En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites (en savoir plus). OK
Vous êtes dans: Accueil » Archives » Courses 2009 » Grand Prix de Singapour

Grand Prix de Singapour

Tout savoir sur... la course


@EN BREF:
Quatorzième manche du Championnat du monde 2009 de F1. FIA F1WC
Dates: 25, 26 et 27 septembre. Lieu: Circuit de Marina Bay.
Engagés: 20. Qualifiés: 20. Partants: 20. Classés: 14.
Conditions atmosphériques: nuit claire. 30°C dans l'air, 32°C sur la piste et 66% d'humidité.
Affluence: environ 80 000 spectateurs le dimanche (240 000 sur les trois jours).


@LE GRAND PRIX:
circuit Année de création du Grand Prix: 2008.
Edition disputée à ce jour: 1 (sur le même circuit).
 
Décalage horaire: GMT +8h (+6h de France, heure d'été).
Heure de départ: 20h, heure locale (14h, heure française).
Course se déroulant de nuit!
Circuit: 5,073 km x 61 tours, soit 309,316 km au total.
Décalage avec la ligne de départ: 137 m.
ATTENTION: la course s'effectue dans le sens inverse des aiguilles d'une montre!


@LES RECORDS:
Pole position Meilleur temps en course
1'44"801 (moy. 174,056 km/h) par
Felipe Massa (Ferrari F2008) en 2008.
1'45"599 (moy. 172,740 km/h) par
Kimi Räikkönen (Ferrari F2008) en 2008.
 
@LE PODIUM 2008:
P Pilote Ecurie-Moteur Pneu Temps Moyenne
1 5. Fernando Alonso Renault R28 (B) en 1h57'16"304 (158,069 km/h)
2 7. Nico Rosberg Williams FW30-Toyota (B) à 0'02"957 (158,002 km/h)
3 22. Lewis Hamilton McLaren MP4/23-Mercedes (B) à 0'05"917 (157,936 km/h)


LES RESULTATS EN UN CLIN D'ŒIL • Grille de départ • • Classement à l'arrivée • • Classement des championnats •


@LES FAITS DE COURSE:
Lewis Hamilton remporte sa 2ème course de la saisonNette et sans bavure, mais avec un peu de chance. La victoire de Lewis Hamilton à Singapour ne souffre aucune contestation mais si le Britannique a dominé avec brio et élégance la seule course nocturne de la saison, il a également profité des mésaventures de Rosberg et Vettel. Idéalement placé avec sa pole obtenue samedi, le Champion du monde en titre a confirmé que la McLaren est revenue parmi les meilleures monoplaces du championnat, et s'offre deux mois après la Hongrie son deuxième succès de la saison. Mais il y a eu un autre vainqueur dimanche, Jenson Button. Seulement douzième sur la grille, le leader du classement des pilotes a finalement pris la cinquième place, ne concédant qu'un seul point à Sebastian Vettel et en prenant même un à Barrichello.

Après un départ sans encombre, si ce n'est pour Vettel, qui cédait une place à Nico Rosberg, les positions étaient rapidement établies en tête, avec Hamilton devant Rosberg, Vettel, Glock, Alonso, Webber, Barrichello et Kubica. Le pilote Williams parvenait à tenir le rythme du leader, qui restait donc sous sa menace. Mais un premier incident de course allait éliminer le jeune Allemand. En sortant de son arrêt de stands au 18ème tour, il franchissait la ligne blanche et était pénalisé d'un drive through. L'intervention de la voiture de sécurité suite à l'accrochage ente Adrian Sutil (Force India) et Nick Heidfeld (BMW Sauber) en queue de peloton lui offrait un sursis mais Rosberg observait sa pénalité au 27ème tour et repartait 14ème. C'en était fini de ses espoirs de succès, il a finalement pris la 11ème place.

Hamilton perdait un adversaire mais héritait d'un autre: Sebastian Vettel, qui lui collait au train après le retrait de la safety car. C'était sans compter sur la malchance de l'Allemand, qui se voyait à son tour pénalisé d'un drive through pour avoir roulé trop vite dans les stands lors de son deuxième arrêt. Il l'observait au 43ème tour et voyait lui aussi ses espoirs de victoire disparaître en resortant 9ème. Lewis Hamilton, dégagé de tout concurrent direct, pouvait donc tranquillement contrôler Timo Glock et Fernando Alonso, qui avec ce podium, concluait de la plus belle des manières une semaine pour le moins très agitée chez Renault.

Dans la lutte pour le titre, Jenson Button, qui a réalisé un deuxième relais de folie pour doubler Rubens Barrichello à la faveur des arrêts aux stands, a donc pris un point à son coéquipier et néanmoins adversaire. Il en compte désormais 15 d'avance à trois courses de la fin de la saison. Les Brawn, pourtant mal placées en qualifications, marquent plus de points que les Red Bull (7 contre 5) puisque Mark Webber a abandonné après être sorti de la piste. Le prochain Grand Prix, la semaine prochaine à Suzuka, pourrait donc sceller le sort de cette saison.
.:: Affiche ::.
>> 817ème Grand Prix de F1:
affiche
.:: Autres éditions ::.
>> Sélectionnez une année:
.:: Vue du ciel ::.
>> Découvrez ce circuit sur des photos satellite!
globe terrestre • Vous disposez du logiciel Google Earth, cliquez ici.

• Sinon, vous pouvez utiliser Google Map en cliquant ici.
.:: Site Mobile ::.
>> Suivez toute l'actualité de la Formule 1 où que vous soyez!
mobile • Connectez-vous sur notre mobile à l'adresse:
mobile.zonef1.com
.:: Publicité ::.