En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites (en savoir plus). OK
Vous êtes dans: Accueil » Archives » Règlements 2012

Règlements

Règlement Technique

Retrouvez l'intégralité du
texte officiel (en anglais)
MUSEAU
=> Le museau des voitures est abaissé à 550 mm par rapport au plan de référence au lieu de 625 mm pour garantir que toutes les parties du nez se trouvent à une hauteur inférieure à celle des côtés du cockpit et éviter un problème en cas de choc latéral.
Cette nouvelle contrainte est néfaste pour l'aérodynamique. Afin de garder des nez les plus hauts possibles, toutes les équipes, sauf McLaren et Marussia, ont adopté la solution peu élégante de la bosse au niveau des suspensions, la partie où se termine le nez.

COCKPIT
=> Le châssis est constitué de certains panneaux réglementés afin d'atteindre un plus grand niveau de résistance pour protéger le pilote. Pour offrir une meilleure protection dans le cas d'un choc latéral, ces panneaux homologués voient leur hauteur accrue à 550 mm au-dessus du plan de référence comme la partie la plus haute du museau des monoplaces.

=> Les structures absorbant l'énergie sur les côtés du châssis, qui agissent en zones de déformation dans le cas d'un choc latéral doivent subir un crash-test avant la saison. Elles doivent supporter une poussée horizontale pour vérifier qu'elles ne sauteront pas de la voiture dans le cas d'un choc qui ne serait pas exactement perpendiculaire..

PLANCHER
=> Le plancher (plan de référence) doit être plat avec une tolérance de fabrication réduite de 5 mm à 3 mm.

ECHAPPEMENT
=> Les diffuseurs soufflés étaient un élément clé de la performance lors des deux dernières saisons. Diriger les échappements vers le diffuseur permettait d'y envoyer de l'air chaud, qui circule plus rapidement, ce qui augmentait les appuis aérodynamiques. La FIA a interdit ce concept en obligeant à replacer les échappements au-dessus de la carrosserie. Il est également interdit d'adopter des cartographies moteur qui permettent de dégager en permanence de l'air, et donc de la chaleur.

CARBURANT
=> Les ravitaillements en fluides sont interdits pendant la durée du Grand Prix. Les voitures devront s'élancer avec la quantité d'essence nécessaire à la distance totale de la course.

SUSPENSION
=> Chaque bras de suspension sortant de la carrosserie arrière ne peut le faire que par une seule ouverture. Avec l'ancien règlement, il était possible de fabriquer une carrosserie ondulée où les bras de suspension sortaient et rentraient plusieurs fois, cumulant plusieurs ouvertures légales.

AILERONS
=> C'était la grande controverse de la saison 2011! Ferrari et plus particulièrement Red Bull détenait un aileron avant trop flexible qui est censé améliorer de manière significative l'aérodynamique de leurs monoplaces. A force d'entendre les nombreuses plaintes des autres écuries, la FIA a décidé de doubler le coefficient de rigidité de cet aileron.
Dorénavant, la flexibilité sous charge aéro des ailes avant passe de 20 à 10 mm. Cette réglementation est arrivée très tard, obligeant les équipes à revoir leur épaisseur au pas de charge, et elles n'ont évidemment pu éviter une prise de poids, au plus mauvais endroit qui soit, sur le porte-à-faux avant. De quoi modifier la répartition des masses avant/arrière, laquelle est assez précisément fixée par une règle FIA (minimum 291 kg à l'avant et 342 kg à l'arrière, lors des qualifications).

=> Le SRT, Système de Réduction de Traînée (ou DRS en anglais), reste stable. La FIA se contentera de revoir la longueur des zones, voire de les doubler sur certains circuits.

ROUES et PNEUMATIQUES
=> Tous les pneumatiques alloués à un pilote peuvent désormais être utilisés lors de la première journée d'essais. Avant seuls trois trains pouvaient être utilisés.

