En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites (en savoir plus). OK
Vous êtes dans: Accueil » Archives » Courses 2009 » Grand Prix de Grande-Bretagne

Grand Prix de Grande-Bretagne

Tout savoir sur... la course


@EN BREF:
Huitième manche du Championnat du monde 2009 de F1. FIA F1WC
Dates: 19, 20 et 21 juin. Lieu: Circuit de Silverstone.
Engagés: 20. Qualifiés: 20. Partants: 20. Classés: 18.
Conditions atmosphériques: ciel nuageux. 16°C dans l'air, 30°C sur la piste et 57% d'humidité.
Affluence: environ 130 000 spectateurs le dimanche (310 000 sur les trois jours).


@LE GRAND PRIX:
circuit Année de création du Grand Prix: 1950.
Editions disputées à ce jour: 59 (42 à Silverstone, 5 à Aintree et 12 à Brands Hatch).
 
Décalage horaire: GMT +1h (-1h de France, heure d'été).
Heure de départ: 13h, heure locale (14h, heure française).
Circuit: 5,141 km x 60 tours, soit 308,355 km au total.
Décalage avec la ligne de départ: 105 m.


@LES RECORDS:
Pole position Meilleur temps en course
1'18"233 (moy. 236,570 km/h) par
Kimi Räikkönen (McLaren MP4/19B-Mercedes) en 2004.
1'18"739 (moy. 235,050 km/h) par
Michael Schumacher (Ferrari F2004) en 2004.
 
@LE PODIUM 2008: (59 tours effectués sur les 60 prévus, soit 303,214 km)
P Pilote Ecurie-Moteur Pneu Temps Moyenne
1 22. Lewis Hamilton McLaren MP4/23-Mercedes (B) en 1h39'09"440 (186,585 km/h)
2 3. Nick Heidfeld BMW Sauber F1.08 (B) à 1'08"577 (184,459 km/h)
3 17. Rubens Barrichello Honda RA108 (B) à 1'22"273 (184,040 km/h)


LES RESULTATS EN UN CLIN D'ŒIL • Grille de départ • • Classement à l'arrivée • • Classement des championnats •


@LES FAITS DE COURSE:
Vettel maîtrise la course et remporte sa 3ème victoireFrapper là où ça fait mal. En s'imposant avec une facilité déconcertante à Silverstone, Sebastian Vettel a fait bien plus qu'étaler sa classe. Sa seconde victoire de la saison a remis un peu de suspense dans un championnat que l'on disait joué d'avance et égratigné le moral de l'indéboulonnable Jenson Button (Brawn GP): sa série victorieuse de quatre courses a pris brutalement fin, son matelas d'avance (désormais de 23 points) a cessé de s'accroître et il n'y a pas eu de huitième podium d'affilée pour lui. Et cette gifle symbolique a été reçue au seul endroit où il aurait voulu briller, chez lui, à Silverstone. Shocking!

Les Red Bull, qui ont réalisé leur second doublé de l'année après Shanghai, n'ont laissé aucune chance à la concurrence. Vettel, dont la monoplace était la plus chargée en carburant dans le Top 10, a mis en moyenne une seconde au tour à Barrichello (Brawn GP) pendant les vingt premières boucles. Ravitaillant plus tard que ses adversaires, l'Allemand a mené l'épreuve presque de bout en bout, à l'exception de deux tours laissés à son partenaire Mark Webber. A 41 secondes à l'arrivée, Rubens Barrichello a terminé 3ème d'une course où il ne pouvait visiblement pas faire mieux, égalant malgré tout sa performance de l'an passé.

Felipe Massa, à la faveur d'une excellente stratégie, s'est classé 4ème tandis que Kimi Räikkönen est entré dans les points à la 8ème place. Pour la seconde fois d'affilée, Nico Rosberg (5ème) a glané 4 points et devancé Button et Jarno Trulli (Toyota). Voilà pour le côté statistique car il n'a pas fallu compter sur du spectacle et des dépassements pour enflammer un public de Silverstone qui n'est sorti de sa léthargie que pour écarquiller les yeux devant le bête accrochage entre Sébastien Bourdais (Toro Rosso) et Heikki Kovalainen (McLaren). Au final, seuls Räikkönen et Massa sont parvenus à déjouer la prophétie de la grille de départ en entrant dans les points. A noter que les Champions du monde Alonso (Renault), 14ème, et Hamilton (McLaren), 16ème, ont fini à un tour.

S'il y a un tournant cette saison, il pourrait bien se situer ici. Il faut se rendre à l'évidence: les Brawn GP ne dominent plus outrageusement la concurrence et les améliorations des monoplaces autrichiennes ont porté leurs fruits: depuis deux courses, les deux Red Bull sont sur le podium. Quant à Jenson Button, il a peiné à suivre le rythme en qualifications et il s'est montré incapable de gagner une place. Impensable en début de saison.
.:: Affiche ::.
>> 811ème Grand Prix de F1:
affiche
.:: Autres éditions ::.
>> Sélectionnez une année:
.:: Vue du ciel ::.
>> Découvrez ce circuit sur des photos satellite!
globe terrestre • Vous disposez du logiciel Google Earth, cliquez ici.

• Sinon, vous pouvez utiliser Google Map en cliquant ici.
.:: Jeu ::.
>> Le paddock perd la mémoire!
memory • Retrouvez toutes les associations nom + image en retournant les cartes deux par deux!
A vous de jouer...
.:: Publicité ::.