En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites (en savoir plus). OK
Vous êtes dans: Accueil » Actualités » Brèves du paddock

Brèves du paddock

Les news du Mercredi 28 Décembre 2016

Ricciardo persuadé de pouvoir battre Hamilton
L'équipe Red Bull compte dans ses rangs une future star avec Max Verstappen mais elle ne peut être que satisfaite du niveau de Daniel Ricciardo: le pilote de 27 ans a une nouvelle fois montré toute l'étendue de son talent et a livré de très belles prestations lors de la saison 2016.

Il a ainsi été d'une grande régularité et a même menacé à plusieurs reprises les Mercedes en course. L'Australien ne doute pas un seul instant de pouvoir finir devant le triple Champion du monde, Lewis Hamilton, avec une voiture à la hauteur... ou dans la même équipe.

"Bien sûr que je peux battre Lewis Hamilton", affirme-t-il. "On m'a demandé à plusieurs reprises qui j'aimerais le plus avoir comme coéquipier, et j'ai toujours répondu Hamilton."

Le pilote Red Bull ne sous-estime pas le Britannique et l'estime beaucoup, mais il connait ses propres capacités.

"Bien entendu, je sais à quel point il est doué, et il y aurait alors une belle lutte entre nous deux. Mais j'ai une confiance en moi suffisante pour prétendre que je pourrais effectuer le 'travail' (battre Hamilton)."

Ricciardo révèle que, d'un point de vue personnel, il apprécie l'attitude du pilote Mercedes, mais rappelle la dure loi du monde de la F1.

"Il n'a jamais prononcé une seule mauvaise parole à mon égard. Il a toujours été gentil avec moi. Il y a certains jours où nous discutons sans problème, d'autres où il se montre fermé. Cette année, je me suis lié d'amitié avec quelques personnes, mais nous ne sommes pas en Formule 1 pour cela. Donc je ne m'attends pas à ce qu'il me passe un coup de fil, comme ça, pour parler. Et je suis certain qu'il pense la même chose."

L'Australien a beaucoup d'atouts en tant que pilote, mais selon lui, l'un prime sur les autres.

"Une de mes forces est que je suis capable de décrocher du travail. Je ne m'endors pas en pensant au sport. Beaucoup de gens disent que, lorsqu'on y est, on ne doit respirer et vivre que pour la F1, à chaque seconde. Je ne suis pas de cet avis. Je crois plus que tu as besoin de compenser, sinon tu te consumes de l'intérieur. Cette manière de penser va me permettre de rester longtemps dans le sport."
source: Nextgen-Auto.com

Force India - Ocon, un pilote au 'potentiel formidable'
Sergio Pérez aura un nouveau coéquipier à compter de 2017. Le Mexicain fera désormais équipe avec Esteban Ocon, venu remplacer un Nico Hülkenberg en partance pour Renault.

Le pilote allemand était tenu en haute estime par son homologue mexicain. C'est ainsi que Nico Hülkenberg était "l'un des meilleurs du plateau", rien de moins, pour Sergio Pérez.

"C'était très difficile de le battre cette année et l'an dernier. Nous étions un duo très compétitif à chaque session et nous nous poussions beaucoup l'un l'autre. Je pense que j'ai beaucoup appris de lui, je ne sais pas s'il a beaucoup appris de moi", a expliqué Pérez, en forme d'hommage à Hülkenberg.

La tâche d'Esteban Ocon s'annonce donc malaisée: faire oublier l'Allemand chez Force India. L'écurie indienne a de plus fixé des objectifs élevés pour la saison prochaine: signer un podium au classement des constructeurs.

Sergio Pérez pense-t-il alors que le jeune Esteban Ocon sera à la hauteur? "Comme je l'ai déjà dit, j'ai entendu beaucoup de bonnes choses à son propos, donc voyons à quel point il est véloce, et avec quelle rapidité il pourra s'adapter au nouveau règlement, comme tout le monde. L'équipe voulait signer le meilleur pilote possible, et tout le monde est très content que nous ayons Esteban pour l'an prochain. Donc espérons qu'il marquera de nombreux points", a souligné Pérez, visiblement heureux du choix de ses dirigeants.

