payé ses performances de l'année 2016: "La décision était difficile, nous avons décidé de garder un de nos deux pilotes pour avoir une certaine continuité entre 2016 et 2017. Si l'on regarde les résultats entre Kevin et Jolyon, Kevin a dominé pendant la première partie de l'année et c'était plus ou moins égal lors de la seconde. C'était difficile."

Renault a proposé un contrat d'un an à Magnussen, qui a refusé, avant de prolonger Jolyon Palmer pour la même durée, mais l'équipe française n'a jamais caché sa prospection sur le marché des transferts, en envisageant un grand nombre de pilotes. Une façon de faire qui n'a pas été au goût de tout le monde, Magnussen plaisantant même en disant que le Pape était sur la liste de Renault.

Pas de quoi faire regretter à Vasseur la manière dont le recrutement des pilotes a été géré: "C'est une erreur d'avoir des regrets. On peut toujours faire mieux, mais nous devons penser à l'avenir plutôt qu'au passé. Je ne veux pas discuter des commentaires de Kevin."

Beaucoup d'observateurs s'attendaient à voir Palmer craquer sous la pression en fin d'année, puisqu'il n'était pas sûr de poursuivre son aventure en F1, mais il s'est montré régulièrement meilleur que son équipier et c'est grâce à cela qu'il a été sollicité par Renault pour une saison supplémentaire.

"Si l'on regarde le parcours de Jolyon, notamment dans les catégories inférieures, on voit qu'il a toujours fait un très bon travail d'une année sur l'autre, il a toujours été capable de grands progrès, et ça a pesé dans notre décision. En GP2, il a été 16ème puis 10ème, puis 6ème, puis champion, ou quelque chose comme ça. Il a la faculté de progresser course après course et saison après saison" conclut Vasseur.
source: Nextgen-Auto.com

Rosberg devrait devenir ambassadeur de Mercedes
Nico Rosberg devrait bientôt être confirmé comme nouvel ambassadeur de la marque Mercedes, peut-être en même temps que sera annoncé celui qui devrait être son remplaçant, Valtteri Bottas.

Le pilote allemand a pris tout le monde de court, y compris son employeur, en annonçant sa retraite sportive de la Formule 1 5 jours après avoir obtenu son premier et unique titre mondial.

Pour Mercedes c'est évidemment une difficulté en matière de communication puisque, si le titre constructeurs est le plus important pour une équipe, le titre pilotes est très important pour le marketing.

Afin de capitaliser sur l'image du Champion du monde en titre en 2017, Rosberg devrait donc rester associé à Mercedes avec un contrat spécifique, à l'image de celui de Mika Hakkinen il y a quelques années.

A noter que Rosberg a fait le buzz sur les réseaux sociaux en étant photographié en train de remplir le réservoir d'essence d'une Ferrari LaFerrari, la dernière hypercar des Rouges, concurrents de Mercedes en Formule 1.

"Oui c'est bien moi sur la photo mais malheureusement pour moi cette voiture appartient à un ami qui était allé payer l'essence à la caisse" justifie Rosberg.
source: Nextgen-Auto.com

Fitzpatrick - Une fin décevante après ces deux années pour Manor
Stephen Fitzpatrick, l'actuel propriétaire de Manor, s'est davantage expliqué sur le placement en redressement judiciaire de l'équipe.

La nouvelle, annoncée aujourd'hui, a pris par surprise tous les employés de la petite équipe de Banbury. Pour l'instant aucun des 212 employés n'a été licencié mais, si un sauvetage doit avoir lieu, il doit être fait rapidement.

"La décision de placer aujourd'hui l'équipe sous administration judiciaire représente une fin décevante après ces deux années pour Manor", déclare Stephen Fitzpatrick, qui avait racheté l'équipe en janvier 2015.

"Nous avons discuté avec plusieurs groupes d'investisseurs pendant une bonne partie de l'année dernière et nous avions enfin convenu d'une vente à un consortium d'investissement asiatique (emmené par Ron Dennis, ndlr) en décembre, ce qui aurait fourni à l'équipe une solide plateforme pour continuer sa croissance et son développement continu."

"Malheureusement le temps a manqué pour que cette transaction puisse se terminer. Nous avions décidé, en 2015, de ne pas commencer une saison si nous ne savions pas avec certitude que nous pouvions la terminer. C'est pourquoi nous avons donc pris la difficile décision de mettre l'équipe sous administration judiciaire."

