En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites (en savoir plus). OK
Vous êtes dans: Accueil » Actualités » Brèves du paddock

Brèves du paddock

Les news du Samedi 19 Novembre 2016

La croissance d'Enstone impressionne Bob Bell
Bob Bell, Directeur de la Technologie de Renault F1, assure que les choses se passent bien en coulisses pour l'équipe française.

Tout le monde à Enstone se prépare à 2017 et il y a beaucoup plus à faire que simplement construire la nouvelle monoplace en ce qui concerne Renault F1.

"Nous sommes assez occupés par la production de la R.S.17! Nous poursuivons également sans relâche notre recrutement et l'amélioration des infrastructures d'Enstone", dit-il.

"Beaucoup de nouveaux outils arrivent sur une base presque quotidienne et les places de parking deviennent une denrée rare! Le défi n'est pas seulement de développer et construire la prochaine voiture, mais aussi de construire et de développer une organisation à l'unisson."

"Quiconque veut voir l'engagement de l'équipe et de Renault dans ce projet devrait visiter Enstone", ajoute Bell.

Avec le prochain Grand Prix, la saison 2016 sera terminée. Comment résumerait-il la première campagne de Renault F1?

"Cette année n'était pas qu'une question de réussite sportive. Il fallait bâtir pour l'avenir afin de pouvoir créer une meilleure monoplace et construire une écurie plus forte", commente Bell.

"Comme nous l'avons vu, Viry a réalisé un grand pas en avant sur le groupe propulseur tout en se réadaptant à son statut d'élément d'équipe d'usine, et non plus de fournisseur indépendant. La majeure partie des changements s'est portée sur Enstone. La clé a été notre croissance hors piste cette saison. Les fondations pour l'avenir sont désormais posées."
source: Nextgen-Auto.com

Button - Les voitures vont énormément progresser pendant la saison 2017
L'année prochaine, on le sait, les monoplaces de F1 auront grandement évolué sur le plan aérodynamique. Le potentiel de progression des voitures sera ainsi bien plus important qu'en année de stabilité réglementaire.

C'est justement cette stabilité réglementaire qui a handicapé McLaren ces deux dernières années, pour Jenson Button.

"Si vous commencez avec une voiture qui est rapide, vous gagnerez des courses pendant l'année, mais si vous commencez avec une voiture qui n'est pas rapide, alors, à la fin de l'année, elle ne sera pas rapide non plus! La courbe de développement est très difficile avec un environnement restrictif sur les règles. Je pense qu'en matière de développement, nous avons fait du mieux possible ces deux dernières années, mais nous sommes aussi partis de bien bas."

Jenson Button, même s'il ne participera pas aux Grands Prix en tant que titulaire, sera lui aussi impliqué de près dans le développement de la monoplace de Woking l'an prochain. Et le Champion du monde 2009 s'attend à des progrès significatifs en cours de saison.

"Je pense que le gros changement, l'an prochain, est positif. C'est formidable pour le sport. Vous verrez de grands progrès tout au long de l'année, ce que les gens aiment aussi voir. Auparavant, vous pouviez voir une équipe démarrer avec une voiture qui n'était pas si compétitive, et vous pouviez la voir développer cette voiture, et gagner des courses au milieu ou à la fin de la saison, comme McLaren l'a fait en 2009. Alors que maintenant, vous ne pouvez pas faire cela."

"Je pense que ce sera énorme l'an prochain, la quantité de développement durant la saison. Cela rendra les courses bien plus amusantes" a assuré l'Anglais.
source: Nextgen-Auto.com

Des voitures 5 secondes plus rapides? Symonds n'y croit pas
Même si Ross Brawn a assuré le contraire ces dernières heures, Pat Symonds, le directeur technique de Williams, ne pense pas que les monoplaces seront plus rapides de cinq secondes l'an prochain avec le nouveau règlement technique.

De ce qu'il semble voir à l'usine de Grove, les gains pourraient ainsi être un peu moins marqués.