Le choix d'Esteban Ocon satisfait aussi pleinement Otmar Szafnauer. Le directeur des opérations de Force India se félicite ainsi de pouvoir travailler de nouveau avec le Français, qui avait roulé en essais avec l'écurie par le passé, et qui dispose d'un "potentiel formidable" selon lui.

"Plus vous avez d'informations, mieux vous êtes placé pour prendre la meilleure décision. Nous avons regardé avec qui nous avions travaillé par le passé et nous avons décidé qu'Esteban était le meilleur choix, avec le meilleur potentiel, avec une volonté d'apprendre et de s'améliorer, et nous sommes bons quand il s'agit de faire progresser les jeunes pilotes. Je pense que très rapidement, nous ferons en sorte qu'Esteban soit au niveau", a commenté Otmar Szafnauer.
source: Nextgen-Auto.com

La retraite de Rosberg bénéficiera-t-elle à Ricciardo?
Pour l'ancien pilote de F1 Mark Webber, il ne fait aucun doute que son compatriote Daniel Ricciardo aura ses chances au championnat en 2017, grâce notamment à ses talents au volant et à la retraite soudaine du Champion du monde en titre Nico Rosberg.

"Daniel a probablement été le plus constant du plateau cette année, avec un pilotage de classe internationale. Il fait assurément partie des trois meilleurs."

"Ricciardo sera certainement en position de se battre pour le championnat l'an prochain si Red Bull lui fournit une bonne voiture, parce que chez Mercedes, il est virtuellement impossible de remplacer Nico à court terme."

"Lewis Hamilton et lui se poussaient mutuellement à être meilleurs, mais Mercedes ne peut maintenant plus compter sur son duo de choc. Lewis est brillant et totalement impitoyable, mais le départ de Nico va secouer la F1."
source: Nextgen-Auto.com

Stewart - A part Max Verstappen, 2016 n'était pas très intéressante
Si Jackie Stewart a pris sa retraite de pilote en 1973, il continue de jouer un rôle en Formule 1, notamment auprès de sponsors comme Rolex ou Heineken. De son propre aveu, le triple Champion du monde tâche de "rendre à la Formule 1 ce qu'elle m'a donné: le succès, la célébrité et l'argent".

Ainsi, Stewart indique que seuls quatre pilotes gagnent mieux leur vie que lui actuellement, "chez Mercedes et Ferrari". Et Fernando Alonso dans tout ça? "Ah oui en effet, ça fait cinq", reprend l'Écossais. "Mais je n'ai toujours besoin que d'une main pour les compter!"

Stewart avoue cependant ne pas avoir trouvé la saison 2016 particulièrement palpitante: "à part Max Verstappen, ça n'était pas très intéressant. Il me rappelle les premières courses avec Mario Andretti, Jochen Rindt et François Cevert. Tous trois avaient secoué le paddock quand ils étaient arrivés."

Mais alors, que manque-t-il à la Formule 1 d'aujourd'hui?

"De l'enthousiasme, des incidents, des pannes et des accidents. Alors qu'on ne se méprenne pas: personne ne veut voir de morts, mais il y avait une certaine effervescence de mon temps. Malheureusement, beaucoup de mes rivaux en ont payé le prix."
source: Nextgen-Auto.com

Liberty Media exclurait les écuries des décisions
Selon 'Auto Motor und Sport', le groupe Liberty Media aurait bien proposé aux écuries de Formule 1 de devenir actionnaires de la discipline.

Le nouveau propriétaire de la F1 aurait ainsi laissé jusqu'à fin janvier aux écuries pour décider si elles voulaient acquérir 20% des droits commerciaux, soit une valeur totale de 800 millions de dollars.