"Quand j'ai pris le contrôle de l'équipe en 2015, le défi à relever était clair, il était impératif que l'équipe finisse à la 10ème place ou mieux en 2016. Pendant la majeure partie de la saison, nous étions sur la bonne voie. Mais la course au Brésil a mis fin à nos espoirs de signer un tel résultat (Sauber a marqué 2 points). Ce résultat a finalement mis en doute la capacité de notre équipe à effectuer la saison 2017."

"Je me remémore 2016 avec de la fierté pour ce que Manor a accompli, dans ce qui reste l'année la plus réussie de l'histoire de l'équipe. Je tiens à remercier l'équipe pour son travail acharné, sa détermination et sa passion. Nous avons énormément progressé sur et en dehors de la piste. Malheureusement cela n'a pas suffi."
source: Nextgen-Auto.com

Bottas est prêt à gagner des Grands Prix
Valtteri Bottas est prêt à gagner des courses en Formule 1, selon son entraineur Antti Vierula.

Voilà une déclaration probablement destinée à préparer le terrain, lorsque le Finlandais sera officiellement confirmé par Mercedes comme remplaçant de Nico Rosberg.

Vierula, qui a également travaillé avec Lewis Hamilton dans le passé, voit en Bottas un futur champion.

"Oui, après avoir travaillé tant d'années avec différents pilotes, vous commencez à reconnaitre les caractères distinctifs. Si Valtteri peut avoir accès à une voiture compétitive alors, oui, il pourra devenir un vainqueur."

Lorsqu'on lui demande quelles sont les qualités de celui qui reste, pour le moment, un pilote Williams, il répond: "il est très exigeant envers lui-même et envers tous ceux qui travaillent à ses côtés."

"Valtteri dit exactement ce qu'il veut tout comme il sait exactement ce qu'il veut."

Vierula estime qu'il y a beaucoup de ressemblances entre Bottas et le quadruple Champion du monde de F1 français, Alain Prost.

"Ils ont beaucoup de choses en commun. Je n'ai pas travaillé avec Prost mais de ce que j'ai entendu des gens chez McLaren, Alain et Valtteri utilisent beaucoup de bon sens dans leurs façons de mener leurs courses."
source: Nextgen-Auto.com

Le moteur Honda 2017 sera mieux intégré dans la McLaren
McLaren et Honda devraient récolter le fruit de leur collaboration et des nouvelles règles de 2017 pour repartir du bon pied du côté du moteur.

Tim Goss, le directeur technique de McLaren, confirme que le nouveau V6 japonais sera entièrement revu pour faciliter son intégration et ses performances dans la future MP4-32.

"A partir de cette année, le système de jetons qui régissait le développement des moteurs ces dernières saisons a été supprimé. Pour 2017, l'architecture et la configuration du moteur Honda ont pu être revues afin de servir à la fois les performances et l'intégration dans le châssis."

"Ce nouveau moteur est le fruit de nombreuses leçons de ces deux dernières saisons mais il a aussi été spécifiquement conçu pour les nouvelles règles de cette année", ajoute-t-il.


Yusuke Hasegawa, responsable du projet Honda F1, indiquait il y a quelques jours qu'il espérait que cette nouvelle base permettrait aux Japonais de lutter à armes égales avec Mercedes d'ici à 2018.
source: Nextgen-Auto.com

Manor - Le rachat par Ron Dennis ne s'est pas concrétisé à temps
Manor avait bien une proposition de rachat sur la table, celle menée par un consortium asiatique et Ron Dennis, mis à la porte du comité de direction de McLaren (mais toujours actionnaire).

Cette proposition, qui avait reçu l'aval du propriétaire de Manor, Stephen Fitzpatrick, ne s'est toutefois pas concrétisée à temps.

Ce dernier a confirmé qu'un accord avait été trouvé en décembre mais la transaction n'a pu se faire à temps. Puisque le temps manque avant le début de la saison 2017, Fitzpatrick indique qu'il n'a pas eu d'autre choix que de placer Manor en redressement judiciaire.

Cette procédure pourrait permettre à Manor de redevenir attractive avec l'effacement de quelques dettes. La perte de la 10ème place au Championnat des Constructeurs a toutefois été "le coup fatal de ces dernières semaines", selon Fitzpatrick.
source: Nextgen-Auto.com

Officiel - Manor placée en redressement judiciaire
Manor a été placée en redressement judiciaire, dans l'attente d'une éventuelle solution de reprise.

