En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites (en savoir plus). OK
Vous êtes dans: Accueil » Archives » Courses 2009 » Grand Prix d'Italie

Grand Prix d'Italie

Tout savoir sur... la course


@EN BREF:
Treizième manche du Championnat du monde 2009 de F1. FIA F1WC
Dates: 11, 12 et 13 septembre. Lieu: Autodrome National de Monza.
Engagés: 20. Qualifiés: 20. Partants: 20. Classés: 16.
Conditions atmosphériques: ciel ensoleillé. 27°C dans l'air, 38°C sur la piste et 37% d'humidité.
Affluence: ---.


@LE GRAND PRIX:
circuit Année de création du Grand Prix: 1950.
Editions disputées à ce jour: 59 (58 à Monza et 1 à Imola).
 
Heure de départ: 14h.
Circuit: 5,793 km x 53 tours, soit 306,720 km au total.
Décalage avec la ligne de départ: 309 m.


@LES RECORDS:
Pole position Meilleur temps en course
1'20"089 (moy. 260,395 km/h) par
Rubens Barrichello (Ferrari F2004) en 2004.
1'21"046 (moy. 257,321 km/h) par
Rubens Barrichello (Ferrari F2004) en 2004.
 
@LE PODIUM 2008:
P Pilote Ecurie-Moteur Pneu Temps Moyenne
1 15. Sebastian Vettel Toro Rosso STR3-Ferrari (B) en 1h26'47"494 (212,039 km/h)
2 23. Heikki Kovalainen McLaren MP4/23-Mercedes (B) à 0'12"512 (211,531 km/h)
3 4. Robert Kubica BMW Sauber F1.08 (B) à 0'20"471 (211,209 km/h)


LES RESULTATS EN UN CLIN D'ŒIL • Grille de départ • • Classement à l'arrivée • • Classement des championnats •


@LES FAITS DE COURSE:
Barrichello signe sa 11ème victoire, la 8ème pour Brawn GPDe main de maître, les deux monoplaces britanniques ont retourné une situation pourtant peu favorable en début de week-end. Dominées par les McLaren et même les Force India lors des essais, les Brawn GP ne semblaient pas les mieux armées pour s'imposer sur la piste très rapide de Monza, où l'on attendait plutôt les Red Bull, finalement très décevantes et qui ont presque dit adieu aux titres.

Cinquième et sixième sur la grille de départ, Barrichello et Button sont sortis sans encombre du premier freinage, toujours très dangereux à Monza car les voitures arrivent à 260km/h, et après quelques tours avaient tous les deux gagné une place, derrière le trio composé de Lewis Hamilton, Kimi Räikkönen et Adrian Sutil. Mais ces trois-là étaient les seuls à avoir opté pour une stratégie à deux arrêts, ils étaient donc plus légers et prenaient logiquement le large. L'objectif pour les Brawn était donc de ne pas perdre trop de terrain. Et elles y sont brillamment parvenues, la stratégie à deux stops ne se révélant finalement pas la plus efficace.

Les trois hommes de tête perdaient les commandes lors de leur premier arrêt, entre le 14ème et le 17ème tour, laissant passer les Brawn. Et puis à mi-course, Button et Barrichello passaient à leur tour par la case stands et le trio retrouvait sa place, toujours dans le même ordre. Mais Hamilton et consorts ne parvenaient pas à créer un écart suffisant (un arrêt aux stands coûte environ 25 secondes) pour rester devant après leur deuxième passage aux stands. Et à quinze tours de l'arrivée, les positions étaient donc établies, et plus rien, ou presque, n'allait les modifier. En effet, dans l'avant-dernier tour, Hamilton, revenu à moins de deux secondes de Button et, poussé par son désir de monter sur une marche de plus du podium, commettait une petite erreur à Lesmo, en montant sur un vibreur. Il perdait le contrôle de sa McLaren et heurtait violemment le mur, heureusement sans gravité. Un accident qui faisait le bonheur de Räikkönen, sur le podium pour son quatrième Grand Prix consécutif.

Sebastian Vettel a, lui, gagné un petit point grâce à la bévue de Hamilton, mais il y a peu de chance que cela suffise à contenter le pilote Red Bull, huitième donc, et incapable de rivaliser avec les meilleurs. L'Allemand, tout comme son coéquipier Mark Webber, qui a abandonné dès le premier tour, ont quasiment dit adieu au titre pilotes. Button compte en effet désormais 80 points, soit quatorze de plus que Barrichello. Vettel a, lui, 26 unités de retard et Webber 28,5 points. A quatre courses de la fin de la saison, le championnat devrait donc se jouer entre les deux pilotes Brawn GP.
.:: Affiche ::.
>> 816ème Grand Prix de F1:
affiche
.:: Autres éditions ::.
>> Sélectionnez une année:
.:: Vue du ciel ::.
>> Découvrez ce circuit sur des photos satellite!
globe terrestre • Vous disposez du logiciel Google Earth, cliquez ici.

• Sinon, vous pouvez utiliser Google Map en cliquant ici.
.:: Jeu ::.
>> La F1 s'emmêle les pédales!
taquin • Reconstituez l'image originale découpée en 15 petits carrés mélangés!
A vous de jouer...
.:: Publicité ::.