=> Les deux câbles de sécurité retenant les roues doivent maintenant avoir deux points d'ancrage distincts, pour limiter encore plus le risque qu'une roue ne s'arrache.

=> Les pistolets pneumatiques, utilisés pour changer les pneumatiques lors des arrêts au stand, ne peuvent plus fonctionner à l'hélium qui permettait de fournir plus de puissance au pistolet pour une pression de gaz donnée.

ELECTRONIQUE
=> Le boîtier central électronique est placé sous une surveillance plus étroite de la FIA. Obligations et paramètres de contrôles ne sont plus dictés aux équipes par une simple directive technique, mais sont intégrés au règlement technique.

CAMERAS DE TELEVISION
=> La position des caméras, placées dans le nez des voitures et sur l'arceau ces dernières saisons, doit respecter un standard minimum afin que la qualité de l'image ne soit pas sacrifiée pour privilégier les appuis aérodynamiques.

Règlement Sportif

Retrouvez l'intégralité du
texte officiel (en anglais)
ESSAIS PRIVES
=> Une monoplace ne peut plus prendre part aux essais de pré-saison sans avoir passé tous les crash-tests.

=> Trois jours d'essais sont organisés pendant la saison (du 1er au 3 mai au Mugello, Italie).

UTILISATION ET ATTRIBUTION DES PNEUMATIQUES
=> Sur chaque Grand Prix, les équipes auront à leur disposition 2 des 4 types de pneus slicks produits par Pirelli, en plus des 2 types "pluie". Ils devront obligatoirement utiliser ces 2 types "secs" en course. Le type le mieux adapté à la piste en question est baptisé "Prime", l'autre "Option".
Chaque pilote dispose de 11 jeux de pneus slicks pour tout le week-end, dont 3 jeux (2 Prime et 1 Option) pour les deux séances libres du vendredi. Retour à Pirelli d'un jeu Prime et d'Option après la séance libre de vendredi matin. Reste 8 jeux neufs: 4 Prime et 4 Option, mais il faut rendre à Pirelli un jeu Prime et un d'Option après la séance libre de samedi matin. Restent 3 jeux de Prime et 3 d'Option pour qualifs et course.

VOIE DES STANDS
=> Les monoplaces engagées dans la voie des stands lors d'une interruption de course seront autorisées à regagner la grille de départ à la position qu'elles occupaient avant l'interruption.

INTERVENTION DU "SAFETY CAR"
=> En cas de voiture de sécurité en course, les pilotes à un tour pourront se dédoubler pour rejoindre la queue du peloton. Cela permettra d'éviter d'avoir des retardataires au milieu des leaders au moment où la course reprend.

BAREME DES POINTS
=> Le barème d'attribution des points ne change pas. 25, 18, 15, 12, 10, 8, 6, 4, 2 et 1 point du vainqueur au 10ème.

DUREE D'UN GRAND PRIX
=> En cas d'interruption, la durée maximale d'une course est fixée à 4 heures, y compris le temps passé sous drapeau rouge.

COMMISSAIRES
=> Le directeur de course peut interdire l'usage de l'aileron arrière mobile s'il juge que la visibilité n'est pas assez bonne en conditions de pluie.
.:: Autres saisons ::.
>> Sélectionnez une année:
.:: Drapeaux ::.
>> Découvrez la signification des drapeaux utilisés par les commissaires de course en F1!
drapeaux • Bleu, vert, blanc, jaune à bandes rouges, noir et blanc... Vous saurez tout sur les différents codes couleurs.
.:: Lexique ::.
>> Découvrez la signification de plus de 400 termes utilisés dans le petit monde de la F1!
dictionnaires • Autoclave, Carrossage, Flow vis, Hat trick, Nomex, SREC, Tube de Pitot, Zylon... Vous saurez tout ce qui se cache derrière ces mots obscurs.
.:: Jeu ::.
>> Le paddock perd la mémoire!
memory • Retrouvez toutes les associations nom + image en retournant les cartes deux par deux!
A vous de jouer...
.:: Publicité ::.