C'est FRP Advisory qui a été mandaté pour superviser la procédure, qui pourrait aboutir à une liquidation si aucun repreneur ne se manifeste rapidement.

"L'équipe a fait de grands progrès depuis son rachat au début de 2015, elle a même marqué un point la saison passée, mais une équipe de Formule 1 nécessite toujours des investissements significatifs", note Geoff Rowley, l'administrateur.

Pour l'instant les 212 employés restent en place, et ont été payés, en espérant une solution avant Melbourne.

"Ces derniers mois, le management de l'équipe a travaillé sans relâche pour attirer de nouveaux investisseurs et assure l'avenir à long terme. Malheureusement cela n'a pu être fait dans le temps imparti. Il n'y a donc pas d'autre alternative que de placer JRSL (l'entité sous laquelle opère Manor F1) sous administration judiciaire. Les administrateurs évaluent en ce moment les options."

"La participation au Grand Prix d'Australie dépendra des résultats de cette procédure. Il y a une fenêtre de temps réduite pour les négociations avec les éventuelles parties intéressées."
source: Nextgen-Auto.com

Vasseur - Renault a un projet à moyen terme
La saison 2016 a marqué le retour de Renault en Formule 1 après avoir racheté Lotus et comme attendu, les choses n'ont pas été simples puisque la nouvelle entité n'a pas pu développer de nouvelle monoplace après avoir finalisé le rachat en novembre 2015.

"On s'attendait évidemment à une saison compliquée, et elle l'a été" reconnaît Fred Vasseur, directeur de Renault Sport F1. "A-t-elle été meilleure ou pire que prévu? Je n'ai pas vraiment passé de temps à y réfléchir! La situation est ce qu'elle est. Nous avons progressé au cours de la saison, en termes de préparation en piste, de gestion des pneumatiques, nous avons marqué des points mais nous n'avons pas développé la voiture, ce qui rendait compliqué le moindre progrès dans la hiérarchie. On s'est concentré sur 2017 car c'était plus important, faire évoluer la voiture de 2016 n'aurait rien amené pour l'an prochain."

Renault a aussi dû restructurer l'équipe, réassigner le budget mais aussi les forces humaines pour préparer au mieux le grand saut technique que la Formule 1 s'apprête à faire.

"Nous avons beaucoup investi, nous construisons une nouvelle partie d'usine et c'était très chargé de ce côté. Nous avons décidé très tôt d'abandonner la voiture de 2016 car nous n'avions rien à y gagner, si ce n'est une ou deux places dans la hiérarchie, ce qui ne change pas grand-chose."

"Nous avons un projet à moyen terme, et il était important de se concentrer sur la structure de l'équipe, sur les moyens humains et l'organisation, plutôt que sur la monoplace de 2016" poursuit le Français.

Compte tenu de la quantité de travail à effectuer en vue de 2017, il était important de structurer l'équipe afin de bien préparer le développement de la nouvelle voiture, mais aussi de ne pas avoir à régler des détails à ce sujet au moment où toutes les autres équipes seraient en train de travailler sur l'aspect technique de la prochaine saison.

"Nous nous en tenons à notre plan de route. Nous avons passé beaucoup de temps au début à établir la situation à Enstone. On progresse dans tous les domaines mais il y a encore énormément de travail et je pense qu'il était important de le faire pas à pas. C'est compliqué de recruter car quand on signe avec une personne, elle ne rejoint l'équipe que six mois ou un an plus tard. Je ne veux pas dire que nous avons fait un bon travail cette année car c'est difficile à dire quand on est en fond de peloton, mais nous avons fait un bon travail de restructuration."

Comme toutes les autres équipes déjà en place, Renault va maintenant devoir faire de son mieux pour préparer la prochaine saison tout en rencontrant le même problème que ses adversaires, celui de se situer sur la grille. En effet, sans continuité, la hiérarchie ne dépend pas uniquement des progrès effectués d'une saison sur l'autre.