"La performance ressemble à celle du milieu des années 2000, sans l'atteindre. Vous vous rappelez que l'objectif était d'être cinq secondes plus rapides au tour. Eh bien, je ne suis pas sûr que nous réussirons. Nous avons une grosse inconnue: les pneus. Nous ne savons vraiment pas où nous sommes avec Pirelli. Mais en faisant quelques hypothèses raisonnables avec les pneus, je pense que nous allons plutôt voir un gain de quatre secondes".

"C'est à Barcelone qu'un type de voiture comme celui qui a été défini sera tout à fait performant. Je pense que ce sera moins le cas sur certains autres circuits comme à Monza par exemple, où on réduira grandement les appuis parce que les pneus plus larges impliquent forcément une plus grande trainée. Je ne pense pas que nous verrons beaucoup de différence sur un tour sur un circuit comme Monza."

Les voitures seront en tout cas bien plus physiques à piloter. Qu'en pense Pat Symonds? Les pilotes seront-ils à la hauteur?

"Ils n'ont jamais conduit des voitures comme cela auparavant, comme en 2004-2005. Pour vous donner un exemple d'un virage typique à 200 km/h, la vitesse va probablement grimper de 30 ou 35 km/h, ce qui ajoute de la force G. Oui, ce sera un petit peu plus physique, mais pas de manière hallucinante, je pense."
source: Nextgen-Auto.com

Ricciardo apprécie Abu Dhabi, 'le Monaco du Moyen-Orient'
Clap de fin pour Daniel Ricciardo et Red Bull Racing sur cette année 2016, pour l'instant avec une victoire au compteur.

A Abu Dhabi, l'Australien vivra son dernier Grand Prix de la saison, sur un rendez-vous qu'il semble assez apprécier.

"Je me suis toujours bien senti sur la piste à Abu Dhabi, j'y ai vraiment pris du plaisir par le passé, en particulier dans le dernier secteur, sous l'hôtel. C'est un peu le style d'un circuit urbain, un type de tracé que j'aime. J'ai eu mon tout premier test en F1 ici, donc cela me rappelle de bons souvenirs."

Une chose est sûre, la pluie n'est pas probable à Yas Marina. " J'adore n'importe quel type de climat chaud donc j'ai vraiment hâte d'y être. Je vais essayer d'y être un peu plus tôt que d'habitude et de rester un peu plus après afin de passer du temps sous la chaleur et d'aller dans le désert, de faire un peu de vélo, de m'amuser un peu" a commenté, en bon Australien, Daniel Ricciardo.

"Puisque que c'est la dernière course de la saison, j'ai habituellement quelques amis par ici qui viennent pour prendre du bon temps, et profiter de la bonne ambiance. C'est un peu comme le Monaco du Moyen-Orient. Il y a normalement quelques célébrités et de bonnes fêtes organisées le week-end, ce qui ajoute du buzz à cette dernière course."
source: Nextgen-Auto.com

Les actionnaires de McLaren ne souhaitent pas vendre
Les choses ne devraient pas bouger au sein de l'actionnariat de McLaren Group, suite au départ de Ron Dennis.

Mike Flewitt, le directeur exécutif, a confié à Reuters que les actionnaires actuels, TAG et Mumtalakat, ne souhaitaient pas vendre alors que Dennis avait lui mis en avant certaines offres, notamment depuis la Chine.

"Il y a eu un certain nombre d'offres", admet Flewitt. "Mais je suis assez à l'aise concernant la position de nos actionnaires actuels et quant au fait qu'ils veulent rester propriétaires de McLaren. Ils veulent la développer, je le crois sincèrement."

Flewitt reconnait que la relation entre Dennis et les autres actionnaires devra s'améliorer dans ce nouveau contexte. Dennis reste en effet propriétaire à hauteur de 25% du groupe.

Il révèle aussi qu'Apple est bien entré en contacts avec McLaren.

"Mais il n'y a pas eu d'offre de leur part. Ils sont venus nous rendre visite, nous avons parlé. Nous avons aussi parlé de ce qu'ils font, de ce que nous faisons. Ils ont fait le tour. Mais cela ne s'est jamais transformé en proposition concrète."