"Liberty a de bonnes raisons pour inviter les équipes: les actionnaires ne se retirent pas du jour au lendemain", peut-on ainsi lire dans le journal allemand. "Mais il y a une astuce: bien que les écuries puissent ensuite bénéficier des retombées économiques et siéger au comité, elles ne voteront pas. Et quand il s'agira de discuter des stratégies, des règles, des campagnes marketing, de la distribution des revenus ou de la nomination d'un nouveau PDG, Liberty n'inclura pas les équipes."

Et justement, qu'en sera-t-il du prochain grand patron de la Formule 1?

"Il n'y aura plus jamais quelqu'un comme Bernie Ecclestone", estime Jackie Stewart. "Il est unique dans le monde des sports et personne n'a jamais gagné plus d'argent que lui, pour lui-même ou les autres."

"Liberty doit trouver une solution. Quand Pete Rozelle est mort, tout le monde a cru que c'était la fin pour la NFL. Mais la ligue s'est encore plus développée depuis, parce que de nouvelles têtes amènent une culture et des méthodes différentes. Mais pour le moment, on ne peut pas faire grand-chose en F1 sans Bernie. S'il collabore avec les nouveaux propriétaires, ce serait super pour les fans, qu'il faut remettre au premier plan."
source: Nextgen-Auto.com

Nasr veut encore y croire même si...
Felipe Nasr a reconnu pour la première fois qu'il risquait bien de se retrouver sans baquet pour la saison 2017.

Malgré l'opportunité créée par la retraite surprise de Nico Rosberg, le Brésilien, lâché par son sponsor Banco do Brasil, n'est plus en position de force sur le marché des transferts.

"Ce n'est pas une situation facile pour moi et je ne sais pas si je serai en Formule 1 en 2017", reconnait-il à quelques jours de basculer dans la nouvelle année.

"La Formule 1 est dans une situation très inhabituelle à cette époque de l'année, avec tant de places qui restent à prendre. Je pense que je dois continuer mes efforts, continuer à négocier et essayer de me trouver une place."

A cette heure, il reste en effet, officiellement, une place à prendre chez Mercedes, chez Williams si Bottas s'en va, chez Sauber et deux chez Manor.

Nasr s'est évidemment positionné sur le baquet Williams. Mais il sait que Felipe Massa est favori pour remplacer Bottas, grâce à son expérience de la Formule 1. Cela assurerait au moins un Brésilien dans le sport en 2017.

"Ce serait une mauvaise chose pour la Formule 1 s'il n'y avait plus de Brésilien en 2017. Le Brésil a une telle histoire en Formule 1. Je ne pense pas que cela va arriver mais il y a toujours un risque. Je veux en tout cas être sur la grille et j'y travaille."
source: Nextgen-Auto.com

Gene Haas - Magnussen sait marquer des points quand il le faut
Pour sa première année en F1, Haas a marqué 29 points. La performance est remarquable, et Romain Grosjean peut en particulier s'enorgueillir de ce résultat. Le Français a en effet inscrit 100% des unités de son équipe, puisque son coéquipier Esteban Gutiérrez n'est jamais rentré dans le Top 10 (et a d'ailleurs été remercié pour cette même raison).

Mais que serait alors devenue Haas sans l'apport de l'ancien pilote Lotus? A l'heure de dresser le bilan de son écurie, Gene Haas rend ainsi un hommage particulièrement appuyé à sa recrue de choix.

"Je vous le dis, si nous n'avions pas eu ces 29 points, ça nous aurait fait bien mal", confie ainsi l'Américain. "Donc en soi, juste marquer ces points, cela valait chaque centime qui nous a coûté pour le faire venir [Grosjean]."

Après un début de saison particulièrement réussi (avec une 6ème place en Australie et une 5ème place à Bahreïn), Romain Grosjean comme Haas sont ensuite rentrés dans le rang. "Je suis déçu que nous n'ayons pas pu garder ce même rythme, puisque nous aurions pu marquer 100 points. Mais je suis très content de notre résultat", assure aujourd'hui Gene Haas.