"C'est quasiment impossible! Si l'on se rappelle du dernier grand changement de règlement, c'était une très grosse surprise de voir Brawn GP dominer, juste devant Toyota. Les équipes avec la meilleure organisation feront un meilleur travail, c'est toujours comme cela que ça se passe, mais l'on doit aussi s'attendre à ce que quelqu'un trouve une idée intelligente."
source: Nextgen-Auto.com

Manor bientôt placée en redressement judiciaire
Les nouvelles ne sont pas bonnes pour l'équipe Manor Mercedes, qui pourrait être placée en redressement judiciaire, avant sa mise en liquidation, dans les prochaines heures.

Stephen Fitzpatrick, le propriétaire de l'équipe, affirmait en novembre dernier que ses discussions avec de nouveaux investisseurs étaient prometteuses mais, force est de constater qu'elles n'ont pas abouti à ce jour.

C'est FRP Advisory, qui s'était occupé de Caterham il y a quelques années, qui devrait devenir l'administrateur judiciaire de Manor si un acheteur n'est pas trouvé avant le début de la saison 2017.

Selon Sky News, le personnel de Manor a été informé de la situation ce matin, à l'usine. 200 employés risquent de se retrouver sans travail si la liquidation est prononcée faute d'investisseurs ou d'acheteur.

Pour l'instant l'équipe n'a pas commenté cette mauvaise nouvelle à venir.
source: Nextgen-Auto.com

Ecclestone a déjà des solutions pour remplacer Silverstone
Le BRDC menace de faire jouer une clause dans son contrat avec la FOM de Bernie Ecclestone afin de ne plus organiser le Grand Prix de Grande-Bretagne, à Silverstone, après l'édition 2019.

Le contrat, qui court jusqu'en 2026, permet au British Racing Drivers' Club d'en sortir si la notification est donnée au moins deux ans en avance, à partir de cette année.

Cette menace est sérieuse selon Jackie Stewart, l'un des membres du BRDC.

"Je pense que c'est une menace crédible et ce n'est pas impossible que ça arrive."

Bernie Ecclestone a déjà réagi: "s'ils veulent activer leur clause de sortie, il n'y a rien que nous puissions faire", confirmant ainsi que Silverstone peut arrêter d'organiser sa course sans pénalité financière.

Mais le grand argentier n'est pas à court de solutions: "deux autres circuits nous ont contacté et nous avons envie de garder un Grand Prix en Grande-Bretagne. Mais en ce qui concerne Silverstone, ce n'est pas entre nos mains."
source: Nextgen-Auto.com

Règlement, format des Grands Prix, V6: Ecclestone veut tout changer
Ce n'est pas à 86 ans que Bernie Ecclestone va commencer à avoir sa langue dans sa poche. C'est ainsi que le grand argentier de la F1 continue toujours de commenter vertement l'actualité de son sport... en égratignant beaucoup de monde au passage.

Charlie Whiting sera ainsi heureux d'apprendre que "les règles doivent être changées en F1, toutes les règles", comme l'a aujourd'hui affirmé Bernie. "Les règles sont trop complexes. Nous sommes dans du divertissement. Mais comment sommes-nous supposés divertir les gens quand le public ne comprend plus rien?" a continué l'ancien patron de Brabham.

"Même les pilotes ne savent plus ce qu'ils peuvent faire ou non sur la piste. Parfois, je pense que le règlement dit simplement 'Ne faites pas la course!'. Qu'on laisse les pilotes se toucher de temps en temps. Et alors? Laissons les pilotes se gérer eux-mêmes" plaide ainsi Ecclestone.

C'est en tant que promoteur commercial que Bernie Ecclestone s'exprime avant tout. Pour lui, la F1, devenue trop sage et complexifiée, ne cadre plus avec son public. Il faudrait ainsi réveiller la discipline, par exemple aussi en organisant des courses sprints durant les week-ends.

"Les jeunes ne sont plus aussi longtemps attentifs que par le passé. Donc, il est plus logique de diviser la course en deux sprints. Deux courses de 40 minutes chacune attirent plus de monde devant la TV qu'un Grand Prix ennuyeux" explique ainsi Ecclestone.

Une dernière piste pour améliorer le spectacle selon Bernie serait la convergence des performances. Mais cette convergence devrait passer par une remise à plat du règlement moteur introduit en 2014, qui favorise trop Mercedes pour le moment.