Le grand défi de McLaren selon Flewitt? Ce sera plutôt de surmonter le Brexit, décidé par la Grande-Bretagne il y a quelques mois...
source: Nextgen-Auto.com

Ocon veut donner le sourire aux membres de Manor
Esteban Ocon a brillé pour son premier Grand Prix sous la pluie, au Brésil, en tenant un résultat dans les points la majeure partie de la course et ne le cédant qu'à cause de l'état de ses pneus. Le Français a toutefois marqué les esprits au lendemain de la signature de son contrat avec Force India. Il disputera à Abu Dhabi sa neuvième course en Formule 1.

"Tout est passé très vite et j'ai appris énormément en très peu de temps" se remémore Ocon. "Je n'ai pas pu avoir la vision d'une saison complète mais depuis Spa, j'ai pu voir à quel point l'équipe s'est développée et comment ce que nous avons vécu va renforcer Manor pour l'avenir."

"Je ne veux pas parler de l'après saison pour le moment car je veux me concentrer sur la dernière course. Le Grand Prix du Brésil a été terrible pour plusieurs raisons, tant pour l'équipe que pour moi, et nous allons tenter de conclure l'année positivement."

Ocon avait signé le hat trick l'an dernier en GP3 à Abu Dhabi et, bien que ces performances ne puissent se répéter cette année, le Français tient avant tout à remercier Manor pour la chance qui lui a été donnée.

"Je leur serai toujours reconnaissant d'avoir lancé ma carrière en F1, donc je vais essayer de donner le sourire à tout le monde dimanche. Terminer la course avec les deux voitures en signant une performance solide est ce que j'espère. Cela ne changera certainement pas la situation au classement des constructeurs mais ça permettra de représenter les progrès de l'équipe cette année."
source: Nextgen-Auto.com

Verstappen vise la quatrième place au championnat
Max Verstappen sait qu'il sera très compliqué de battre les Mercedes à Abu Dhabi la semaine prochaine, à moins que les deux hommes ne s'accrochent et que la voie soit libre. Le Néerlandais a donc fixé ses objectifs et souhaite signer un bon résultat, devant les Ferrari, afin d'aller chercher la quatrième place finale au Championnat du monde. S'il reprend cinq points à Sebastian Vettel, sa mission sera accomplie.

"Je vais simplement essayer d'aller chercher un très bon résultat" déclare le Néerlandais. "Je me bats encore pour la quatrième place du championnat et j'espère la prendre. J'espère que la piste sera favorable à notre voiture mais je suis assez confiant à ce sujet."

Son principal rival est Sebastian Vettel, avec qui Verstappen a eu maille à partir à plusieurs reprises cette saison, notamment au Mexique où les deux hommes se sont disputés une place sur le podium avant d'être tous les deux pénalisés coup sur coup.

"Nous nous sommes appelés après Mexico et nous avons réglé les choses, tout va bien entre nous. Notre relation est bonne, nous n'avons aucun problème et nous ne gardons aucune rancune. Nous sommes des compétiteurs donc nous passons rapidement à autre chose" poursuit-il.

Plus jeune vainqueur d'un grand prix, Verstappen est devenu au Brésil le plus jeune pilote à signer le meilleur tour d'un Grand Prix. Vettel est encore le plus jeune à avoir signé une pole position et le plus jeune Champion du monde, mais Verstappen refuse de se concentrer sur des records qui ne l'intéressent pas.

"Non, ça ne m'intéresse absolument pas" répond-il. "Je vais voir comment ça se passera, il faut un peu de chance car il faut avoir la bonne voiture pour accomplir cela. Je dois voir si ce sera le cas dans les prochaines années et j'essaierai de faire le meilleur boulot possible chaque année, et à chaque course."
source: Nextgen-Auto.com

L'équipe Williams F1 bientôt rachetée?
Il se murmure que Lawrence Stroll, le père de Lance Stroll, souhaite aller encore plus loin et envisage un rachat de Williams F1.

Certains médias ont affirmé que l'affaire était déjà faite mais ce n'est pas possible puisque l'équipe est cotée en bourse (à Francfort) et tout changement de propriétaire ou vente importante d'actions doivent être immédiatement annoncés.

Il n'en reste pas moins que le multi-milliardaire canadien serait intéressé par les parts de Sir Frank Williams, qui représentent 50,8% de l'équipe. De quoi en prendre le contrôle.