L'an prochain, Kevin Magnussen est d'ores et déjà prévenu: il lui faudra faire bien mieux le dimanche qu'Esteban Gutiérrez. Car c'est bel et bien sur sa performance en course que le Danois est attendu au tournant par son nouveau patron.

"Je pense que Kevin amènera la perspective d'un pilote de course à l'écurie. Je pense qu'il est bon pour marquer des points quand il le faut, ce qui est extrêmement difficile à faire. Vous pouvez être extrêmement rapide en qualifications et sur un tour, mais courir le dimanche est une autre affaire. Il y a des gens qui sont vraiment formidables pour cela."

Gene Haas retrouve ainsi un pilote avec qui il avait négocié en 2015, avant même de commencer les discussions avec Romain Grosjean. "Nous savions qu'il avait beaucoup de potentiel. Je l'ai regardé courir sur beaucoup de circuits, je l'ai regardé évoluer dans le trafic, et je pense qu'il a cette capacité d'accrocher les points quand il le faut, et c'est ce dont nous avons besoin."
source: Nextgen-Auto.com

Mick Schumacher vise la Formule 1
Mick Schumacher va débuter en Formule 3 l'an prochain, ce qui signifie que le fils du septuple Champion du monde se rapproche encore plus de son rêve de piloter un jour en Formule 1.

Le jeune pilote ne cache pas ses intentions de rejoindre le pinacle des sports mécaniques. Mais bien sûr, il ne souhaite pas faire le nombre: il veut aussi remporter le titre de Champion du monde, tout comme l'a fait dernièrement son compatriote Nico Rosberg.

"C'est mon but, en tout cas", déclare-t-il. "Tous les pilotes désirent cela."

"En attendant, la Formule 3 est le prochain palier à passer pour moi et je suis déjà impatient. 2017 sera certainement un défi mais les tests des dernières semaines ont montré qu'une F3 est très sympa à piloter. Cette catégorie a fait émerger les plus grands noms. Elle est très professionnelle, elle est proche de ce qu'on peut trouver en Formule 1."

Alors que Max Verstappen a démontré l'an dernier que l'on peut débuter et avoir du succès en Formule 1 très jeune, Mick Schumacher préfère ne pas mettre la charrue avant les bœufs et ne compte pas brûler les étapes.

"Je rejoindrai la Formule 1 quand je me sentirai prêt à faire ce pas en avant. Mais je saurai ce genre de choses que lorsque le moment se présentera à moi. Je fais les choses comme il me semble juste de les faire."

Le jeune homme montre beaucoup de respect envers les pilotes actuels qui sont en catégorie reine. Aucun d'entre eux n'a sa préférence, parce que selon lui, ils méritent tous leur place.

"Ils réalisent un travail énorme. Il n'y a que 22 pilotes qui méritent chaque année de recevoir un tel cockpit."

Mick Schumacher reconnaît que piloter est ce qu'il aime et sait faire le mieux. Il ne se sent pas contraint par son héritage familial.

"Même s'il y a beaucoup d'attention sur moi, je ne souhaite qu'une chose, c'est courir. C'est la chose la plus importante. Piloter est une chose naturelle pour moi et c'est peut-être pour cela que c'est plus facile pour moi que pour les autres fils de pilotes."
source: Nextgen-Auto.com

Rosberg réagit aux plaintes de Hamilton
Lewis Hamilton a indiqué, avant les fêtes de Noël, qu'il ne souhaitait plus que Mercedes touche à son équipe de course.

Le Britannique avait suggéré à plusieurs reprises cette saison que le remaniement du début de saison 2016 avait déstabilisé son côté du garage.

"Je vais parler à Toto Wolff de l'année prochaine et lui dire que je ne veux pas qu'on change à nouveau mes gars. Je veux garder tous mes ingénieurs. Tous mes mécaniciens. Il n'y a pas une seule personne qui a besoin de partir. Je suis maintenant leur seul Champion du monde, donc j'espère qu'ils respecteront ça et qu'ils apprécieront toute la détermination dont je vais faire preuve lors de la prochaine saison", indiquait Hamilton avant Noël.