"Red Bull croit qu'ils peuvent battre Mercedes en étant meilleur sur l'aérodynamique", explique Ecclestone. "Mais je n'en suis pas sûr. L'avantage de Mercedes du côté du moteur est important. C'est la raison pour laquelle nous devons introduire des nouvelles règles moteur aussitôt que possible. Peu importe quelles sont ces règles. Ce qui est important, c'est de se débarrasser des moteurs hybrides. Jean Todt pense que ces moteurs sont l'esprit de notre époque. Ce pourrait être vrai pour les voitures de série. Mais en F1, les gens veulent voir quelque chose de spécial. Ils veulent avoir quelque chose de bruyant, des moteurs puissants qui peuvent être maîtrisés seulement par les meilleurs pilotes du monde. Vous ne mettez pas des chaussures orthopédiques aux pieds des footballeurs professionnels, seulement parce que ce genre de chaussures est populaire dans la vie de tous les jours, n'est-ce pas?"

Courses sprint, fin des V6, remise à plat du règlement... les propositions avancées par Bernie Ecclestone ont tout d'une révolution!
source: Nextgen-Auto.com

La F1 va-t-elle quitter Silverstone après 2019?
Faut-il vivement s'inquiéter pour l'avenir d'un rendez-vous historique du plateau? Dans une lettre parvenue aux membres du British Racing Drivers' Club, John Grant, le président de l'association, évoque en effet sans fard l'annulation possible des prochaines éditions du Grand Prix de Silverstone.

Le contrat actuel du circuit de Silverstone avec la FOM court jusqu'en 2026. Encore aujourd'hui, le public vient à chaque édition en nombre, avec 140 000 spectateurs en moyenne. Mais l'équilibre financier du Grand Prix, toujours précaire, pourrait pousser le BRDC à arrêter rapidement les frais.

C'est ainsi que John Grant propose que son association, responsable de l'organisation de la course, invoque une "clause de sortie" mettant fin à la présence de Silverstone en F1, à compter de 2019. Une décision ferme serait attendue pour cet été, à l'occasion de la tenue de la course.

Dans cette lettre, John Grant emploie des mots graves et tire la sonnette d'alarme. "Nous devons protéger notre Club contre le risque potentiellement ruineux de deux mauvaises années sans changement dans l'équation économique. Le risque est trop important face au retour sur investissement espéré. Nous explorons différentes manières pour changer cela."

"Entre autres choix possibles, le Conseil d'Administration explore la possibilité de faire part avant le Grand Prix de 2017 de notre intention d'exercer la clause de sortie dans le contrat du GP à la fin de l'année 2019. Ce n'est pas une décision simple, et nous considérerons pleinement toutes ces implications avant de parvenir à une conclusion, d'ici le milieu de l'année."

Un espoir demeure cependant pour Silverstone: l'arrivée des nouveaux propriétaires, Liberty Media, est vue comme potentiellement positive pour l'ensemble de la F1. Liberty Media aurait ainsi selon John Grant "le potentiel pour amener des changements qui pourraient rendre meilleure la F1 de bien des manières et, avec le temps, nous pourrions arriver à un équilibre plus équitable pour les promoteurs tels que nous".

Ce n'est pas la première fois que l'avenir de Silverstone est menacé. Déjà, en 2009, la piste d'une délocalisation à Donington Park avait été explorée, avant que Silverstone ne prolonge son contrat de 17 années avec la FOM, jusqu'en 2026.

L'avenir de plusieurs Grands Prix iconiques est dans le brouillard à l'heure actuelle. La Malaisie, Singapour, et l'Allemagne, pourraient ainsi disparaître du calendrier si rien n'est fait d'ici les prochaines semaines et prochains mois. Silverstone vient donc s'ajouter aujourd'hui à cette liste préoccupante...
source: Nextgen-Auto.com
Découvrez la composition des écuries et le calendrier des courses du championnat 2017!

En direct de Twitter

suivez-nous sur Twitter
.:: Lexique ::.
>> Découvrez la signification de plus de 400 termes utilisés dans le petit monde de la F1!
dictionnaires • Autoclave, Carrossage, Flow vis, Hat trick, Nomex, SREC, Tube de Pitot, Zylon... Vous saurez tout ce qui se cache derrière ces mots obscurs.
.:: YouTube ::.
>> Découvrez les vidéos postés par les acteurs de la F1 et par les journalistes sportifs!
YouTube • Retrouvez-nous sur YouTube à l'adresse:
youtube.com/ZoneF1TV
.:: Publicité ::.