Ces parts représentent environ 65 millions d'euros si elles étaient rachetées au prix du marché.
source: Nextgen-Auto.com

Hulkenberg doit s'inspirer de Magnussen selon Palmer
L'an prochain, Nico Hülkenberg connaîtra une nouvelle équipe avec Renault et un nouveau coéquipier en la personne de Jolyon Palmer. Pour le moment, Palmer a voué de "pas vraiment connaître" le pilote allemand.

"Nous ferons un peu plus connaissance pendant l'hiver, mais on dirait qu'il est un gars sympathique, et ce qui est important, c'est d'avoir une attitude ouverte pour l'équipe, parce que nous avons besoin de travailler ensemble."

"Je suis évidemment très heureux d'avoir un équipier de talent! Il me tarde de le connaître comme je n'en ai pas encore eu l'occasion. Je n'ai entendu que du positif à son sujet et je fais confiance aux choix de l'écurie pour 2017 et plus tard. C'est un pilote très estimé et bosseur. Nous devrions donc former un beau duo."

Nico Hülkenberg remplacera, dans l'écurie tricolore, Kevin Magnussen. Le Danois serait un bon exemple à suivre selon Jolyon Palmer.

"Avec Kevin, nous avons en fait très bien travaillé ensemble et vous avez pu voir une bien meilleure progression de l'équipe, parce que nous avons très bien travaillé ensemble, en tirant de plus en plus de choses de la voiture. Donc nous devons faire de même avec Nico, et continuer de pousser."

En 2017, Jolyon Palmer ne sera plus un rookie et il pense que cela changera bien des choses pour lui.

"Je vois les choses différemment entre Kevin et Moi, parce qu'au début de cette année, il avait une année d'expérience avec McLaren, ce qui d'un certain côté lui a donné un avantage en termes d'expérience. Mais j'ai déjà été avec l'équipe pendant un an. Je suis vraiment content de rester chez Renault parce que je connais très bien l'équipe. Je suis content que Nico nous rejoigne parce qu'il est expérimenté."
source: Nextgen-Auto.com

King va piloter la Manor à Abu Dhabi lors des essais libres 1
Jordan King sera de retour dans la Manor Mercedes à Abu Dhabi.

Le pilote de GP2 retrouvera le volant de la MRT05 pour la 2ème fois cette saison lors des Libres 1 sur le circuit de Yas Marina, après avoir déjà roulé à Austin, lors du Grand Prix des Etats-Unis.

King remplacera cette fois Esteban Ocon, le Français participant à son dernier Grand Prix avec Manor avant de rejoindre Force India pour 2017.

Dave Ryan, le directeur sportif, promet un programme chargé à son pilote de développement.

"Nous sommes ravis d'accueillir à nouveau Jordan dans le cockpit de la Manor pour sa 2ème séance d'essais libres officiels de la saison. Il prendra la place d'Esteban vendredi prochaine et il aura un programme chargé d'essais à faire de son côté."

King devra ensuite retrouver le volant de sa GP2 de l'équipe Racing Engineering, pour la dernière manche du championnat qui se dispute aussi à Abu Dhabi. Il occupe actuellement la 5ème place de ce championnat et il a une chance de devenir titulaire chez Manor en 2017, si son père, déjà investisseur dans l'équipe, veut mettre encore davantage la main à la poche...
source: Nextgen-Auto.com
Découvrez la composition des écuries et le calendrier des courses du championnat 2017!

En direct de Twitter

suivez-nous sur Twitter
.:: Lexique ::.
>> Découvrez la signification de plus de 400 termes utilisés dans le petit monde de la F1!
dictionnaires • Autoclave, Carrossage, Flow vis, Hat trick, Nomex, SREC, Tube de Pitot, Zylon... Vous saurez tout ce qui se cache derrière ces mots obscurs.
.:: YouTube ::.
>> Découvrez les vidéos postés par les acteurs de la F1 et par les journalistes sportifs!
YouTube • Retrouvez-nous sur YouTube à l'adresse:
youtube.com/ZoneF1TV
.:: Publicité ::.