En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites (en savoir plus). OK
Vous êtes dans: Accueil » Archives » Courses 2013 » Grand Prix de Belgique

Grand Prix de Belgique

Tout savoir sur... la course


@EN BREF:
Onzième manche du Championnat du monde 2013 de F1. FIA F1WC
Dates: 23, 24 et 25 août. Lieu: Circuit de Spa-Francorchamps.
Engagés: 22. Qualifiés: 22. Partants: 22. Classés: 19.
Conditions atmosphériques: ciel nuageux. 19°C dans l'air, 25°C sur la piste et 52% d'humidité.
Affluence: environ 60 000 spectateurs le dimanche.


@LE GRAND PRIX:
circuit Année de création du Grand Prix: 1950.
Editions disputées à ce jour: 57 (44 à Spa-Francorchamps, 2 à Nivelles et 10 à Zolder).
 
Heure de départ: 14h.
Circuit: 7,004 km x 44 tours, soit 308,052 km au total.
Décalage avec la ligne de départ: 124 m.


@LES RECORDS:
Pole position Meilleur temps en course
1'45"778 (moy. 238,371 km/h) par
Mark Webber (Red Bull RB6-Renault) en 2010.
1'47"263 (moy. 235,071 km/h) par
Sebastian Vettel (Red Bull RB5-Renault) en 2009.
 
@LE PODIUM 2012:
P Pilote Ecurie-Moteur Pneu Temps Moyenne
1 3. Jenson Button McLaren MP4/27-Mercedes (P) en 1h29'08"530 (207,344 km/h)
2 1. Sebastian Vettel Red Bull RB8-Renault (P) à 0'13"624 (206,817 km/h)
3 9. Kimi Räikkönen Lotus E20-Renault (P) à 0'25"334 (206,367 km/h)


@LES FAITS DE COURSE:
Vettel gagne et s'échappe au classement des pilotes!Petit à petit, il tue tout suspense. N'en déplaise aux partisans d'un championnat homogène et disputé, Sebastian Vettel (Red Bull), vainqueur dimanche du Grand Prix de Belgique, a encore écrasé la concurrence. Alors certes, la saison est encore longue, mais quand un pilote de sa trempe est en phase avec sa voiture, il est difficile d'aller le chercher. Sur le circuit de Spa-Francorchamps, l'Allemand a profité d'une météo clémente, alors que certains, comme Lewis Hamilton (Mercedes), espéraient la pluie annoncée. Parti de la deuxième place sur la grille, Vettel a dépassé le Britannique, poleman après des qualifications spectaculaires la veille, dès le premier tour.

Il s'est ensuite contenté de gérer parfaitement son avance, accélérant même dans les derniers tours après une consigne de ses ingénieurs, qui redoutaient une arrivée tardive de la pluie. Déjà vainqueur de ce Grand Prix en 2011, le triple Champion du monde s'offre un cinquième succès cette saison. Et comme un bonheur n'arrive jamais seul, son dauphin avant cette course, Kimi Räikkönen (Lotus), a abandonné après un problème de freins. Le Finlandais met ainsi un terme à sa série de 27 courses dans les points, record à battre. Il se retrouve surtout quatrième du championnat, dépassé par Alonso (2ème) et Hamilton (3ème).

L'Espagnol réalise donc une très belle opération après une course bien négociée. Seulement 9ème sur la grille, il a attaqué dès le départ, comme à son habitude. Alors calé dans la roue de Hamilton, il s'est montré plus agressif pour récupérer la deuxième place et ne plus la lâcher. Le podium figé dès le début de la course, c'est à l'arrière qu'il fallait donc regarder pour voir de l'animation. Avec une stratégie d'un seul arrêt aux stands, ce qui est plutôt une habitude de son coéquipier Räikkönen, Romain Grosjean (Lotus) a fait le boulot et a terminé huitième. La meilleure des façons pour lui d'évacuer son accident traumatisant, l'an passé sur cette même piste de Spa.
.:: Affiche ::.
>> 889ème Grand Prix de F1:
affiche
.:: Autres éditions ::.
>> Sélectionnez une année:
.:: Vue du ciel ::.
>> Découvrez ce circuit sur des photos satellite!
globe terrestre • Vous disposez du logiciel Google Earth, cliquez ici.

• Sinon, vous pouvez utiliser Google Map en cliquant ici.
.:: Publicité ::.