Le Champion du monde en titre, Nico Rosberg, nouveau retraité de la Formule 1, a tenu à répondre à son ancien équipier.

"Moi aussi, j'ai perdu mes mécaniciens. Et j'ai aussi dû lui donner deux de mes ingénieurs lorsqu'il est arrivé chez Mercedes (en 2013)."

"Lewis aime lancer des polémiques, c'est la stricte vérité. Peut-être que, comme il l'a suggéré, moi aussi je devrais écrire un livre à propos de tout ça et du reste. Peut-être, un jour. Il y a tant d'histoires folles et intéressantes qui se sont déroulées!"

Voilà qui promet de nouvelles révélations à moins que Toto Wolff ne siffle la fin de la partie.

"Tout ça c'est une vieille histoire maintenant! Lewis a compris pourquoi nous avions fait ça et nous, nous avons compris sa réaction d'un point de vue psychologique. Il est temps de passer à autre chose."
source: Nextgen-Auto.com

Massa ne lâche rien sur son retour chez Williams
Il est fort probable que nous ne saurons rien des plans de Felipe Massa et donc de Williams et Mercedes avant le mois de janvier.

Le Brésilien, actuellement en vacances, a refusé de commenter les spéculations selon lesquelles il a bien accepté, avant de partir, de revenir en Formule 1 pour remplacer Valtteri Bottas, au cas où ce dernier serait signé par Mercedes.

C'est lors d'un match de foot caritatif dans sa ville natale de São Paulo que les journalistes ont pu poser à nouveau la question à Massa, entre Noël et le Jour de l'An.

"Je n'ai toujours rien à dire, ni de commentaires à faire. Je vais juste profiter de mes vacances, c'est tout", a simplement commenté Massa.

Pour les fans de Formule 1, cela signifie encore quelques jours d'attente pour avoir des confirmations...
source: Nextgen-Auto.com

Selon Lauda, Mercedes se porte mieux depuis le départ de Brawn
Niki Lauda réagit aux déclarations de Ross Brawn, qui l'avait beaucoup critiqué récemment.

En effet, dans son livre co-écrit avec Adam Parr, le Britannique avait évoqué Toto Wolff et Niki Lauda en expliquant qu'il était parti notamment à cause d'eux: il ne leur faisait plus confiance.

Paroles qui n'ont pas fait plaisir à Lauda, qui n'hésite pas à riposter. Selon lui, Brawn a été le grain de sable dans l'engrenage.

"Brawn nous a remis une équipe, qui se trouvait il y a quelques années à la 5ème place", explique-t-il.

"Et lorsque Brawn est parti, Mercedes s'est retrouvée d'emblée à la 2ème place du classement constructeurs et par la suite, Mercedes a gagné 3 fois de suite le titre de champion. Je n'ai pas besoin d'ajouter quoi que ce soit."

Selon l'Autrichien, c'est l'ingénieur qui a mis de la mauvaise volonté dans leur collaboration.

"Monsieur Brawn a décidé lui-même de ne pas travailler avec l'actuel chef designer de Mercedes (Paddy Lowe). J'ai regretté ce refus: j'aurais volontiers pu continuer à travailler avec lui et Lowe, ne serait-ce que pour une période de transition."
source: Nextgen-Auto.com
Découvrez la composition des écuries et le calendrier des courses du championnat 2017!

En direct de Twitter

suivez-nous sur Twitter
.:: Lexique ::.
>> Découvrez la signification de plus de 400 termes utilisés dans le petit monde de la F1!
dictionnaires • Autoclave, Carrossage, Flow vis, Hat trick, Nomex, SREC, Tube de Pitot, Zylon... Vous saurez tout ce qui se cache derrière ces mots obscurs.
.:: Jeu ::.
>> Le paddock perd la mémoire!
memory • Retrouvez toutes les associations nom + image en retournant les cartes deux par deux!
A vous de jouer...
.:: Publicité ::.